Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • Extrait de mon journal-1988
    Extrait de mon journal-1988 Le 31 août je suis au bord du Barrage la Vierre sur la route qui va de Neufchâteau à... https://t.co/NXwKUmCNXQ Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Extrait de mon journal-1988 Le 31 août je suis au bord du...
  • Extrait de mon journal Pense à partir en...
    Extrait de mon journal Pense à partir en Andalousie en automne mais m'aperçois que les Espagnols n'aiment pas les.… https://t.co/mbki75oLWR Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Extrait de mon journal Pense à partir en Andalousie en automne...
  • https://t.co/HP6TiBlYQz
    https://t.co/HP6TiBlYQz Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • L'Ombre de la bête (L'Instant romanesque)...
    L'Ombre de la bête (L'Instant romanesque) https://t.co/aTQcgUzx34 Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Noté 0.0/5. Retrouvez L'Ombre de la bête (L'Instant romanesque) et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Achetez neuf ou...
  • Les Flamboyants https://t.co/DXsIDm6kXh
    Les Flamboyants https://t.co/DXsIDm6kXh Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Noté 4.0. Les Flamboyants - Patrick Grainville et des millions de romans en livraison rapide
  • Jean Moulin (Tome 1): La République des...
    Jean Moulin (Tome 1): La République des catacombes https://t.co/Egwd6Pq0HW Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Noté 4.0/5. Retrouvez Jean Moulin (Tome 1): La République des catacombes et des millions de livres en stock sur Amazon.fr....
  • Homme de boue Homme d'argile - vidéo Dailymotion...
    Homme de boue Homme d'argile - vidéo Dailymotion https://t.co/ZVirnQjczX Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 "Je suis un vieux peau rouge qui ne marchera jamais dans une file indienne." Achille Chavée. C'est ainsi que se définit Christian...
  • Extrait de ma bio de 1984"Je crois plus à la...
    Extrait de ma bio de 1984"Je crois plus à la Nature qu'à l'Homme.. L'Homme vient de la Nature et il la cochonne.... https://t.co/l35XUgxIXu Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Extrait de ma bio de 1984"Je crois plus à la Nature qu'à...
  • Extrait de mon journal-1984
    Extrait de mon journal-1984 J'en conclus donc et plus que jamais que toute recherche ne peut être que soitaire.... https://t.co/aabNCiwSLF Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Extrait de mon journal-1984 J'en conclus donc et plus que...
  • C'était en 2015.....près de l'Isle-sur-la-Sorgue...
    C'était en 2015.....près de l'Isle-sur-la-Sorgue https://t.co/VF7nuss5Zu Christian Vancau (@VancauChristian) November 16, 2017 C'était en 2015.....près de l'Isle-sur-la-Sorgue

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

29 août 2016 1 29 /08 /août /2016 08:38
Bio 146 - 1973- LesVosges-les Siamois - Le Vaucluse - Les Cors

 

ll y a d'abord un réveillon 1973 dans les Vosges (Col de La Schlucht et Le Hohneck ), retour au ski, avec un journaliste de Bertrix, Robert Leonet et sa compagne

Robert est le maître d'un Siamois de Trait ardennais,Robert Leonet, journaliste à l'Avenir de Luxembourg ( le maître pas le siamois ) avec un bureau à Bertrix, hutois d'origine, un géant assez marrant, qui voulait devenir écrivain et que nous allons fréquenter pendant quelques années. J'essaierai d'initier Céline au ski, car elle ne connait pas du tout ce sport, mais ce sera sans lendemain. Sur la photo du dessous, je me demande où j'ai bien pu mettre mes skis???Ski dans les Vosges-Janvier 1973

Dès le début 1973 dans mon atelier enfin aménagé sous la soupente de la banque, je travaille sur de grands panneaux d'agglomérés de 2m50 sur 1.25, de véritables fresques, à base de collages estompés au white spirit, puis repeints à l'huile.

Je fais aussi de quasi quotidiennes balades en forêt, cette forêt qui est au-dessus de chez nous, territoire de 800 Ha, montant jusqu'à 560 mètres d'altitude, que j'explore de fond en comble, faisant connaissance de ses habitants, sangliers, chevreuils, cerfs,   biches, gardes-chasse et forestiers pour qui je suis "l'Homme de la Banque" car ils ne comprennent absolument pas pourquoi je passe mon temps à me promener en forêt avec, pour tout fusil, un Zoom de 400mm, vissé sur mon Mamyia. Que peut-on faire en forêt en effet si on n'abat ni arbres, ni bêtes???. C'est suspect et lors de notre première rencontre, ils m'ont pris pour un braconnier et m'ont fait ouvrir mon coffre et décliner mon identité. Le 22 mars 1973, je découvre deux bois de Cerf, encore tout chauds. C'est l'époque ou sur les plateaux, les Cerfs perdent leurs bois et j'ai la chance d'arriver juste au moment ou le cerf se  débarrasse de ses bois en se frottant contre un tronc d'arbre. Il ne me voit pas et je n'ai plus qu'à les cueillir après son départ. C'est un dix cors. En général tous les gardes-chasse sont à l'affût afin d'être les premiers à ramasser ces trophées. Ils me demandent si c'est moi qui les ai découverts et je leur réponds par l'affirmative. Ils ne disent rien mais ils râlent car en plus c'est très rare de retrouver les deux cors au même endroit

Je fais aussi des plantations dans mon jardin afin de nous protéger un peu des regards, surtout lorsque nous avons des visiteurs.

Et puis grande nouvelle, Mistinguett est enceinte de Mephisto le Siamois et le 13 avril, nous voyons apparaître 3 petits siamois, une femelle et deux mâles, Chélidoine, Colombo et Gorgonzola. Nous craquons littéralement devant ces petites boules blanches et décidons de les garder. Ca nous en fait cinq, que Mer.Le Ventoux à Pâques 1973 Mais to

voici sur la photo. Frappant de voir que Figaro qui est le demi-frère des Siamois, a pris la place du Père dans le panier. Nous allons passer des mois étonnants à les voir grandir. Trois jeunes dans un living d'appartement, jouant entre eux, avec des bonds de Cabri et des traversées en flèche suivies de dérapages non contrôlés, ce n'est pas rien. Mais cette effervescence ne commencera que fin Juillet.

 

En attendant nous descendons en Provence (on vient nourir les chats et ils peuvent sortir par les chatières). Notre destination ce sera le Vaucluse, pour la première fois. Nous avons réservé dans une auberge à Vaison-la-Romaine, pendant les vacances de Pâques. Et nous allons nous taper tout le Vaucluse et également la Camargue, Arles, Nîmes, Aiguemortes et les Saintes-Maries de la Mer

Tout d'abord le Ventoux que je découvre et qui me fascine toujours 35 ans plus tard. Et un Ventoux sous la neige( après la neige des Vosges ) avec un col fermé. Et comme on peut le voir, la neige est encore présente et dans l'ensemble, il fait froid, même en plaine, mais il y a du soleil c'est l'essentiel. On peut même s'installer en terrasse au Chalet Reynard. C'est ce que font Valérie et Céline tandis que je décide de franchir "à bottes" les derniers 500 derniers mètres d'altitude, en pleine neige. Pour me retrouver à mi-hauteur entre le Chalet et l'Observatoire, et immobilisé avec de la neige  au-dessus des genoux .

et épuisé.Je ne puis plus retirer mes jambes. Alors je reste immobile pour récupérer et de loin je vois ma femme et ma fille, là tout en bas, sur la terrasse, beaucoup trop loin pour pouvoir les appeler. Et il n'y a personne aux alentours. J'ai encore fait le con et me retrouve dans la même situation que sur les hauteurs de Saint-Moritz, vingt ans plus tôt. J'ignore comment je m'en suis sorti; je suis arrivé à extirper une jambe, puis l'autre et puis je ne sais plus. J'ai retrouvé la plate-forme de l'Observatoire et donc la route qui redescendait vers le Chalet Reynard où m'attendaient ma femme et ma fille qui commencaient à s'inquiéter

Le lendemain à Seguret nous avons rencontré un groupe d'étudiants dijonnais et avons parlé avec eux en sortant de la Librairie de Boris le Peintre-Nain et ils nous ont dit qu'ils avaient fait la même escalade en marchant dans les traces d'un mec et je leur ai dit que le mec c'était moi et on est devenus amis. Nous sommes allés souper le lendemain dans leur gîte à Malaucène. La plupart étaient bourguignons et faisaient des études littéraires à L'Université de Dijon

Seguret nous a marqué. Quel village !!! Et qu'est devenu Boris le Nain??. Il peignait était cultivé et était aussi Médium. Il a pris quelques jeunes en apparté et leur a dit des choses troublantes. Il ne m'a pas invité à aller sur son divan; j'avais pourtant eu une longue conversation avec lui. Mais j'étais plus âgé et je suis blindé par rapport à ce genre de choses qui présuppose toujours un rapport dominant-dominé et moi je suis de la race des indomptables, tant dans mon enfance je me suis employé à résister pour survivre. Voici donc Seguret avec dans le fond les dentelles de Montmirail

Seguret en 1973-Le Libraire Boris le Peintre-NainJe dois avouer que j'ai une nette prèférence pour la Provence de l'Est du Rhône, à savoir le Vaucluse avec le Luberon, et les Alpes de Haute-Provence. Probablement à cause de la présence des montagnes. La provence de l'Ouest me paraît trop plate, trop sablonneuse, moins sauvage, les Alpilles mises à part et puis il y a beaucoup plus de moustiques. Ne me parlez jamais des moustiques de Camargue. Quelques années plus tard, ils m'ont fait la grosse tête, alors que j'étais juste sorti de la voiture pour ramasser une énorme caillou, tel Ulysse dans la Durance. En 5 minutes j'ai été transformé en "Elephant Man" par ces monstres gros comme le poing (j'exagère à peine)

Voici donc Valérie et les chevaux de Camargue, une première aussi en ce qui me concerne. En fait jusque-là je n'avais fait que la Côte d'Azur, de Menton à Toulon et rien d'autre de la Provence. Il y avait donc du pain sur la planche

 

Et pour terminer voici Aygues-Mortes, j'ai beaucoup aimé cette ville "forteresse" et quadrillée comme un damierAygues Mortes - 1973

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires

Richard M 04/12/2008 18:25

C'est rare parce que les cerfs ne perdent pas leurs deux bois en même temps généralement. C'est pourquoi il faut connaître parfaitement une forêt et les habitudes des cerfs pour recueillir des bois qui peuvent être distants de plusieurs centaines de mètres, voir de kilomètres.J'habite au coeur de la forêt de Rambouillet (16 000 Ha) que je fréquente depuis 43 ans de jour comme de nuit et été comme hiver. J'y ai travaillé comme garde forestier pendant 30 ans après avoir passé 12 ans comme commercial dans la région parisienne.Je n'ai jamais regretté ce virage à 180°

Christian VANCAU 04/12/2008 18:40


Je connaissais parfaitement cette forêt qui est à 5' de chez moi et suivais ce cerf depuis quelque temps. J'ai fait tout un travail photographique et philosophique sur cette forêt, travail que j'ai
exposé en 1976. Je vais d'ailleurs en parler dans ma biographie dans les prochains jours. Je suis aussi un citadin arrivé en forêt en 1971 à l'âge de 33 ans. Je n'ai jamais voulu revenir en ville.
La forêt de Rambouillet est une merveille. J'habite en Ardenne centrale, près de Saint-Hubert (Belgique)


Fanchon 04/12/2008 16:40

Vraiment très beau le regard de ces chats siamois.Pour ce qui est des bois de cerf, Richard M a raison c'est extrémement rare d'en trouver et encore plus rare d'assister à "la chute des bois" de visu.Bonne fin de journée à vous.A bientôt.

Christian VANCAU 04/12/2008 18:07


Merci Fanchon, j'espère vous revoir tout comme je revisiterai votre blog


Richard M 04/12/2008 09:15

Trouver une paire de bois du même cerf est une chose très rare. Ça ne m'est jamais arrivé. L'un de mes anciens ouvriers forestier prenait toujours ses congés annuels entre fin Fevrier et début Mars uniquement pour chercher des bois en forêt. Il a une collection exceptionnelle. Depuis 40 ans qu'il fréquente la forêt de Rambouillet il a réussi à réunir plusieurs paires de bois du même cerf sur plusieurs années.Bonne journée

Christian VANCAU 04/12/2008 18:05


Et bien j'ignorais que ce fût rare mais en fait c'est normal, les cerfs se frottant pendant plusieurs jours (dés que ça les chatouille) à différents arbres, en différents endroits. Ces bois je les
ai à côté de moi dans mon atelier. Je viens de passer sur votre blog. J'aime. Et je vois que vous connaissez BMC, un autre peintre. Je cherche à voir de quelle région vous êtes dans le Nord ??