Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • https://t.co/WMu5oWiAYn
    https://t.co/WMu5oWiAYn Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e...
    J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture rouge avec photos Christian... https://t.co/uQZQbyZhvQ Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture...
  • https://t.co/vFbC5e52lE
    https://t.co/vFbC5e52lE Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • https://t.co/n3fOdLsXMm
    https://t.co/n3fOdLsXMm Christian Vancau (@VancauChristian) September 22, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969
    Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une vraie tempête et nous partons en train avec Jean-Pierre Michaux et Marcel Reynders. Dés notre arrivée dans une serre magnifique où les tables sont déjà dressées, nous sommes...
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans -...
    Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969 - le blog totems par : Christian VANCAU https://t.co/syTVczuVu0 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017 Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une...
  • Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut...
    Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut désormais être téléchargé depuis l'adresse... https://t.co/xloUA5csh3 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017
  • https://t.co/pPLeKPWBkx
    https://t.co/pPLeKPWBkx Christian Vancau (@VancauChristian) September 19, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/yD4hlUcVqS
    https://t.co/yD4hlUcVqS Christian Vancau (@VancauChristian) September 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/eIXLLD1WNc
    https://t.co/eIXLLD1WNc Christian Vancau (@VancauChristian) September 17, 2017 Christian Vancau shared his post.

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 05:28
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans

 

Mardi 1er novembre 2005

 

J'ai 68 ans ce soir et Geai s'en va à 7h00 du matin en me disant "Ce n'est pas un cadeau de t'avoir rencontré"

 

Rentrée chez elle, elle me téléphonera "Je suis vraiment un cas". Elle va chez la psy, jeudi

 

Valérie et Jean-Paul me souhaitent mon anniversaire

 

Les moutons sont revenus. Je vais trouver Clarenne et l'engueule copieusement. Qu'il répare la clôture et vite !!!!

 

Chez Valérie à 17h30. Elle m'offre un Dvd de James Dean

 

Mercredi 2 novembre

 

C'est l' hydroxyde de fer qui produit les ocres dans le Vaucluse

 

La seule certitude dans votre vie c'est votre mort

 

Jeudi 3 novembre

Le prix du Jury Jean Giono à Armel Job de Bastogne. Voir ci-dessous

 

Vendredi 4 novembre

Lee Miller expose au Musée de la Photographie à Charleroi

Elizabeth « Lee » Miller, née le à Poughkeepsie dans l'État de New York aux États-Unis et morte le à Chiddingly (en) dans le Sussex de l'Est en Angleterre, est une photographe américaine et un modèle.

 

Biographie

En 1925, Lee Miller entreprend des études de théâtre et d'arts plastiques à l'École des beaux-arts de Paris puis à New York à partir de 1927, où elle pose pour des photographes, dont son père et aussi, Edward Steichen ou George Hoyningen-Huene. Elle travaille comme mannequin pour le magazine Vogue.

 

En 1929, elle quitte l'Amérique pour Paris et fait la connaissance de Man Ray avec qui elle vit et auprès de qui elle apprend le métier de photographe. En 1930, elle s'établit à son compte. Elle interprète le rôle de la statue dans le film de Jean Cocteau Le Sang d'un poète. Lee Miller quitte Man Ray et revient à New York en 1932 où elle ouvre son propre studio. La galerie Julian Levy organise sa première exposition personnelle. Deux ans plus tard, elle épouse Aziz Eloui Bey, un riche homme d'affaires égyptien et ils s'installent au Caire. Elle photographie alors le désert et des sites archéologiques, et produit une photo connue Portrait of Space.

 

Lors d'un voyage à Paris en 1937, elle fait la connaissance de l'écrivain surréaliste anglais Roland Penrose. « Penrose avait séduit Lee en Cornouailles et à Mougins en 1937, l'avait poursuivie à travers les Balkans en 1938, conquise en 1939 avec « The Road is Wider Than Long » en Égypte, enlevée et ramenée à Londres via Antibes au début de la guerre ». Elle fréquente le groupe des surréalistes et devient un modèle pour Pablo Picasso qui réalise de nombreux portraits d'elle.

 

En 1940, Lee Miller travaille à Londres pour le magazine Vogue. En 1942, elle devient correspondante de guerre au sein de l'armée américaine et ses reportages et photographies sont publiés dans Vogue. De 1944 à 1946, en équipe avec David Sherman, photographe du magazine Life, elle suit l'armée américaine depuis le débarquement en France jusqu'en Roumanie, en passant par l'Allemagne, l'Autriche et la Hongrie. Elle témoigne de la vie quotidienne des soldats et découvre les camps de concentration de Buchenwald et Dachau. Ses photographies, dont celle de deux soldats ouvrant en pleine clarté un camion rempli de cadavres entassés, sont les premières à révéler le concret de l'horreur des camps. Il lui faudra écrire à Vogue et certifier que les clichés sont authentiques pour que le magazine les publie. Elle fait également alors avec David E. Scherman, correspondant de Life, l'une de ses plus célèbres photos, son autoportrait prenant un bain dans la baignoire personnelle d'Hitler dans son appartement privé au 16, Prinzregentenplatz à Munich.

 

En 1946, avec Roland Penrose, Lee Miller rend visite à Max Ernst et son épouse Dorothea Tanning, en Arizona. Penrose et Lee Miller se marient l'année suivante, en Angleterre et ont un fils Anthony. De 1948 à 1973, elle poursuit son travail pour Vogue Magazine et ses photos illustrent les ouvrages de Penrose, Picasso et Antoni Tàpies. En 1949, Lee Miller s'installe avec son mari à Farley Farm House (en) dans le Sussex en Angleterre. Elle meurt dans sa résidence d'un cancer en 1977.

 

Son fils, Anthony Penrose, a fondé les archives Lee Miller dans le Sussex et a publié plusieurs livres sur la vie et l'œuvre de sa mère.

Expositions

 

 

Un article sur AlainSchmitz, son projet de Containers et son Festival de Chassepierre

 

Et une nouvelle fois, l'écrivain Olivier Adam fait parler de lui avec son dernier livre "Falaises"

 

Olivier Adam, né le à Paris, est un écrivain français.

Biographie

 

Olivier Adam grandit dans l'Essonne, avec ses deux frères ; son père est employé de banque. Après des études de gestion d'entreprises culturelles à l'université Paris-Dauphine — où il rencontre sa future compagne Karine Reysset et mère de ses enfants, écrivain — il devient d'abord consultant pour conseiller des collectivités locales dans leur politique culturelle, puis participe à la création des Correspondances de Manosque en 1999, avec Olivier Chaudenson. Il travaille ensuite brièvement dans l'édition, où il est directeur de collection aux éditions du Rouergue.

 

Son premier roman, Je vais bien, ne t'en fais pas, publié en 2000, obtient la reconnaissance de la critique. Il est sélectionné pour le Festival du premier roman en 2001. Dès son troisième roman, Poids léger, en 2002, et l'achat des droits par Jean-Pierre Améris pour en faire une future adaptation (qui sortira en 2004 sur les écrans), il peut se consacrer entièrement à l'écriture.

 

À la suite d'une rencontre avec Geneviève Brisac, il écrit parallèlement des ouvrages pour la jeunesse, et anime des ateliers d'écriture en milieu scolaire.

 

En 2004, il obtient le Prix Goncourt de la nouvelle pour son recueil Passer l'hiver.

 

En 2005, il quitte la région parisienne pour la Bretagne, pour habiter à Saint-Malo, ce qu'il évoque dans Des vents contraires en 2009. Il revient dans la capitale en 2014.

 

Son œuvre dépeint des personnages en butte à des crises d'identité, souvent dans des milieux ordinaires de la classe moyenne. Il se dit proche des auteurs qui se sont penchés sur la rupture des individus avec leur milieu d'origine, comme les sociologues Pierre Bourdieu et Didier Eribon, ou l'écrivain Annie Ernaux. Olivier Adam affiche également dans ses écrits son admiration pour la culture et les paysages du Japon, pays où il fut écrivain lauréat en 2006, en résidence à la Villa Kujoyama, à Kyōto.

 

Il est actuellement édité par Flammarion, J'ai Lu et Points Seuil, et aux éditions L'École des loisirs et Actes Sud Junior pour ses œuvres pour la jeunesse.

 

Également scénariste, il a participé à plusieurs films : en 2007, à L'Été indien film de Alain Raoust ; en 2009, à Welcome de Philippe Lioret. Il a également participé à plusieurs adaptations de ses romans : Je vais bien, ne t'en fais pas du même réalisateur Philippe Lioret en 2006, Poids léger en 2004 et le téléfilm Maman est folle en 2007, tous deux réalisés par Jean-Pierre Améris, et Des vents contraires, de Jalil Lespert, en 2011.

 

En 2005 il est sur la liste du Goncourt pour son roman Falaises. Mais c'est Houellebecq qui l'emporte

 

Il fait à nouveau partie en 2007 de la dernière sélection du Prix Goncourt pour À l'abri de rien, et, en 2010, pour Le Cœur régulier, de la deuxième sélection du Prix Goncourt. Deux ans plus tard, pour son roman Les Lisières, il semble favori, d'après les médias, le magazine L'Express titrant un article « Olivier Adam aux lisières du prix Goncourt »... mais quelques jours plus tard, comme le mentionne le journal Le Figaro : « Voilà déjà une grande surprise : alors que la plupart des médias le voyaient déjà couronné, Olivier Adam ne figure même pas sur la première liste du Goncourt », surprise que reprend en titre L'Express ou encore Le Point.

 

Il est nommé chevalier des arts et des lettres en 2013.

 

En janvier 2014, une cinquième adaptation de son œuvre est portée à l'écran, à laquelle il n'a pas participé, le long métrage Passer l'hiver, réalisé par Aurélia Barbet, tiré de la nouvelle « Nouvel An », issue du recueil Passer l'hiver publié 10 ans plus tôt.

 

La même année, son roman Falaises (publié en 2005) est « librement adapté » en bande dessinée, sur un scénario de Loïc Dauvillier, et des dessins de Thibault Balahy.

Son ouvrage, Peine perdue sort en août 2014 chez Flammarion, et se penche sur vingt-deux personnages d'une station balnéaire de la Côte d'Azur « dont la torpeur triste va être amèrement réveillée par deux événements concomitants : une agression et une tempête, les deux d'une rare violence », comme l'écrit Charlotte Pons dans sa critique du magazine Le Point. L'ouvrage est finaliste du Prix des libraires 2015.

 

En 2016, son ouvrage La Renverse se penche sur le sort des proches d'un homme politique éclaboussé par un scandale sexuel.

Analyse de l’œuvre

Les romans d’Olivier Adam mettent en scène les thèmes des douleurs familiales, du manque, des identités flottantes, de l’inadaptation sociale, de la fuite et de la réinvention de soi. Ils évoquent également la France « périphérique », en particulier la banlieue parisienne.

Influences

Parmi les sources d'influence d'Olivier Adam figurent le sociologue Pierre Bourdieu dont il considère la lucidité brûlante mais aussi Annie Ernaux et Didier Eribon dont les oeuvres ont éclairé ses propres empêchements sociaux.

Ouvrages

Fiction

 

 

Une expo d'Edith Bodart qui a exposé à la Fondation (Rouge) à 1320 Nodebais. Vernissage le 9 novembre

 

Dimanche 6 novembre

Le Maquereau est un poisson qui a toutes les qualités sur le plan Santé (notamment au niveau du coeur). Il est gras mais ce sont de bonnes graisses. Un vrai médicament complet et en plus bon marché. Sa saison c'est en novembre

 

Dimanche 13

Cultivez l'HYSOPE = Herbe sainte. Forte odeur aromatique entre sauge et thym. Pourtour méditerranéen. Riche en nectar. Glande huileuses dans les feuilles. Bon pour les coliques et les affections respiratoires. Demande sol calcaire et ensoleillé; Excellent expectorant. Bronchites, toux, maux de gorge et ASTHME

En Tisane elle facilite la digestion. En usage externe (lotion) elle est cicatrisante. Apaise piqures, morsures et brûlures. Traite infections de oreilles, de la gorge et des yeux

Interdite aux femmes enceintes

 

Dimanche 20 novembre

Visite de Cécile Rolin, la soeur de Claude. Je vais la chercher à la Gare. On parlera de son père Henri Rolin qui est passé du libéralisme au socialisme (Sénateur PS) et qui a connu mon pèrs à Londres pendant la guerre 40-45. Il paraît que mon grand-père André Van Cauwenberghe, gynécologue était un fervent partisan de l'accouchement à domicile. C'est lui qui m'a accouché dans notre domicile de Gand rue Van Peene ou rue Neuve du Casino, en 1937

 

Cécile Rolin oublie toutes ses affaires ici et je dois les lui renvoyer le lendemain. Voir courrier à ce sujet

 

Un mail de Nicolas Rozier. Willy Dory est entré en clinique au Sart-Tilman à Liège. Je préviens les administrateurs par mail

 

Anne Stangier m'invite chez elle à Spineux (Trois-Ponts) le 7 décembre

 

Mardi 22 novembre

Une lettre de mon ancien collègue André Pirard, devenu jésuite et m'invitant aux 50 ans de sortie de Rhétorique. André était aussi mon second de patrouille des Spiroux- à la XXe St Hubert à Cointe. Je n'irai pas à ce banquet, l'expérience de 1976 m'ayant suffi

 

Ecureuil,  cet animal qui me poursuit. C'était mon totem, puis je suis devenu Chef de Patrouille des Spiroux, à la XXe Saint-Hubert à Cointe, puis j'ai été engagé en 1966 dans une Caisse d'Epargne dont l'emblème est un écureuil

 

Un petit mot d'Anne Géradin, venue en visite ici

 

Un mail de Jean-Pierre Devresse

Voir ci-dessous

 

Vendredi 25 novembre

Un mail de Marlène Dorcena

Je téléphone à la Clinique à Willy Dory qui semble s'en être sorti de son opération. Il rentrerait jeudi prochain

 

 

Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans

Et pour finir ce mois de novembre, des photos de la neige abondante qui nous a envahi et un mail d'Anne-Marie Klenes, s'excusant de ne pas être venue à l'expo "Rouge"

Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans
Bio 314 - Novembre 2005 J'ai 68 ans

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires