Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • Extrait de mon journal-1988
    Extrait de mon journal-1988 Le 31 août je suis au bord du Barrage la Vierre sur la route qui va de Neufchâteau à... https://t.co/NXwKUmCNXQ Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Extrait de mon journal-1988 Le 31 août je suis au bord du...
  • Extrait de mon journal Pense à partir en...
    Extrait de mon journal Pense à partir en Andalousie en automne mais m'aperçois que les Espagnols n'aiment pas les.… https://t.co/mbki75oLWR Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Extrait de mon journal Pense à partir en Andalousie en automne...
  • https://t.co/HP6TiBlYQz
    https://t.co/HP6TiBlYQz Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • L'Ombre de la bête (L'Instant romanesque)...
    L'Ombre de la bête (L'Instant romanesque) https://t.co/aTQcgUzx34 Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Noté 0.0/5. Retrouvez L'Ombre de la bête (L'Instant romanesque) et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Achetez neuf ou...
  • Les Flamboyants https://t.co/DXsIDm6kXh
    Les Flamboyants https://t.co/DXsIDm6kXh Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Noté 4.0. Les Flamboyants - Patrick Grainville et des millions de romans en livraison rapide
  • Jean Moulin (Tome 1): La République des...
    Jean Moulin (Tome 1): La République des catacombes https://t.co/Egwd6Pq0HW Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Noté 4.0/5. Retrouvez Jean Moulin (Tome 1): La République des catacombes et des millions de livres en stock sur Amazon.fr....
  • Homme de boue Homme d'argile - vidéo Dailymotion...
    Homme de boue Homme d'argile - vidéo Dailymotion https://t.co/ZVirnQjczX Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 "Je suis un vieux peau rouge qui ne marchera jamais dans une file indienne." Achille Chavée. C'est ainsi que se définit Christian...
  • Extrait de ma bio de 1984"Je crois plus à la...
    Extrait de ma bio de 1984"Je crois plus à la Nature qu'à l'Homme.. L'Homme vient de la Nature et il la cochonne.... https://t.co/l35XUgxIXu Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Extrait de ma bio de 1984"Je crois plus à la Nature qu'à...
  • Extrait de mon journal-1984
    Extrait de mon journal-1984 J'en conclus donc et plus que jamais que toute recherche ne peut être que soitaire.... https://t.co/aabNCiwSLF Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Extrait de mon journal-1984 J'en conclus donc et plus que...
  • C'était en 2015.....près de l'Isle-sur-la-Sorgue...
    C'était en 2015.....près de l'Isle-sur-la-Sorgue https://t.co/VF7nuss5Zu Christian Vancau (@VancauChristian) November 16, 2017 C'était en 2015.....près de l'Isle-sur-la-Sorgue

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 06:25
La Place Ducale à Charleville

La Place Ducale à Charleville

En mai 1974 nos deux chattes siamoises. Mistinguett et Chélidoine, font chacune, deux jeunes siamois si bien que nous nous retrouvons avec 9 chats, 8 siamois et Figaro le Noir. C'est la maison aux yeux bleus comme le dira notre amie française, Agnès Michon (Car les maîtres des chats et Valérie ont eux aussi les yeux bleus.Ca fait donc en tout 22 yeux bleus dans la maison et c'est un spectacle hallucinant ! ) Nous parviendrons heureusement à caser les quatre petits chez des amis, quelques mois plus tard. Nos amis bourguignons les Michon reviendront d'ailleurs nous voir pour la deuxième fois, au mois de juillet.
 

Nous ferons aussi un petit périple à Charleville, chez Rimbaud (Voir la rubrique Rimbaud) et un autre à Trèves Trier-Porta Nigra-1974chez Karl Marx
Ces deux villes, française et allemande, sont à une soixantaine de kilomètres de chez nous (Libramont). Nous avons donc 3 pays étrangers proches en comptant le Grand Duché

 

Je signale que la photo ci-jointe a été prise par www.all-free-photos.com
Il s'agit de la fameuse "Porta Nigra" à Trêves. En-dessous, la non moins célèbre Place Ducale à Charleville, à l'époque de Rimbaud

 

Mais 1974 c'est aussi une rencontre étonnante avec précisément, un sosie de Rimbaud, un jeune-homme de vingt ans, Michel DP, rencontre qui va me projeter une nouvelle fois dans le monde du Théâtre. Un notaire me demande d'aller voir une dame, qui a besoin d'un prêt. J'y vais et j'apprends que son prêt est destiné à son fils mineur d'âge, pour l'aider à lancer un théâtre qui aurait son siège initial  dans la grange de leur maison à Ambly. A la signature du prêt, je rencontre ce garçon tout jeune, assez fermé et pudique, mais un contact s'établit entre nous, pour des raisons culturelles très probablement, ce Michel ayant une culture étonnante pour son âge et disons-le pour sa Province, Michel de Paepe étant un ardennais de pure souche. Le prêt est accordé et le théâtre est inauguré avec, excusez du peu, le montage dans ce grenier de l'Atelier d'Ambly, du "Van Gogh" d'Artaud ou plus exactement "Van Gogh ouMihel De Paepe-Belgique-Théâytre-Centre dramatique ardennais-Colmar-Libraire

le Suicidé de la Société"  Voici le personnage photographié 5 ans plus tard, alors que comme moi, mais deux ans après, il s'engage en politique du côté du Rassemblement Wallon. (Expérience politique aussi brève que la mienne).Ce sont les seules photos que j'aie de lui.  Il lance son atelier avec un jeune metteur en scène Etienne Collard, fils d'un juge de Neufchâteau. Après le spectacle qui est magnifique nous parlons longuement avec ces deux lascars qui ne manquent pas d'audace et m'amènent un bol d'air frais. Ce spectacle va rapidement faire son chemin. Un malheur à Montpellier, au Festival de Dieulefit, au Puy, à Rodez, et au Fourneau St Michel dans notre région, pour commencer. Le spectacle passe à la 3e chaine de l'ORTF, lors d'une émission sur Artaud, avec une interview de Michel. Une deuxième version va s'élaborer et sera jouée à Bruxelles, Grenoble, Montpellier, Aix-en-Provence et enfin en 1975 à Paris, à la Cité Universitaire (J'y serai)
 

Dans le même temps ce théâtre naissant a trouvé un lieu à sa mesure "Le Fourneau Saint-Michel", en pleine forêt de Saint-Hubert, dans une grange du Musée du Fer, à 20 Kms de chez moi. Un Festival d'Eté " Le Festival du Fourneau Saint-Michel" y sera organisé  pendant plusieurs années
Michel vient à la maison à Libramont, pour la première fois, le 29 septembre 1974. On parlera de Roger Nimier, d'Ernst Jünger, de Maeterlinck ( il me dit que Breton a copié Maeterlinck ) d'Henri Miller, du Sud de Berger, du "Fils de la Servante" de Strindberg. Intelligent et cultivé, ce De Paepe, pourquoi ne pas le citer? Il n'a pas 21 ans et il m'intrigue. Une maturité intellectuelle précoce. Il me prête "L'arrière-pays" d'Yves Bonnefoy, des écrits de Frank Venaille et un livre sur Monory. 

 

Michel est un poète, il écrit, me montre ses textes dans le plus grand secret. Il trouve que ce n'est pas bon. C'est bon mais ça sent trop Rimbaud. Il semble qu'il y ait une blessure de ce côté-là. Aussi un père découvert dans sa grange quand il a quinze ans, pendu ! Michel s'intéresse fort (déjà) à l'édition. Il collabore avec une maison d'Edition française qui s'appelle "La Fenêtre Ardente" dirigée par Gaston Puël (voir illustrations ci-dessous)

Cet été-là nous assisterons au Fourneau à la représentation, remarquablement mise en scène, de" l'Ile des Morts" de Strindberg ainsi que "Le Paria". On donnera aussi "Intérieur" de Maeterlinck

 

Nous voici donc fin 1974. Je continue à apprendre l'Espagnol et mon travail sur la Forêt s'amplifie. J'achète un télé-objectif de 400mm pour photographier les animaux de loin. Je fais des photos de forêt en noir et blanc que je colorie au feutre. Il faut dire que la photo-couleurs à cette époque est assez catastrophique, les diapos mises à part.
 

Et quand j'ai le temps je travaille pour ma banque. Si, si, mon réseau s'étoffe et on est content de moi !
 

Les gens qui disent "Je n'ai pas le temps" m'ont toujours fait rire !

 


Pour aider Michel dans son entreprise, je l'introduis auprès de quelques personnalités économiques de la région de Libramont et notamment auprès du Directeur d'ILA Fernand Lanotte et de celui de l'Oreal Belgique, Victor Billon qui se montrent tous deux favorables au projet d'un théâtre contemporain luxembourgeois. C'est ainsi que sera créé le Centre Dramatique Ardennais ou CDA. Les conservateurs du Fourneau Saint-Michel, les époux Lassence, mettent une de leurs granges à notre disposition pour notre Festival d'Eté, en pleine forêt de Saint-Hubert, dans un cadre idyllique
Fourneau St Michel-Belgique-Festivel-Centre Dramatique Ardennais-Michel De Paepe

Il y aura encore cette année-là, un séjourà Gand dans ma ville natalele située en Flandre orientale. "Ja, ik ben te Gent geboren".Gand-St Bavon-Van Cauwenberghe-Brunin

Là vivent encore la soeur de mon père, Geneviève Van Cauwenberghe et son mari Lucien Brunin, Juge et parrain de ma fille Valérie. Ils habitent un superbe hôtel particulier au centre ville près de Saint-Bavon où j'ai été baptisé. C'est au n°4 de la rue d'Angleterre (Ingelandgat). Et dans la campagne gantoise vivent leurs deux enfants, mes cousins germains, Didier, avocat maritime, à St Denis-Westrem et Régine qui va bientôt emménager à Lo Christi. La voici ma ville gothique flamboyante, avec son port, son marché aux grains et dans le fond la cathédrale Saint Bavon, où j'ai été baptisé en novembre 1937. C'est là-dedans que je suis né, rue Neuve du Casino.C'est mon grand-père André Van Cauwenberghe, gynécologue qui m'a mis au monde dans notre maison.
 

Et puis, il y avait la maison de mon oncle,

immense, un vrai musée, j'y suis allé souvent pendant et après la guerre, jouer avec mon cousin Didier qui avait quatre ans de plus que moi. Dans une de ses oubliettes vivait un petit juif, caché par mon oncle et ma tante, Nathanaël dit Nathy. Après la guerre il est allé vivre en Israël et a épousé la fille d'Isaac Shamir. Il est dans les affaires comme on dit. Je l'ai revu, lui et sa femme, à plusieurs reprises à Anseremme, la maison de campagne familiale, en bord de Meuse
 

La maison était d'un luxe inouî et remplie de poteries et tapis orientaux sans compter les paravents et meubles chinois. Mon Oncle Lucien ayant eu la chance à 18 ans d'être engagé comme secrétaite d'un diplomate qui faisait le tour du monde. Bref j'ai vécu dans un décor d'antiquaire, à dominance orientale. En outre mon oncle, qui était un cousin de Maurice Maeterlinck avait une bibliothèque colossale. Je logeais à l'étage et la maison était tellement grande et labyrinthique, qu'en me levant, je me perdais dans les couloirs, en essayant en vain de rejoindre la salle à manger, que voici d'ailleurs. Jugez du décor. Sur le mur des peintures-fresques du 18e siècle, remises à jour. Mon épouse découvrait cette magnificence qu'elle ne connaissait que par ouï-direGand-Brunin-Ingelandgat-Hôtel particulier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite nous sommes allés à Laethem St Martin, le fameux village des peintres, l'ecole de Laethem, dont la grande époque collective s'est étalée de 1898 à 1913, avec deux groupes successifs représentatifs du symbolisme pour le premier (Georges Minne, Valérius De Saedeleer et Karel van de Woestijn) et un deuxième groupe à tendance expresionniste (Constant Permeke, Gustave de Smet, Fritz Van den Berghe et t'Servaes, un moine laïc dont voici la maison d'ailleursLaethem-St-Martin-La maison du peintre T'ServaesLa Lys à Laethem St MartinVoici la Lys  qui traverse le village, campagne flamande toujours plate, mais avec des "ciels" étonnants et une lumière étonnante qui est déjà celle de la Mer du Nord. Et ci-dessous d'autres maisons de peintres, beaucoup ayant été transformées en galeries, Laethem étant devenu un grand marché de l'art et puis pour fermer la marche, le celèbre restaurant "La Marmite"

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires

serrurier 25/03/2015 19:51

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Liza Peninon 30/12/2008 00:08

Tout est passionnant, Christian .Mais la dernière partie sur Gand est particulièrement émouvante, et même bouleversante . Merci pour ce partage fabuleux ! Gros bisous .Liza

Marc Lefrançois 09/12/2008 13:53

Bonjour. Je viens de consulter votre blog car nous partageons la même passion... Je viens juste d'arriver sur ce site et ce serait sympa de mettre un lien vers mon blog... Je suis un écrivain qui va raconter son parcours dans le monde des lettres...Marc