Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • https://t.co/WMu5oWiAYn
    https://t.co/WMu5oWiAYn Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e...
    J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture rouge avec photos Christian... https://t.co/uQZQbyZhvQ Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture...
  • https://t.co/vFbC5e52lE
    https://t.co/vFbC5e52lE Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • https://t.co/n3fOdLsXMm
    https://t.co/n3fOdLsXMm Christian Vancau (@VancauChristian) September 22, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969
    Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une vraie tempête et nous partons en train avec Jean-Pierre Michaux et Marcel Reynders. Dés notre arrivée dans une serre magnifique où les tables sont déjà dressées, nous sommes...
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans -...
    Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969 - le blog totems par : Christian VANCAU https://t.co/syTVczuVu0 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017 Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une...
  • Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut...
    Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut désormais être téléchargé depuis l'adresse... https://t.co/xloUA5csh3 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017
  • https://t.co/pPLeKPWBkx
    https://t.co/pPLeKPWBkx Christian Vancau (@VancauChristian) September 19, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/yD4hlUcVqS
    https://t.co/yD4hlUcVqS Christian Vancau (@VancauChristian) September 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/eIXLLD1WNc
    https://t.co/eIXLLD1WNc Christian Vancau (@VancauChristian) September 17, 2017 Christian Vancau shared his post.

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 07:51

Samedi 1er avril

Plus aucune nouvelle d'Enelle. Je ne vais donc pas travailler dans son nouveau batîment car je ne suis pas souhaité dans ce lieu et ça promet pour plus tard

 

Je visionne Ernst Jünger qui fêtera ses cent ans cette année. En 1930, il publie tout de même un texte anti-sémite effroyable. Mais il désavoue le Nazisme dès le début; Publie "Le Travailleur" en 1932. Hitler l'a approché alors qu'il était étudiant à Leipzig. Plus tard il lui a proposé un siège au Reichstag et il a refusé. En 1941, il s'installe à Paris comme officier d'occupation. Il rencontre Cocteau, Picasso, Braque. Mais son meilleur ami est Jouhandeau (et aussi Léautaud). Envoyé en Russie à la fin de la guerre. Ecrit "Falaises de marbre" en 1938 et participe au complot de Paris. En 1950, il s'installe en Haute Savoie. Il écrit son journal au jour le jour. De plus en plus de notes sur la Nature et sur la destruction de la création. Il est piqué au visage en 1993 par une tique artropode, le jour de la visite de Kohl et de Mitterrrand en France. Paralysé au visage

A expérimenté le LSD avec son ami Albert Hofman qui l'a inventé

Adepte de Schohpenhauer. Croit à la survie

Ecrit que on fait des choses bien plus intéressantes et essentielles en dormant qu'en étant à l'état de veille. J'y crois ferme

Son fils est mort à 18 ans à l'entrée de la guerre 40, sur "La Falaise de Marbre" à Carrare. Il avait été en prison pour son hostilité au régime. Son fils aîné se suicide en 1943

 

Mort de Madeleine SOLOGNE

 

Je fais la connaissance de Willy Dory qui habite Longchamps. Un dialogue intéressant. Il vit avec une peintre qui s'appelle Christiane Gillardin

 

 

Eric Neuberg ici. Il m'amène quelques peintures

 

 

Dimanche 2 avril

Je termine un petit panneau de polaroïds carrés (voir ci-dessous). Je le placerai dans ma chambre à coucher

 

J'attaque aussi à la peinture une pierre grise rectangulaire qui traîne dans l'atelier depuis des années (voir photo), une pierre superbe que je travaille à la terre d'ombre brûlée

 

Enelle dont je n'ai quasi pas de nouvelles, est allée voir Dick Annegarn à La Louvière. Non seulement je lui ai proposé de l'aider mais aussi de faire son travail à sa place dans sa fermette à Bertrix d'ici Pâques. Et rien ! Ca me révolte. Sa "belle-fille" Fabienne est toujours chez elle. Elle a remis le contrat de bail à Redan qui sans le signer l'a mis dans un tiroir. Et en plus elle se permet d'être agressive en me disant "alors si c'est comme celà, on laisse tomber"; Je lui réponds :" Ok, on laisse tomber" et je raccroche

 

Je vois Céline un moment chez Valérie. Elle part en Syrie avec Pierre

 

L'écrivan Pierre MERTENS que j'ai rencontré à Redu dans les années nonante,collaborant  avec lui à mon échelle "Anlier-Tornado", exposée à Redu en 1991

Né de père résistant et de mère juive, il a vécu la 2e guerre mondiale comme « enfant caché », révélation qu'il a faite lors de son 70e anniversaire, le 9 octobre 2009, dans un entretien au journal Le Soir.

À 11 ans, Pierre Mertens écrit déjà de petites pièces pour les fêtes scolaires. Avec le problème algérien, il s'éveille à la «conscience politique». Tandis qu'il étudie à l'Athénée d'Etterbeek, il entreprend une autobiographie en plusieurs tomes. Il se forme à l'Université libre de Bruxelles pour y étudier le droit.

Influencé par Franz Kafka, Mertens commence à publier romans et nouvelles en 1969 et reçoit le prix Médicis en 1987 pour Les Éblouissements. Il poursuit néanmoins ses activités de juriste, attentif aux combats pour les Droits de l'homme. En 1989, il entre à l'Académie royale de langue et littérature de Belgique. Il est également nommé Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres de la République française.

 

Un dialogue de Mertens avec Edmond Blattchen dans Noms de Dieux (voir docu ci-dessous)

Mertens débute par "Les bons offices". La nouvelle édition est préfacée par Régis Debré. Puis c'est "La passion de Gilles". Il est né le jour où Hitler a décidé d'envahir la Belgique. Fils unique. Ses parents étaient résistants et proches du Communisme, sa mère de tendance trotskyste; Le père reste chrétien mais hérétique comme Mauriac et Bernanos par exemple. Ils divorcent

Passionné par la dualité de Gilles de Rais

Est parti en Sioniste en 67 en Israêl et en est revenu pro-palestinien

 

Mardi 4 avril

J'ai écrit à Enelle car je suis à bout; Je lui reproche de ne pas en finir avec cette hostilité à mon égard de Pol Redant, son propriétaire, qui me reproche de l'avoir ignoré à Redu pour ne parler qu'avec Nicole. Les Redant étaient ses amis, pas les miens, je ne les connaissais pas, hormis un peu Jacqueline avec laquelle j'ai souvent parlé avant l'apparition de Pol

 

En tout cas cela ne semble pas du tout la gêner de vivre chez des amis qui ne m'aiment pas et ne souhaitent pas me voir chez eux, même tous les quinze jours

 

Le croquis ci-dessous montre bien l'ambiguité de la situation. C'est l'arrière des bâtiments coté jardin. A droite les proprios avec l'atelier de Pol qui continue au 1er étage de la fermette d'Enelle. De là, il plonge sur son jardin. Belle intimité. La cuisine est à l'arrière avec un pont qui permet d'aller au jardin. Au surplus aucun bail signé mais il faut payer une caution. Un vrai marché d'amis

 

Ajoutons que pour nous voir, il nous faut faire 50 Kms aller-retour. Un éloignement voulu par Enelle, c'est clair. Alors que le couple c'est elle qui est venue me le demander le lundi 23 mai 1994 à la Pentecôte."JE VEUX PLUS" Incohérence totale

 

Ajoutons aussi qu'en tant que chômeur je suis extrêmement serré sur le plan financier, doit réduire mes déplacement, mes communications téléphoniques et ne puis excéder les 250 euros pas mois pour ma nourriture

 

On joue "Le Zèbre" à la Télé d'après Alexandre Jardin. Très beau film (voir ci-dessous)

 

Mercredi 5 avril

 

Une invitation de Christiane Gillardin qui expose à Bruxelles (voir docu)

 

Un Bernard Rapp sur James Joyce (voir docu).

James JOYCE (James Augustine Aloysius Joyce, 2 février 1882 à Dublin - 13 janvier 1941 à Zurich) est un romancier et poète irlandais expatrié, considéré comme l'un des écrivains les plus influents du XXe siècle1. Ses œuvres majeures sont un recueil de nouvelles, intitulé Les Gens de Dublin (1914), et des romans tels que Portrait de l'artiste en jeune homme (1916), Ulysse (1922), et Finnegans Wake (1939).

Bien qu'il ait passé la majeure partie de sa vie en dehors de son pays natal, l'expérience irlandaise de Joyce est essentielle dans ses écrits et est la base de la plupart de ses œuvres. Son univers fictionnel est ancré à Dublin et reflète sa vie de famille, les événements, les amis (et les ennemis) des jours d'école et de collège. Ainsi, il est devenu à la fois le plus cosmopolite et le plus local des grands écrivains irlandais2.

Son œuvre est marquée par sa maîtrise de la langue et l'utilisation de nouvelles formes littéraires, associées à la création de personnages qui, comme Leopold Bloom et Molly Bloom (Ulysse), constituent des individualités d'une profonde humanité

Né en 1882. Son père, grand buveur battait sa mère. Eduqué chez les Jésuites. Le 16 juin 1904 il rencotre Nora Barmacle, femme de chambre. ll'accoste et c'est le coup de foudre

 

Je vais garder mon petit-fils Renaud comme je le fais un mercredi sur deux. On joue au foot via Nintendo. Je n'y connais rien et me fais battre 12-0

 

Jeudi 6 avril

Eric vient me parler de la crise de sa compagne Andrée que je connais depuis 1976. Absolument effarant. De la jalousie évidemment. Voici le bilan de sa crise d'hystérie

1. Je suis un type dangereux  2. Je vais pousser Eric au suicide  3. Je vais l'enculer (sic) puis le jeter  4. J'ai pris la femme d'Etienne Devresse, Véronique et je l'ai enculée sur la table devant lui et devant ma femme  5. J'ai effectivement poussé un jeune au suicide en l'occurence Bernard Gengoux. Bref je suis un ignoble individu

 

 

Tout est faux évidemment et je pourrais la poursuivre pour calomnies

Cette femme est malade mais sous ses propos il y a aussi du Céline qui a été sa grande amie après la séparation

Eric est terriblement choqué. Il n'a pu la croire et est venu tout me révéler

 

Alain Schmitz veut que je participe à l'Expo de Jamoigne alors que cette question était réglée. Je ne crée pas sur commande et ne m'attaque pas à réaliser et à exposer dans une discipline (gravure) que je ne connais pas. Alors il veut que j'expose quelquechose à moi dehors. Pas question dis-je, à cause des vols

Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé

Reconstitution du meurtre de Yann PIAT à Toulon

 

Justement Céline il y a quelques jours m'a reparlé de cette vieille histoire avec Véronique qu'elle a rencontrée et qui avait l'air gênée soi-disant. Alors j'ai mis les choses au point et ai refait l'historique de l'affaire. Céline m'a donné entièrement raison

 

Lors d'un vernissage à la Galerie Détour à Jambes en 1980, je pense, où Véronique me donne un déchet métallique qu'elle pense que je pourrais travailler, nous revenons à quatre à Moircy avec son compagnon Etienne Devresse, vieil ami de Libramont. Dans la voiture-je conduis- V. qui est à l'arrière- Céline étant à mes côtés-met ses bras autour de moi et me caresse en me disant devant les autres, que je ressemble à son père. Arrivés à Moircy, un ballet de provocations; Elle m'enlace, vient dans la salle de bains, enlace aussi Céline, on coupe court et chaque couple part dans sa chambre. Dodo !. Etienne, lui, ne dit rien. Pour moi on est dans le tabou absolu. Etienne est mon ami. Ils ont deux enfants

 

A cause de celà nous cessons complètement de les voir pendant trois ans. Puis en 1983, ils nous invitent chez eux à Bruxelles. A peine arrivés Véronique m'entraîne en bas, voir ses peintures et vlan ça recommence. D'abord des effusions gentilles mais qui très vite deviennent autre chose. Je remonte V. en la repoussant chaque fois que je le puis dans l'escalier, dans le corridor et enfin je la repousse dans le salon devant les deux autres. Je n'en reviens pas alors qu'on s'est séparés à cause de cela pendant 3 ans. Je ne dis pas un mot

 

Au retour je raconte tout à Céline dans la voiture et j'écris à Véronique

 

Quelques iours plus tard je reçois une lettre que l'on peut qualifier de  demanderesse. Je la montre à Céline.

 

En voici quelques extraits;"Je me demande parfois si tu es conscient que les moments proches vécus avec toi sont pour moi des moments de vie réelle, de beauté, de plénitude. Tu parles de mon caractère emporté, sans retenue. Mais l'attitude que j'ai avec toi n'est pas une habitude de mon caractère, elle est unique. Ce n'est que ma façon d'exprimer "une certaine sympathie". Ce côté "sans retenue" (2 expressions reprises de ma lettre)est assez exclusif. Tu t'en fous peut-être, c'est bien ton droit...Je tiens simplement à ce que tu le saches

Quand je suis avec toi, à côté-en face, on a 150 kms, mais de préférence seule à seul, j'ai l'impression de vibrer à l'unisson de tes tripes à mes tripes et je ressens en moi, en même temps, un plein à éclater et un vide à s'effondrer, un envahissement de la folie pure et de l'équilibre parfait. Cette relation est pour moi un mélange de sentiments indescriptibles et que je ne désire absolument pas identifier.....

 

Le téléphone sonne. elle a eu le temps de lire la lettre. Céline décroche. C'est V. je refuse de la prendre au téléphone et pars à mon boulot. Céline s"explique avec elle. On ne les reverra jamais

 

Sauf qu'Etienne est depuis des années le compagnon de mon ex-épouse (j'écris ceci en 2016). Curieux tout de même....

 

En attendant la vie continue, je suis dans ma série d'Ecolines et j'en ai peint 43; C'est ma manière de survivre à tout

 

Dimanche 9 avril

Le Baron de Fierlant père, mon voisin, occupant le Château de Freux, est mort ces jours-ci.(voir article ci-dessous)

 

Enelle est à Bertrix pour pouvoir signer son contrat de Bail enfin !!!

 

Ma chienne Craquotte vomit tout le temps. Elle a 10 ans et vit avec moi depuis 1985. Elle a vécu notre divorce en 1989

 

Je réentends parler d'Alice MILLER dont Mady Gaillet m'avait parlé

Alice Miller (née le 12 janvier 1923 à Piotrków Trybunalsk, en Pologne et morte le 14 avril 2010 (à 87 ans) à Saint-Rémy-de-Provence, France) est une doctoresse suisse en philosophie, psychologie et sociologie et chercheuse sur l'enfance.

Biographie

Alice Miller est née Alicija Englard à Piotrków Trybunalski, en Pologne.

Après des études de philosophie, psychologie et sociologie à l'université de Bâle, elle passe son doctorat en 1953 à Zurich, puis travaille pendant vingt ans comme psychanalyste et enseignante, jusqu'en 1980. Elle se consacre alors à la rédaction d'ouvrages où elle décortique l'influence et le retentissement psychosomatique des années d'enfance.

Théories

L'exemple le plus célèbre, qu'elle choisit dans C'est pour ton bien (en allemand Am Anfang war Erziehung, littéralement Au commencement était l'éducation), est celui d'Hitler, qui aurait reproduit, en arrivant au pouvoir, les sévices que lui avait fait subir son père.

 

En rupture totale avec la psychanalyse dominante, qui qualifie trop souvent les expériences de l'enfance de fantasmatiques, elle quitte la Société suisse de psychanalyse et l'Association psychanalytique internationale en 1988.

 

Ses ouvrages et ses thèses sur la violence cachée, qui selon elle caractérisent souvent les relations entre parents et enfants, l'ont rendue célèbre. À partir de 1980, sa réflexion sur ce sujet l'amène à une nouvelle approche de la thérapie à laquelle elle intègre, entre autres, le dessin. Davantage que pour son apport théorique souvent controversé, elle est citée, notamment par des organisations internationales, pour son engagement contre les violences dites "ordinaires" faites aux enfants. Selon Alice Miller, les maltraitances faites aux enfants pendant leur enfance sont la principale cause de la violence ultérieure exprimée à l'âge adulte contre soi-même, autrui ou la société. Il ne s'agit pas seulement de la violence visible, mais aussi de la violence non reconnue qu'on exerce prétendument « pour le bien » de l'enfant, point de vue qu'Alice Miller critique de manière approfondie, en évoquant dans l'ouvrage C'est pour ton bien les méthodes d'éducation anciennes, qui, selon elle, furent la cause de la prise de pouvoir d'Hitler et du fait que celui-ci eût obtenu le « nécessaire » soutien de la population de l'époque. Ce qu'a fait Hitler n'est que le reflet de son éducation, Hitler ayant été un enfant battu. Alice Miller identifie dans le signe du bras levé hitlérien la menace incarnée par le père qui s'apprête à battre son enfant.

 

Dimanche 9 avril (suite)

 

Aucune nouvelle d'Enelle et de son contrat. Elle ne me téléphone pas comme d'habitude alors je téléphone à Bertrix. Elle est en pleine discussion et mon coup de fil semble l'énerver. C'est JP Devresse qui téléphone ensuite. Je suis à bout et lui dis "Non je ne vais pas bien. Ma chienne a disparu, elle cherche un endroit pour mourir et je crois que je vais faire comme elle "

 

Je retrouve Craquotte une heure après, couchée dans l'herbe entre les deux étangs. Je la prends dans mes bras en lui disant "Je ne veux pas que tu meures"

 

Enelle arrive à 14h30, véhémente et elle fait demi-tour après 1/4 d'heure. Je l'empoigne à l'entrée de sa voiture et lui dis "Craqiotte va mourir et je vais partir avec elle". Elle se dégage furieuse et s'en va. J'essaie en vain d'atteindre Valérie. Ma carabine est sur la table chargée. Celle que Danielle m'avait achetée à l'époque. mais je ne veux pas laisser Craquotte mourir seule. J'attends, finis par téléphoner à Céline, lui raconte toute l'histoire avec Andrée, toutes ses calomnies

 

Je raccroche, je bois et j'écris mes dernières pensées dans mon journal. Je n'attends plus que Craquotte. A 16h00 ma fille me téléphone (avertie par sa mère) et me dis "Attends j'arrive. Ne me fais pas ce coup-là" Je sors et retrouve une nouvelle fois Craquotte couchée dans une flaque d'eau. Je la ramène. Valérie arrive, voit ma carabine, la décharge à mon insu et me ramène chez elle mais je reviens pour Craquotte le soir

 

Lundi 10 avril

MORT de CRAQUOTTE !!!

Craquotte vomit.La nuit je suis allé à bouvau la chercher derrière l'étang du fond, le long du ruisseau d'hiver. Je décide de disparaître avec elle. Je prends ma carabine, mais m'aperçois que mon chargeur a disparu. C'est Valérie sûrement qui l'a pris.
 

A 7h 45 je suis chez vétérinaire. Il lui fait 6 piqures, de la cortisone notamment. Je l'installe sur le divan dans une couverture en rentrant car elle ne sait plus marcher. J'ai téléphoné à Enelle qui a prévenu Valérie, vais faire une course à Libramont. Quand je reviens, Valérie est devant la porte du garage

 

Craquotte commence à avoir des convulsions et je la prends dans mes bras et je pleure en lui disant "je t'aime". Ca devient intenable. Valérie téléphone au vétérinaire qui arrive à midi, l'examine. Mais elle est morte ave un essuie dans la bouche qu'elle mordait pour supporter la douleur. Je réalise qu'elle est morte au moment où elle a planté ses dents dans mon torse juste à la place du coeur. J'ai trois blessures rouges, dernier souvenir. Je m'effondre en larmes devant le vétérinaire. Il ne veut pas que je le paie. Tout est fini sauf la mise en terre que je fais avec Valérie. Une caisse, l'essuie-mains, un trou dans la terre derrière le potager mûré. Heureusement que Valérie est là. Elle doit partir et je reste seul, efface toutes les traces de Craquotte. Ma première chienne, adoptée en 1985 car ses propriétaire coloniaux voulaient la piquer. Elle avait 6 mois et s'appelait Watson. Heureusement Valérie téléphone, sa tante est avec elle et ne demande pas mieux que de me donner Plume qu'elle a chez elle depuis l'entrée en home de sa mère. Plume est la fille de Craquotte. C'est moi qui l'ai accouchée et élevée.Elle était née avec son frère le 18 août 1990. Sa mère Craquotte avait 5 ans et 4 mois et était mère pour la première fois.. Plume a donc 4 ans et 8 mois Bien sûr que je la veux. J'irai la chercher demain avec Valérie car ma belle-soeur habite au-delà de Liège, à Crisnée sur la route de Bruxelles. C'est en quelque sorte ma fille et Plume qui m'ont sauvé. Dominique Marx vient me soutenir avec son chien Moksha et soudain surgit Youki, le fils de Craquotte qui habite ici derrière, chez les Brasselle, fait irruption en poussant la porte de la cuisine,comme s'il avait apppris quelquechose? Il a fureté pendant un quart d'heure. Il n'était plus venu depuis août dernier....

 

Craquotte était dans un état pré-leucémique depuis la France, un foie trop gros, une hypertrophie de la rate, des ganglions trop développés sous les pattes. C'est un bilan qui avait été établi à Six-Fours (Toulon) par le vétérinaire de la place, le 22 octobre 1991. C'est Dominique Bechet qui l'avait emmenée; Elle a donc tenu encore 4 ans malgré ce bilan catastrophique
 

Mardi 11 avril

A Crisnée chez ma belle-soeur, à 12h30. Enelle a enfin téléphoné ce matin et je lui,apprends la mort de Craquotte. Elle pleure. Valérie et moi partons vers 11h30 et à 15h30 je suis de retour avec celle que l'on appelle encore Nénette mais que je vais rebaptiser PLUME; C'est véritablement une mini-Craquotte, elle a la moitié de son gabarit. Dès que nous sommes arrivés, elle a sauté sur mes genoux et s'est mise à me lècher le visage sans arrêt. Ma belle-soeur n'aimait pas les chiens. Plume renifle partout. C'est évidemment cette chienne qui va me tenir en vie. Elle n'ose pas monter l'escalier en bois, en colimaçon qui mène de la salle de bains à ma chambre à coucher. Ca lui fout les jetons. Je la prends dans mes bras et elle se roule contre moi sous les draps Voir les photos ci-dessous, trois de Plume, une de Craquotte "maman" en 1990 et deux de Craquotte et moi en 1989 et en 1991 retour de La Seyne

 

On peut dire que je suis passé tout près de la mort, il y a de cela plus de 20 ans, puisque je retranscris tout ceci en septembre 2016. Plume est morte à son tour et c'est Canaille qui m'accompagne depuis 13 ans, une chinoise "griffon belge Shitsu", mais elle mourra en 2015

 

Céline part en Syrie

 

Mercredi 12 avril

Je vais acheter 50 mètres de treillis pour consolider une clotûre valable autour de mon terrain, le périmètre total étant de quasi 260 mètres, Plume s'étant précipitée ce matin dans la prairie voisine. A midi j'ai tout installé

 

Un docu sur Gaston Leroux (voir ci-dessous)1868-1927, orphelin de mère, avocat puis chroniqueur judiciaire. Vit en tant que tel les attentats anarchistes(Rabachol- Vaillant et sa machine infernale. A 26 ans est engagé au "Grand Quotidien"; Affaire Dreyfus. En 1902 rencontre Jeanne Acaillate qu'il n'épousera que quinze ans plus tard. En 1905 et 1906 parcourt la Russie avec Jeanne. En 1907 publie "Le Mystère de la Chambre jaune". En 1911 occupe "Les Orangers" à Cimiez (Nice). Retoune à Nice, Boulevard Gambetta, après la guerre 14. Meurt à 59 ans

"Des bras nus sortant du tissu métallique qui se gonfle sur une poitrine d'airain dorée, laquelle se cache à peine. Mon coeur et mon sang obéissent au rythme qui soulève près de moi, ces deux seins cuivrés qui font trembler d'impatience les paumes de mes mains comme des coupes avides" (Gaston Leroux)

 

Jeudi 13 avril 1995

 

Mon ex belle-soeur a 50 ans.

 

Pascale Ravet est ici l'après-midi avec un bouquet de tulipes blanches. Elle me dira "On sait que tu es vrai, non-tricheur etc...mais tu fais trop sentir aux gens qu'ils devraient être comme toi" Je lui ai répondu: " C'est vrai mais la lâcheté, les demi-mesures-les blablas vélléitaires des gens qui voudraient être autre chose, m'irritent. Et donc je leur dis "vous voulez ça eh bien assumez-le et apprenez à perdre pour gagner"

"Deusio: Il est clair que je veux opérer un tri, très vite car sinon je serais sollicité sans arrêt. Donc je préfère rudoyer au départ et voir qui tient le coup. Ce qui m'évite d'être dérangé par des médiocres et entravé par eux dans ma création. J'entends par médiocres, les faibles pleurnichards qui ont tous leurs moyens mais ne font jamais rien que de se laisser porter"

 

Vendredi 14 avril

Après-midi passage à l'improviste de mon toubib Philippe Maréchal. Il ne sait rien, c'est une coïncidence. Je lui raconte tout, mon suicide compris. Il me parle de Nick Jo Mottard une artiste liégeoise que je connais bien et qui a été très amie avec ma mère. Lui aussi tient un journal. C'est lui qui m'a sauvé en 1989, sauvé de la Banque et de ses charognards. C'est lui qui m'a fait lire le Journal de Julien Green et puis c'est un type bien, voilà

 

Et ce silence total d'Enelle durant toutes ces épreuves

 

Samedi 15 et dimanche 16 avril.

C'est le WE de Pâques

 

Je digère très mal les silences et les refus d'Enelle

 

Un Thema à Arte sur Marlène Dietrich(voir ci-dessous)

 

En lisant Alice Miller, je suis de plus en plus perplexe en réalisant qu'avec mon psychanalyste, je n'ai guère évoqué les violences de mes parents, de ma mère surtout à mon égard. Le martinet, la façon dont on me forçait à mange ma viande en m'enfermant dans une chambre pendant le repas..avec ma viande..que je recrachais en partie derrière le lit, de cet égoût (j'avais laissé la plaque ouverte) dans lequel mes deux parents m'avaient plongé en me tenant par les chevilles et en me laissant doucement entrer la tête la première dans cette eau visqueuse, je n'oublierai jamais que ma mère qui n'aimait pas les animaux m'a permis par deux fois d'avoir un chat, qu'elle a fait tuer, puis deux tigrés qu'elle a aussi fait tuer, sous prétexte que je ne m'en occupais pas, ce qui était évidemment pur mensonge tant j'étais frustré de ce contact avec les animaux que je découvrais enfin... etc ...

et je lis ceci dans Alice Miller "Dans la connaissance interdite j'ai longuement cité l'ethologiste Desmond Morris; Il a démontré qu'aucun des arguments médicaux en faveur de la circoncision n'est valable. Des études réalisées en Amérique et en Angleterre l'ont prouvé. Il s'agit là d'une mode dont ont surtout profité des médecins exploitant l'ignorance et la crédulité de la population. Depuis que les caisses d'assurances-maladie ont cessé de payer les circoncisions, cette coutume a rapidement beaucoup perdu de son attrait et curieusement l'on n'entend presque plus parler à son propos d'impératif médical"

Et comme de bien entendu j'ai été circoncis. Pourquoi ma mère m'a t'elle fait circoncire???Quel bébé mâle ne ressentirait-il pas cela dans son inconscient, comme une castration

 

Les grenouilles ont pondu et leurs oeufs ont été fécondés à leur sortie par les mâles (Voir photo)

Je photographie mes carpes dans le grand étang

Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque
Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque
Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque
Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque
Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque
Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque
Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque
Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque
Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque
Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque
Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque
Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque
Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque

Dernière photo, une des écolines que je suis en train de travailler à cette époque

Lundi 17 avril

 

Pascale Ravet est venue passer l'après-midi de ce lundi de Pâques. J'avais peur de ne pas pouvoir affronter ce we de trois jours, seul

 

Je regarde Fitzcarraldo de Herzog, le soir(voir docu)

 

Mardi 18 avril

Je demande à mon photographe Yvan Thierry, des nouvelles de Nina Auer (ou Nina de Smedt) que j'ai complètement perdu de vue à cause de mes séjours en France. Catastrophe. Il m'apprend qu'elle est morte d'un cancer en novembre 1993. Pourquoi ne m'a t'elle pas appelé???. Au printemps 93, elle aurait fait un accident de voiture en rentrant dans un cheval sur la route à Freux. (Nina conduisait très vite, beaucoup trop vite), vers 23h00. Elle n'a rien eu mais cela aurait précipité son cancer.. Puis en revenant de sa chimio avec son amie, celle-ci a fait un accident et Nina a été atteinte au bassin et aux hanches. Rentrée en clinique, elle n'en est jamais ressortie. Yvan est allé la voir et elle lui a dit: "Si tu étais vraiment un ami, tu aurais amené un revolver pour m'achever"

 

1993 c'est l'année où je suis en train de faire mes totems avec les enfants de Rossignol, l'année aussi où j'expose en août durant le Jazz Gaume Festival. Je m'étais étonné de l'absence de Nina car nous allions toujours aux vernissages l'un de l'autre. (Elle était photographe et Présidente du Photo-Club de Libramont). On s'appréciait beaucoup et elle a fait de très belles photos de mon travail (qui figurent dans cette biographie). A nouveau pourquoi ne m'a t'elle pas téléphoné??. Elle vivait seule depuis la mort de son second mari, à 5 minutes de chez moi, à Tony. Incompréhensible !!!

 

Nina était une ancienne danseuse-étoile de l'Opéra de Berlin et avec son mari le Docteur Gotz a été très liée au couple Goebbels. Elle a eu un accident de cheville qui l'a empêchée de continuer la danse à ce niveau. Puis c'est la fin de la guerre, j'ignore ce que devient son mari mais après la guerre, elle quitte Berlin et part avec un groupe de musiciens latinos et chante dans le monde entier. Un de ses admirateurs qui vient la voir tous les soirs,(Nous sommes en plein "ANGE BLEU" un gantois nommé De Smedt, l'épouse et ils viennent s'installer en Ardenne, ce que j'apprends par mon oncle et ma tante gantois qui vont souper chez eux en sortant d'ici. Nous sommes alors invités avec Céline à Tony et le monsieur meurt dans les mois qui suivent. Et moi, fraichement divorcé je rencontre régilièrement cette veuve qui est à deux pas de chez moi et qui ne me parlera de son passé que bien plus tard

 

Elle avait trois chiens et deux singes qui n'arrêtaient pas de secouer les barreaux de leur cage quand elle recevait du monde chez elle; je me souviens surtout d'Olga qui avait fugué dans la forêt

 

Elle a écrit un livre sur ses singes "Die göldene Kaffig" (La cage dorée)

 

Mercredi 19 avril

Un reportage sur François Mitterrand (voir docu ci-dessous)

 

Je reçois une lettre de José Strée qui veut nous informatiser. C'est chez lui à Ferrières que j'ai exposé en 1991

 

Je peins une pierre qui traîne dans l'atelier depuis longtemps avec de la terre d'ombre brûlée (Voir photo). Elle est très belle

 

Un reportage sur Montherlant, né en 1895, élevé par des femmes. Famille monarchiste et catholique. Père attaché au Ministère des Finances, père  complètement absent. En Espagne à 15 ans, il tombe amoureux des corridas. Elevé à Neuilly chez les curés, son père lui impose un directeur de conscience. Son père meurt en 14 et sa mère en 15. Henry part pour le Front. Ecrit "Les Olympiques" en 1924 etc...Voir la suite dans mon journal manuscrit ou tout simplement sur Wikipedia

 

Jeudi 20 avril

J'en ai marre d'Enelle et de ces perpétuels monologues au téléphone. Toujours elle qui téléphone car je n'ai pas d'argent pour assumer des heures de conversations téléphoniques. Il est clair que nous sommes en train de vivre notre 5e rupture

 

Un reportage sur Tchernobyl (voir ci-dessous)

 

Vendredi 21 avril

Je commence à transformer la chambre d'amis en galerie pour y mettre des peintures petits formats de mes amis

 

Enelle fait un stage de 3 jours à La Louvière. Elle est enfermée dans un bünker. Elle a préféré ce stage plutôt que de venir ici.  Depuis qu'elle a décroché son diplôme d'enseignement supérieur, elle cherche à obtenir une place comme tous ses copains Rolet, Ransonnet, Devolder etc...et donc elle fréquente du beau monde. Ma réputation d'anarchiste dans le monde de l'art, la gêne beaucoup. C'est mauvais pour sa carrière. Les places dans le supérieur sont prises. Elle n'en trouvera jamais. Elle est arrivée trop tard sur le marché. Elle a pourtant fait preuve d'un grand courage d'entreprendre ces études supérieures à Tournai, alors qu'elle était professeur de dessin dans une région éloignée et qu'elle avait trois enfants à élever

 

Mon ex belle-soeur passe en fin de journée. Elle était chez Valérie. Révélations cruelles sur son éducation et celle de Céline mon ex-épouse. Je suis consterné....

 

Un docu sur Hitler et sur sa mort et son après-mort

 

Dimanche 23 avril

Je mets les tulipes blanches de Pascale Ravet sur la tombe de Craquotte

 

Il y a deux semaines JE M'aI TUE pour parodier Howard Buten

 

Annie G est à Bertrix au pavillon 3 de l'Institut psychiatrique. Je vais la chercher pour la journée et la ramène

 

Le soir un docu sur Nirvana

 

Lundi 24 avril

Je commande 5 poutrelles de 4m50 pour refaire un pont sur le ruisseau

Je dispose une cinquantaine de mes champignons peints dans le jardin et prends des photos(voir ci-dessous) in situ

 

Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé

Mercredi 26 avril

 

Des orages. Entre les coups je travaille dans les étangs mais avec mes cuissardes. De la grêle ensuite

 

Un reportage Rapp sur John Dos Passos né en 1896 au bord du lac Michigan. Origine portugaise. Enfant illégitime. Sa mère qui se remariera avec un américain self-made man," le Commodore", qui l'adopte. Arrive en France en 1917 avec les américains qui entrent en guerre. Va à Verdun avec Hemingway. Il peint (un peu le style de Fernand Léger) En 1924 publie Manhattan Transfer. Glisse de plus en plus vers l'extrême gauche. S'engage dans l'affaire Sacco et Vanzetti qui sont exécutés en 1927. Dos Passos est arrêté. Libéré, il part en URSS mais revient déçu. Hemingway lui présente sa petite amie Catherine Smits. Ils deviennent amants et se marient. Rencontre Fitzgerald, devient ami avec Fernand Léger et Blaise Cendrars. Travaille avec von Sternberg sur "La Femme et le Pantin" A cette époque Hemingway est devenu l'amant de Marlène Dietrich. Va filmer la guerre d'Espagne avec Hemingway en 1937. Se retrouve à l'Hôtel Florida de Madrid avec Saint-Exupéry, Malraux et Orwell etc.(.voir docu ci-dessous)

D'Hemingway à Dos Passos "Mais qu'est-ce que tu peux espérer de cette putain de race humaine"

 

Annie G m'a dit que j'étais la personne qui lui avait fait prendre conscience de sa nature d'artiste et du fait qu'elle devait aller du côté de la création et par conséquent changer de vie...Voilà ce que Enelle appelle un" coupeur d'ailes"

 

Jeudi 27 avril

Je visionne André Comte-Sponville  à Bouillon de Culture " Petit traîté des grandes vertus (voir docu)

Biographie

C'est un philosophe se décrivant comme matérialiste, rationaliste et humaniste.

Ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm (où il fut l'élève et l'ami de Louis Althusser) et agrégé de Philosophie, André Comte-Sponville a soutenu, en 1983, une thèse de doctorat en Philosophie intitulée Éléments pour une sagesse matérialiste. Son directeur de thèse était alors Marcel Conche.

À sa sortie de l'École normale supérieure, il enseigna une année la philosophie au lycée Adolphe Chérioux de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), puis deux ans au lycée de Landrecies (Nord), deux ans au lycée Joseph Fourier d'Auxerre (Yonne), enfin trois ans à l'École normale d'instituteurs de Melun (Seine-et-Marne).

Il fut ensuite pendant quatorze ans assistant puis maître de conférences à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne. Il y enseigna jusqu'en 1998, date depuis laquelle il se consacre exclusivement à l'écriture et aux conférences qu'il donne en dehors de l'université.

Il est membre du Comité consultatif national d'éthique depuis mars 2008.

Il est membre du comité d'honneur de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité, et déclare en 2007 : « La liberté de choix est une valeur plus haute que la vie. » Il est également docteur honoris causa de l'université de Mons-Hainaut, en Belgique, et lauréat du Prix La Bruyère de l'Académie française (ex aequo avec Thomas De Koninck).

 

Je reçois une confirmation de l'expo de Virton de la part du CACLB. Du 15 juillet au 15 août. C'est l'expo à laquelle j'ai fait inviter Eric Neuberg et une autre invitation pour l'expo de Jamoigne où finalement j'exposerai à l'intérieur une quinzaine de champignons, sur l 'insistance renouvelée d'Alain Schmitz. Je n'ai pas fait de gravure comme on avait voulu me l'imposer

 

Passage d'Eric Neuberg dans l'après-midi. Je lui raconte ce qui se passe avec Enelle. Plume aboie chaque fois qu'Eric prend ma guitare pour jouer. Elle regarde aussi la télé en sautant du divan pour être plus près de l'écran. Craquotte n'a jamais fait attention aux images de la télé. Etrange...

 

Je montre à Eric la chambre d'amis-galerie qui est terminée

 

Valérie qui a eu 2 fois Enelle téléphone me dit qu'elle l'a trouvée violente et dure

 

Samedi 29 avril

Mes 5 poutrelles du pont futur sont arrivées. Je les traîte au Cuprinol en 2 couches

 

Je vais à Ferrrières avec Eric voir une expo dont je préfère ne pas parler car c'est nul. José me demande mon avis et je lui dis que je n'aime pas, sans commentaires. Je photographie son magnifique chien QUINTO, un Tervueren, bien plus beau que l'expo. Voir les deux photos de ce chien ci-dessous. Quelle bête magnifIque! !. Un Tervueren

 

Le soir un reportage sur Les Inconnus

 

J'ai écrit 248 pages de journal en ce mois d'avril 1995

Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé
Ma Bio 238- Avril 1995 - Un mois mouvementé

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires