Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • https://t.co/WMu5oWiAYn
    https://t.co/WMu5oWiAYn Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e...
    J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture rouge avec photos Christian... https://t.co/uQZQbyZhvQ Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture...
  • https://t.co/vFbC5e52lE
    https://t.co/vFbC5e52lE Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • https://t.co/n3fOdLsXMm
    https://t.co/n3fOdLsXMm Christian Vancau (@VancauChristian) September 22, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969
    Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une vraie tempête et nous partons en train avec Jean-Pierre Michaux et Marcel Reynders. Dés notre arrivée dans une serre magnifique où les tables sont déjà dressées, nous sommes...
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans -...
    Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969 - le blog totems par : Christian VANCAU https://t.co/syTVczuVu0 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017 Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une...
  • Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut...
    Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut désormais être téléchargé depuis l'adresse... https://t.co/xloUA5csh3 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017
  • https://t.co/pPLeKPWBkx
    https://t.co/pPLeKPWBkx Christian Vancau (@VancauChristian) September 19, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/yD4hlUcVqS
    https://t.co/yD4hlUcVqS Christian Vancau (@VancauChristian) September 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/eIXLLD1WNc
    https://t.co/eIXLLD1WNc Christian Vancau (@VancauChristian) September 17, 2017 Christian Vancau shared his post.

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 05:58
Bio 258- 3e trimestre 1999

Jeudi 1er juillet

Je commence "L'Interdiction" de Balzac et le termine

 

Vendredi 2 juillet

Je lis "Le Contrat de Mariage" de Balzac

J'en suis toujours à colmater les fuites de ma digue avec du caolin

Enelle ici vers 16h15

Soirée au Miami

Renaud fait de la Magie

Demain il y aura Karaoké au Miami mais nous y resterons peu de temps.

On parle de nos totems scouts avec les copains du Miami.. Brocart c'est Albatros, Enelle= Alezan, Aimé=Lama, Marc Champion= Faon er moi Ecureuil

 

Lundi 5 juillet

Je lis "Autre étude de Femme" de Balzac

On visionne "Soudain l'Eté dernier" de Manckiewicz

Valerie me télephone en catimini le soir. Céline est chez elle pour garder Renaud qui l'engueule car elle a passé sa journée chez les Robaye et demain va chez les Libanais (Al Charif). Elle a sifflé deux boureilles de rosé, a pleuré et est toujours amoureuse de moi, me dit Valérie

 

Mardi 6 juillet

Je peins les trois premières faces des totems 6-7 et 8

Je commence"Ursule Mirouet"de Balzac

Mon autobiographie fait 110 pages

 

Vendredi 9 juillet

Vernissage ds photos de JL Brocart , Place du Fays à St Hubert, sous Châpiteau. Belle expo sur les gens de St Hubert. Les 3 frères Dalton viennent se voir en photo (Les frères Bastin)

 

Samedi 10 juillet

Gros travail sur la digue de sortie de l'étang qui coule toujours. Recreuser toute la tranchée et la bourrer d'argile et de caolin. Plus tard je me poserai la question; N'aurais pas une source logée dans la digue même???

 

Dimanche 11 juillet

Au Miami avec Enelle. A la table voisine un groupe d'une trentaine d'années qui s'agite. L'un d'entre eux va demander au patron, si c'est bien moi qui suis passé à TV Lux. Oui. Alors ils viennent me demander des autographes car ils ont bien aimé le film. Je refuse mais leur donne des cartes postales de mon territoire

 

Lundi 12 juillet

Orages

Retour d'Enelle à Pontaury. Elle est restée 10 jours et tout s'est bien passé

Les Aconits sont en fleurs

 

Mardi 13 juillet

A nouveau la digue. Je recreuse. Cela fuit de partout. Je ne parviens pas à résoudre le problème

 

Je commence "La Part d'Ombre" de James Ellroy

 

Mercredi 14 juillet.

Ou l'on reparle d'Alain Delon. Bernard Violet journaliste a déposé chez Grassat un synopsis d'un enquête biographique sur Alain Delon. Laure Adler, Directrice translmet à Delon et Delon l'assigne en justice.? C'est bien dans son style. Voir ci-dessous. Il sera débouté

 

Au Miami, Steve s'amène avec deux bouteilles de champagne, qu'il débouche au couteau de boucher, devant Benoit Paulus et moi-même. Il fête l'anniversaire de sa femme qui se trouve être ma fille et qui n'est pas là. Steve est avec sa nouvelle Alfa, bleu foncé. Je parle beaucoup avec Benoit Paulus, notamment de la mort de son père

 

Le 14 juillet, il y a 11 ans, Christian Moiny, le patron, épousait Brigitte, la patronne

 

Jeudi 15 juillet

 

Ca tourne mal entre Steve et Valérie. Il a appris pour Laurent

Je me tire à Pontaury

 

Vendredi 16 juillet

 

Enelle et moi partons à Givet via Hastières et Heer-Agimont. C'est jour de Marché. Voir plan ci-dessous

 

Samedi 17 juillet

Barbecue. Olivier insupportable, propos racistes, agressions verbales contre sa mère "non-intelligente". A 17h00 j'en ai marre et tourne ma chaise vers le soleil. Anne-Julie et Olivier comprennent que c'est fini et s'en vont. Pénible

 

Dimanche 18 juillet

Je reçois une lettre de José Bedeur. Voir ci-dessous

Je commence "Les Chiens aboient" de Truman Capote

 

Lundi 19 juillet

Valérie veut partir en vacances-surprise, malgré sa mésentente avec Steve. Je lui dis de faire attention, de ne pas y aller, rien n'y fait. Si elle choisit de partir avec un homme qui la considère "comme une pute, une non-femme", c'est qu'elle manque totalement de dignité et qu'elle est tout simplement maso

 

Enelle ici à 14h30. ll fait superbe. Je nage dans l'étang

 

A 17h00, nous sommes à Longwilly chez Eric Neuberg. Portes ouvertes et son anniversaire en plus. Arrivent Tristan Sautier et sa compagne Marie-Claire Verdure (Athus et Maison de la Poésie d'Amay). Je parle beaucoup avec un certain Alain  Bertrand, écrivain, qui sort d'un cancer. Arrivée des Dory

 

Mardi 20 juillet

Valérie part en vacances. Tout ce qu'elle sait c'est que le voyage fera 4 heures de vol. Elle pense à Ténériffe ou Agadir. Retour le 31 juillet (Ce sera Agadir au Maroc)

Jam Session à St Hubert. Benoit Paulus nous invte demain chez sa mère à St Hubert...

 

Mercredi 21 juillet

 

Chez Paulus à 11 heures. Benoit pas réveillé se lève et va chercher du vin. Je filme la maison qui est belle. Benoit rentre et est appelé au téléphone. J'aperçois dans le living, 3 crottes de Plume sur le tapis d'Orlent. Je me précipite et les jette dans le jardin par la baie, heureusement grand'ouverte. Benoit n'a rien vu. Enelle est morte de rire

 

Jeudi 22

Henri Lambert (Ex Bâteau Ivre à Redu) à la télé-TF1. A Lectoure, il teint des tissus pour le couturier Olivier Lapidus

 

Je lis Jean-Patrick Manchette "Le Petit Bleu de la Côte Ouest" et "Fatale"

 

Vendredi 23 juillet

Les Pavots sont sortis

Longue conversation téléphonique avec le Notaire Guigny de Fleurus

Expos à Marche sur Gustave Klimt et Egon Schiele

C'est la Foire agricole à Libramont

Mort d'Hassan II, roi du Maroc. Trente-huit ans de règne

 

Samedi 24 juillet

Eric Neuberg ici à 12h30. Pas grand monde à ses "Portes ouvertes". Didier et Anne Anciaux n'ont pas été invités. Ils ne l'ont pas volé

 

Lundi 26 juillet

 

Mart Mäger l'Esthonien, de passage, une nouvelle fois à l'improviste. Avec sa patronne, une blonde, qui m'embrasse. Elle est de la télévison esthonienne à Bruxelles. Ils reviennent d'un reportage à la foire agricole de Libramont. Je parle anglais avec la blonde esthonienne. Visite des lieux. Elle pose les bonnes questions. Elle s'appelle Marianne et me demande le pourquoi de la photo de Brando à mon mur. On parle du Dernier Tango. Elle en a parlé avec Sylvia Kristel qui vit  Bruxelles depuis 5 ans et a suivi le tournage de très près, étant amie avec Magda Schneider

 

Mardi 27 juillet

Je termine Evtouchenko et commence "Liebling ou l'Oubli" d'Alain Bertrand, ensuite "Les Rebelles" de Jean-Pierre Chabrol. C'est mon 88e livre de l'année

 

Francis et Murielle en fin de journée. Francis m'engueule parce que je n'ai pas voté. Lui a voté écolo. Trente mille personnes se seraient abstenues dans notre province de Luxembourg

 

Mercredi 28 juillet

Au courrier, je reçois 3 recueils de poèmes de Tristan SAUTIER et de Marie-Claire VERDURE, habitant Arlon

 

Je lis les trois recueils "Des Serments qu'on adresse"," Prétendre au Soleil" et "Où mène l'errance". Me voic donc à 91 livres lus

 

Enelle ici vers 16h00

 

Vendredi 30 juillet

Avec Enelle, excursion à la Banque à Luxembourg qui me verse une somme inespérée que je vais transférer illico à la Banque d'Enelle, pour rembourser son prêt, ne gardant pour moi qu'une somme minime, alors que je suis toujours chômeur. C'est un prêt sous seing privé, sans intérêts et que ses enfants devront verser à ma fille ou à ses enfants, après son décès (celui d'Enelle). Je ne reverrai donc rien de cette somme, jamais. Je veux libérer Enelle de ses perpétuels ennuis financiers

 

Bien plus tard, après une nouvelle rupture, je prendrai une hypothèque sur sa maison à Pontaury. Elle fera tout pendant un an pour que je ne prenne pas cette garantie, allant jusqu'à prendre un avocat, mais rien n'y fera. Ma fille a donc une créance hypothécaire sur cette maison de Pontaury. J'ai rompu tout contact avec Enelle en janvier 2010

 

Samedi 31 juillet

Valérie et Cie reviennent d'Agadir

 

Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999

Dimanche 1er août

Message de Valérie. Le chat Figaro est mort-celui que j'avais recueilli ici jadis. Décapité dans la fenêtre basculante de la buanderie. Voilà ce qui arrive quand on abandonne ses animaux pour partir en vacances

 

Lundi 2 août

A 17h00 nos amis les Sautier, ave en cadeau, un beau lierre pour mettre sur la passerelle du Hall d'entrée et aussi, merrveilleuse surprise "Les oeuvres poétiques de Christian DOTREMONT, Mercure de France, ptréface d'Yves Bonnefoy

 

Tristan a 33 ans et Marie-Claire, 44

 

On dîne dans l'atelier. Tristan trouve que mon travail s'apparente à celui de Jean-Luc et Titi Parent (aspect récupération) On parle de Verheggen, de Joyce, de Bukowski, de Devolder, de Gadenne qu'il ne connait pas, de Delteil, de Guilloux, de Blavier, de Queneau, de Yellow, de Cliff, de Savistkaya, de Guy Denis, de Michèle Laveaux, de Vital Lahaye, de Blanchot, de Sollers, de Guyotat

 

Enfin des interlocuteurs valables

 

Mardi 3 août

Je fais venir Renaud chez moi, lui parle de ses parents, qu'ils doivent se séparer et qu'il doit l'accepter, qu'il est un garçon plein de possibilités, qu'il doit penser à lui, à sa vie. Il approuve et reviendra dans quelques jours car il part à Ciney

 

Je reçois une lettre assez délirante de deux peintres que je ne connais pas. Voir ci-dessous LEXCELLENT et GIBLASSE, tous deux de la région de Bastogne. Ils me demandent d'exposer avec eux à Libramont dans un proche futur. Voir les lettres et articles de presse ci-dessous

 

En fait il s'agit d'un gag d'Eric Neuberg. Je m'en aperçois en comparant son écrirure dans d'autres lettres

 

Je termine Chabrol et commence "Le Don paisible" de Cholokov

 

Jeudi 5 aoùt

Je pars pour Pontaury. Discussion avec Olivier qui en a marre de tout (Je sors à peine des discussions avec Valérie et Renaud). Il veut aller vivre dans une cabane dans la forêt

 

Enelle et moi allons manger à l'Abbaye de Brogne

 

Vendredi 6 août

En fait je suis là pour faire signer un papier selon lequel, Olivier et Anne-Julie renoncent à tout droit sur la maison de leur mère à concurrence de la somme que j'ai prêtée et qui devra revenir à Valérie ou à ses enfants. Seule la signature de François, disparu depuis 3 ans, manquera

 

La mère d'Enelle est à nouveau en clinique. Enelle et Anne-Jujlie doivent y aller à 15h30. Je vais donc me promener seul au Château de Thozée, chez Félicien Rops. J'emporte un débris de clôture dont je ferai une oeuvre. Voir ci-dessous

 

Discussion avec Olivier. Je lui explique que j'essaie de sauver sa mère. Il est réticent "Ma mère n'a jamais su gérer son argent". Il ne veut pas comprendre qu'ils auront à 3 enfants, une dette de 2 millions sur une maison qui en vaudra, plus du double; Je dis alors il faudra vendre la maison et vous n'en aurez rien du tout. Il me répond qu'il y a des mères qui travaillent jusque 65 ans pour laisser de l'argent à leurs enfants. Elle n'a donc qu'à continuer à travailler. Mais où donc suis-je tombé???. C'est cela les familles????

 

Julie revient et, comme son frère a des réticences, mais ils finissent par signer tous les deux la convention sous seing privé rédigée par le notaire

 

Je suis éberlué de ce beau tableau de famille

 

J'apprends à Enelle que son fils François, disparu, vit chez Olivier depuis 3 mois. Elle en est toute bouleversée

 

Début du festival de Jazz de Gouvy avec Jean-Pierre Catoul

 

Samedi 7 août

Sacrée ambiance car les deux enfants sont toujours là et Enelle est profondément choquée. Alors nous décidons de les planter là. Qu'ils rentrent par leurs propres moyens et nous partons pour Namur. Néanmoins elle leur parlera dans la cuisine avant de partir et finalement on ne partira pas. Moi je me retire dans ma voiture et attends tout en continuant à rédiger mon auto-biographie. Ma planche de Rops sèche au soleil. La discussion se termine, un peu trop rapidement je trouve. J'ignore tout de ce qu'il s'est dit. On mange avec Anne-Julie et Olivier s'en va mais revient. On reparle de sa phrase d'hier, inacceptable "Si notre mère avait continué à travailler, elle nous aurait laissé une maison sans dettes". Là, le ton monte "Ferme ta gueule". Olivier se lève de table et brandit une chaise au-dessus de moi. Je lui dis "J'ai fait de la boxe et du karaté, si tu me touches, je t'étends pour le compte" et il écrase sa chaise sur la table, en cassant un verre. Ce n'est que plus tard que je verrai que j'ai le coude ensanglanté. Je ramasse une autre chaise car il est fou-furieux-légitime défense. Olivier se rue sur moi et est ceinturé par sa mère, par sa soeur et par son ami Lary. Je rentre dans la cuisine et de là, par la fenêtre, assiste à une véritable crise de nerfs; A ce moment, y en a marre; Je sors et le regarde droit dans les yeux; Il veut ma peau. Anne-Julie me fait rentrer et ferme la porte à clé. Grand sang froid de cette fille. J'entends "Ce conard avec son bête Clébard". Heureusement j'ai Plume avec moi car avec ce genre de salopard, on ne sait jamais.La crise dure longtemps. Une bordée d'injures  à mon égard. Il piétine les plantes de sa mère. 

 

Mais ils parviendront finalement à le pousser dans la voiture et à le ramener après que, ouvrant la fenêtre, je lui ai crié "J'ai trouvé une solution pour toi, le Front National"

 

En rentrant Enelle soigne mon coude et je décide de rentrer à Moircy, ce que Enelle approuve. Si ce fou-furieux revient il verra que ma voiture n'est plus là. Mais Enelle après mon départ va se réfugier chez des voisins amis; De là, ils pourront appeler la Gendarmerie en cas de "retour de Martin Guerre"

 

Agressé à 62 ans par un jeune blanc-bec de 25 ans, à l'écoute duquel je suis depuis des mois et cela en dépit de son langage de facho, voici ma récompense  pour avoir voulu sauver sa mère, lui éviter de devoir revendre la maison qu'elle venait d'acheter en 1996. Je pourrais porter plainte pour coups et blessures mais ne le ferai pas, par égard pour Enelle

 

Enfin, en paix chez moi, à 18h45. Enelle me laissera un message à 21h20. Elle est chez sa voisine et il n'est pas revenu

 

Dimanche 8 août

Frédéric Robaye a déposé un tonneau-incinérateur devant ma porte. Je le rentre difficilement avec mon bras blessé

 

Parlez-moi des familles

 

Enelle ici à 13h30. J'ai commencé à peindre la planche Félicien Rops

 

On va à l'Auberge du Prévost et on rencontre Nathalie Slachmuylders et Cie. Trois fois on me demande ce que j'ai fait à mon coude mais j'esquive. Comment dire que c'est un cadeau du fils d'Enelle

 

Lundi 9 août

Les Neuberg ici à 11 heures. Bel échange. Eric nous offre une de ses dernières peintures

 

Mercredi 11 août

On nous annonce une éclipse totale d'une durée de deux minutes. En fait il ne fera pas noir mais seulement sombre. Valérie et Renaud sont ici. Valérie est en instance de séparation

 

Jeudi 12 août

 

Enelle et moi invités chez les Sautier, rue de Schoppach à Arlon. Nous y sommes à 15h00. Les chats dans la cuisine, la visite du jardin avec la Bibliothèque d'Arlon et le Centre culturel en bordure, le Labrador Hermès, le Perroquet Ferdinand. Les Renouées du Japon. Je filme

 

Le souper avec l'ex-mari Bruno et le fils Sébastien

 

Grande Bibliothèque de Tristan. Je lui achète Cixous, Colette, Hellens, Maeterlinck, Chodolenko, Venise de Fdrnand Braudel, Savitskaya. Tristan nous offre des recueils de poèmes d'André et Cécile MIGUEL

 

Vendredi 13 août

Retour d'Enelle à Pontaury avec projet de mettre clairement le choses au point

Je lis du Tristan Sautier "Claire Venise" et "Lettres brûlées à l'amoureuse". J'aime

 

Samedi 14 aout

 

Un reportage sur Hitchcock

 

J'arrive à la 25.000ème page de mon journal dont 970 pages sur cahiers non numérotés, couvrant la période 1975 à 1984. Suivent 79 volumes dans mes cahiers rouges et noirs, cahiers qui commencent à réellement fonctionner en 1982 et qui sont au nombre de 179, en ce mois de mai 2015. Quant à ma biographie commencée le 12 décembre 1997 elle couvre la période allant de ma naissance en novembre 1937, jusqu'au début 1983. Elle a été restranscrite sur mon blog par après

 

Je pars à Redu. Une nouvelle razzia, Simenon, Rouaud, Stephen King, Clavel, Hillerman, Jarry, Hammett, Céline et bien d'autres

 

Enelle a une grande explication  avec sa fille. Il se confirme que pour Olivier, je suis en train de lui prendre sa mère et "qu'elle m'aime plus que lui"

 

Olivier en sortant de chez Julie a traité un noir de "Bougnoule". Il n'y a pas de hasard

 

Dimanche 15 août

 

Je commence le "Venise" de Braudel

 

Je pense sans arrêt à cette agression de la semaine dernière dont mon coude continue à garder les traces de verre brisé. J'attends des excuses de ce con

 

En outre voici que la mère d'Enelle s'est fracturé le fémur

 

Mardi 17 août

Julie et Melissa c'était il y a 3 ans. Et pour fêter cet anniversaire, le juge Langlois a été reconfirmé pour 5 ans et ceci à l'insu du Ministre de la Justice Verwilghen, président de la Commission Dutroux à l'époque. Pas très clair tout cela

 

Marie-Antoinette Ernotte, peintre, se livre à vous, lors de son expo à Marche. Voir ci-dessous ce document rare

 

Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite
Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite
Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite
Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite
Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite
Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite
Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite
Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite
Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite
Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite
Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite
Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite
Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite

Deux dernières photos. La planche ramassée chez Félicien Rops à Thozée et peinte par la suite

Mercredi 18 août

Je vais chercher Murielle N. à Libramont et la ramène ici. Elle m'apporte Nico et le Velvet Underground

Francis m'apporte un article de presse parlant du voyage au Népal effectué par Steve en compagnie de Gérard Goosse, Jean-Louis Brocart et d'autres AU PAYS DU YETI; Voir ci-dessous

 

Jeudi 19 août

Valérie m'énerve. Au lieu de régler ses vrais problèmes, la voici repartie dans une "aventure-fuite" commme l'an dernier; Je ne marche pas cette fois

 

Je visionne "Qu'est-il arrivé à Baby Jane" de Robert Aldrich. C'est très bon !

 

Encore un article sur DELON et ses zônes d'Ombre. Voir ci-dessous

 

Je commence "Les Exclus" de JELINEK

 

Vendredi 20 août

 

Rencontre des Anciaux au Delhaize. Je les ignore complètement

 

J'attends qu'Enelle règle ses comptes avec son fils Olivier

 

Aucune réponse d'Henri Michon que j'ai pressenti pour m'indiquer un hôtel ou un gîte dans le Vaucluse

 

Samedi 21 août

 

Enelle à Moircy. Grosse discussion le soir à popos d'Olivier

 

Je travaille dans le ruisseau et dans les étangs

 

"Tu vois Enelle, les Pitt-Bull ça mange trois enfants par jour" dis-je et elle de me répondre "Combien ?". Son côté Professeur Tournesol

 

Mardi 24 août

 

Chez Francis et Murielle en fin de journée. Enelle et Murielle sur la balançoire

 

En rentrant, devant le garage Enelle me dit 'La Chou, Clé" (Traduise" la clé, chou")

 

Une autre fois elle me dira "Il fait Chou, hein doux"

 

Jeudi 26 août

Un article sur le peintre  Bram Bogart

Nous partons nous promener dans la région de Martelange-Grumelange

 

Vendredi 27 août

 

Enelle s'en va à 8h15

 

Valérie aurait trouvé une maison à Lorcy. Je lui dis Moircy signifie" La Mort ici", donc Lorcy signifie " l'Or Ici." Fouille donc ton terrain et ne te tracasse pas au niveau financier. Elle va s'installer dans cette maison avec son nouveau copain Jean-Philippe, que je ne connais pas encore

 

Je travaille dans les étangs

 

Enelle n'est toujours pas parvenue à atteindre Olivier

 

Dimanche 29 août

 

C'est ADVANI, un peintre hongrois qui achète "L'Origine du Monde" de Courbet. Il mourra en 1958 mais en 1954; Javques Lacan lui achète le célèbre tableau avec Sylvie Bataille et le recouvre avec une peinture de Masson. A la mort de Lacan le tableau ira au Musée d'Orsay

 

Lundi 30 août

Je rappelle à Enelle que je veux la légalisation de la signature de ses deux enfants au bas de mon acte de prêt, étant donné les circonstances. Elle va téléphoner au Notaire Guigny, ce qu'elle fait, en racontant toute l'histoire au notaire, en pleurant. Celui-ci est abasourdi

 

Je n'aime pas Jelinek. Mauvaise traduction à mon avis. Pauvre Autriche- soi-disant victime du Nazisme mais en fait plus nazie que les nazis. Hitler était parfaitement formé à l'anti-sémitisme quand il a quitté l'Autriche pour l'Allemagne

 

Mardi 31 août

A mon réveil de sieste j'assiste de ma fenêtre à un spectacle hideux. Ce sont les manoeuvres. Il a des chars dans la prairie à côté de la mienne et des hélicos et puis je vois la famille Cop aidant un grosse brute à faire rentrer les vaches dans un camion pour l'abattoir. Les vaches résistent, se sauvent. La femme ensuite qui s'engueule avec son fils sur le tracteur, en le traitant de tous les noms et lui l'injuriant sur le même ton. Et des Ploucs partout

 

Où l'on reparle d'un certain MENDEZ. Juan Mendez, 34 ans, assassiné à Rozières, le 7 janvier 1986. La place qu'il occupait à la Fabrique Nationale d'armes de guerre m'avait été proposée par un ami. Je devais traiter des ventes d'armes avec l'Amérique du Sud. J'ai évidemment refusé. La confusion venait de ce que j'avais accompli en 1965, un stage de 6 semaines à la FN, en attendant de trouver un job stable. Ce séjour dans cette ville-usine à Herstal m'avait ouvert les yeux sur beaucoup de choses.

Engagé à la Banque en 1966, j'avais quitté Liège pour les Ardennes en 1971, pour y installer un  nouveau réseau bancaire dans une province vierge et j'avais perdu le contact avec plusieurs de mes amis liégeois. Il est tout à fait possible que si j'avais accepté ce poste, j'aurais été assassiné à la place de Juan Mendez. Lire attentivement l'article ci-dessous

Cet "ami", je l'ai revu par hasard à St Hubert fin des années 80. Il est repassé à la maison et je lui ai dit tout mon dégoût pour les marchands d'armes. Il m'a répondu " Mais je ne suis plus à la FN..".Petit silence, puis "Je travaille à mon compte, je suis devenu armurier". Il est parti très vite de chez moi. Je ne l'ai jamais revu. A l'époque, au service commercial, il  concluait ds contrats juteux de vente d'armes en Afrique et en Arabie

Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999

Mercredi 1er septembre

Je commence "Là" d'Hélène Cixous

 

Je réécris aux Michon car je ne comprends rien à leur silence concernant notre séjour dans le Vaucluse. Je téléphone aussi mais sans réponse

 

Un documentaire sur Georges Franju. Voir ci-dessous, mort en 1987. "Le Sang des bêtes", "La tête contre les murs"

 

Jeudi 2 septembre

Je lis "Le Voleur de Temps" de Tony Hillerman

 

J'achète 20 poissons rouges pour mes étangs chez Tom et Cie à Recogne. Je croise le Bourgmestre Charles Bossicart et lui explique tous mes problèmes de pollution de ruisseau. Je lui dis que tous les déchets du haut du village arrivent dans mes étangs, qu'il y a eu un reportage sur TVLux récemment. Il m'écoute attentivement, me dit qu'il ignore tout et qu'il va prendre les choses en mains. Il n'en fera rien

 

J'ai enfin l'ardoisier, un certain Moris d'Ourt qui travaille comme maton à la prison de St Hubert. Il me remplace 4 ardoises

 

J'ai des Libellules. Les grandes vertes cerclées de jaune et de noir; Ce sont des Anax. Il y a aussi de grandes Aeschnées, plutôt dorées et des Coenagrions très fins et petits, bleus pour les mâles et rouges pour les femelles. Il y a enfin les grands Caloptérix, corps vert doré et aux 4 ailes bleu fonçé, vrombissantes

 

Vendredi 3 septembre

J'envoie tout un dossier à Charles Bossicart. Je rappelle la date de pollution au mazout le 24 octobre 1996, qui n' a été éliminée, plus ou moins, que le 5 décembre 1996, grâce à la Protection civile

 

On attend l'emménagement de Valérie à Lorcy

 

Un article sur Amélie Nothomb

 

Samedi 4 septembre

Pour la première fois depuis la bagarre avec Olivier, je retourne à Pontaury. Promenade à Namur. La Librairie Point Virgule, rue Lelièvre et le café Le Chapitre, mon quartier général. Je suis accosté par un mendiant ivre qui me tend son gobelet. Croyant qu'il boit dans la rue, je lui dis "A votre santé". Enelle est gênée et m'explique que ce gobelet était destiné à recevoir des pièces de monnaie

 

Dimanche 5 septembre

Les Neuberg à Pontaury. Plein soleil. le matin je continue mon auto-biographie et arrive en mai 1985. Ils arrivent vers 11 heures. Visite des lieux. Eric est jaloux de voir la jolie maison d'Enelle et le dit. Il a apporté son Bandoneon. Isabelle picole ferme. Je la filme. Elle se trouve moche sur ce film, à savoir trop grosse. Eric lui dit "Mais non Isabelle, tu n'es pas moche, tu es simplement un peu grosse" et moi je renchéris "Mais non Isabelle tu n'es pas grosse, tu es simplement un peu moche...". Eric se marre. Isabelle, pas du tout

 

Lundi 6 septembre

Enfin une lettre d'Henri M. à mon retour à Moircy. Neuf pages stupéfiantes. Ils sont, lui et Agnès, bouffés de partout. Pas un mot pour prendre de nos nouvelles ni sur notre éventuelle venue prochaine. Il ne connait rien dans la région pour nous. Ils n'ont manifestement pas envie de nous voir. Une lettre très carriériste. Il a été promu "Conservateur du Patrimoine du Vaucluse" et s'entend très bien avec sa patronne...(On en reparlera). Bref totalement décevant. Je ne répondrai pas. Voir son enveloppe ci-dessous

 

Un texte d'Irène FRAIN qui est magnifique

"J'entre dans une librairie, comme naguère on allait vers les sources qui soignent. J'ai soif de tous ces mots qui m'attendent, de cet amour, de cet espoir jaillissant, de cette pluie d'imaginaire, de ces cascades d'exigences qui me guettent au coin des pages, du dérangement nécessaire qu'apportent les vrais livres. Je ne connais pas d'endroit au monde où se marient plus harmonieusement, la paix et le désir.

Faut-il vraiment l'avouer ?

JE SUIS UNE LIVROGNE "

 

 

Mardi 7 septembre

 

Je termine Calaferte "C'est la guerre". Poignant

 

Je commence "Jeanne la Pudeur" de Nicolas Genka. C'est mon 110ème livre de l'année

 

Un Thema sur Picasso. Voir ci-dessous. Passionnant. Il y a juste cette amitié avec Cocteau que je comprends mal. Picasso est un Minotaure. Cocteau est une demoiselle livide, un Dandy alors que Picasso est une force de la nature

 

Mercredi 8 septembre

 

Toujours pour résoudre des problèmes de pollutions de mon ruisseau, je téléphone à l'Ingénieur forestier Jean-François Denis, que je connais bien et lui explique tout le dossier remis à Bossicart. Je suis dans son secteur. Il viendra mardi prochain

 

J'ai dit à Valérie qu'elle pouvait m'amener son Jean-Philippe quand elle en sentirait le besoin

 

Jeudi 9 septembre

Au Delhaize je croise Anne Vidick, qui fait des démonstrations pour un fromage d'Attert. Surprise. Quatre ans qu'on ne s'étaient plus vus. Va travailler avec Annje Gaspard dans son organisation Poison-Santé (contre les métaux lourds). Elle m'a vu à la Télé. Elle pense souvent à moi (mais de là à me refaire signe). C'est terminé avec son type. J'ai droit à un toast au fromage

 

Valérie va chez le Notaire Fosséprez pour régler sa séparation avec Stephane (Ils ne sont pas mariés). Elle a prévenu Jean-Philippe à propos de leur visite ici" Ne t'attends pas à un beau-père, oui enfin à un parent classique. Je te préviens c'est assez spécial ". Ah bon ?

 

Vendredi 10 septembre

 

Je termine Amélie Nothomb "Hygiène de l'assassin" et commence Thomas Bernhard "Le Neveu de Wittgenstein"

 

J'ai nettoté tous les bassins du ruisseau, le Marais, le ruisseau d'hiver, ai surélevé le chemin ouest du 2e étang, taillé les haies et tout le pourtour de la maison envahi par le Lierre. Enelle en a terminé avec son boulot. Valérie se sépare et déménage

 

Visite de Valérie et de Jean-Philippe Bieuvelet et le contact est très bon. On a beaucoup ri et Enelle nous rejoindra à 21h20.

 

Ou l'on évoque aussi les vocables "Obsolète et Procrastiner"

 

Je reçois un article sur Ransonnet daté du 5 août. Voir ci-dessous

 

Samedi 11 septembre

Les Sautier à Moircy. Beau temps. Bon et vrai contact comme chaque fois. Temps toujours superbe ce dimanche. Enelle dans l'étang. Chez les Sautier à Arlon, quelqu'un a versé un produit pour faire mourir leurs sapins. Enquête en cours

 

Mardi 14 septembre

 

Enelle a une indigestion, en fait, une insolation

 

Visite de Jean-François Denis de 10 à 11h30. Va faire son enquête et commencer par remonter le cours du ruisseau. Très bon contact à nouveau. On parle de Tinguely et de Niki de Saint-Phalle. A propos de la pollution au mazout par mes voisins du haut du village, l'affaire SEVZRIN Léopold, cette affaire a tét jugée au Tribunal Correctionnel de Neufchâteau, en 4e chambre, le 31 mars 1998

 

Mercredi 15 septembre

 

J'aperçois le fils Leclerc, Géomètre en train de prendre des mesures dans la rue en face de la maison. Je vais lui parler. La commune va enfin faire placer des égouts et il me montre les plans. Ca devrait commencer l'an prochain mais en réalité ça ne commencera que vers 2010 pour cause de blocage des subsides par la Région Wallone. Ci-dessous un schéma que j'ai recopié sur les plans

Un reportage sur Philippe ROTH, grand auteur américain "Goodbye Columbus"

Un Thema sur Andy Warhol. Voir ci-dessous

Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999

Vendredi 17 septembre

 

Enelle retourne à Pontaury

 

Valérie et Renaud viennent loger ici. Renaud s'itéresse à tout ce qu'il voit ici, pose des tas de questions  Il regarde les peintures, feuillette les derniers tomes de mon journal. "Chez Bon-Papa j'aime bien car il est collectionneur comme moi ". Il va sur ses treize ans

 

Samedi 18 septembre

Valérie emménage à Lorcy

Je vais l'aider au Moulin d'en Bas avec Robert Felix et Luc Verhaegen

 

Dimanche 19 septembre

Valérie perd la boule. Est rentrée à 3h30 du matin alors que son déménagement continue aujourd'hui. Je reprends tout en mains, téléphone à gauche et à droite car elle est prête à renoncer. Je parviens à récupérer Luc et Robert pour le transport de la machine à lessiver

 

Entretemps j'ai Céline au téléphone (elle a déjà essayé hier pour me parler de Valérie, histoire de jouer les mères attentives) et je lui largue tout le contenu de mes deux lettres auxquelles elle n'a jamais répondu. Impossible de dialoguer, elle ne se souvient de rien, même pas de l'Affaire Verbeke d'avril 1995, qui l'avait pourtant soi-disant scandalisée à l'époque; Il est évident qu'Andrée n'a fait que répéter à Eric, les mensonges que Céline lui avait faits à l'époque

 

Un reportage sur Depardieu-Cyrano

 

Lundi 20 septembre

Céline doit passer à Lorcy mais elle ne restera pas longtemps car ce soir il y a un souper chez Robaye avec ds tchèques et ça c'est capital

J'ajouterais que ses coups de fil harcelants après le décès de son mari sont d'une indécence absolue

 

Mardi 21 septembre

Parution d'un article sur Jean-Louis Brocart

Je pars pour Pontaury. Visite de son amie Madeleine d'Aizeau que je vois pour la première fois

 

Jeudi 23 septembre

Le matin on va voir sa mère en clinique à Fosses-la-Ville. Je me promène dans le parc avec Plume pendant la visite

 

Après-midi à Namur. Le discaire de la rue de Bruxelles. Je cherche des" Kat Onoma". Un verre au Marché aux Légumes. Je filme beaucoup du côté de Saint-Aubain et de Saint Lou

 

Nous mangeons dans un resto italien "Le Saint-Germain" Voir ci-dessous

 

A propos de deux "nasillards" s'apostrophant près de Saint-Aubain, je dis "Ce n'est pas possible, ils ont les cordes vocales dans les narines"  ce qui fera rire Enelle pendant des heures et même pendant la nuit

 

Vendredi 24 septembre

 

Une nouvelle excursion. Voir mon plan ci-dessous. Région de Chimay et Couvin. Les étangs de Virelles et L'Eau d'Heure. A Chimay, au Carillon, nous mangeons au soleil, deux anguilles à l'escabèche. Délicieux. Et deux Chimay blanches. Puis on tourne autour du Château des Caraman. . On passe la frontière et on arrive à ROCROI, belle petite ville à la Vauban. On remonte par Couvin. En revenant de cette magnifique balade nous tombons à ORET, près de Biesme, sur une plaque à route accrochée à un mur. J'arrête la voiture et je lis ceci

"Merci à l'inconnu

Je pensais ceux de ta race éteints

Grâce aux Dieux il n'en est rien

Toi qui as bâti là où il n'y avait rien

Cette quiétude et cette paix aujourd'hui

Je veux te dire merci au nom de tous ceux

Qui ont conservé un peu de poésie au fond du coeur

Mais ton oeuvre n'est pas finie

Elle ne fait que commencer car

C'est à ton dernier jour qu'elle sera achevée

J'aurais tant voulu te rencontrer, voir celui

Qui a mis son courage et sa force

Au service de la beauté.

Peut-être un jour, je repasserai sur cette route. Alors j'irai vers toi et je t'aiderai à bâtir la caverne. Je ne te connais pas encore et déjà tu es mon ami. Adieu ou à demain. Ce 17-3-1983

 

Que se passe-t'il ici ???. Je rentre dans la propriété, rencontre une dame muette, bizarre, qui me remet un papier avec un nom et une adresse RAYEMAKERS, 1a rue de Wagnée 5640 ORET. Mystère total Voir ci-dessous

 

Arrivé à Pontaury à 18 heures, je rentre directement à Moircy  car Valérie a peut-être besoin de moi. Et je la retrouve au Miami. Elle est surexcitée Je discute longuement avec Sabi Borcy, qui aime la solitude et va assister à Paliseul, à une conférence sur "La Maîtrise de Soi". Elle va rejoindre son ami Patrick, le Cheyenne, dans le Colorado, à Golden, pour trois mois. Un essai

 

Elle viendra visiter mon territoire avec son amie avant son départ du 8 octobre

 

C'est la Pleine Lune

 

Samedi 25 septembre

Nouvelle Razzia à REDU. Vingt-cinq livres et trois CDs au Fahrenheit 451, chez Boris le Bulgare. On a parlé de la Bulgarie et de la Yougoslavie que je connais, d'Higelin, de Capdevielle, de Bashung et de couple

 Les livres lus cette année seront mentionnés en fin d'année 1999. J'en ferai une liste complète

 

Dimanche 26 septembre

Cet après-midi les Brocart vont démonter leur cuisine et l'amener chez Valérie. ils seront en retard. J'irai les attendre à Lorcy jusqu'à 21h20. Renaud fait opposition à Jean-Philippe. Je lui dis "Tu verras ton père aussi un jour il aura quelqqu'un" Réponse fulgurante "Il a déjà quelqu'un et en plus je la connais"! Mais alors lui dis-je "Laisse ta mère tranquille" Lui "Ah non, elle, elle ne peut pas". Je le traite de macho. Il me répond "Je suis un macho" et je réponds "Je n'aime pas les machos"

 

Lundi 27 septembre

J'écris à la dame d' Oret

Un article sur les frères DARDENNE

 

Mardi 28 septembre

Valérie est à Bruxelles chez sa nouvelle belle-mère

 

Mercredi 29 septembre

Je commence EVE de Guy Hocquenghem. Mort du Sida à 42 ans(1988) 124e livre de cette année

 

Céline veut voir Jean-Philippe. Je dis à Valérie "Attention qu'elle ne te le prenne"

 

Le père de Jean-Philippe est né en 1937 comme moi et a fait des études d'économie à Liège

 

Jeudi 30 septembre

 

Un article sur Michael Cunningham à propos de son livre "Les Heures"

 

Arrivée d'Enelle à Moircy

Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999
Bio 258- 3e trimestre 1999

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires