Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • https://t.co/WMu5oWiAYn
    https://t.co/WMu5oWiAYn Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e...
    J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture rouge avec photos Christian... https://t.co/uQZQbyZhvQ Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture...
  • https://t.co/vFbC5e52lE
    https://t.co/vFbC5e52lE Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • https://t.co/n3fOdLsXMm
    https://t.co/n3fOdLsXMm Christian Vancau (@VancauChristian) September 22, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969
    Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une vraie tempête et nous partons en train avec Jean-Pierre Michaux et Marcel Reynders. Dés notre arrivée dans une serre magnifique où les tables sont déjà dressées, nous sommes...
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans -...
    Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969 - le blog totems par : Christian VANCAU https://t.co/syTVczuVu0 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017 Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une...
  • Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut...
    Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut désormais être téléchargé depuis l'adresse... https://t.co/xloUA5csh3 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017
  • https://t.co/pPLeKPWBkx
    https://t.co/pPLeKPWBkx Christian Vancau (@VancauChristian) September 19, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/yD4hlUcVqS
    https://t.co/yD4hlUcVqS Christian Vancau (@VancauChristian) September 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/eIXLLD1WNc
    https://t.co/eIXLLD1WNc Christian Vancau (@VancauChristian) September 17, 2017 Christian Vancau shared his post.

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 09:25

Un DVD de Jean-Max Peteau. Peteau2untitled

 

Il s'agit bien d'un film réalisé sur une pièce "Lettres de délation" pièce présentée au Festival d'Avignon en 2005, et grâce à laquelle, le comédien et metteur en scène, François Bourcier, obtînt le Molière 2006 des Etudiants. Cette pièce est tirée du livre "La Délation sous l'Occupation"d'André Halimi. Halimi29782749114484

 Mais ce film est aussi un dyptique sur la seconde guerre mondiale, ses douleurs, ses combats: deux films qui s'opposent ou plutôt se répondent.

 

 Le premier film: "Lettres de délation", mis en scène par Renato Ribeiro d'après le livre d'André Halimi, réalisé par Jean-Max Peteau (1H11), offre  un témoignage de l'époque, sur l'esprit et les lois de la France de Vichy. D'authentiques lettres, interprétées par le comédien François Bourcier, nous éclairent sur les délateurs et les motivations de leur collaboration. Juifs, communistes, homosexuels, voisins, époux, étaient les cibles de leur infamie 

 

Le deuxième film "Résister, c'est exister" , mis en scène par Isabelle Starkier, réalisé par Jean-Max Peteau (1H26), rend hommage aux héros anonymes qui se sont opposés à la politque de collaboratio menée par le Maréchal Petain. Un vingtaine de personnages, incarnés par François Bourcier, se succèdent pour nous faire revivre ces actes de résistance populaire.

 

Voici le DVD en question:  C'est un MONUMENT et un CHEF- D'OEUVRE......

 

Des Ombres et des lumières-DVD de Jean-Max Peteau 

 

Peteau 2

 


 

 

"Résister c'est Exister" Deuxième film. Bande annonce


 

 

A ces deux films s'ajoute un BONUS :

 

1. A propos des créations (durée totale 1h27'51), avec des interviews de François Bourcier, comédien et metteur en scène, de Jean-Claude Dreyfus et de Stephane Freiss ainsi que d'Alain Guyard, dramaturge, d'André Halimi auteur du livre"La Délation sous l'Occupation", de Renato Ribero metteur en scène de" Lettres de Délation" et Isabelle Starquier, metteuse en scène de "Résister c'est Exister"

 Ce que dit, en substance, François BOURCIER à propos du film de Jean-Max Peteau:

 "Il ne s'agit pas d'une pièce de théâtre filmée. En prenant une pièce de théâtre, en la mettant dans une boite pour en faire un film, il y a souvent une déperdition de dimension...

...Ici non seulement le film reproduit exactement l'univers et la volonté du metteur en scène mais en plus il injecte une véritable création nouvelle, à l'intérieur de la pièce et en même temps cette création, reproduit exactement l'esprit de la pièce "

 

2. Témoignages et réactions (durée totale 1h05'58) avec

 

Roger Belbeoch, grand résistant

Marie Debelle, à propos de la déportation des Tziganes en France

Alain Ducreux, membre de la Grande Loge de France

Noël Mamere, Député de la Gironde

Geard Miller, auteur et chroniqueur

Jacques Ralite, Sénateur de Seine Saint-Denis

 

3. Entretien avec Raymond AUBRAC, ingénieur et Ministre du Mouvement de Libération-sud et de l'Armée secrète (22'45)

 

Durée totale du DVD: 5H33'42". Une véritable somme par conséquent. Ce Dvd peut être acheté sur Internet notamment, aux Editions l'Harmattan, pour le prix de 15 Euros 

 

Tout d'abord voici le réalisateur du film, Jean-Max PETEAU . Le voici tel qu'il se décrit dans son Bull-Blog :

 

http://jeanmaxpeteau.over-blog.net PETEAU 

 

"Entré très jeune dans le spectacle comme musicien, je passe côté coulisses, au théâtre, auprès de nombreux metteurs en scène: Jean-Hugues Anglade, Yasmina Réza, Patrice Chéreau, Daniel Mesguich, Claude Régy, Daniel Benoin...et bien d'autres pendant une dizaine d'années en occupant plusieurs fonctions (Créations éclairages, effets spéciaux, Régisseur général, assistant metteur en scène et metteur en scène). Puis je me retrouve derrière la camera et réalise des documentaires, des courts et moyens-métrages de fictions plusieurs fois primés ainsi que des clics et des pubs, et captations de spectacles vivants ".

 

Jean-Max réalise des fictions telles que Histoire du Violon... et MEMENTO, qui remporte de nombreux prix, dont le Grand Prix du film fantastique d'Avoriaz, le Prix du Scenario au Festival de Lille et le Prix du Festival International du film de Valenciennes Dans ce film joue sa compagne Michèle Laurence, comédienne et auteur (Voir son blog : http://coulisses.over-blog.com)  Michèleuntitled8

Synopsis de Memento:

 Un soir où se joue Macbeth de Shakespeare, la comédienne qui interprète Lady Macbeth entre en scène pour le monologue de l'Acte 5 mais elle reste sans voix. Panique, le plateau est envahi d'une épaisse brume, elle est prise dans un tourbillon et bascule dans un trou...de texte... Dans un étrange labyrinthe, elle part à la recherche de son personnage et de son texte 

 

Michèle Laurence-Lady Macbeth-Memento-Jean-Max Peteau 

Lady Macbeth alias Michèle Laurence

EXTRAITS DE PRESSE à propos de MEMENTO

Jean-Max Peteau rejoint l'univers de Terry Gilliam, avec des décors et un imaginaire sans limites...des images superbes..(Studio magazine).

Memento est une réussite rare de cinema baroque français qu'il ne faudrait pas bouder au nom d'un soi-disant bon goût qui se traduit souvent  par une timidité esthétique, propre à beaucoup de nos réalisateurs de court-métrage. Jean-Max Peteau meuble son espace par des éclairs visionnaires qui pourraient rappeler à certains la démarche d'un Fellini où rôles et fantasmes se mélangent parfois.(Raphaël Bassan-BREF-Journal du cinéma)

Memento et un film d'une imagination foisonnante. Un hommage coloré à la fois au théâtre et au cinéma. Jean-Max Peteau est en passe de devenir un cinéaste reconnu (JMTB-Journal La République-Fest.Clermont-Ferrand) 

En outre Jean-Max Peteau réalise des Documentaires, tels qur Barbarians, Château de Comper, Brocéliande et Jeux de rôles Grandeur Nature

 

Des réalisations DVD sur Sylivie Joly

 

Et de nombreux scenarii, écrits en collaboration avec Michèle Laurence

 J'ai rencontré Jean-Max et Michèle à Paris début octobre 2010, dans leur appartement de Montmartre. Michèle m'a désenseveli du Cimetière de Montmartre, où nous avions rendez-vous, sous une chaleur torride, pour me ramener chez elle en traversant la fête des vendanges et me présenter à son compagnon Jean-Max. Michèle et moi nous connaissions uniquement à travers nos blogs respectifs sur Overblog et celà depuis 3 ans (2007)

 

Quelques mots sur le parcours de  François BOURCIER 

20071010 DNA011424Comédien et metteur en scène, il est issu du Conservatoire national supérieur d'art dramatique et de l'ENSATT de Lyon. Nominé aux Molères en 1994 et en 1996 pour le spectacle comique de Sylvie Joly, il décide deux ans plus tard de tourner "Karine et Ari" d'Antoine RIchter, dont il tient le rôle principal

En 2005, il joue dans les spectacle "Lettres de délation", pièce présentée au Festival d'Avignon, grâce à laquelle il obtient le "Molière des étudiants" en 2006 . François Bourcier-Lettres de délation-Jean-Max Peteau 

Il joue ensuite aux côtés de Valérie Ceccini et de Laetitia Vives dans "In-sect", un drame de Jules Bauman, avant de mettre en scène "L'Avare" au théâtre Gérard Philippe , "Le dernier Templier" ou "Marion Delorme" de victor Hugo, au théâtre du Nord-Ouest.

En outre l'artiste polyvalent tourne dans "Valmont" de Milos Forman ou "Les Apprentis", réalisé par Pierre Salvador.

Il met également en scène près de quarante émissions télévisées pour France 2 et France 3.

Directeur du Studio Théâtre de Charenton, François Bourcier enseigne à présent en classe de deuxième année au Sudden Théâtre, une compagnie dirigée par Raymond Aquaviva, ainsi qu'à l'Université d' Evry et au Centre des Arts de la scène

C'est sans aucun doute la sensibilté éclectique de François Bourcier qui lui a permis d'être à l'affiche dans plus d'une trentaine de pièces de théâtre originales et variées

 

Voici quelques extraits concernant le spectacle "Les Lettres de délation, d'un article très bien écrit et qui figure sur Overblog dans "Les petits mots de Cat http:// www.lespetitsmotsdecat.over-blog.com 

Lettres de délation, un spectacle tiré du livre "La Délation sous l'Occupation" d'André Halimi

"Un homme surgit, nu, sorti de nulle part, dans un brouillard de quai de gare, dans le bruit d'une locomotive qui se met en marche. Des valises suspendues, une chaise, un rideau de velours rouge. Des lettres qui surgissent de partout, des mots, des dénonciations. Chacun y va de sa raison pour dénoncer, qu'il soit pauvre ou notable, qu'il souffre ou non de mots/maux de la société. Accompagné par la musique déchirante des violons, en alternance avec le bruit des marches nazies, ces lettres nous crachent à la figure, une réalité sociale passée mais aussi présente.. agenda 172

Nous sommes resortis de ce spectacle, enchantés, ravis et bluffés aussi. Le thème, hélas, n'a rien de nouveau, rien d'exceptionnel< Ce qui est nouveau depuis quelques années, c'est la manière dont le sujet est traîté. Il ne d'agit plus de juger les comportements des uns et des autres, il ne s'agit plus de donner une vision manichéenne de cette période, il s'agit bien au contraire, de faire comprendre aux gens, au public, à l'humanité, que nous ne sommes rien pour juger, que chacun a ses raisons de se comporter ainsi, bonnes ou mauvaises, mais que rien n'est aussi simple que les apparences, rien n'est jamais simple...

Des lettres ont été envoyées aux administrations du régime de Vichy, dénonçant israëlites, communistes, tziganes, homosexuels et j'en passe. Ce qui est intéressant c'est de savoir que tout le monde a été l'auteur des ces drames humains. La jalousie, la vengeance, la colère, la haine, l'anti-sémitisme, le principe d'être un bon français, l'envie et j'en passe, sont autant de motivations qui sont les moteurs de réponses à certains appels des autorités 

200902031344 w350

Ce qui donne une autre dimension à ce témoignage, c'est incontestablement la remarquable mise en scène et le jeu formidable de François Bourcier

André Halimi publie son livre "La Délaton sous l'Ocupation". François Boursier met ce livre en scène et le joe à partir de 2005, pièce qu'il présente au Festival d'Avignon et grâce à laquelle il obtient le  MOLIERE 2006 des Etudiants. La manière dont il incarne ces messieurs et mesdames" tout le monde", issus de toutes les catégories sociales et intellectuelles, est époustouflante. Ce spectaclz n'a rien d'une supeprouction, un décor simple mais suffisamment évocateur por rappeler les drames des raffles, des déportations, le rôle des déplacements de population. La présence des valises, du bruit des gares, ders cvhemins de fer, les violons déchirants s'opposant aux marches nazies, la voix d'Hitler, chaque détail rappelle ce qui est arrivé...

François Bourcier par son remarquable jeu de comédien, incarne tour à tour des personnages parfaitement différents. Son arrivée sur scène, en nu intégral, peut évoquer la naissance de l'homme, vierge de tout, dans un monde où les règles s'inscrivent malgré nous. Son train forcé, des marches hitlériennes, qui s'alternent avec les pas de danses yiddish, n'est pas sans rappeler le personnage du dictateur de Charlie Chaplin

Quand le comédien fait mine de lire les lettres, le nez collé dessus, le visage caché par le courrier, il rappelle au spectateur, à la fois le caractère anonyme de bien des lettres, mais aussi les masques vénitiens blancs, où chacun de nous pourrait être l'auteur de la dite lettre, chacun de nous, nous-même, notre voisin, un membre de notre famille

Le spectacle esthétique, symbolique, incarné ou l'humour a aussi sa place, s'est enrichi au fil des représentations, qui durent depuis cinq ans. Des lettres de délation sont venue s'ajouter, notamment celles sur la "déportation" tzigane... L'homosexuel a lui aussi fait l'objet de délation, mais aucune lettre n'ayant été retrouvée, puisque les archives furent détruites sur demande du gouvernement dans les années 60, le metteur en scène a choisi d'introduire dans le spectacle, la traduction d'une partie du discours homophobe de Himmler, en alternance avec le discours d'Hitler en  allemand

  img 3140

 

Centre culturel de Taverny, banlieue parisienne, samedi 16 janvier 2010

Les applaudissements cessèrent lorsque François Bourcier, après quatre rappels, prit la parole pour apporter quelques précisions sur l'évolution du spectacle, qu'il a su mettre en scène et jouer, sans le rendre moralisateur ou diabolisant

François Bourcier, seul sur scène, est accompagné par trois voix off, celle de Catherine Allégret, Francis Lalanne et Jean-Claude Dreyfus 

François Bourcier joue également la pièce "Résister, c'est exister où il incarne un personnage contraire à celui de 'Lettres de délation"..."

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Mes AMIES et AMIS
commenter cet article

commentaires

Laurence 10/09/2011 12:34



Impossible de laisser un commentaire hier, à part les petits émoticones ! Je n'ai pas compris, voilà pourquoi tu as trouvé cette petite série énigmatique ! Par ailleurs, j'ai une amie qui n'a pas
pu m'en laisser "chez moi" non plus. Et, comme toi, je suis obligée de décliner mon identité comme une inconnue ! Ah la la , c'est parfois curieux l'informatique! Bisous



LAURENCE 09/09/2011 21:48







Christian VANCAU 10/09/2011 05:55



Magnifique commentaire Michèle, que j'ai lu entièrement, de part en part. Bises



cat 07/01/2011 11:52



je remets ici le lien exact de mon article sur le spectacle ; c'était il y a déjà presqu'une année que nous avons vu le spectacle. Le mot délation continue de me mettre mal à l'aise, et pourtant, nous ne pouvons que constater
qu'il a encore toute sa place dans notre société.


Mon mari, professeur d'Histoire, avait été lui aussi bluffé par le spectacle et le formidable jeu de François Bourcier. Il (mon mari) m'avait surprise, car il est toujours très méfiant par la
récupération des faits et ce qu'en font le monde du spectacle.


J'ai pris les références du dvd, qui finira par rejoindre notre dvdthèque ;)


 


Quant au sujet lui-même, je m'interroge en tant que futur maman (normalement à la mi janvier), de comment j'aborderai dans quelques années le sujet avec ma fille, entre devoir de mémoire, et ne
pas rester non plus "figé", ancré dans ce passé. Le devoir de mémoire finalement n'a d'intérêt que s'il nous fait avancer, et non pas s'il nous cloisonne.


 


A bientot


 


Cat



josée 05/01/2011 11:59



Quel sujet! Quel courage de l'aborder. Dès que j'ai lu le mot: délation j'ai eu un sentiment de malaise dans mon ventre. Je trouve la délation insupportable et pourtant les gens l'ont fait, le
font et le feront demain. Bien à toi Christian et une très belle année 2011 en santé et humour. Josée.



Christian VANCAU 07/01/2011 07:03



Bien content que tu l'aies lu Josée. J'espère que tout va bien pour toi maintenant. A l'occasuin donne-moi de tes nouvelles par mail. Je t'embrasse, fille de La Rochelle



Eve-Eryn 31/12/2010 13:30



Christian...Je viens de poster une réponse à ton commentaire qui m'a beaucoup touchée sur mon blog erin-ishara, mais ne sachant si tu en auras connaissance, je voulais te dire que tu es
également une personne bien importante pour moi....Je t'embrasse. Eve-Eryn



Christian VANCAU 05/01/2011 08:22



Merci Eve et tu sais que je t'apprécie beaucoup. Bises