Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969
    Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une vraie tempête et nous partons en train avec Jean-Pierre Michaux et Marcel Reynders. Dés notre arrivée dans une serre magnifique où les tables sont déjà dressées, nous sommes...
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans -...
    Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969 - le blog totems par : Christian VANCAU https://t.co/syTVczuVu0 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017 Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une...
  • Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut...
    Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut désormais être téléchargé depuis l'adresse... https://t.co/xloUA5csh3 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017
  • https://t.co/pPLeKPWBkx
    https://t.co/pPLeKPWBkx Christian Vancau (@VancauChristian) September 19, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/yD4hlUcVqS
    https://t.co/yD4hlUcVqS Christian Vancau (@VancauChristian) September 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/eIXLLD1WNc
    https://t.co/eIXLLD1WNc Christian Vancau (@VancauChristian) September 17, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • https://t.co/JhTclis3cE
    https://t.co/JhTclis3cE Christian Vancau (@VancauChristian) September 16, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut désormais être...
    Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut désormais être téléchargé depuis l'adresse... https://t.co/CcqJLdfIwY Christian Vancau (@VancauChristian) September 16, 2017
  • Un article sur mon territoire vient de paraître...
    Un article sur mon territoire vient de paraître dans le n° 31 de septembre 2017, pages 22-23 et 24 de la revue... https://t.co/gJxCwRSwyw Christian Vancau (@VancauChristian) September 14, 2017 Un article sur mon territoire vient de paraître dans le n°...
  • https://t.co/pPlRtfzdsB
    https://t.co/pPlRtfzdsB Christian Vancau (@VancauChristian) September 14, 2017 Christian Vancau shared a memory.

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

28 août 2016 7 28 /08 /août /2016 09:02
Bio 143 1972 - Libramont (suite)-Début de mon Journal
Bio 143 1972 - Libramont (suite)-Début de mon Journal
Bio 143 1972 - Libramont (suite)-Début de mon Journal

 

Nous allons donc aborder l'année 1972 à Libramont. J'ai terminé ma psychanalyse. Mon départ de Liège posait évidemment un problème mais mon psy m'a rassuré et m'a dit qu'après 5 ans et demi, j'avais fourbi mes armes et que j'étais désormais capable de me battre seul. Car une psychanalyse n'est jamais complètement terminée. On descend dans ses propres caves et dans celles de ses ascendants et puis il faut remonter. Une psychanalyse n'efface pas le passé, elle ne peut tout effacer. Mais elle donne des armes pour rendre ce passé constructif et nous rend aptes dès lors à affronter le présent et le futur. Néanmoins la lutte continue tous les jours.

Et puis, fait très important, la psychanalyse déculpabilise et donc nous libère peu à peu. Mais avant celà, on en prend plein la gueule, car il faut déconstruire avant de reconstruire et ça c'est une autre histoire. Enfin la psychanalyse élargit notre univers et nous donne une toute autre compréhension des choses et des gens. Un psychanalysé est une sorte d'Initié et dès lors est très souvent isolé des autres car son regard semble particulier, étonne, secoue, réveille, choque son entourage.

Et bien sûr, parallèlement j'ai beaucoup bouquiné, Freud, Adler, Ferenczi, Wilhelm Reich, l'Anti-Psychiatrie (Le Voyage à travers la folie de Mary Barnes) et surtout Jung dont j'achèterai et lirai quasi tout l'oeuvre. Tout ceci en aprofondissant aussi les religions orientales à travers des textes sacrés indiens et tibétains tels que le Bardo Thödol, les Védas et la lecture de Ramakrishna et de Krishnamurti. J'ai eu un moment la tentation de devenir psychanalyste, de m'inscrire dans une association, de faire une psychanalyse didactique. Les portes étaient ouvertes via mon psychanalyste. Mais j'ai renoncé. Je n'aurais pas eu la patience d'écouter les problématiques des gens, à longueur de journée

 

J'ai ausi commencé à m'initier à la Musique contemporaine et avant-gardiste, à savoir Boulez, Pierre Henry, Stockausen, Xenakis, Thomas Sherchen, Berio, Nono, Globokar et bien d'autres. Il m'a fallu pour celà comprendre la révolution opérée en début de siècle avec le Dodécaphonisme et et la musique sérielle qui en a découlé. Et pour comprendre celà, remonter à Debussy et Messiaen, mais aussi à l'Ecole de Vienne avec Berg, Schoenberg et Webern, sans oublier Bartok. Très long travail qui va me prendre des années.

Aux alentours de la guerre 14, il y a eu une déconstruction de la musique, le dodécaphonisme, comme il y  a eu une déconstruction de la peinture avec le cubisme. Dans les deux cas, une mutation complète et sans précédent de notre système éthique et esthétique. Avec le carnage des tranchées, tout a été mis sens dessus dessous et on ne peut pas plus ignorer ce fait qu'ignorer les charniers des tranchées ou le Génocide des années 43-45. La culture comme la psychanalyse, ça doit se retravailler tout le temps, sinon ce n'est pas la peine. On ne se cuiltive pas sans se mettre en danger, to jeopardize comme disent les américains. Le chemin vers la connaissance  ne se fait pas sans prise de risques.

La vraie culture n'a rien de confortable, ni de "joli". D'autres éléments sont intervenus dès le troisième quart du 19esiècle, telle que l'apparition de la photographie qui a changé la fonction de la peinture, l'amenant à s'occuper d'autre chose que de reproduire la réalité ce que la photo commençait peu à peu, à faire beaucoup mieux qu'elle.

 

Je suis aussi à la recherche de mon ami californien David Hoffman, qui a disparu dans l'Himalaya, très exactement dans le Mustang, où il est parti seul avec un Sherpa pour un 'trek" de quatre mois. J'écris à son père à Frisco. Il me dit qu'on a retrouvé David. Il est à  New Delhy et va aller à Bombay, en voiture. Je peux lui écrire au Consulat américain à Bombay

C'est à ce moment que je vais me blesser à l'oeil avec une pointe de roseau (un jonc épars). Cette lésion va provoquer un ulcère de Mouren me dit l'ophtalmologue Duby de Libramont. C'est grave mais cet ophtalmo me sauvera mon oeil en trois semaines de traitement. Je l'ai échappé belle

 

Et enfin j'ai commencé un embryon de journal, disons des notes dans un cahier, dès mon arrivée à Libramont et elles vont me servire d'aide-mémoire. Ces notes vont s'amplifier dès 1975 et je réaliserai 4 cahiers entre 1975 et 1980.(970 pages). Mais ce n'est qu'en fin 1980 que commencera mon véritable journal, celui qui compte à ce jour, 55.176 pages ,(en août 2016), soit un total de 56.146 pages et 188 volumes bourrés de documents

Voici donc un extrait de ce premier journal datant de 1972 et relatant mes premières impressions à Libramont et dans la Province :

 

"Mort vénusienne. Forêts mortes et noires. L'épicéa pue la mort. Tout est plat, froid. Je hais les plateaux quand ils ne sont pas entourés de montagnes.

Le pays est plat, les gens aussi. Le bois c'est ce qui sert à être scié. Des forêts entières d'épicéas, c'est plus rapidement rentable. Que celà pompe le sol et le rende acide et dépourvu de toute vie, c'est sans importance

La poésie du paysan est un mythe inventé par les citadins. La verdure est clôturée, les animaux sont parqués avant d'être massacrés. Des chasseurs en Mercédès et en Lodens verts viennent abattre  et récolter leur trophée, leur "massacre" (appellation de la ramure du Cerf après sa mort???). Tireurs d'élite qui abattent d'une seule balle et à un mètre de distance, un sanglier nourri qui vient à leur rencontre. Ensuite libations dans le sang et conversations sexuelles des plus vulgaires. une sacrée image de la femme, de la Biche étendue sur la table et que l'on découpe

 

Médiocrité des gens. Vie insipide. Matérialisme sordide des professions libérales. Manque total d'imagination. Du fric à ne savoir qu'en faire. Réceptions, toilettes à gogo, Service-Clubs, Ladies Nights, Remises de Chartes

 

L'Avenir du Luxembourg, le journal du Passé. Bals, Ateliers protégés (les bonnes oeuvres), Chasses, Défilés militaires. Remises de décorations-Jubilaires peu jubilants. Les vieilles pierres, surtout les romaines, la Famille Royale

nte, des professeurs (deux écoles totalisant plus de 2000 élèves) et des médecins (Il y a une Clinique). Nous ne sommes donc plus dans un village mais je préciserai que les produits d'importation ne sont pas plus évolués que les autochtones

Libramont c'est une contrée africaine avec beaucoup de colons. Il ne doit pas rester un tiers d'originaires de la région, à l'heure actuelle. Libramont est devenu un immense parc commercial, rural et forestier avec notamment sa Foire Agricole qui attire de 2 à 300.000 personnes à la fin Juillet. Et sa situation géographique au Centre de la Province fait de Libramont, un immense carrefou et une cité prospère

La Culture: Les peintres paysagistes, un peu de Bach, de Chopin et de Mozart, Le Juillet Musical, Le concours Reine Elisabeth, Le Théâtre National, les Chorales et j'oubliais la Messe. Dans ce pays, même la culture est morte. La moindre peinture non-figurative suscite l'inévitable "Et qu'est-ce que ça représente" ou encore "un enfant pourrait le faire..."ici seul le savoir-faire compte, nullement l'imagination, mise définitivement dans les  tiroirs

 

Traditionnalisme étouffant. Empreinte catholicolletmontée. Messe du Dimanche, Bénédiction de la maison par le Curé (nous avons refusé), réincarnation du Sorcier du village

 

Province complètement déconnectée par rapport à l'époque que nous vivons. Bocal de verdure morte "débranchée". On vit en dehors et en arrière; Je suis pour "L'homme des Bois"mais à condition qu'il ait choisi de l'être et qu'il respecte nature et animaux

 

Esprit de clocher accusé. enracinement vigoureux empêchant toute mobilité d'esprit, la vision du monde s'arrêtant à la limite de la Commune ou de la Province"

 

Relativement classique et naturel pour une région rurale et forestière. On trouve le même phénomène en France et partout. Notons néanmoins que Libramont au début des années septante est en pleine évolution et accueille une population étrangère(Bruxelloise, Liégeoise, Namuroise) de plus en plus importante

 

A signaler encore en décembre 1971, ma fille Valérie remporte encore un concours de dessin à Virton-Saint-Mard, petite ville de la Gaume, située à 50 Kms au Sud de Libramont et nous allons chercher son prix avec elle et faisons connaissance avec le Comité des Jeunes de Saint-Mard, très sympa et passons la soirée avec eux. Nous réalisons  que nous aurions nettement préféré habiter de ce côté ou les gens sont bien plus chaleureux et drôles. On est à deux pas de la France et on retrouve en Gaume, le même style direct et fêtard que celui vécu à Liège. A Libramont personne ne nous a encore adressé la parole tandis qu'ici, on est tout de suite adoptés. Voici le dessin de Valérie, exposé à Virton, très marqué par l'aventure New-Yorkaise. Derrière les gratte-ciels, on aperçoit l'East River et les arbres de Central Park

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires