Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • https://t.co/WMu5oWiAYn
    https://t.co/WMu5oWiAYn Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e...
    J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture rouge avec photos Christian... https://t.co/uQZQbyZhvQ Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture...
  • https://t.co/vFbC5e52lE
    https://t.co/vFbC5e52lE Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • https://t.co/n3fOdLsXMm
    https://t.co/n3fOdLsXMm Christian Vancau (@VancauChristian) September 22, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969
    Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une vraie tempête et nous partons en train avec Jean-Pierre Michaux et Marcel Reynders. Dés notre arrivée dans une serre magnifique où les tables sont déjà dressées, nous sommes...
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans -...
    Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969 - le blog totems par : Christian VANCAU https://t.co/syTVczuVu0 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017 Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une...
  • Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut...
    Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut désormais être téléchargé depuis l'adresse... https://t.co/xloUA5csh3 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017
  • https://t.co/pPLeKPWBkx
    https://t.co/pPLeKPWBkx Christian Vancau (@VancauChristian) September 19, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/yD4hlUcVqS
    https://t.co/yD4hlUcVqS Christian Vancau (@VancauChristian) September 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/eIXLLD1WNc
    https://t.co/eIXLLD1WNc Christian Vancau (@VancauChristian) September 17, 2017 Christian Vancau shared his post.

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 07:38
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Le peintre ROTHKO

Le peintre ROTHKO

Vendredi 1er janvier

Valérie a oublié de me téléphoner cette nuit. Ils avaient des invités, les Henneaux et les Mottet, et il avait été question que nous soyons aussi invités mais nous apprenons finalement qu'il n'y a pas de place pour nous. Valérie nous avait alors invité à venir prendre un verre au Miami après leur souper. Je n'étais pas enthousiaste. Trop tard, puis j'avais accepté finalement de faire le trajet en taxi. Et nous avons attendu le coup de fil de Valérie qui n'est jamais venu Ils ont fini au Miami vers 3h30. Je mords sur ma langue une fois de plus et Enelle me reproche mon silence et retéléphone à Valérie. . Je vais au Miami car ce n'est qu'en y allant que je puis avoir des J'apprends avec surprise qu'à Bruxelles Valérie m'a laissé l'essentiel des frais sur le dos (tout comme Enelle d'ailleurs qui m'a laissé remplir son réservoir d'essence), parce qu'au Miami, je paie rarement, paraît-il. Je suis en effet chômeur depuis 1991, tandis que ces deux femmes travaillent. Je vais au Miami car c'est le seul moyen pour moi d'avoir des contacts avec ma fille, qui ne vient jamais me voir. Je paie une tournée et puis suis incapable de suivre l'avalanche des autres tournées. J'estime que je suis déjà bien bon d'aller dans ce café, à 10 Kms de  chez moi. Je suis obligé d'encaisser des conversations insipides qui me font quitter les lieux après 1h30, à avaler la fumée par tous les pores (je ne fume pas) et en plus je devrais payer des tournées à 3/400 frs, alors que je suis chômeur et face à une fille qui ne sait où claquer son fric et refuse de me rendre visite chez moi depuis des années

 

Par contre elle m'a fait un beau cadeau pour mes 60 ans, une couette de lit, qu'elle devait faire nettoyer car les chats avaient pissé dessus. C'est bien de l'avoir fait nettoyer avant de me la donner

 

C'est chouette les enfants.....Tout simplement lamentable

 

Après ce coup de fil, je suis complètement dégôuté

 

Lundi 4 janvier

Une invitation de mon ex-amie danseuse, Mireille Rainchon de Liège

 

Enelle retourne. On a beaucoup parlé de son arrêt d'activité de prof mais elle a une charge actuelle de prêt sur sa maison de 22 à 23.000 frs par mois

 

Le soir Enelle, qui a des tas d'ennuis avec ses enfants

 

 

Mardi 5 janvier

J'apprends que Pierre Servé a un cancer du pancreas inopérable. J'ai Céline, mon ex-femme au téléphone. Oui son mari va très mal. Puis Valérie qui n'admet pas l'intervention d'Enelle dans notre relation. Je lui apprends l'état de Pierre, qui a 68 ans et n'a jamais rien eu sauf un mal de dos récent qu'il attribuait à de  l'arthrose

 

On donne "Le Regard d'Ulysse" de Theo Angelopoulos. Remarquable !

 

Mercredi 6 janvier

Michel Petrucciani, mort à 36 ans d'une infection pulmonaire foudroyante

 

Une émission sur ce super mec qu'était Daniel Balavoine

 

Un article sur Lierneux et son Institut psychiatrique. C'est le village natal de mon ami, le peintre Jean-Pierre Ransonnet, village que je connais bien. Voir ci-dessous

 

Jeudi 7 janvier.

Une carte de Filippo Principato de Marchienne-au-Pont avec une peinture de mon oncle Maurice Pirenne. Voir ci-dessous). Nature morte. Un coin de sa chambre à Stembert

 

Une émission sur DALI "Toute la vie de Dali n'aura été qu'une imploration pour convaincre Dieu de poser pour lui" (Max Richard)

Dali a terminé sa vie dans le château Pubol qu'il avait offert à Gala. Il n'a d'ailleurs plus rien peint après la mort de Gala

Il aurait eu deux maîtresses, Amanda Lear et Ultra-Violette

Dali a eu un frère mort à 7 ans, suite à une méningite. Il s'appelait Salvador. Suite à sa mort, les parents ont refait un fils, Dali auquel ils ont redonné le même prénom

En 1969, Dali a tourné un film censé être tourné par Bunuel. Il voulait le projeter jusqu'à ce que succès s'ensuive et puis révéler que ce film n'était pas de Bunuel mais bien de Dali. Une vengeance par rapport au Chien Andalou où l'on n'avait parlé que de Bunuel, alors que l'idée de l'oeil coupé au rasoir aurait été de Dali. Dérisoire n'est-il pas???

 

Mes 3 premiers nouveaux totems sont terminés, dans le living. Voir ci-dessous

 

J'ai terminé la bibliothèque murale de mon living. Voir photo

 

Vendredi 8 janvier

Richard Virenque, le coureur cycliste français, dopé "à l'insu de son plein gré"

 

Une expo à la mémoire de Tapta, morte il y a un an; J'avais passé une soirée avec elle. Voir ci-dessous

 

Je lis " Les grandes murailles" de Lucien Bodard

 

Samedi 9 janvier, je pars à Pontaury chez Enelle. On va beaucoup parler de sa future mise à la retraite. En septembre elle aura 35 ans d'ancienneté comme professeur de dessin

 

Dimanche 10 janvier

Nous sommes invités à souper à Tamines chez Olivier, fils aîné d'Enelle et son amie Fabienne. Faisons connaissance dee leur lapin. Resto grec. Je retourne à Moircy le lundi matin

 

Mardi 12 janvier

Décès de Pierre Servé. Bizarre de penser que le mari de ma femme est mort. Céline a été appelée à la Clinique à 4h00 du matin et cela a encore duré 10 heures. Il était inconscient. Pierre ne m'aimait pas du tout. Il a accepté d'épouser Céline à condition qu'elle n'ait plus aucun contact avec moi, même chez notre fille. Depuis 1995 donc mes contacts avec Céline avaient cessé. Pierre avait trois enfants, adultes. Triste et lamentable histoire

 

Quelques photos d'Enelle à Moircy avec Plume. (Voir ci-dessous)

Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando

Tableau des pages écrites dans mon journal, chaque année depuis novembre 1980

Du 15-11-1980 au 31-12-1981   43 pages   Débuts très lents

1982   210 pages

1983   343 ....

1984   410

1985   583

1986   810

1987   816

1988   984

1989   1320

1990   1366

1991   1240

1992   1264

1993   1640 

1994   1910

1996   2280

1996   2387

1997   2974

1998   2291

 

Total = 22.941 pages auxquelles il faut ajouter 4 cahiers allant de 1975 à 1980 et totalisant 970 pages

Vendredi 15 janvier

Je lis "Lettres de Londres" de Julien Barnes

 

Samedi 16 janvier

Enterrement de Pierre Servé auquel je ne vais pas, évidemment

 

On annonce l'expo ROTHKO à Paris. Voir ci-dessous

 

Une autre expo, celle d'Eric Neuberg et d'Isabelle Goffinet. Voir leur texte ci-dessous. Nous nous y rendons à Bastogne ce samedi. Bonne ambiance. Beaucoup de rencontres; Apéro au Pastis chez Isabelle. Et le soir, un resto, rue du Sablon

 

Mardi 19 janvier

A Luxembourg avec Enelle. A la Librairie française d'abord, puis à la Banque. On remonte par Arlon. Repas au Zorba. Ensuite Librairie Point-Virgule et promenade dans le quartier St Donat

 

Jeudi 21 janvier

Nous retenons une chambre à Paris, à l'Hôtel St Sebastien, à deux pas de la Place de la République, pour le 20 février. But, voir la rétrospective Rothko

 

Un documentaire sur Chaissac

 

Vendredi 22 janvier

Je lis "La Promesse de l'Aube" de Gary

 

Je téléphone à TV LUX et j'ai Marie-Pascale Delogne.

 

L'émission "Regards " est supprimée. Alors quid de ma K7??? Elle ne l'a pas récupérée. Elle va le faire aujourd'hui; Je rétorqie " Vous m'avez déjà dit cela il y a un mois". Bref  la diffusion est enterrée et ça chauffe.Je lui demande le nom de son Directeur : Jean-Claude THIELTGEN. Je vais lui écrire une lettre de deux pages avec tous les rétroactes de l'affaire. Quant à ce Dinant il est plus que suspect et tout à fait incorrect. Pour rappel ce film a été tourné les 3 et 10 août 1998

 

Dimanche 24 janvier

Deux messages de Céline dans l'après-midi, lorsque je rentre., sur un ton très pincé ;:"Christian c'est Céline, bonsoir il est 17h30 et on est lundi??? Je te rapellerai. Au revoir !", puis un second  "Christian bonjour c'est Céline, je t'ai laissé un message mais tu ne m'as pas rappelé (Ah bon ,??). Alors je ne sais pas ce qu'il faut faire-ou bien tu n'as pas envie de me rappeler et ça reste comme ça- Au revoir"

 

Je retéléphone illico. Répondeur. Alors je largue "Tu me dis que tu retéléphones donc j'attends. Je puis moi aussi être absent, en voyage, chez Enelle. Je ne vis pas nécessairement avec le fil du téléphone autour du cou. Je t'ai téléphoné deux fois pendant la maladie de Pierre et mon buget" téléphone" de ce mois est épuisé. Il faudra tout de même que Valérie et toi, compreniez qu'il y a des gens qui ont moins d'argent que vous"

 

 

Mardi 26 janvier

J'écris à C. calmement tout ce que je n'ai pas pu lui dire pendant 4 ans. L'affaire Hody,(le coup de fil d'Anne Dargent), l'Affaire Verbeke en 1995, absolument ignoble, l'affaire Evrard-Hubermont et les révélations qu'ils m'ont faites après que j'aie été renvoyé d'Ippa. Tous ces éléments changent complètement l'histoire de notre couple passé qui était truffée de mensonges. Si les témoignages que j'ai reçus sont faux, il est évident qu'il appartiendra à C.de s'expliquer et de confondre les témoins

 

Mercredi 27 janvier

Visite d'Eric Neuberg et de sa soeur France

 

Jeudi 28 janvier

Je passe à Cadre Center à Libramont (mon magasin de couleurs). Je remets au patron une carte postale de mon territoire. Il la regarde et me dit "Vous êtes passé à la télévision ! Je lui dis que oui mais il y a des années. Non me dit-il, ça s'est passé il y a 2 ou 3 ans. En effet Enelle m'avait dit cela à l'époque. Comment ont-ils fait pour entrer chez moi et filmer sans mon autorisation.et qui étaient-ils? Mystère complet.

 

Vendredi 29 janvier

Ma correspondance avec Jean-Pierre Ransonnet a  commencé réellement le 2 octobre 1971..Je viens d'emménager à Libramont

 

J'attends bien sûr la réponse de mon ex-femme. Valérie l'a vue mais pas un mot sur ma lettre. Je m'en doutais, bien sûr, mais c'est grave et je tiens à ce que ma fille soit mise au courant

 

Samedi 30 janvier

Avec Enelle, expo CHAISSAC à Charleroi. Ensuite le Musée de la Photographie (voir ci-dessous)

 

La ville de Charleroi est incroyablement laide. On reviendra par Aiseau

Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando

Vendredi 5 février

Valérie au téléphone. Sa mère n'a pas ouvert ma lettre. De plus en plus intéressant. Le frère de mon ami turc Savac est mort. C'est le chanteur Boris Manco très populaire en Turquie, que j'ai rencontré une fois à Liège, avec sa femme

 

Barış Manço (né le - décédé le ) est un auteur-compositeur-interprète ainsi qu'un explorateur, producteur et animateur de télévision turc.

 

Ses compositions avoisinent les 200 chansons, dont certaines ont été diffusées ou traduites dans un grand nombre de pays outre son pays de naissance, la Turquie. Ayant reçu plusieurs récompenses et ayant réalisé des ventes impressionnantes, il est considéré, avec le chanteur Cem Karaca, comme un incontournable du domaine artistique turc.

 

Pratiquant le rock anatolien, Manço a influencé plusieurs générations d'artistes turcs.

Mort

Le , à 23h30, alors qu'il était au téléphone, Manço subit une crise cardiaque. Malgré l'arrivée rapide des services de secours, et après un longue tentative de réanimation, la mort est prononcée à 01h30 du matin. Il sera enterré le . Sa tombe porte l'inscription « Gesi Bağları », l'un de ses plus grands chefs-d'œuvre. La publication de Mançoloji sera un grand succès, dépassant les 5 millions d'exemplaires. Sa mort provoquera une très forte émotion au sein de toute la communauté turcophone et beaucoup d'artistes ne tarderont pas à lui rendre hommage. Le plus grand hommage viendra de la chaîne ATV qui diffusera chaque soir, après le journal du soir, une de ses chansons et ce, pendant près de 6 ans.

 

Pour son nouvel album, Manço avait écrit une chanson résumant ses 40 années au sein de la musique. Seule la musique est disponible, Manço n'ayant pas pu écrire les paroles à temps.

Voir photo ci-dessous

 

Un article sur l'exposition Neuberg-Goffinet, à Bastogne

 

Le soir je passe chez Valérie. Longue discussion. Elle me dit qu'elle ne fera jamais de psychanalyse. Tant pis pour elle. Suite à la non-réponse de C. à ma lettre, je mets Valérie au courant des agissements de sa mère depuis de nombreuses années. A mon tour de parler et de révéler la liaison de sa mère avec un de mes amis les plus proches, dès 1970, et de ses mensonges réitérés à ce sujet

 

Samedi 6 février

 

Il neige

 

Un article sur mon amie Marianne Poncelet à propos de son livre "Les Enfants du rêve". Voir ci-dessous

 

Une virée à Redu. Achète Pierre Magnan-Charyn-Le Carré-Goodis-Grenier- Mann-Giono-Buzzati etc....

 

Une émission à la Télé sur LOVECRAFT (Carré Noir) (1890-1937). Né à Providence (Boston). Raciste et solitaire. De mère peintre (Sara) et de père voyageur de commerce. Epouse la journaliste Sonia Green, après avoir publié Les Dagons. Mort d'un cancer

 

Dimanche 7 février

Une émission sur Conrad DETREZ, fils de boucher à Roclange-Belgique. Mère catholique flamande. Ecrit "Ludo" puis "Les Pères". A fait le Séminaire de St Trond. Puis la Théologie à Louvain. Vit au Brésil de 1962 à 1969, rejoint l'Action populaire (mouvement catholique de gauche) et est arrêté en 1967. Prison et torture. Libéré suite à communication avec le Ministère des Affaires étrangères

 

BIOGRAPHIE

Conrad Detrez, né le 1er avril 1937 à Roclenge-sur-Geer, Belgique et mort le 12 février 1985 à Paris, France, est un écrivain, à la fois romancier et poète belge d’expression française et un militant wallon naturalisé français en 1982. Son œuvre fiévreuse et baroque, nourrie de son enfance paysanne et de sa jeunesse séminariste en Belgique, de son éveil brutal à la politique et à la sexualité en Amérique du Sud, puis de sa reconnaissance d'écrivain et sa mission de conseiller politique en Amérique centrale, notamment à l'ambassade de France au Nicaragua, est marquée par la propension à la bouffonnerie, à l'excès, au fantastique, alliant la tradition flamande aux formes réalistes et fantastiques de la littérature latino-américaine. Elle mêle le mysticisme, l’espoir révolutionnaire et un érotisme homosexuel sans ostentation.

 

Enfance

Conrad Detrez naît le 1er avril 1937 à Roclenge-sur-Geer, dans la Province de Limbourg (Belgique). Son père est d'origine wallonne, sa mère d'origine flamande. Son enfance, dans le climat d'un catholicisme rural, est marquée par les bombardements, les crues du Geer, la deuxième guerre scolaire belge, l'horreur qu'il éprouve devant les bêtes égorgées par son père, boucher de profession. Il est brillant élève à l'école communale du village et au catéchisme de la paroisse. Pensionnaire au Collège de Visé à partir de 1949, puis à celui d'Herstal, il poursuit des études secondaires gréco-latines et, tenté par la prêtrise, entre en 1957 au séminaire de Saint-Trond. Tandis que sa mère meurt en 1959, il étudie la philosophie et la théologie à l'Université catholique de Louvain.

 

Engagement politique

Ayant rencontré de jeunes étudiants du Tiers monde qui lui font découvrir sa réalité économique, scandalisé par la guerre d'Algérie, impressionné par les grandes grèves insurrectionnelles de la classe ouvrière en Wallonie durant l'hiver 1960-1961, il réfléchit sur les problèmes de la décolonisation de l'Afrique et la révolution engagée par Fidel Castro, et se pose le problème de l'action politique. Traversant une crise religieuse, philosophique et morale, il interrompt ses études et renonce à entrer dans les ordres.

 

Comme de nombreux représentants de sa génération, Conrad Detrez croit que la transformation du monde est possible à partir du tiers monde plus que de l'Europe. Se libérant de l'Église, de la famille, du village et de l'imminence d'un service militaire au Congo belge, il émigre en 1962 au Brésil.

 

Après y avoir obtenu une licence de Lettres, il enseigne à Rio de Janeiro dont le climat érotique et la liberté des mœurs provoquent un violent éveil, sous la double forme homosexuelle et hétérosexuelle, de sa sensualité. Il y fait du journalisme, milite dans le parti d'opposition Movimiento Democratico Brasileiro résistant, principalement sous l'action de Carlos Marighella, au régime dictatorial du général Castello Branco qui a renversé le président Goulart en 1964. Il est emprisonné en février 1967 durant six jours, torturé puis expulsé. Revenu l'année suivante au Brésil, il s'engage dans la lutte clandestine de l'opposition castriste, mais, se sentant menacé, quitte le pays.

 

Revenu en Europe, en Belgique et en France, Conrad Detrez séjourne à Paris au milieu de la contestation de 1968. En 1970 « Pour la libération du Brésil », écrit en collaboration avec Carlos Marighella, est interdit par le ministre de l'Intérieur, Raymond Marcellin, qui utilise un décret du 6 mai 1939 sur les nécessités de la défense nationale, puis publié sous les noms des 23 plus importants éditeurs français qui se déclarent solidairement responsables.

 

Condamné à deux ans de prison par le tribunal militaire de Rio de Janeiro, dans le sentiment d'un d'échec non seulement dans son espoir révolutionnaire mais encore dans sa vie affective, son homosexualité le marginalisant dans la société très conformiste de l'époque, Conrad Detrez se retire en Algérie comme professeur dans un lycée de province, à Sour El-Ghozlane (Wilaya de Bouira) où enseigne également Vital Lahaye. Il y continue la traduction d'ouvrages brésiliens, commencée à Paris.

Œuvre littéraire

 
Signature de Conrad Detrez
 
Signature de Conrad Detrez

Ayant rencontré la psychanalyse et découvert pour son enseignement l'écriture dépouillée des premières œuvres de Mohamed Dib, il y travaille à son premier roman, «Ludo», « autobiographie hallucinée » dans laquelle il entreprend de reconstituer l'itinéraire de son enfance paysanne.

En 1972 Conrad Detrez revient à Bruxelles, achève « Ludo» publié plus tard en 1974, poursuit le récit de son parcours, à travers l'adolescence, dans un deuxième roman, «Les Plumes du coq». Ce roman est l'un des rares romans wallons - en fait probablement le seul - qui, à la manière fantastique de Detrez, prend comme toile de fond la Question royale et où l'auteur se dépeint comme affrontant (dans le camp catholique) les casquettes de la classe ouvrière wallonne opposée au retour de Léopold III. L'ouvrage est en quelque sorte dédié aux victimes de la fusillade de Grâce-Berleur. Nommé en 1975 correspondant de la Radio-Télévision Belge à Lisbonne il rend compte depuis le Portugal de la Révolution des œillets. En 1978 il s'installe à Paris, collaborant au Matin et au Magazine littéraire. La même année paraît son troisième roman, L'Herbe à brûler, qui retrace la suite de sa vie entre 18 et 30 ans. Le roman qui obtient le Prix Renaudot narre l'hallucinante scission de l'université de Louvain.

 

Amnistié par le gouvernement, Conrad Detrez retourne au Brésil en 1980 et l'évoque à nouveau dans un essai, « Les Noms de la tribu». Son roman La lutte finale, publié en 1980, fait le constat du reflux des guerilleros américains. L'écrivain reconnu aborde son métier dans La Guerre Blanche, roman paru en 1982.

 

Naturalisé français le 28 mars 1982, il est nommé en septembre attaché culturel à Managua, au Nicaragua, pays aux hauteurs volcaniques, nation marquée par la révolution sandiniste et cadre de son dernier roman publié de son vivant en 1984, « La ceinture de feu ».

 

Il y demeure jusqu'en septembre 1984, subissant les premières atteintes du sida. Rentré à Paris, Conrad Detrez y meurt le 12 février 1985.

 

En 1986, paraît un ultime roman, La mélancolie du voyeur, constat de l'écrivain, du voyageur, de l'homme en son ultime parcours. En 1990 son ami William Cliff lui rend un bel hommage poétique («Conrad Detrez», éd. Le Dilettante).

Citation

« Or moi je veux voir . Je demande des paysages, des climats, du fantastique, je veux des visions. Moi je veux que sur tout : châteaux, campagnes, que sur Paris et sa banlieue, sur le désert ou la banquise, que sur Bruxelles ou Managua, on me donne un regard, on m'en impose un autre, à l'occasion plus incisif, qui renouvelle le mien. Je veux qu'on me fasse sentir le temps, la femme, le passage d'un train, comme jusque-là, jamais, je ne les avais sentis. Ou alors, au moins, qu'on m'apprenne des choses neuves : sur Jésus, Lénine, La Callas ou sur moi. Je veux qu'un auteur ouvre en moi mes propres abîmes. »
Extrait de Romans vides, romans pleins, texte adressé quelque temps avant sa disparition par Conrad Detrez au journal « Le Monde » et publié le 14 février 1985.
 
 
 
 
A Redu j'ai aussi acheté un livre d'Yves Laplace, jeune écrivain suisse que j'ai rencontré à Lausanne chez l'écrivain Daniel Wilhem, lors de ma visite à la Collection de l'Art Brut (voir dans cette biographie-Ma rencontre avec Michel Thevoz))
 
Il neige de plus belle. L'autoroute des Ardennes E 411 est bloqué
 
Enelle qui a repris les cours a craqué dans sa nouvelle école, Pie X. Chahutée et menacée par les élèves. En congé de maladie et en attente d'un mi-temps médical
 
Mardi 9 février
Contact téléphonique avec TV Lux, Marie-Pascale Delogne qui a enfin récupéré la cassette video. Elle a été convoquée chez le directeur, suite à ma lettre. L'émission serait rétablie et je devrais passer au mois de mai. A suivre
 
 
Mercredi 10 février
Enelle me téléphone. Elle sort de chez le toubib qui a, en mains, le rapport du neuro-psychiatre. Le médecin de Securex doit passer. De plus les ouvriers vont arriver (plafonnages et isolation des murs trop humides etc..)
 
Un documentaire sur Fitzgerald et un autre sur Arthur Miller et encore un autre sur Pierre Reverdy, le tout enregistré comme d'habitude
 
Jeudi 11 février
 
Verglas dans toute la province
Promenade dans la neige avec Plume
 
Le médecin est passé chez Enelle. Trois fois un mois de mi-temps médical, démarrant immédiatement
 
Je commence "Les Rois borgnes" d'Hubert Nyssen et termine "La Trinité" de Chessex (remarquable)
 
 
Vendredi 12 février
 
Enelle me téléphone. A vu son psy et tout est arrangé, elle ne devra pas retourner à Pie X, mais ira à Châtelet faire son mi-temps médical
 
Céline n'a toujours pas répondu à ma lettre.
 
Enelle a trois jours de prestations sur 7 jours. Ensuite des congés et juste un retour en juin pour les examens. Ensuite si tout va bien, prépension
 
 
Samedi 13
 
Moins 21 degrés à 8h00 du matin
 
Un reportage sur Raymond Devos. Voir ci-dessous
 
On diffuse SMOKE de Wayne Wong d'après Paul Auster
 
 
Dimanche 14 février
 
Je suis toujours dans mon roman auto-biographique (mon voyage en Espagne en 1974) (280 pages). C'est ce roman, abandonné depuis, qui me permettra de rédiger plus tard, ma biographie sur Internet
 
 
Enelle arrive peu avant midi. Elle m'offre de L'Eau de Villée et nous allons en boire dans la neige, assis dans le jardin. Elle m'a apporté le catalogue de Chaissac à Charleroi
 
 
En fait on part à Paris mardi prochain. Appréhensions pour la route car nous partons en voiture avec Isabelle Goffinet, qui semble assumer

 

Boris Manco en 1998 avec le cameraman Erkan Umut
Boris Manco en 1998 avec le cameraman Erkan Umut
Boris Manco en 1998 avec le cameraman Erkan Umut
Boris Manco en 1998 avec le cameraman Erkan Umut
Boris Manco en 1998 avec le cameraman Erkan Umut
Boris Manco en 1998 avec le cameraman Erkan Umut
Boris Manco en 1998 avec le cameraman Erkan Umut
Boris Manco en 1998 avec le cameraman Erkan Umut

Boris Manco en 1998 avec le cameraman Erkan Umut

Mardi 16 février  PARIS

Je suis sur pied à 4h15. Pourra t'on partir???Je réveille Enelle à 5h30. Isabelle et Eric sont à Moircy à 6h30. C'est France, la soeur d'Eric qui garde la maison et Plume. Je lui donne mes instructions avant de partir et nous quittons à 7h30 sous une pluie battante Direction Mons et on arrivera sans encombre devant l'Hôtel car j'ai le plan en mains. Porte de la Villette, Porte de Pantin, Porte des Lilas où nous prenons la rue de Belleville, ensuite Faubourg du Temple. On arrive au Canal St Martin et on prend à gauche en face du Bvd Jules Ferry. Puis le boulevard Lenoir et on est devant notre hôtel St Sebastien à 12h15. On ne s'est pas trompé une seule fois. Voir ci-dessous le plan dessiné dans mon journal et les photos de l'Hôtel.

 

Nous traversons Paris via l'Hôtel de Ville et le Parvis Notre-Dame et on va manger au Quartier Latin, rue de la Huchette

 

Ensuite on bondit chez Rothko, au Palais de Tokyo, en metro (Alma). Une file immense avenue du Président Wilson et il fait glacial. L'entrée, 45 nouveaux francs. 1h15 de file et puis grande émotion. C'est décoiffant...

 

Ensuite je les entraîne au Pont de Bir Hakeim car Eric veut voir le décor du Dernier Tango avec Brando. On y va à pied. Je filme. Voir photos récupérées de ma camera ci-dessous

 

Nous repassons ensuite rue Mabillon n°8, là où j'ai vécu au début des années soixante (ex service photographique des Editions du Seuil).

De là on va "Aux deux Magots", puis dans un resto en plein Quartier St Germain. A minuit nos deux couples se séparent. Les jeunes veulent aller danser. Enelle et moi nous nous promenons en bord de Seine. La ville est merveilleusement illuminée. On prend le metro à St Michel et on est bloqués à Bastille. ON FERME !!!. On remonte le Bvd Richard Lenoir, c'est long, il y a des jeunes, bizarres, je les contourne rapidement. Nous craignons d'être suivis car nous avons été repérés.Nous sommes à l'Hôtel à 1h30. Ouf...

 

Stupéfaction. Enelle ne connait rien de Paris alors qu'elle y est allée plusieurs fois en car, voir des expos

 

Mercredi 17 février. Paris

On se retrouve dans la salle à manger. Ils sont rentrés à 4h00 et nous nous séparons à nouveau. Eric va au Musée Brancusi, nous au Canal St Martin, puis à St Julien-le-Pauvre et on se retrouve au coin du Boul Mich pour apéro puis dans un resto rue Grégoire de Tours

 

Puis retour à l'Hôtel et départ pour Libramont à 15h00. A hauteur de Fleurus, nous trouvons la neige et arrivés à Tellin c'est la cata. Neige, verglas, files de camions. C'est un calvaire mais Isabelle s'en tire très bien. Sacrée bonne femme

 

A Moircy à 19h30. France est déjà rentrée à Bastogne à cause de la neige. On lui téléphone. Tout s'est bien passé sauf que Plume n'a pas voulu manger et n'arrêtait pas de faire la navette entre la porte d'entrée et la porte de ma chambre, à l'étage

 

 

Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando

Samedi 20 février

Nous cuvons notre voyage et regardons les films et les catalogues de Rothko et de Chaissac. Voir ci-dessous

 

Un article sur Modiano et une émission sur Spielberg

 

Dimanche 21

 

Retour d'Enelle

 

On m'annonce la mort de mon ex- Belle-Mère Charlotte Collignon, épouse Louis Nassogne. Incinération à Robermont (Liège)

 

Lundi 22 février

 

Suite au décès de ma mère je dois me rendre à Liège à une réunion de famille concernant mon frère Marc, handicapé mental. Route épouvantable mais j'y arrive, chez le notaire Casters, rue St Nicolas. Je revois mon oncle Jean-Pierre Duesberg et rencontre la tutrice de Marc, Madame Hinnekens. Lui va avoir 80 ans le 21 octobre. C'est le plus jeune frère de ma mère. Il a été dermatologue à Liège.J'apprends la mort de ma tante Madeleine, soeur de ma mère. En effet le Notaire lit un acte où on la qualifie de "prédécédée". Il y a 20 ans que je n'ai plus aucun contact avec ma famille Il doit y avoir une autre conseil de famille avec le juge Detienne dans quelques mois. Je refuse d'être tuteur ou subrogé-tuteur

 

Retour épouvantable dans la neige après être passé à la FNAC

 

Mercredi 24 février

Toujours la neige

 

Je commence "Les Corps étrangers" de Jean Cayrol

 

Les Neuberg l'après-midi passent voir ma video sur Paris

 

Jacques Van Esbrouck l'exécuteur testamentaire, qui était chez le Notaire à Liège, me téléphone. Je lui demande quoi à propos de ma tante Madeleine "prédécédée". Il me répond qu'elle n'est pas morte. Je lui dis d'aller voir la copie du projet d'acte. Le Notaire a bien écrit "prédécédée" et je suis le seul à l'avoir remarqué. Même son frère n'y a vu que du feu. Mon frère Etienne n'a rien remarqué non plus. Jacques va téléphoner au Notaire

 

Je lis Thomas Bernhard "Un Enfant"

 

Vendredi 26 février

Ai décidé de remplacer le tapis plain dans ma salle de bains et dans la chambre d'amis. Je fais le dessin ci-dessous et vais le porter chez Tonton Tapis à Libramont. OK pour le jeudi 11 mars. Je choisis la couleur (tons jaune-beige pour attirer la lumière)

 

Je commence "Le Sang des Atrides" de Pierre Magnan

 

Soirée chez les Dupont-Noiset que je n'ai plus vus depuis des mois

 

Samedi 27 février

Les plafonneurs sont chez Enelle

Olivier a mis Fabienne à la porte. Il va partir en Provence pour y vivre et travailler comme maraîcher, du côté de Carpentras

 

Dimanche 28 février

Je commence "Demain la veille" de J.M Laclavetine

In fine, les Catalogues de Chaissac et de Rothko ramenés de Charleroi et de Paris
In fine, les Catalogues de Chaissac et de Rothko ramenés de Charleroi et de Paris
In fine, les Catalogues de Chaissac et de Rothko ramenés de Charleroi et de Paris
In fine, les Catalogues de Chaissac et de Rothko ramenés de Charleroi et de Paris
In fine, les Catalogues de Chaissac et de Rothko ramenés de Charleroi et de Paris
In fine, les Catalogues de Chaissac et de Rothko ramenés de Charleroi et de Paris
In fine, les Catalogues de Chaissac et de Rothko ramenés de Charleroi et de Paris
In fine, les Catalogues de Chaissac et de Rothko ramenés de Charleroi et de Paris

In fine, les Catalogues de Chaissac et de Rothko ramenés de Charleroi et de Paris

Lundi 1er mars

Je commence "DAGON" de Lovecraft

 

Mardi 2 mars

Valérie me téléphone. Incroyable son WE à Liège avec sa mère. Mon ami S. a proposé à sa mère d'aller en Tunisie avec lui. Je dis à Valérie que cela ne m'étonne pas et confirme ce qu'elle sait déjà. Je viens d'apprendre d'autres révélations à son sujet. Deux autres noms. Et je lui dis.Valérie tombe par terre et est écoeurée car cette fois elle est directement concernée. Quand elle me dit que C. a été radin tout le WE, je lui dis "Ta mère a toujours été une femme d'argent. En plus elle n'a jamais arrêté de mentir et ça continue " Et j'ajoute "Si elle n'a pas ouvert ma lettre c'est qu'elle sait très bien ce qui s'y trouve et est incapable d'y répondre . Et si elle l'a ouverte, son silence est le pire des aveux"

 

Un thema sur Van Gogh. Voir ci-dessous

 

Mercredi 3 mars

 

Je commence "Regardez la neige qui tombe" de Roger Grenier

 

Reçois une carte de Pascal Flamand avec une reproduction d'une peinture de Strindberg. Lors de notre passage à Paris, j'avais glissé un mot sous sa porte de la rue Mabillon. Pascal Flamand est le Directeur des Editions du Seuil.( Voir ci-dessous)

 

Un reportage sur le cinéaste Philippe Garrel, ancien et dernier compagnon(avant sa mort à Ibiza) de Nico Ikon, l'égérie du Velvet Underground. Il a tourné "Les Hautes solitudes" avec Jean Seberg, "Rue Fontaine" avec Christine Boisson," Athanor, l'Enfant secret, Elle a passé tant d'heures, Sous les Sunlights, Liberté de Nuit, J'entends plus la guitare". Il est le fils du comédien Maurice Garrel qu'il a fait tourner dans plusieurs de ses films

 

Je dis à ma fille le ratage et le vide de bien des gens de 50 ans. Leur vide et leur besoin des autres, les autres, les autres...Perpétuelle fuite en avant. J'ajoute. A 25 ans je n'étais fait ni pour être mari, ni pour être père, comme la plupart des gens, d'ailleurs. J'ai voulu me supprimer alors que j'étais marié et que j'avais une fille, toi. J'ai compris que le mal était en moi, pas chez les autres. Alors j'ai commencé une psychanalyse et j'ai été jusqu'au bout. Et parallèlement j'ai commencé la peinture et j'ai été jusqu'au bout (35 ans de peinture, excusez du peu). J'ai dû me reconstruire complètement, étant donné mon enfance. Je me suis battu comme un fou. Ta mère, elle, n'a rien fait, aucun travail sur elle-même, aucune création, tout est toujours de la faute des autres. Résultat elle n'est nulle part à 55 ans

 

Jeudi 4 mars

Une émission sur RENZO PIANO, l'architecte de Beaubourg. Voir ci-dessous

 

Isabelle Goffinet s'est fait opérer du sinus et des cordes vocales

 

Valérie m'envoie une photo délirante. Une fête pour la naissance du fils de Hughes Servé (fils de Pierre, récemment décédé), et de Hadja Lahbib, présentatrice du Journal à la RTB et j'aperçois Jean-Pierre Collignon et Liliane Guissart et Savach Mantcho, mon ami turc ( à gauche). Que font-ils à cette guindaille d'étudiants attardés dans la chambre de clinique??? ( Voir ci-dessous). J'ai toujours eu en horreur les guindailles d'étudiants

 

Vendredi 5 mars

Les Cormorans sont dans la région (Etangs de Freux, village voisin). Alerte. Ils plongent et vident un étang en quelques heures

 

Coup de fil à la Clinique de Bastogne pour avoir des nouvelles d'Isa. Un répondeur avec une voix d'homme à la Michel Leeb dans son sketch sur les africains "Vous pouvez laisser un message après le Gri-gri". Je pense que c'est Eric Neuberg qui a fait un gag et j'embraie "Ici Christian Vancau présentément Atteinds, atteinds.." et à ce moment on décroche, une voix de femme alors que je sais qu'Isa est aphone, me disant "je ne suis pas Isa(, elle la connait) mais Madame Volvert. Merde je me suis trompé d'un chiffre, le dernier. J'explique tout. La dame vient de croiser Isa à la Clinique, elle va bien. Je refais le n° et cette fois j'ai Isa et lui raconte le gag. Elle va bien

 

Je pars à Pontaury chez Enelle

 

Samedi 6 mars

Je ligature le chèvrefeuille d'Enelle puis on part à Charleroi, voir l'exposition de Christine Ligi à la Médiathèque "Le Monde de Christina" avec notamment des photos de Murielle Noiset, son amie. Voir affiche ci-dessous

 

Dimanche 7 mars

On part pour Namur voir l'espo de Ripple-Ronaï. (Voir ci-dessous) puis promenade dans Namur et visite du Musée Rops

 

Décès de Stanley Kubrick, à 71 ans

 

Retour à Moircy, ce lundi

 

Mercredi 10 mars

Je commence "l'Education européenne de Gary"

 

Hommage à Roberto Benigni et Gwyneth Paltrow pour le film de Benigni "La Vie est belle". Voir ci-dessous

 

Jacques Stotzem à Bellefontaine. Voir ci-dessous

 

Jeudi 11 mars

 

Pose de mes tapis plains dans ma salle de bains et la chambre d'amis (petite galerie). Deux gaillards dont un grossier et insupportable, un vrai muffle Une sorte de facho violent "Mes murs ne sont pas droit. Il y a une marche en béton et il n'a pas de colle pour le béton etc... Evidemment ils n'ont pas le plan que j'ai remis au magasin. Le plus vieux me dit qu'il est indépendant et qu'il n'a rien à voir avec Tonton Tapis. Je lui dis que ce n'est pas mon problème et qu'il n'a pas l'air commode et le préviens que je ne le suis pas non plus.Comme il a deux têtes de moins que moi, cela a dû le faire réfléchir Et je vais chercher le double du plan qui est dans mon journal. Quand je reviens, il est calmé. A 13h15 ils ont terminé. Je remets, seul, tous les meubles en place

 

Une émission,sur Beauvoir. Une autre sur Nico Ikon

 

Vendredi 12 mars

Enelle à Moircy à 13h00. Il fait magnifique, on mange dehors et ce sera idem le lendemain

 

Dimanche 14 mars

Visite des Neuberg

 

Surgissent dans le jardin, trois chevaux et un cow-boy. C'est Stephane, Valérie et Renaud. La pelouse est complètement mise à sac mais je ne m'en aperçois qu' après leur visite-éclair. Un des chevaux, Leila écrase mon gros orteil mais rien de grave si ce n'est ma chaussette, mise en pièces. Visite sympa.....

 

Isa ramasse des branches pour ses sculptures

 

Enelle retourne le soir

 

Un article sur "Les Guignols" de l'Info sur Canal Plus

Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando

Lundi 15 mars

Réparation des dégâts causés par les chevaux et leurs sabots dus au fait que mon terrain est humide

 

Pour la première fois j'étends mon compost sur mon potager

 

Visite impromptue de Patrice Gaillet, le visage défoncé. Terminé son cancer. On lui refait la machoire en deux opérations à venir. Il faudra mettre des broches dans la machoire et reserrer peu à peu pour redresser le visage. Mady et lui se séparent. Il est avec une anglaise de 47 ans, mariée avec deux enfants, une Psy. C'est la meilleure

 

Mardi 16 mars

Valérie m'annonce la mort de Yehudi Menuhin

 

Mercredi 17 mars

Au Delhaize-Recogne avec Valérie. Succession de gags à la caisse. Nous sommes à deux caisses différentes et je dis à ma caissière, que c'est ma fille, alors que Valérie qui  vient de se voir dans un miroir s'écrie "Tiens elle a le même genre que moi, celle-là". Ensuite elle s'écrie à la caisse "Nom de Dieu, j'ai oublié mon papier-cul, pourtant c'était écrit en grand sur mon papier, et j'ai déjà remis mon chèque. Une dame derrière moi, entendant Valérie qui crie fort et gigote beaucoup, propose à Valérie de faire enregistrer son rouleau de papier-cul, que Valérie va chercher et qu'elle fait pointer dans ma file, entre la dame et moi. Valérie me dit "celle-ci elle est bien gentille mais regarde la tronche de celle qui est derrière". Toute la file s'impatiente d'ailleurs. Et au final Valérie oublie son papier à la caisse et c'est moi qui le mets dans son caddie

 

Je lis "Les courriers de la Mort" de Pierre Magnan

 

Je visionne Georges Perec "Vivre c'est passer d'un espace à l'autre en essayant de ne pas se cogner. Lire "La Disparition"

 

Eric me téléphone. Ma video passe à TV Lux mais j'ai des problèmes techniques qui ne me permettent de voir que des bribes et je n'ai pas le son. Eric qui, lui, voit le reportage qui repasse toutes les heures, me dit qu'il est magnifique

 

Jeudi 18 mars

TV Lux remarche. Je prépare une de mes K7 pour enregistrement. Et le reportage passe à 18h00. C'est bien mais c'est fort court. Ce reportage passera toutes les heures jusque vendredi prochain

 

Vendredi 20 mars

MOINS ON PARLE PLUS CLAIREMENT, PLUS ON COMPREND MOINS BIEN

 

Je lis Paul Bowles "Un thé sur la Montagne"

 

Je sis à Pontaury à 10h45 et je repique des lupins et ensuite je retourne à fond le potager

 

Dimanche 21 mars

 

Visite au Château de Thozée de Félicien Rops, à Mettet. On entre par le verger. Je filme pour la troisième fois

 

On descend vers la Meuse visiter les jardins d'Annevoye

 

Lundi 22 mars.

Je quitte Enelle avant le passage de l'infirmière pour sa piqure. Rendez-vous à Pâques dans deux semaines

 

De la neige à Tellin

 

Valérie et Cie ont vu mon émission à la Télé. Je porte un pull de Stephane qui dit "Tiens mon pull à la télé.." et Valérie d'ajoûter "C'est toujours mieux que rien. Et Stephane de rétorquer "Je te ferai remarquer que je suis passé à la télé l'an dernier après mon voyage en Tanzanie"

 

Mardi 23 mars

Courses au Delhaize, je sens des regards insistants du personnel et des clients, des chuchottements "Est-ce que ce n'est pas lui qui passe  à la télé?" Il faut dire que le film passe toutes les heures, jour et nuit depuis plusieurs jours. Certains employés ou caissières me posent ouvertement la question

 

Idem à la Banque où je croise l'architecte Marc Robaye que je n'ai plus vu depuis 10 ans. Bonjour bref et embarrassé. Il partira sans me dire au-revoir. C'étaient de grands amis de Céline et comme la plupart des nos couples amis, ils ont pris son parti et m'ont jeté. C'était pourtant bien elle qui avait un amant . Ensuite elle a épousé Pierre Servé, grand ami des Robaye, peu après la mort de sa femme

 

Je fais un montage du WE chez Enelle et d'autres excursions dans sa région, en transférant la K7 de mon camescope, sur une VHS, via mon magneto

 

Mercredi 24 mars

Je plante un Pyracantha en façade, le long du mur

 

Valérie à Moircy car sa voiture est à l'entretien chez mon garagiste, à 2 Kms de la maison

 

En fin de journée au Miami. Décidément tout le monde a vu mon émission. Du coup tous ces amis veulent venir voir mon territoire. Très étrange

 

Je lis mon 32e livre cette année 1999 "L'Appel du Mort" de John Le Carré

 

Samedi 27 mars

Vers 13h00 je suis à Redu et achète 18 livres (occasions)

Trois visiteurs du territoire vers 17h00 dont Carine de St Hubert

 

Dimanche 28 mars

Je lis "La Russe" d'Eddy Devolder

Les plafonneurs n'ont pas terminé chez Enelle

Un thema sur GOETHE

 

Mardi 30 mars

Je visionne un Metropolis sur Louis GUILLOUX. Superbe !  "En 1914 quand la guerre éclate, il y a 12 millions de syndiqués socialistes qui manifestent contre la guerre. On les arrête, on les fusille. On ne les consulte pas. Et le lendemain c'est la bataille de la Marne"

 

Mercredi 31 mars

Mes premiers semis dans ma couche

 

Je commence "Feu" de Rezvani

 

J'ai termine le livre d'Higelin "Lettres d'amour d'un soldat de vingt ans". Bouleversant. Un extrait " Ce sont souvent les êtres les plus jaloux qui, à la première occasion, trahissent la confiance de ceux qui les aiment. Leur caractère orgueilleux et possessif s'accomode fort bien des libertés et des écarts de conduite qu'ils reprochent aux autres (sans doute par peur de se voir démasqués)

 

Première sortie sur mon velo Flandria remis à neuf. Je fus jadis un cycliste acharné

Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando
Bio 256 Premier trimestre 1999- Paris-Rothko-Brando

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires