Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • https://t.co/yYFmHZ7IOF
    https://t.co/yYFmHZ7IOF Christian Vancau (@VancauChristian) August 19, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/Qgsf4LBmgP
    https://t.co/Qgsf4LBmgP Christian Vancau (@VancauChristian) August 14, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/bansm6vrn3
    https://t.co/bansm6vrn3 Christian Vancau (@VancauChristian) August 13, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/08EJnJHZse
    https://t.co/08EJnJHZse Christian Vancau (@VancauChristian) August 12, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/TGFmKBLzsc
    https://t.co/TGFmKBLzsc Christian Vancau (@VancauChristian) August 11, 2017 Christian Vancau shared a Page.
  • Sheba le magnifique Berger de notre amie Catherine...
    Sheba le magnifique Berger de notre amie Catherine Arnould, à Moircy. Nageuse et sautant comme un chevreuil (les deux) Christian Vancau (@VancauChristian) August 11, 2017
  • Serge Gainsbourg à Moircy l'an dernier, avec son...
    Serge Gainsbourg à Moircy l'an dernier, avec son papa Christian Maufort, en train de crépir ma galerie Christian Vancau (@VancauChristian) August 11, 2017
  • Je viens d'éditer, via un robot Blurb, la...
    Je viens d'éditer, via un robot Blurb, la première partie de ma biographie, 440 pages avec photos, 40 ans de vie,... https://t.co/XaxqUGOir9 Christian Vancau (@VancauChristian) August 10, 2017 Je viens d'éditer, via un robot Blurb, la première partie...
  • Gustave Flaubert dans la ville de Rouen (Bande...
    Gustave Flaubert dans la ville de Rouen (Bande annonce du film) https://t.co/XmNGUjZBw0 Christian Vancau (@VancauChristian) August 10, 2017 Bande annonce qui présente le prochain film réalisé à Rouen sur les liens entre Gustave Flaubert et la bourgeoisie...
  • Extraits du "Petit Prince Cannibale" de Françoise...
    Extraits du "Petit Prince Cannibale" de Françoise Lefèvre https://t.co/pLqWwgM6HC Christian Vancau (@VancauChristian) August 10, 2017 Extraits du "Petit Prince Cannibale" de Françoise Lefèvre

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 09:45

Donc ces trois jours se terminent en apothéose. Je quitte ma mère après le repas dans son hôtel situé dans la vallée et s'engage alors un match-poursuite, autour du Lac de Pontresina. Nous nous rejoindrons juste avant son départ. Je la reconduis à la gare, après une réconciliation bidon. Ma mère adore les drames suivis de réconciliations. Pendant toute mon adolescence j'ai dû subir ce petit jeu sadique durant des soirées et des nuits entières.

Et dans ces courses folles autour du lac, je traverse Pontresina, Sils-Maria, ce village investi par Nietzsche, sérieusement malade, en 1888, avec des crises de folie et sa haine de Wagner son ex- ami félon. Le voici en 1889 et puis des photos de Sils-Maria, puis un rocher commémoratif dédié à Nietzsche ainsi que sa maison de Sils. dans laquelle il s'installera en 1888 mais il fait de nombreux séjours dans le coin depuis 1881. Il dit y avoir trouvé sa terre promise àù il viendrait mourir (il mourra à Weimar en 1900). Un endroit magnifique en effet qui "semble naître de la fusion de l'Italie et de la Finlande. L'air y est vif, la lumière se reflète puis sur les cimes enneigées, les chemins se perdent dans le silence des forêts d'épineux".Silvaplana et Sils à l'arrière450px-Sils&Silvaplana

Sils-Maria, mince langue de terre qui relie le Lac de SIlvaplana à celui de SIls, à 1800 mètres d'altitude; C'est là qu'il eût la révélation de" Zarathoustra" et de" L'Eternel retour" et qu'il écrivit "Par delà le bien et le mal"," La Généalogie de la Morale" et "L'Antéchrist". Voici des photos de Nietzsche en 1889, de sa maison à Sils, devenue Musée, d'un rocher à lui dédié et du lac de Sils-Maria

Chur235 001-copie-1

Sils et le Pic Corvatsch263 001y1-Lac de SilsSils-Maria Tombe de Nietszche912 001NIETSZCHE800px-La casa di niceBref je remonte à travers la forêt. Enfin le calme et la nature et surtout le silence. C'est sur ce sentier de montagne, que je me sens suivi par une sorte de chasseur tyrolien d'âge mûr, en loden vert. Méfiant je le laisse me dépasser, mais il m'attend plus haut sur le sentier et me dit : "Pon Chouer". On marche un peu, puis on s'assied sur un banc. Il me dit que j'ai de bonnes cuisses, les palpe à travers mon pantalon gris feutré, entre dans ma braguette à boutons (à l'époque on avait le temps de ne pas s'ouvrir "éclair"), et ne sent rien, ni moi non plus, pour cause d'impuberté. Donc le bide. Lui, déçu "Ach, encore fort cheûne" (Yawohl, aber nicht schöne bitte). Bref, on en reste là. Et le soir je raconte cette histoire à un de mes condisciples rentré de vacances un jour plus tôt que les autres et ça y est, hop, je me mets à bander dans mon lit sous la couverture, ça y est, miracle à Lourdes !'Tot fîr d'esse biesse" aurait dit Simenon dans son patois liégeois. Oh la la, dangereux, gefährlich, me voilà mûr pour une brillante carrière d'homosexuel! La révolte contre la mère oedipienne, l'absence de père, et le suisse alémanique, à chapeau tyrolien, tapi au coin du bois, juste au bon moment " "Youkaïdi, Youkaïda, c'est moi la tata et de youler de plaisir, oh là là itou, oh là là, tata "Maloja822 001

Plus grand'chose à dire de la Suisse, après celà. Les examens, le repas de fn d'année et un dernier examen de diction, à table, après le repas, où je me déchaîne, moi l'introverti, en récitant "La bataille de Ramscapelle". De qui est-ce? J'avais un ami, à Liège, qui récitait brillamment ce poème troupier 14-18, célébrant un héroisme de garçon- boucher ou napoleonien peut-être, avec une gestuelle et une aisance, dont je me sentais jusquelà, totalement dépourvu. Il s'appelait Michel Potelle, ça rime avec Ramscapelle. Car il faut le dire, cet "écureuil réservé" que j'étais (mon totem aus Scouts), avait le cours de diction en horreur. Je me blotissais au fond de la classe, complètement recroquevillé sous mon pupitre, pour ne pas être appelé à l'estrade, par mon professeur de diction, Jean Libon. Des heures d'angoisse, où je n'ai pour ainsi dire jamais été appelé, un vrai miracle ! J'en ai vu des rougissants comme moi, face à la classe goguenarde et sadique, tortillant les bords de leurs culottes courtes sur l'estrade en bois.
Donc là, à Saint-Moritz, un grand show. Je fais impression et m'y lance à corps perdu, dans cette bataille de Ramscapelle, où pas un ne survécut, au point que je me suis souvent demandé qui avait bien pu la raconter!
Et puis on proclame les résultats. Un seul classement pour toutes les classes. Dix-sept élèves. L'anglais était premier (la directrice était anglaise, faut-il le rappeler) et moi j'étais deuxième, sur dix-sept nuls. Mais ne pas être le plus nul parmi les nuls, c'était déjà une victoire! Adieu l'Engadine !!!St Moritz Dorf352 001st mor534 001
Je me retrouve à Bruxelles dans une gare. Mon père est venu me chercher. C'est la première fois qu'il me voit en pantalons. J'ai grandi et je suis tout basané, style "Moniteur de ski ". Le bronzage de la montagne, n'est pas celui de la mer. Il est au-delà du Rubicon.

Quant à mon père, il m'est toujours aussi étranger !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires