Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • https://t.co/WMu5oWiAYn
    https://t.co/WMu5oWiAYn Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e...
    J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture rouge avec photos Christian... https://t.co/uQZQbyZhvQ Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture...
  • https://t.co/vFbC5e52lE
    https://t.co/vFbC5e52lE Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • https://t.co/n3fOdLsXMm
    https://t.co/n3fOdLsXMm Christian Vancau (@VancauChristian) September 22, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969
    Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une vraie tempête et nous partons en train avec Jean-Pierre Michaux et Marcel Reynders. Dés notre arrivée dans une serre magnifique où les tables sont déjà dressées, nous sommes...
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans -...
    Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969 - le blog totems par : Christian VANCAU https://t.co/syTVczuVu0 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017 Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une...
  • Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut...
    Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut désormais être téléchargé depuis l'adresse... https://t.co/xloUA5csh3 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017
  • https://t.co/pPLeKPWBkx
    https://t.co/pPLeKPWBkx Christian Vancau (@VancauChristian) September 19, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/yD4hlUcVqS
    https://t.co/yD4hlUcVqS Christian Vancau (@VancauChristian) September 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/eIXLLD1WNc
    https://t.co/eIXLLD1WNc Christian Vancau (@VancauChristian) September 17, 2017 Christian Vancau shared his post.

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 08:38
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal

Mercredi 1er avril

Valérie a monté son cheval Shetan pour la première fois et va acheter une Opel Corsa 1988 chez mon garagiste à Moircy

 

Isa me parle un peu trop de son Bernard

 

Chaque fois qu'il lui ramène son fils, ils discutent pendant 2 heures

 

Un article de Murielle sur Véronique Arnould, grande photographe de Libramont.

 

Jeudi 2 avril

Je commence Sartoris de Faulkner

 

Vendredi 3 avril

Un article sur Dominique Lambert, écrivain, le petit guitariste que j'avais rencontré à Virton chez Blandy Mathieu à la Parantèle

 

Isa : "Moi je ne veux ni voiture ni téléphone". Je réponds" heureusement que moi j'ai voiture et téléphone, sinon nous ne pourrions avoir aucune relation" (et entre parenthèses, c'est moi chômeur et chauffeur qui paie la plupart de ses déplacements)

 

Nous allons chez Valérie pour la 1ère fois. Isa fait une tête incroyable, à cause sans doute du décor "luxueux". Nous repartons et je patine en faisant ma marche arrière sur le sentier en forte pente du Moulin d'en haut. Je vois mal, m'embourbe, suis dans les pierres de bordure. Isa sort et disparaît tandis que je m'évertue à enlever les rocs à la main. Où est-elle?? En plus j'ai mal au dos depuis pluieurs jours. Je parviens enfin à rejoindre la route. Elle est là et décide de rompre "Ca n'ira jamais" me dit-elle. On est en plein délire

 

Bon début de vacances de Pâques

 

Samedi 4 avril

Trop bon je vais reconduire Isa à la Gare de Longlier où elle reprend son vélo. Je la rejoins en roulant. Elle m'igore complètement. Nous sommes en pleine pathologie. Elle viendra chercher ses affaires la semaine prochaine

 

Valérie me confirmera le soir qu'elle a trouvé Isa tout à fait bizarre, regardanr sans arrêt le sol de la maison

 

Dimanche 5 avril

 

Un simple coup de fil d'Isa, la gamine velléitaire. Revient sur l'histoire de la voiture. Bien, pas la peine d'insister

 

Le soir j'ai Enelle au téléphone. Elle se dit marquée par notre histoire "Tu m'as éclairée sur des tas de choses". Oui on me l'a toujours dit mais tout le monde se tire. J'attire et je fais peur à la fois par mon intensité de vie

 

Mon impression avec Isa c'est qu'elle s'est remise avec Bernard et qu'elle a cherché n'importe quel prétexte pour provoquer une rupture

 

Isa et ses perpétuelles valses-hésitations

"Sous quel astre Bon Dieu

Faut-il que je sois né

Pour être, de fâcheux

Toujours assassiné ?" (Lafontaine)

 

Un docu sur Magritte (voir ci-dessous). Magritte ne se considérait pas comme un peintre. Il n'aimait pas la peinture, ni la musique d'ailleurs, 'cest ce que nous dit son frère Paul, musicien. Il n'avait aucun souci de son succès. Il n'a jamais voulu d'atelier et peignait dans des pièces habitées, le plus souvent avec sa femme à côté de lui

Biographie

Jeunesse

René Magritte, fils de Léopold Magritte, tailleur, et de Régina Bertinchamps, modiste. La famille s'installe en 1900 à Gilly, où naissent ses deux frères Raymond (1900-1970) et Paul (1902-1975). En 1910, ses parents s'installent à Châtelet où il suit un cours de peinture. Magritte fréquente alors l'atelier de Félicien Defoin (1869-1940), artiste né à Doische et établi à Châtelet4.

Leurs affaires marchant mal, son enfance se passe en déménagements constants. En 1912, sa mère se suicide par noyade dans la Sambre. Magritte et ses deux frères habitent l'année suivante à Charleroi avec leur père qui confie leur éducation à des gouvernantes. Il fait ses études à l'athénée de la ville et se passionne alors pour les films de Fantômas, lit Stevenson, Edgar Allan Poe, Maurice Leblanc et Gaston Leroux. Lors de la foire de Charleroi, il rencontre en 1913, une fille de treize ans, Georgette Berger, dont le père est boucher à Marcinelle. Ils se rencontrent régulièrement sur le chemin de l'école. Les premières œuvres de Magritte, de style impressionniste, datent de 1915.

 

Jeudi 9 avril

J'ai Mady Gaillet au téléphone. Patrice passe deux heures par jour dans un caisson à l'Hopital des Grands brûlés, pour cicatriser sa machoire

 

Mady me fait des confidences concernant Philippe Catherine, le guitariste de Jazz. Il n'est jamais venu voir Patrice à Saint-Luc

 

Vendredi 10 avril

 

Ma chienne Craquotte est morte il y a 3 ans

 

L'amour est une création où chacun se crée, crée l'autre et se laisse créer par l'autre

 

Passage de Valérie et puis je vais chercher Isa au bus à Amberloup. Elle n'y est pas. De mieux en mieux. Elle me téléphonera pour me dire qu'elle sera à la gare de Libramont à 20h30. Je dis à Valérie que si Stephane ne revient pas ce soir-avec une clé- je viendrai la chercher pour qu'elle dorme ici. Mais Stephane arrive

 

Valérie a oublié les clés de sa maison au bureau. Je la rejoins au Miami et ne serai à Libramont qu'à 21h00. A chacun son tour. Isa est dans une cabine téléphonique et essaye de m'atteindre depuis 19h00 environ; Je la ramène ici. Nouvelle dispute

 

Samedi 11

Isabelle se met enfin à peindre dans mon-son atelier. Moi je fais mes autodafés. Accalmie

 

Dimanche 12 avril   Pâques

Toujours dans la peinture

On visionne "Le Soleil Trompeur" de Mikhalkov. Film remarquable

Beaucoup de difficulté à me lever et à descendre les deux étages

 

Lundi 13 avril

Vers 20h30, Isa me demande de la ramener à Neufchâteau. Mais dès le village voisin, une violente tempête de neige se déclenche et nous sommes obligés de faire demi-tour

 

Mardi 14 avril

Il fait tout blanc

 

Isa téléphone à Bernard. Il ramène leur fils à Neufchâteau et je dois reconduire Isa. L'Homme-taxi.

 

Coup de fil de Maryse S. Elle est ivre. Sa patronne a pris un congé sans solde. Elle a droit à 5 ans. peu de chances qu'elle revienne; Maryse veut me reparler d'elle. Je n'en ai rien à foutre. Ensuite elle revient à la charge avec les totems à repeindre, disant que je m'étais engagé sur une durée de survie, en 1993, ce qui est archi-faux. A nouveau je l'envoie bouler. Elle me dit qu'elle va les faire raser. Je lui dis "essaye toujours" et maintenant tu me fous la paix"

 

Jeudi 16 avril

Vais chercher Isa à Bastogne. A nouveau complètement incohérente; Alors qu'elle est en train d'emménager ici de puis le WE dernier, nous avons été chercher des caisses à Neufchâteau, elle veut maintenant vivre seule. J'an ai marre. Bagarre. Elle a mis son réveil pour aller travailler demain mais vu son état, j'ai des doutes, me relève, vais voir et tombe dans le trou de l'escalier, sur le dos et brise une marche en hêtre avec  ma colonne vertébrale. Suis au tapis. Hurle de douleur. Incapable de bouger. La conne descend , veut appeler l'ambulance. Pas question. Elle m'aide à me relever-"c'est gentil ". Et j'arrive même à la conduire à son bus car bien sûr elle s'en va. J'ai mal au sternum et à toute la cage thoracique

 

J'appelle le médecin de garde. Il vient à 11h30. ll m'ausculte. Rien de cassé. Seulement des contusions, un cartilage du sternum déchiré et un aussi un ligament du genou. Il me prescrit un anti-douleur et une pommade pour le genou. Malgré ma sale gueule, le toubib est ahuri de mes 60 ans, il m'en donnait 45

 

Isa téléphone à 12h45. Je lui dis que j'attends l'ambulance, qu'il faut opérer d'urgence, des broches dans les côtes et une opération à coeur ouvert. "Adrien, adrien, gémit-elle "on pourra venir te voir demain.? Non, dis-je, je serai en quarantaine

 

J'arrête le cirque et commence l'engueulade. Je n'ai rien à voir avec vos sado-masochismes à tous les deux. Elle n'a plus de pièces pour le téléphone en cabine et je refuse qu'elle me retéléphone à 16h00. Je débranche le téléphone

 

Je laisse un message téléphonique à Bernard à Juseret "Tu as gagné mon vieux. Je te la rends et je vous laisse à vos petit jeux démolisseurs et stériles"

 

Valérie vient vers 17h00. Isa téléphone, guillerette. Propos minables. Valérie entend tout et me dit "Tire-toi" et je lui dis "C'est fait". Nous nous rapprochons de plus en plus depuis l'affaire L. dont elle n'est pas encore détachée et à qui elle téléphone toujours. Il part à Stockolm demain

 

 

Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal

Samedi 18 avril

Beaucoup de difficultés à sortir du lit et à descendre les deux étages

 

Enelle qui sait ma chute mais rien de mes histoires avec Isa, vient me voir à midi. Là, chapeau. Je ne l'ai plus vue depuis le 29 décembre 1997. Elle vient en amie. On ne parle pas de notre histoire mais je réalise que rien n' a avancé dans sa vie si ce n'est qu'elle a perdu ses crolles. Elle a désormais les cheveux lisses

 

Elle m'a apporté des Tulipes

 

Dimanche 19 avril

Je lis Faulkner

 

Un docu sur les frères Coen au Cinema (Arizona Junior-Fargo-The Big Lekowski)

 

De Murielle "Christian, même si vous preniez une femme normale, ça n'irait pas parce que vous avez besoin de pouser les choses loin et ça ne suffirait pas"

 

Lundi 20 avril

Eric abandonne la trompette

 

Mort d'Octavio Paz

 

J'écris et envoie deux lettres à Isa

 

Mercredi 22 avril

En principe Isa doit revenir chercher ses affaires samedi. Qu'elle ne compte pas sur moi pour jouer les chauffeurs une fois de plus

 

Mure passe en vélo. Longue conversation. Elle m'apprend qu' Isa retourne à Juseret. C'était donc cela, il suffisait de le dire. Finalement Murielle restera tout l'après-midi. Je suis beaucoup plus proche d'elle que de sa soeur et depuis 2 ans et demi, nous ne nous sommes jamais disputés. Elle m'a apporté un cadeau de Christine Ligi : une superbe photo de Brigitte Bardot.

 

Sollers à Venise dans un Siècle d'écrivains

 

Jeudi 23 avril

On va aux Jonquilles avec Murielle dans le pré de Bonnerue. Elle est ici à 11h40. Je lui ai préparé des galettes de Millet et puis nous partons aux Jonquilles. En rentrant un coup de fil d'Isa qui habite toujours à Neufchâteau, à côté du Palais de Justice et nous annonce que DUTROUX VIENT DE S'EVADER dudit Palais. Murielle et moi comprenons pourquoi, au carrefour de Bonnerue, nous avons vu des flics avec des mitraillettes. Dutroux est en forêt et nous ne sommes qu'à 15 Kms de Neufchâteau

 

Un article sur le peintre Jean-Roch Focant

 

Vendredi 24 avril

Un superbe texte de Giacommetti lu par Sollers. Il traduit bien mon état actuel :

"Je suis seul ici. Dehors la nuit. Tout est immobile et le sommeil me reprend. Je ne sais qui je suis, ni ce que je fais, ni ce que je veux. Je ne sais si je suis vieux ou jeune. J'ai peut-être encore quelques centaines de milliers de d'années à vivre jusqu'à ma mort. Mon passé se perd dans un gouffre gris. J'étais serpent et je me vois crocodile, la gueule ouverte. C'était moi le crocodile rampant la gueule oiuverte en train de crier et de hurler et les allumettes de loin  en loin-là par terre-comme des bâteaux de guerre sur la mer grise

 

Samedi 25 avril

Isa vient. Ca ne se passe pas trop mal. je lui montre la marche brisée de l'escalier de ma chambre. Je lui dis qu'Enelle est venue pour m'assister, vu que, elle, elle s'était tirée. Oui elle veut vivre seule me confirme t'elle.

 

Dimanche 26 avril

Mon mal au Thorax s'est déplacé de gauche à droite mais la journée se passe bien; Le calme après la tempête Je la reconduis à la Gare de Libramont. Elle a repris tout son matériel de peinture non sans avoir laissé de nombreuses traces de couleurs sur mon tapis

 

Elle m'a apporté quelques photos de moi, prises par elle, il y a peu (voir ci-dessous), dont une où je sors de chez mon ex-agent Ippa, Jean-Marie Leonard

 

Lundi 27 avril

Isa me téléphone à 8h30. Elle vient de se faire expluser de chez Salmon à Bastogne. Elle me demande de venir la chercher. Ca m'emmerde mais elle est seule et sans voiture dans la rue. Son patron l'a traîtée de Bougnoule parce qu'elle n'avait pas convenablement lavé son évier personnel; Elle a jeté l'éponge par terre et lui a dit "Lavez-le vous-même". Il l'a prise par le bras, l'a secouée. Elle s'est dégagée et lui a dit "Vous rendez-vous compte de ce que vous êtes en train de faire" et elle est partie. Je lui propose d'aller moi-même au magasin. Non elle ira. Je vais la conduire et fais les cent pas devant la vitrine. Je la vois s'expliquer avec la patronne. Lui est dans le fond. Je suis prêt à intervenir. Elle sort. Je la ramène à Moircy et elle téléphone au syndicat. Mon toubib passe pour constater les ecchymoses. Il lui fait un certificat. Je la reconduis à Libramont. Elle me dit "Je t'aime Christian". Je lui réponds "Tu es gonflée"

 

Je commence "Tandis que j'agonise" de Faulkner

 

Mercredi 29 avril

Je visionne DYLAN (1967). Sa tournée britannique de 1965. Document de D.A Pennebaker, adepte du cinema direct

 

Une lettre de Murielle avec une photo de B.B prise par Raymond Depardon en 1961 (voir ci-dessous)

 

Invité à une expo de Patrice Gaillet, le 13 mai à Bertrix

 

Jeudi 30 avril

Une soirée prévue chez Murielle ce soir, avec Christine, quid des Anciaux ?, une soirée organisée pour Isa, ne sais si je suis le bienvenu mais on passe tout de même. Christine arrive à 22h30. Isa est malade. Je lui propose de dormir à Moircy puisqu'elle ne peut plus rentrer à Neufchâteau par le bus. On s'en va en direction de Moircy et devant le foyer culturel elle veut que je fasse demi-tour et la conduise à Neufchâteau. Furibard, je l'amène à la gare de Libramont, lui décharge ses trois colis qui sont dans le coffre, lui dis que je ne veux plus jamais avoir affaire à elle, qu'elle est une malade et la laisse dans la salle d'attente. Il est minuit. Il n'y a personne et surtout pas de train. Elle se couche sur le banc. Je me tire et rentré à Moircy, téléphone à Murielle, qui va chercher sa soeur avec Francis

 

OUF c'est terminé. Je suis soulagé !

 

Un docu sur Eric Clapton (voir ci-dessous)

Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal

Vendredi 1er mai

Je suis tout simplement soulagé !

 

Je disais hier à Isa " tu n'as, à part le brou de noix de décembre 1996 aucune oeuvre à moi, à l'inverse de ta soeur et de Christine puisque tu ne m'a jamais dit les choses que tu aimais dans mon travail Mais si me dit-elle j'ai ton collier (en boule de terre cuite peintes). Là je tombe par terre "Mais mon collier Isa c'est de l'artisanat de même que les satutes mexicaines, ça n'a rien à voir avac mon oeuvre". Elle n'a pas eu l'air de comprendre. C'est fou tout de même

 

Enelle ici à 16h30. En amie. Oui c'est possible

 

Durant ce WE elle me posera la question "Il y en a t'il eu d'autres ?" Ma réponse est oui, sans autre commentaire

 

Lundi 4 mai

A fond le potager

 

Gerald Dewit me demande de passer à l 'Hotel des 3 Ponts à Amberloup. C'est sa société d'informatique qui l'a placé là comme directeur. C'est le premier CYBER-RELAIS de Belgique. C'est bourré d'ordinateurs, de salles de réunion. Il y a une expo d'oeuvres composées par ordinateur-Werner Pans

 

Il me demande si je suis toujours avec la française "Mais enfin Gerald quand on s'est vus il y a 2 ans, j'étais avec Nicole et plus avec la française"

 

Son grand'père, l'écrivain Thomas Owen vit toujours à 88 ans. Une maîtresse et une bonne comme Simenon

 

Sur Internet il y a une photo-gag d'une Renaud Mégane, celle qui a été prise en otage par Dutroux, à Neuchâteau, lors de son évasion. Je lui demande de me l'imprimer. A la limite du mauvais goût (voir ci-dessous)

 

Mardi 5 mai

Des appels sans message sur mon répondeur. Je me doute de qui c'est. N'a sûremet pas compris que c'était bien terminé

 

Le quartier d'Isa à Neufchâteau est bouclé à 0h00. On reconstitue l'évasion de Dutroux

 

Quatrième appel. Je décroche et sens qu'il a quelqu'un au bout du fil. J'ai horreur de cela

 

Mercredi 6 mai

Renaud rentre d'Angleterre. Canterbury; Je passe au manège à Vesqueville. Le chien Clyde me suit partout

 

 

Encore 3 coups de fil pendant la soirée; Isa n'ayant pas le téléphone je ne puis même pas la rappeler pour savoir si c'est elle

 

J'oublie d'aller au vernissage de Gaillet à Bertrix et c'est très bien ainsi. J'en ai marre de faire attention aux autres. pour ce que cela me rapporte; Que des emmerdes !

 

Jeudi 7 mai

Chez Murielle l'après-midi. Comme toujours un dialogue intense et continu. Murielle va voir sa soeur ce soir. Elle lui pose la question  des coups de fil anonymes et Isa nie. Mure est sûr qu'Isa est toujours amoureuse de son type et retournera à Juseret. Autrement dit, j'a bel et bien été roulé dans la farine

 

Encore un appel, le huitième, à 6h30, l'heure à laquelle Isa prend son bus

 

Je reçois d'Isa une lettre de 6 pages. Pas un mot sur les coups de fil???

 

Vendredi 8 mai

On annonce un beau WE. Enfin le soleil

 

Je n'ai toujours trouvé personne pour ranger mes billes de chemin de fer

 

Valérie au téléphone. L. le stagiare est revenu chercher ses affaires à Valbois car son stage est terminé. Elle ne s'y attendait pas du tout. Je vais la voir au manège sur son cheval Shetan qui a 3 ans et peut commencer à sauter. Renaud est sur le mini-tracteur avec Julien, le fils de Nathalie

 

Samedi 9 mai

Je travaille toute la journée aux étangs

 

Michel Paquay de St Hubert se tue à l'entraînement à Monza, en moto. Il était champion d'Europe. Son père Roland est garagiste à St Hubert

 

Encore deux appels téléphonique. Quelqu'un qui semble pleurer au téléphone

 

Dimanche 10 mai

 

Pris d'une impulsion, j'écris une lettre à Mûre. la voici

 

Lettre à Mûre-Uroa

A lire à voix haute. J'espère que les Mûres ont toujours des oreilles

Ce dimanche 10 mai 1998

A mon amie Murielle

Vous ai-je jamais écrit, amie Mûre?. Il ne m'en souvient pas. Je suis très mal installé, un bloc de papier sur mes cuisses nues car je suis en maillot, au soleil, car vrai, il soleille comme personne ce dimanche matin, après la Messe, au Pastis de Midi, avant-goût des bières de la buvette (prononcez Buvatte) du FOTBALLE, où cet après-midi, les Vesseux de Vesqueville doivent rencontrer en quart de finale de la Coupe des Cînsis(fermiers), les Grêvis de Remagne (noms wallons des habitants de mes deux villages voisins)

Eh bien oui je me sens tout à fait seul au milieu de cette mythologie, populo-rurale, aussi seul qu'hier soir à Birmingham, où, casquette de con-primé, sur la tête, je m'époumonnais à supporter Mélanie Picron devenue Chol par on ne sait quel tour de magie "euro-visionnaire" (Candidate belge à l'eurovision 1998)

 

Désormais nous nous ferons servir dans les cafés, un Picon-Kohl, qui, je l'espère nous fera passer le goût amer et odoriférant-va donc hé fumier- des "Nesquick" à la Dutroux. Oh que je suis fier d'être belge en regardant autour de moi les" Pies blanc-bleu" (race de vaches belges) paître paisiblement dans les herbes grasses de Moircy

 

Bon Dieu de Bardot, que faisons-nous sur cette planète??? A 60 ans, je n'ai trouvé aucune réponse. Plus j'avance moins je comprends. Mieux... je ris de cette tragi-comédie-transpercée d'éclairs fulgurants

 

Vous êtes belle mon amie, oui, je sais, tout le monde vous le dit, mais ça je n'en ai rien à foutre. Moi c'est d'une autre beauté que je parle, bien au-délà de l'enveloppe charnelle ephémère contenant à grand peine, vos tripes en folie (Bergère ou Berbère, au choix)

 

Comment se fait-il qu'un vieux Tarzan sur le retour, surgi tout droit des villes, rencontre à Libramont, une espagnole mauresque de Saint-Pierre, plus rurale que cela tu meurs, une jument arabe perdue dans un troupeau de chevaux de Trait ardennais-enfoirés de Libramont- au milieu des mouches à ramiers (pardon des moucharabiehs)

Etonnante cette rencontre de Tarzan et d'une Jument, jumelle de surcroït. Etonnant ce dialogue nourri comme un feu de braises, entre un primitif plumitif-venu du fond des âges et d'une extra-terrestre de 29 ans-non identifiée comme un objet volant

 

Nous serions-nous rencontrés "soudain l'été dernier" pour nous en aller tous les deux "Mourir à Venise"- loin des" Villages des Damnés" ?

 

Je sais votre densité, votre vibration, celle du tréfonds de votre moëlle.Je sais que votre noyau est d'une force atomique

 

Vous êtes une vraie "MURE-UROA". Il existe bien un "UBU-ROI" (Jarry de moi en écrivant cette feinte)

 

Relançons-nous les balles, vous et moi, sans trêve-profitez de ma survie. Non je ne suis pas à-mer. Rien qu'un peu de lucide été. D'été dernier comme de bien entendu

 

Encore une fois dans ma vie, vous voir boire du Royco à l'ex-hôtel des voyageurs à Libramont et puis mourir comme à Venise- cette ville d'O, plus vraie qu'une "histoire", plus irréelle qu'un miroir

 

Les vraies fêtes sont intimes..et rares..et non préméditées

 

Lundi 11 mai

Eric Simon viendra demain pour les poutres (billes de chemin de fer)

 

12h30. Un 10e appel. C'est l'heure de table d'Isa à Bastogne. Je lui envoie une lettre pas piquée des vers (Si Isa est toujours à Bastogne c'est parce qu'elle a un préavis à prester)

 

Mardi 12 mai

 

Très chaud. Je trempe Plume dans le ruisseau régulièrement

 

Valérie m'invite à déjeûner. Je largue et lui dis qu'il y a un an exactement elle m'a dit (j'ai relu mon journal) "C'est difficile pour moi de revenir à Moircy car vous auriez dû sauver votre couple". Elle me confirme que c'est toujours difficile pour elle de revenir à Moircy. J'ajouterai qu'on en est toujours au même point en octobre 2016

 

Valérie me demande si Isa prenait des médicaments. Je n'en sais fichtre rien mais ça pourrait expliquer beaucoup de choses

 

J'ai Eric Simon avec son copain Moiny d'Hatrival. Ils m'entassent les poutres en une vingtaine de minutes

 

Mercredi 13 mai

Marguerite Duras à "Un Siècle d'écrivains" (voir ci-dessous)

 

Jeudi 14 mai

Isa téléphone et cette fois parle. Elle me dit qu'elle n'a fait aucun appel silencieux mais je ne la crois pas

 

Francis, Murielle et elle sont allés deux jours à Blankenberg et ont fait une video sur la plage avec les extra-terrestres

 

Je vais chez Murielle et Francis voir la video. On ne parle pas d'Isa. Je vais l'aider à monter son film

 

Vendredi 15 mai

Hourrah pas d'impôts à payer cette année. C'est dire si je gagne grassement ma vie

 

Isa retéléphone. Je veux la vérité et elle commence à craquer, me dit qu'elle est complètement paumée et veut me voir. Non je n'en ai pas envie. Elle dit qu'elle a compris que notre échec tenait à elle

 

"Le Regard d'Ulysse d'Angelopoulos" Un chef d'oeuvre Palme d'Or à Cannes en 1995 pour "L'éternité et un jour"

 

Samedi 16 mai

Patrice Gaillet au téléphone. Il est cardiaque en plus maintenant. Je lui,dis qu'avec tous ses reportages pour "Le Soir", il doit tout de même passer parfois dans ma région. En effet, il est passé 4 fois au coin de ma rue, en voiture, mais il n'avait pas le temps. Patrice n'a jamais le temps. mais justement il va à Lavacherie pour 16 h00 et viendra me prendre. Pas le temps d'aller prendre un verre. il ne peut en rien m'aider, même pas me renseigner un ban de montage dans la région. C'est un comble.? Il passe. Il a un trou dans le cou. Direct à Lavacherie, inauguration d'un nouveau Coq en alu sur le clocher, fanfare, un monde fou. Je pense que le Coq est l'apporteur de lumière. Il chante à l'aube. Mon ascendant chinois est le Coq.; C'est peut-être pour cela que je me lève tôt

 

Patrice repasse brièvement à Moircy. mais sa voiture tombe en panne. Je dois pousser et elle redémarre

 

Il m'a dit qu'il allait demander une aide au Rotary parce que ses dettes devenaient délirantes. Or je sais qu'il a déjà eu un prêt conséquent de l'Abbaye d'Orval

 

Je repasse au Miami le soir et tombe sur Stephane avec des cheveux longs. Mais je rentre tôt car Gaillet et tous ses problèmes m'ont foutu en l'air, alors que j'ai,les miens et que c'est bon comme cela

 

Lundi 18 mai

Coup de fil de Danièle van M.. que j'ai croisée hier au Miami. C'est fini avec son mec dont la soeur vient rechercher ses affaires tantôt. Et ça dure la conversation. mais pourquoi me raconte t'elle tout cela ????. Elle a 54 ans, habite Nassogne et pense déménager car elle a une maison à Grez-Doiceau. Elle veut venir mais je ne suis pas libre le jour qu'elle me propose

 

Mardi 19 mai

Isa m'a envoyé deux photos de moi qu'elle a prises jadis (Voir ci-dessous)

 

Mercredi 20 mai

C'est l'enterrement de Roger Thumilaire

Soirée au Miami avec Valérie. Les Felix attendent un second enfant

 

Jeudi 21 mai

C'est l'ASCENSION

Enelle ici à 17h00. Elle a apporté son Maitrank, fait selon la recette que je lui ai donnée

Un verre au Miami

 

Eleonore Gaillet au répondeur. Voudrait venir ici avec son petit ami

 

Vendredi 22 mai

Au Moulin des Trois Ponts. Vernissage de Werner Dans, l'artiste informatique. Arrivent Pascal Dupont et son iranienne, ceux qui sont venus chez moi sans prévenir et que je n'ai pas fait entrer. Ils veulent absolument venir à Moircy. On fixe date

 

Dimanche 24 mai

Enelle retourne chez elle. Tout s'est vraiment très bien passé. Impossible de comprendre pourquoi car rien n'est résolu de son côté

 

Nicole qui en parlant de son maitrank parle de "mérule odorante" au lieu "d'aspérule odorante"

 

Un Thema sur Ingmar BERGMAN, l'auteur le plus prolifique de toute l'histoire du cinéma (50 films réalisés pour le cinema et la télévision plus des pièces de théâtre (voir ci-dessous)

Bergman prend chaque nuit un somnifère qui lui permet de dormir 6 heures d'affilée. Exactement comme moi

Sa dernière épouse était Ingrid von Rosen, morte en 1955 après 2 ans de vie commune. Il a été très affecté par sa disparition

 

Mardi 26 mai

Coup de fil de Marie-Pascale Delogne, Sous-Directrice de TV Lux, télévision de la Province du Luxemnbours dont le siège se situe à Libramont. On se connait bien. Elle viendra ici vendredi prochain

 

L'OCCH ne veut pas reprendre les deux prêts d'Enelle avec hypothèque sur sa maison. Je lui propose une autre solution. Elle voudrait que je téléphone à son agent, Monsieur Huppé

 

Je téléphone chez Pascal Dupont car je l'attends, lui et son amie, à leur demande insistante. Ils ne viendront pas ce soir, (il est 19h20) ils partent en vacances demain, il a oublié de me prévenir. Je raccroche le téléphone. C'est lui qui était demandeur depuis des semaines et qui avait fixé le jour et l'heure. Typique des bourgeois. On est toujours à leur service mais avec moi c'est peine perdue

Beaucoup de films et documents sur John Cassavetes. J'enregistre tout

 

Mercredi 27 mai

Je téléphone au courtier d'Enelle et lui réexplique la situation qu'il n'avait pas comprise. Il s'agit bien de repartir avec un prêt global de 18 ans, avec une charge mensuelle allégée. Je retéléphone à Enelle. Elle ira chez son courtier cet après-midi. Encore une fois comment ces deux-là ne sont-ils pas parvenus à s'expliquer entre eux

 

Mon bas-ventre est gonflé à gauche

 

Vendredi 29 mai

C'est le WE de la Pentecôte

 

Chez mon toubob. Je lui montre mon gonflement. Pas de soute c'est une hernie inguinale. Alors c'est où l'opération ou porter une ceinture herniale à vie. Non merci. Mon toubib prend rende-vous avec le chirurgien Ledecq de Libin. Si j'accepte une anesthésie locale, je puis sortir de clinique le jour même. Mon docteur me rédige mon ordonnance avec mon Amlor et mon Lormetazepan et me dit "Ce sera tout?" Et je lui réponds "Oui si vous n'avez rien d'autre en promotion" Il rit franchement

 

Isa c'est son dernier jour de boulot chez Salmon à Bastogne

 

Elle a encadré les peintures qu'elle a faites ici avec "des bonbons"???. Elle dit que c'est JOLI. C'est un mot que je ne supporte pas en art. Pourquoi pas "plaisant" ou "décoratif". Décidément elle n'a rien compris à la peinture

 

Visite de mon territoire avec Marie-Pascale Delogne; Je lui explique que j'ai écrit au boss de TV Lux pour mon amie Murielle et pas du tout pour moi. Il y a méprise. On parle beaucoup. Aussi d'Alain Schmitz "aucun contact possible avec lui" me dit-elle. Bref un échange qui finalement est positif. Sa critique de départ était "Vous vous prétendez sauvage et solitaire, vous avez cessé d'exposer et vous écrivez à TV Lux pour qu'on vienne vous filmer. Vous êtes équivoque..Je dois lui dire que Murielle n'est plus partante pour ce projet. Elle a tout décommandé après que j'aie écrit. Au départ Marie-Pascale me trouvait élitaire et a fait allusion à l'étiquette de ma porte d'entrée "NE RECOIT QUE SUR RENDEZ-VOUS ! " Il faut oser me dit-elle. je lui dis que j'assume complètement et qu'aucun travail artistique n'est possible si on doit être disponible à toute heure au gré des gens

 

 

Enelle va chez Monet à Giverny, demain

 

Samedi 30 mai

Michel Seuphor a 98 ans. Il publie toujours

 

Visite de Nathalie Slachmuylders. N'en revient pas du territoire. Habite Bruxelles mais c'est une borquine (St Hubert). très bonne chanteuse, amie de Maurane et de Lara Fabian. Me parle de Michel del Castillo, car elle lit en plus. Elle me conseille "De Père français", que je lirai et qui m'a beauoup remué. Excellent contact avec elle

 

Dimanche 31 mai

 

C'est la PENTECOTE

 

Je suis au Miami à 17h00. Longue discussion avec Xavier Dupont qui s'ocupe d'adultes handicapés à Bastogne. Puis avec Paulus, le jeune joueur de tennis qui m'invite à passer chez lui; route du Fourneau à St Hubert. Son père est mort il y a peu. Il avait 51 ans. Biochimiste?. Il a 2 soeurs que je connais. L'une d'entre elles, Isabelle est kiné et sort avec Jacky Felix, que je connais aussi. Lui travaille à la Protection civile à Neufchâteau

 

Aussi les parents Poncin, Anne Bourdon et son frère Laurent.,Nathalie, le fils Legros, Guy Verhaegen et son fils Nicolas, Pierre Colette et sa femme, Meeus, fille du Directeur de la prison. Pierre me dit qu'il veut revenir à Moircy

 

Et pendant ce temps je cuve mon hernie inguinale gauche

 

 

Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal

Lundi 1er juin

Je commence "Les corps tranquilles"" de Jacques Laurent

 

Mardi 2 juin

Un Thema sur Federico Garcia Lorca, fusillé à 37 ans (voir ci-dessous)

Lire "Un poète à New-York"

 

Mercredi 3 juin

Je repique 50 poireaux

 

Une émission sur Knut Hamsun (1859-1956)

Knud Pedersen, plus connu sous son nom de plume Knut Hamsun (Knut Hamsund avant 1885), né le 4 août 1859 à Vågå, en Norvège et mort le 19 février 1952 à Nørholm, près de Grimstad, est un écrivain norvégien, lauréat du prix Nobel de littérature en 1920.

Son œuvre, rapprochée de la littérature moderniste, s'oppose au naturalisme pour reconstituer les mécanismes de la pensée. Elle dresse l'éloge d'une nature humaine libérée des contraintes sociales.

 

Un article sur mon ami Roger Thumilaire, parti beaucoup trop tôt) Une grand figure de Libramont. Je l'aimais beaucoup. Il avait participé à la promotion de ma 1ère exposition en 1976, au Centre de Lecture publique de Libramont (voir ci-dessous)

 

Jeudi 4 juin

J'ai une pharyngite qui commence la nuit. Je prends des gouttes et du locobiotal

 

Je reçois une carte de Giverny d'Enelle avec des Lupins, les Lupins de Monet

 

Une émission de TV Lux à Vresse-sur-Semois, par Pascale Delogne. C'est assez catastrophique et très mal filmé

 

Un coup de fil d'Isa "Allo Christian c'est Isabelle" et puis rien

 

Eric Neuberg de passage avec du fromage et de la Chimay. Il veut un de mes minces totems bleu-pâle (un déchet de clôture)

 

Vendredi 5 juin

Je vais chez Enelle à Pontaury, m'arrête au Parking du Penant comme jadis

 

Arrivé chez elle, je lui offre un magnéto mais ne parviens pas à l'installer car sa télé est très différente de la mienne. J'irai chercher un cable Péritel demain

 

Samedi 6 juin

Je pars à Fosse-la-ville où il y a un grand stock américain mais pas de câble à deux prises. J'en trouve un chez Masuin, à côté de la poste de Fosse, à double prix

 

Je rentre. Enelle va chercher sa fille à Tamines. Anne-Julie chaleureuse et amoureuse qui vient nous parler de son mec, Larry

 

Et le soir j'arrive enfin à installer le magnéto, à installer les chaînes, le showview, les enregistrements. Reste maintenant à apprendre tout cela à Enelle

 

Dimanche 7 juin

Ah oui c'est son anniversaire. Barbecue prévu mais il pleut et c'est la catastrophe. Heureusement Enelle découvre dans sa cave une rotisserie de poche. A nouveau une notice à étudier car elle ne s'en est jamais servie

 

Enelle va chercher Larry avec Anne-Julie. Olivier arrivera à 13h30 et je discute avec lui tout l'après-midi

 

Lundi 8 juin. Retour à Moircy

L'après-midi en téléphonant à Francis, j'apprends que Murielle a disparu depuis vendredi soir. Personne ne sait où elle est a disparu. On craint un suicide. Francis a prévenu la Gendarmerie

 

On la retrouvera le soir, à Bruxelles. Est passée chez Sabine Dupont où Francis avait laissé un message. Mure n'a jamais imaginé que l'on puisse s'inquiéter après 3 jours d'absence. Je n'apprécie pas du tout. Francis est quelqu'un qui se coupe en 4 pour faire plaisir à Murielle, qui a dès lors, une vie en or. Et voici le merci. C'est monstrueux d'égoïsme

 

Mardi 9 juin 1998

Un reportage sur Nancy Huston (voir ci-dessous)

 

A 15h25 , chez le jeune Docteur Ledecq, pour parler de mon opération. Charmant. Il me propose une anesthésie locale, si je préfère ne pas être hospitalisé pendant une nuit. Alors ça oui !. Ce sera le 24 juin ou le 1er juillet. Mais faudra quelqu'un pour me ramener à la maison

 

Eric Simon m'amène des palettes pour ranger mon bois

 

Mercredi 10 juin

Je téléphone à la Clinique et ai la cousine d'Eric Simon qui habite Freux, à côté du chenil de Fierlandt. Ce sera le 1er juillet à 8h00 car Enelle sera là. Je devrai rester en chambre jusqu'à 14h00-visite du chirurgien. Je ne dois pas êre à jeûn puisque c'est une anesthésie locale

 

A propos d'Eric Simon, il est régisseur dabns un château avec sa mère à Remeaux, près de Bougnimont, chez un certain Fraters, un chevalier de plus de 90 ans qui est mort la semaine dernière. Et  sa femme est en clinique

 

Ouverture de la Coupe du Monde. A Paris, Place de la Concorde

 

Jeudi 11 juin

Lettre d'Isa (voir ci-dessous). Elle semble commencer à comprendre

 

Je réponds à Bo Simon que pour moi les groupes sont des mirages et lui envoie une maxime de Chamfort : "On est plus heureux dans la solitude que dans le monde. Cela ne viendrait-il pas de ce que dans la solitude, on pense aux choses et que dans le monde on est forcé de penser aux hommes"

 

Ma tondeuse à gazon rend l'âme

 

Je vais chercher Isa à la Gare de Libramont. Elle me dit "Je t'aime" et je rigole.  "Mais non tu ne m'aimes pas, tu ne sais pas aimer". Et vlan ! ! Dans l'atelier pour qu'elle comprenne, je lui dis qu'Enelle est revenue à Moircy. Elle a un langage totalement incohérent et n'a pas l'air étonné de ce que je lui dis. Elle avoue enfin qu'elle est retournée à Juseret. A 18h40, je lui dis que je la reconduis; J'ai RV chez Lepère qui s'occupe de ma tondeuse. Mais ma voiture ne démarre pas. Isa égale à elle-même me dit "Tu le fais exprès" quitte la voiture et disparaît. Mon garaiste me débloque tout de suite et je pars chez Lepère. Pas d'Isa sur la route et je m'en fous. Chez Lepere oui ma tondeuse est foutue. J'en commande une nouvelle

 

Vendredi 12 juin

Je vais chercher ma nouvelle tondeuse à Libramont chez Lepère

 

Valérie m'annonce la mort de la fille MAKA au Mexique. Les parents que nous connaissons bien sont partis là-bas. Elle était venue ici aux Portes ouvertes en 1995. Accident d'autocar???

 

A 16h40 chez Valérie qui me lit un texte magnifique sur "L'Amour fou" écrit par un jeune-homme de la région d'Aubange et envoyé à L'Avenir du Luxembourg (voir ci-dessous)

 

En fait on va au théâtre voir la troupe de Valérie dans "J'ai le Stress" dans laquelle finalement Valérie ne joue pas. Mais Fabienne Feller joue et on rigole avec Valérie de sa jupe écossaise. Après le spectacle, Valérie dit "Dis Fabienne  c'est toi qui as fait ta jupe???". Non répond-elle, c'est ma mère. Et sa mère est assise à côté de nous. Gêne.

 

Je discute assez.bien avec une des comédiennes Nelly Devillez qui a fait le Droit, fait de l'astrologie et travaille à l'ancien Sarma repris par des hollandais à Arlon. Aussi avec un couple de Huy (ex-prof de morale de Renaud) qui joue dans la pièce. Ils me disent qu'il y a encore un magasin à Bruxelles, Le Lion, où l'on vend des pigments au poids. Très connu paraît-il??. Enfin je fais la connaissance du Directeur du Théâtre de La Marquise

 

Samedi 13 juin

 

Valérie au téléphone. plus rien ne va avec Stephane

 

Valérie s'est fait voler son porte-feuille. Au manège à Vesqueville,?? Le voleur est déjà allé par 3 fois acheter des bijoux avec l'argent de Valérie, à Bruxelles. L'enquête suit son cours. Il y a un portrait-robot en circulation

 

Je retéléphone à Valérie. Elle et Stephane sont complètement bloqués. J'appelle Stephane et lui dis "tu viens prendre un verre au Miami avec ton copain??" (oui c'est moi). Et une demi-heure plus tard on est tous au Miami et on rentre à 3h du matin

 

 

Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal

Dimanche 14 juin

Eric Tabarly disparu en mer depuis hier

Soirée B.B sur Thema (Voir ci-dessous)

 

Lundi 15 juin

De Bonnard "Il ne s'agit pas  de peindre la vie. Il s'agit de rendre vivante la peinture"

 

Mardi 16 juin

Il pleut depuis le 21 mai soit depuis 3 semaines

 

Je lis de Sabine Spielrein "Entre Jung et Freud" qu'Enelle m'a prêté

 

Soirée Gainsbourg après laquelle je vais le jouer et le chanter au piano, en pleurant (voir ci-dessous)

 

Mercredi 17 juin

Enelle ici à 16h00 jusqu'au dimanche 21 juin. Beau temps. Enelle a complètement changé. Plus aucun frottement entre nous. Mieux, elle veut vivre avec moi. Mais ce sont des mots, rien de plus. Elle a bien acheté une maison à 100 Kms de chez moi en 1996. Mais il est vrai qu'elle ne parvient pas à l'assumer. C'est peut-être cela ce retour en arrière??? Mais pour moi c'est trop tard et il n'a jamais été question de cohabitation. Seulement qu'elle s'achète une maison deans les 40 Kms, ce qu'elle n'a pas voulu faire à l'époque

 

Eric Simon qui vient apporter d'autres palettes et nous parle de mon vétérinaire, interpellé pour trafic d'hormones il ya une dizaine d'années avec perquisition de la BSR, vente de ses biens etc..Mais cela se serait passé il y a une dizaine d'années et j'ignorais tout

 

Mardi 23 juin

Je reçois enfin ma "Gradiva de Jensen" que je réclame depuis des semaines à Isa. Pas de mot d'accompagnement. Il est clair qu'elle n'a pas encaissé le retour d'Enelle, alors qu'elle s'est permise de rentrer chez son mec à Juseret, sans me prévenir, mieux en niant le fait

 

Eric N à Moircy de 13 à 19h40. Il part retrouver sa Nadine à St Mard, avec laquelle il est encore. Excellent après-midi

 

Eric me paie mon totem par paiements échelonnés mensuels

 

 

Mercredi 24 juin

Maureen o'Sullivan, la Jane de Tarzan (Johnny Weismüller) vient de mourir à 87 ans. Elle avait épousé John Farrow. Ils ont deux filles dont une est MIA FARROW

 

Jeudi 25 juin

Je vais commencer "De Père français" que j'ai miraculeusement trouvé au Delhaize, après ma conversation avec Nathalie S.. Michel de Castillo, né à Madrid en 1933 de père français et de mère espagnole. Je crois lire mon roman en cours;

"Assassiné de sang froid, avec préméditation. C'est bien sûr ma mère qui a commis le crime. Elle m'a étranglé dans la honte, "étouffé sous l'imposture, empoisonné par la trahison. Peut-être était-elle folle, peut-être jouissait-elle de tuer? De toute ses victimes, j'ai été celle qui a mis le plus longtemps à mourir. Les autres elle les a tués à distance. Moi elle m'a regardé mourir. Elle a fait en sorte que je crève en l'adorant. Elle n'acceptait pas d 'être une meurtrière. Elle se voulait exemplaire, admirable. Tout en serrant une main autour de mon cou, elle pleurait de désespoir. Elle me faisait des leçons de morale, le Bien et le Mal, le coeur d'une mère-un opéra de déclamations. Rien ne l'arrêtait, surtout pas la peur du ridiicule"

"Je suis l'enfant d'un monstre"

"Un complice se tenait dans l'ombre-mon père"

et il ne s'est rendu coupable que de non-assistance à fils en danger "

Eh oui il s'agit bien de mon histoire

" Dans ma vie j'ai su capter chaque instant. Je n'ai négligé aucune des moindres joies de l'existence. Peut-être est-ce à ma mère que je dois l'éléctricité de mes nerfs. D'une amoralité tranquille et redoutable, capable du pire, jusqu'au crime, elle possédait cette énergie farouche, dont je ressens en moi les effets"

Je dirais que nos mères faisaient partie des "Tueuses" avec ou sans gages

 

La Belgique éliminée de la coupe du Monde par la Corée du Sud, une toute petite équipe

 

Vendredi 26 juin

Je taille les corniches de lierre de la maison à la grande échelle. Travail ultra-penible et dangereux à plus de 60 ans

 

Je téléphone chez Paulus, tombe sur la mère que je ne connais pas. Elle me raconte la mort d'Isa MAKA au Mexique. Collision entre autocars. 5 mexicains et Isa tués. Elle faisait partie d'un groupe de tam-tam. Enterrement civil a eu lieu avec musiciens à St Hubert.(Avais demandé à Valérie de me prévenir mais elle ne l'a pas fait- Je ne lis aucun journal) Dame très sympathique qui me parle aussi de son jardin et de son fils qui travaille à la Protection civile

 

Isa Maka est sortie des années avec le fils Paquay, tué en moto à Monza et elle était très affectée du décès de Mikaël. Elle a dû venir ici avec sa soeur, en 1995

 

Elle est morte un mois après lui

 

J'ai dit à Madame Paulus que son fils Benoit était venu s'asseoir à côté de moi au Miami après la mort de son père et qu'on avait parlé pendant 3 heures

 

Samedi 27 juin

Chevergny, près de Tours et de Chambord est le château qui servit de modèle à Herger pour Moulinsart

 

Je suis toujours dans mon roman à l'époque de ma rhéto

 

Menhir en Breton veut dire "Pierre longue"

 

Je suis paré pour mon opération. Enelle sera là. Je suis serein

 

Dimanche 28 juin

Bô Simon ici avec une heure et demie de retard soit à 16h30 avec sa compagne Denyse ROOS, bien sympa. Travaille au CPAS à Trois-Ponts. Elle a connut Bernard Gengoux. Tour du territoire, nourrissage des carpes. Bô m'a amené de l'EPERVIERE orangée. Je la repique. C'est une plante vivace des alpages (voir photos ci-dessous)

 

Denyse me photographie au piano

 

Lundi 29 juin

Valérie me téléphone 2 fois. Elle la vu. L. va très mal et va partir chez ses parents du côté de Tournai. Elle me parle de "psychiatre"

 

Mardi 30 juin

 

Veille de mon opération

 

Enelle ici à 17h30

 

Nous devons être à la Clinique demain à 7h55

 

Les 8 meilleures équipes du monde en 1/4 de finale de la Coupe du Monde : Brésil et Argentine et pour l'Europe, la France, l'Italie, le Danemark, la Croatie, l'Alelmagne et les Pays-Bas

 

Ci-dessous, photo de mon jardin en juin. Les Iris d'Eau dans ma mare et mon jardin vu de l'étage

Bô Simon et Denyse en visite à Moircy
Bô Simon et Denyse en visite à Moircy
Bô Simon et Denyse en visite à Moircy
Bô Simon et Denyse en visite à Moircy
Bô Simon et Denyse en visite à Moircy
Bô Simon et Denyse en visite à Moircy
Bô Simon et Denyse en visite à Moircy

Bô Simon et Denyse en visite à Moircy

Historique de l'AFFAIRE DUTROUX en cette fin juin 1998 : JULIE et MELISSA. Voir ci-dessous

Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal
Bio 253 - 2e trimestre 1998 - Extraits de mon journal

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires