Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 07:50
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994

Voici donc ci-dessous, quelques une des pierres que j'avais proposées au 340 et à son Président-Concierge Wodek Majewski, qui pour justifier ses choix subjectifs, emploie un jargon d'intello, totalement abscons. Des mots vides de sens que voici:"C'est vrai, cette exposition, entend démontrer une approche où la pierre a son sens en participant pour sa forme, ses caratéristiques et son caractère, où les pierres sont utilisées par nécessité et où l'idée enfermée à l'intérieur, ne doit pas se justifier, où cette matière n'est pas détournée, ni prise en otage et où sa forme est la conséquence de l'idée"

 

Charabia Bla, bla, bla. En fait il aurait suffi de ramasser n'importe quelle pierre et de la porter au 340, pour être sûr d'être sélectionné...

 

Donc si je comprends bien, l'IDEE primerait (mais quelle "idée"???) et la forme doit exprimer une idée. C'est le retour au Conceptuel, en partie du moins. Quel charabia et quel faux débat. Pour moi, une oeuvre est créatrice lorsqu'elle libère les forces de l'Inconscient (et l'Inconscient n'est pas une idée abstraite que je sache), pour ensuite les structurer

Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994

Samedi 2 juillet

Avec Enelle à Orval. Nous y sommes à 16h15, temps magnifique. Une exposition de Pierre Courtois. Cette abbaye est décidément superbe. Nous nous y promenons longuement avec Anne-Marie Klenes et Dominique Marx. Parlons avec le peintre Denmark, Paul Redan et Jacqueline Richard. En fin d'après-midi, nous émigrons tous en France, à La Bonne Auberge à THONNELLE (55600). On y rencontre le peintre Williquet, et on soupe avec Pierre Courtois et sa femme, Philippot et les Schmitz

 

En coupe du Monde l'Allemagne bat la Belgique par 3 à 2

 

Lundi 4 juillet

Nous partons à Visé avec la voiture d'Enelle pour rechercher les peintures dans la galerie où elle a exposé "ART SCENE LUPIN", chez son amie Franciane LHOIST et son ami Vincent Delbrouck

 

Petit passage chez le fameux glacier de Visé, au PAM-PAM et apero dans la cour de Franciane (voir photo)

 

Grandes toiles attachées sur le toit, nous reprenons la route vers 22h00. Orages et averses, route épouvantable. A Moircy, à minuit. Heureusement j'avais bâché les haricots (voir photo)

Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994

Samedi 9 juillet

Nous sommes invités à Freux (village voisin de Moircy) pour les 40 ans d'un ami Luc VERHAEGEN. Je danse une valse avec Madame Felix qui dira "Monsieur Christian est un homme du Monde". Tous les copains sont là.

Je fais la connaissance d'un certain Eric SIMON, régisseur d'un domaine situé à Remeaux-Bougnimont, situé à quelques kilomètres de chez nous. On peut dire qu'au fil des années suivantes, Eric va devenir mon régisseur et un ami qui aujourd'hui encore en 2014, s'occupe de mon territoire depuis 20 ans

 

Nous terminerons la soirée avec les Champion (Nicole est rentrée à 4h00), Stephane Poncin, Henri Belva, Robert Felix, tous assis par terre et chantant Maxime Le Forestier

 

Je rentre à 6h00 avec les Champion (Joëlle prend le volant)

Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994

Dimanche 10 juillet

Dominique Marx vient nous rendre visite. On sort dans le jardin, les peintures de Nicole, ramenées de Visé. (Voir photos)

Enelle retourne à Boignée

 

Lundi 11

J'en suis à 505 seaux de boues retirés des étangs, soit 8585 kgs depuis le printemps

 

Aucune aide d'Annie G.pour pousser le dossier des Dion à la Maison de la Culture d'Arlon,(Spectacle "Séquence d'Eau") alors qu'elle est venue le présenter avec moi et qu'elle est présidente du Conseil Culturel. Aucune nouvelle. La Directrice Marie-Claire Clausse connait pourtant bien Thierry qu'elle a rencontré au Centre Dramatique ardennais

 

Jai le n°privé de Marie-Claire Clausse et lui laisse un message

 

Samedi 16 juillet

Avec Valérie et Stephane écouter l'excellent Jacques STOTZEM à la Jam Session de Saint-Hubert (voir ci-dessous)

 

Le lendemain, Anne Vidick passe ici. On rit beaucoup. Je lui dicte les paroles "Une robe de cuir" de Ferré

 

Dimanche 17 juillet

Finale de la Coupe du Monde BRESIL-ITALIE

Peintures de Nicole Legrand
Peintures de Nicole Legrand
Peintures de Nicole Legrand
Peintures de Nicole Legrand
Peintures de Nicole Legrand

Peintures de Nicole Legrand

Mercredi 13 juillet

On parle beaucoup du nouveau lieu du Centre d'Art Contemporain du Luxembourg belge, à savoir de la Grange du Faing à Jamoigne, là où Dominique Marx a inauguré l'espace avec son expo

 

Lundi 18 juillet

Je regarde La Belle Noiseuse à la Télé. Un film de Jacques Rivette (voir photos)

 

Mardi 19

Je vais photographier l'installation des Totems de Julos BEAUCARNE à St Hubert sur la place de l'Abbaye, totems un peu "cambodgiens" réalisés avec des enrouleurs de cables téléphoniques superposés. Une trouvaille (voir photo)

 

Mercredi 20 juillet

Coup de fil de Marie-Claire Clausse. Impossibilté de prendre le spectacle, tout est complet à la Maison de la Culture d'Arlon. Me conseille Le Plan K(Frédéric Flamand) ou Le Bâtelier à Ixelles de Bernard Debroux qui a lancé la danseuse Nicole MOSSOUX

 

Décès du peintre Paul DELVAUX à Furnes-96 ans

 

Jeudi 21 juillet

Avec Enelle au Musée de la vie rurale au Fourneau St Michel. La Foire aux artisans. On regarde les tubes musicaux réalisés par Olivier Dacremont et Annick Lhost puis on s'attable à la terrasse de l'Auberge. Il y a un orchestre. Ce que j'ignore c'est que Danielle est là. Trois jours plus tard elle me téléphonera en pleurant et dira de Nicole "Et en plus elle est toute bronzée..."

 

Temps magnifique. On mange dans l'étang, sur une table en fer,, en maillot

 

Le 26 juillet j'achète et réempote un PAPYRUS dans le Hall d'Entrée

 

Jeudi 28

Je reçois un couple, amis des Felix. Richard et Isabelle, dite Frenzie, lui professeur d'Art à Bastogne et elle, professeur de français à St Hubert (Saint-Joseph). Ils habitent Hatrival. Visite du territoire. On parle de Kundera. Bon contact. Jamais revus??

 

Coup de fil à mon voisin pour qu'on en finisse avec nos problèmes de voisinage; il a arraché plutôt que sectionné les branches de mes saules qui dépassaient chez lui et les a jetées chez moi. C'est un carnage. Des écorces entières arrachées. Je pourrais porter plainte pour dégâts matériels. Je recoupe tout au sécateur et applique du goudron végétal sur les écorces arrachées. Il aurait suffi qu'il me demande de les couper. Y en a marre. Il semble comprendre qu'on a intérêt à faire la paix

 

Samedi 30 juillet

L'orage gronde dès 5h20. J'étends un bâche sur les haricots sous une pluie légère et je me recouche et fait un rêve monumental avec la famille de Céline. Rêve très important longuement décrit dans mon journal et qui a un rapport direct avec l'orage

 

J'apprends que le dentiste Arsène Boeur qui a refusé de me soigner tout en me recevant sans son cabinet a un cancer et qu'il en a pour 6 mois à vivre. Terrible. Il ne m'avait rien laissé entendre...

 

Le soir je reçois Luc Verhaegen et Maryse Felix et prête des 33  tours à Luc pour qu'il puisse les enregistrer. Soirée orageuse mais l'orage n'éclate pas

Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994

Mardi 2 août

Andrée Verbeke me téléphone qu'elle a essayé de voir mes totems à La Seyne mais sans succès. Thierry était en Avignon. Elle m'a envoyé une carte du Fort Balaguier(Musée de la Marine)qui jouxte le port de l'Eguillette où sont mes totems (haut de la photo ci-dessous)

 

Ma fille m'annonce sa séparation avec Stephane. Ils étaient ensemble depuis 7 ans et ont un fils, Renaud.

 

Cette première semaine d'août, Enelle est ici et Valérie vient loger plusieurs nuits. Nicole prépare la maquette de son expo future à Florenville dans la librairie de Michèle Laveaux (voir ci-dxessous)

 

Mardi 9 août

Arrivée des Dion à Moircy. Nicole a préparé un Carpaccio. Le lendemain nous irons tous les quatre à l'Auberge du Prévost, en terrasse (voir photos)Jeudi 11 août. Les Dion nous quittent et remontent vers le Nord; Cologne-Hamburg-Lübeck et l'Ile de Fejo

 

Vendredi 12 août

Valérie rentre de Liège où elle a passé un séjour idyllique, rue Fabry, chez l'amant de sa mère. Bagarres continuelles entre elle et sa mère. Pierre se réfugie dans l'atelier; Renaud rabroué sans arrêt; Valérie disant à sa mère qu'elle doit intervenir, vu l'absence du père? Céline répondant "moi aussi je t'ai élevée seule et c'est peut-être pour cela que nous ne nous entendons pas aujourd'hui" Voici comme Céline réécrit l'histoire à seule fin de se déculpabiliser mais j'ai l'habitude

 

La maison de la rue Fabry semble aseptisée me raconte Valérie. On nettoie tout le temps "on dirait un Musée, on ne peut toucher à rien. La télé marche à tout casser pendant le souper. Pierre serait collant et Céline essaie à tout moment de s'en dégager

 

Samedi 12 août je suis à Rossignol avec Enelle. Eric Neuberg est là

 

J'oublie mon sac mais on me l'a rapporté intact à la réception. Je croise Jacqueline D., l'ex-directrice avec une tête jusqu'à terre. Je lui dis "Bonjour Madame"...

 

ORYEMA s'est décommandé. Il est à Woodstock. C'est pour lui que je venais. Mais le le rencontrerai plus tard (voir photo)

 

Mes totems sont en bon état dans la prairie

Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994

Lundi 15 août.Accrochage de l'exposition de Nicole à Florenville chez Michèle Laveaux

 

Retour à Boignée de Nicole qui est chez moi depuis 2 semaines. Nicole est professeur de dessin et doit faire du recrutement d'élèves pour son école dans la deuxième moitié du mois d'août

 

Elle me demande 2 ans pour liquider ses affaires, placer ses enfants et revendre la maison du divorce (ce qui était prévu pour le mois de septembre qui vient), après quoi, elle chercherait une maison dans ma région. Et dans 3 ans j'aurai 60 ans. Je suis déçu

 

17 et 18 août Cueillette des champignons de  prairie, 3kgs 250 sur les 2 jours

 

Je lis un journal Seynois, laissé par Thierry Dion lors de son passage ici. Il s"agit du Maire de La Seyne, Charles SCAGLIA, que j'ai connu évidemment. C'est édifiant (voir ci-dessous)

 

Samedi 20 août où je vais encore "aux champignons" en récolte 2 Kgs 700 et puis je pars à BOIGNEE chez Nicole; Mais les trois enfant sont omni-présents. Voici la remise arrière de la maison du divorce où Nicole ne fera jamais son atelier et la façade du bâtiment principal (voir les 2 photos)

 

On mange ensemble dehors, puis on se tire pour être un peu seuls et on fait une balade en voiture autour de Boignée et notamment à Saint-Martin Balatre. Je découvre la région (voir photos). Un dirigeable nous observe..

 

Dimanche 21 août

Les deux fils ont passé la nuit dehors. Enelle et moi allons chercher des petits pains chez Hélène la boulangère. On rentre pour le petit-déjeûner dehors mais Anne Julie doir retrouver son mec à Tamines et on va la conduire. C'est laid Tamines. Nous sommes dans le Hainaut

 

L'après-midi je discute avec le fils aîné Olivier, d'Irlande et de musique. On entend beaucoup Cobain et Nirvana

 

*Nicole ne pourra avoir sa pension qu'à 55 ans, soit dans 7 ans

 

Je quitterai le lundi matin. Ai appris ce que c'était une mère avec trois ados à charge

 

Lundi 22 août  Nouvelle cueillette de champignons à Moircy 1KG300, sit 7 Kgs 250 depuis quelques jours

 

Mercredi 24  Un reportage sur le peintre BACON, né à Dublin en 1909 de parents anglais. Le père élevait des chevaux. En 1914, la famille déménage à Londres où le Père travaille au Ministère de la Guerre. Bacon étudie avec un précepteur mais quitte le domicile familial à 16 ans en 1925 et voyage en Europe. Il vit à Berlin et visite une xpo Picasso à Paris. Il décide de devenir peintre et rentre à Londres où il se fait connaitre comme designer (Meubles), début des années Trente

 

Jeudi 25 août

Une carte des Dion qui sont à FEJO au Danemark (voir photo)

 

Vendredi 26 une carte d'Annie, de Finlande

 

J'apprends le décès d'Ana-Maria, cette jeune roumaine recueillie par mon ami Jose Bedeur et son épouse roumaine Mirela. Elle avait la leucémie et pendant 2ans et demi, José et Mirela l'ont recueillie et essayé de la sauver, en vain. Je la connaissais, elle était charmante. Devait avoir une dizaine d'années

 

Samedi 27 ma belle-soeur m'annonce que Charlotte Collignon, sa mère et celle de Céline a été placée dans un home à Waha. Ma belle soeur a recueilli à Crisnée, Nenette, la fille de Craquotte qui vivait à On chez ma belle-mère. Mais comme je sais qu'elle n'aime pas les chiens je ne tarderai pas à aller chercher Plume(nouveau nom de Nénette) lorsque Craquotte mourra

 

Dimanche 28 août 1994

 

Un docu sur Brel

"Aux enfants on leur apprend à attendre des choses ? Or dans la vie, il n'arrive jamais rien. Moi dans ma vie, il ne m'est jamais rien arrivé que moi"

"On se fabrique ses cadeaux"

"Je crois qu'il faut en arriver, à n'avoir que des tentations relativement nobles et à ce moment il est urgent d'y succomber, même si c'est impossible, surtout si c'est impossible

Brel adore "Le Désert des Tartares", le thème de l'attente

"J'aime beaucoup mieux les hommes qui donnent que ceux qui expliquent (les philosophes)".

"Je hais tout ce qui est soumis"

Le totem de Brel aux scouts était "Phoque hilarant",

 

Je lis aussi une phrase de Dali qui vaut son pesant d'or:

"Mais en vieillissant je suis un peu plus attiré par les hommes. Mon voyeurisme s'étend avec complaisance jusqu'à eux. A condition qu'ils n'aient pas de barbe, qu'ils soient très jeunes, qu'ils ressemblent à des filles,avec de longs cheveux et des visages angéliques; Sur un corps très souple, quasi féminin, voir se dresser une virilité réjouit mes yeux. De toutes les beautés du corps humain, ce sont les couilles qui me font le plus d'effet. J'éprouve, à les contempler, un enthousiasme métaphysique. Mon maître Pujol disait qu'elle sont le réceptacle des êtres non-conçus. Ainsi évoquent-elles pour moi les invisibles et incorruptibles présences célestes. Mais je déteste celles qui pendent, pareilles à des sacs de mendiants. Il me les faut ramassées, compactes, rondes et dures comme un coquillage double "

 

Une carte d'Anne Vidick qui est en Ardèche (voir photo)

 

J'abandonne la lecture du "Grand Nul part" de James Ellroy dont j'avais pourtant apprécié le Dahlia Noir. A cause d'u passage où il supplicie un chien. Je dis que ce type est un malade, un taré. Je n'y reviendrai jamais et je ne reproduis pas ce passage alors qu'il est dans mon journal

 

Brel a rencontré Greco en 1957. Elle  a très vite interprété Le Diable, chanson que j'ai chantée sur scène en 1955 à Duinbergen-sur-mer, avec ma guitare

Le pianiste de Brel était Gérard JOHANNEST qui ressemblait un peu à Brassens et était le compagnon de Greco

 

30 août Coup de fil catastrophique de Nicole. L'impasse est totale. Elle est ligaturée de partout mais je sais qu'on n'est jamais ligaturé que par soi-même

 

Dimanche 31 août

Je vais manger avec Stephane à Luxembourg (voir photo). Il y travaille à la Banco di Roma. Je croise Anne Vidick à la Rhumerie, un café jamaïcain, avec son amie Hilde, une gantoise. Ensuite je rejoins Stephane qui m'emmène dans un café "L'Interview" où nous sommes rejoints par son ami Philippe dit "Le Polonais" qui travaille aussi en Banque et qui a une compagne polonaise, Renata qui va peut-être travailler dans ce café. On parle de Cracovie. Ca chauffe, mais à 14h00 ils doivent retourner dans leur banque...moi pas....

 

Et je suis rentré à Moircy dans la cohue autoroutière d'un 31 août

 

Je regarde Higelin à la télé

 

Je visionne "Les Ailes du Désir" de Wim Wenders

"Ich weiss jetzt

Was kein Engel weiss"

(Je sais maintenant qu'aucun ange ne sait )

Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994

1er septembre

 

Enelle rentre à l'école à Tamines

 

Cueillette des haricots, un 2e sachet à surgeler

 

J'ai une saloperie de rhino-pharyngite

 

2 septembre. Un docu sur Andrej WAJDA; A été peintre d'abord. Né à Suwalki. Adolescence à Radom (100 Kms au Sud de Varsovie). En 1946, part à Cracovie, abandonne les Beaux-Arts et s'inscrit à l'école de Cinema de LODZ. Réalise "Les Noces" en 1972.Il vit toujours

 

C'est l'époque des matches de tennis à St Hubert et à Champlon avec Stephane Poncin, Benoit Graftiaux, Claudy Goosse

 

6 septembre. Docu sur Herman MELVILLE. Sorties interminables. Rencontre de Devaux au Miami, l'ex Instit. On ne s'aime pas ! Puis Café des Sports, Pascale Legros, Angélique Bourguignon, le Noraire Wagemans qui donne 2000 frs pour son verre de bière en disant "Gardez le reste". Vrai les élections approchent.
 

Je suis dragué par une femme. Jamais vue et son mec est au comptoir. L'horreur. Elle me poursuivra jusqu'à ma voiture, à 4h00 du matin

 

Un Bouillon de Culture sur Krzysztof KIESLOWSKI

 

Dimanche 4 septembre  Jean-Pierre Devresse me téléphone. Catherine est partie en Angleterre. Il voit Caroline assez souvent. Il projette d'aller à Londres après avoir gagné de quoi y survivre pendant un an (Il n'ira jamais)

 

5 septembre. Ma carte postale a été ratée complètement par l'Imprimerie Schmidt (La Lorgnette)à Bastogne. J'y retourne et voit Madame Collot. Cette fois c'est réussi

 

Visite des Dacremont-Lhost. Olivier a cueilli des girolles. On va jouer du piano puis de la guitare jusqu'à 3h25 du mat. Annick est partie se coucher

 

6 septembre  Docu sur Herman MELVILLE

 

7 septembre, je suis bouleversé par la projection du film The MISFITS

 

Je fais des photos de la façade de la maison ainsi qu'une photos des nouveaux totems-chevrons

 

Samedi 10 septembre

Ennlle est à Moircy. On part pour MONTMEDY-Haut (la ville fortifiée). vers 14h00; Nous y sommes à 15h30. Il y a une expo de groupe dans les casemates avec entre autres Denmark. Ensuite cap sur AVIOTH. Lieu étrange, magnifique cathédrale(12e siècle) dans un village minuscule. Je connaissais déjà

 

Ci-dessous photos de Montmedy, puis d'Avioth où je retournerai avec Dominique Marx ce 13 septembre. Ensuite nous irons chez Michèle laveaux à Florenville et elle nous emmènera chez Andrej KARZ, un peintre bohême, expressionniste pas du tout abstraitt. Je n'aime pas. Le couple est arrivé de Varsovie, il y a six ans. Ils espèrent pouvoir vivre de leur peinture. Deux enfants-40 ans environ

 

Le soir une émission sur BEUYS

Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994

 

15 septembre

Passage d'Alain Schmitz. On parle environ 20 minutes. L'expo de Dominique Marx à Jamoigne a fait 150 personnes sur un mois. Laborieux

 

Coup de fil d'Andrée Verbeke qui a vu Christiane Toussaint qui lui a parlé de la soirée que j'avais passée chez elle et que ça lui avait "fait drôle" de m'avoir en face d'elle, depuis le  temps qu'elle entendait parler de moi sans m'avoir jamais vraiment rencontré

 

Je continue de me retaper l'Assimil italien mais je fais les leçons en thème cette fois. J'en suis à la cinquantième

 

Vendredi 16 septembre  Un reportage sur la fin de 1944 à Liège, la fin de l'occupation et l'arrivée des américains. Bref tout ce que j'ai vécu à l'âge de sept ans (voir documents ci-dessous)

 

Samedi 17 septembre  Je vais chez Michèle  Laveaux à Florenville pour décrocher l'exposition d'Enelle. Je lui offre une écoline (à moi). Elle m'apprend le décès de Debry, mon ex-agent Ippa, qui travaillait à la pharmacie de Florenville

 

Ensuite je pique sur Jamoigne pour voir l'expo de Dominique Collignon. Rencontre d'Albert Deremiens qui expose à Rossignol. Habite Liège mais est originaire de Tintigny. On descend tous sur Rossignol après que j'aie remis aux Gaillet une peinture pour leur fille Eléonore qui a interdit à ses parents d'ouvrir l'enveloppe contenant cette peinture.

Rencontre aussi de Charles François de Liège que je connais sans plus et qui vient à Rossignol faire un exposé informatique (voir docu ci-dessous). Nous parlons longuement et notamment de mon journal qui à cette époque compte 13.000 pages. Il trouve que c'est énorme. En 2016, il en compte 56.000 

.

A Rossignol l'expo Deremiens est intéressante. J'apprends qu'une carte postale du parc et de mes totems est en vente à l'épicerie de Rossignol. Réalisée par Jacquelinne Dalloze. Personne ne m'a rien dit. J'interpelle Jacqueline qui rase les murs et murmure des propos incompréhensibles; C'est Maryse son adjointe qui m'expliquera. La carte est tellement moche (voir ci-dessous) que Jacqueline n'a pas voulu qu'on me l'envoie

 

Longue conversation aussi avec le Bourgmestre de Chiny, Charles Leleu. Né en 1932, il est parti en 1940 avec sa mère et ses deux frère et soeur, à Harrogate (Angleterre) où il est resté pendant toute l'occupation. On sympathise

 

On va tous se retrouver chez Marizza à Izel, comme d'habitde. Charles et son ami Stas et sa famille sont présents. Je parle de Ransonnet avec Charles. Alain Schmitz et Anne-Marie annoncent leur passage à Moircy. Pour Anne-Marie c'est une première

 

Mardi 20 septembre

 

Une soirée thématique sur le POLAR américain. Chandler-Hammet-Elmore Leonard-Mickey Spillane-Larry Beinhart-Robert B.Parker-Ross Thomas-Joseph Wambaugh-Ellroy évidemment

 

Aussi un reportage sur Thierry Lhermitte et le Théâtre de l'Empire (voir ci-dessous)

 

Le 21 une émission "Perdu de Vue" car on est dans l'époque de Jacques Pradel et ensuite un Bouillon de Culture sur Depardieu et le colonel Chabert

 

Vendredi 23

4e et dernière viste chez le dentiste Thumilaire. J'ai de bonnes dents. Fallait juste reboucher ces quelques carries

 

J'attends Enelle le soir. Elle m'a promis d'être à Moircy avant 20h30 (elle est toujours en retard et je ne supporte plus). A 21h00, personne. Je pars et laisse un mot sur la porte "Hélas, test en échec!!" A mon retour de Saint-Hubert je ramasserai sous la porte un billet de rupture..." ADIEU!"

mais elle sera ici le dimanche 25 septembre car nous avions invité Alain et Anne-Marie. Hachis parmentier. Première visite d'Anne-marie. Visite du territoire et ils font aussi connaissance avec les peintures d'Enelle. En soirée , en parlant avec Anne-Marie, je crayonne au bic sur une feuille de papier et m'aperçois que ce gribouillage me fait penser aux sapins de Ransonnet, le dis à Anne-Marie qui est d'accord et aussitôt ajoute un visage, enfin le fameux" l'a" de Jean-Pierre (voir docu ci-dessous)

 

Mercredi 28 septembre. Enelle me telephone. Elle est clouée au lit. Nerfs enflammés au niveau discal, bas de colonne. Remède...piqures de Valium et de la Kiné. Nous devions partir à Paris dans 48 heures. C'est foutu

 

BB a 60 ans !!!

 

Une chute de Craquotte dans l'escalier. je parviens à la bloquer à mi-chemin et la porte dans le divan

 

Je lis "La Vénus de Fourrure" de Sader Masoch

 

Les élections communales approchent. Voici quelques spécimens de candidats pour St Hubert, que je connais très bien(voir docus)

 

Vendredi 30 septembre

 

Une carte de Dominique Bechet-Dubuffet-Nappe de Deuil

 

Craquotte est mal en point. Elle rechute dans l'escaler et est stoppée par des totems

 

Je me propose d'aller à Boignée ce WE avec Craquotte si c'est possible et cela pour aider Enelle qui a du mal à se déplacer, mais a la condition que les enfants ne soient pas là, car sinon ils peuvent s'en occuper eux-mêmes. Je tél à 20h30. Ah ben nicole ne sait pas si les enfants seront là??? Y en a ras-le-bol. Enorme dispute! C'est terminé. Ouf !

 

Talons aiguilles à la Télé. Un film d'Almodovar avec Victoria Abril

Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994
Ma Bio 235- 3e trimestre 1994

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires