Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • https://t.co/WMu5oWiAYn
    https://t.co/WMu5oWiAYn Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e...
    J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture rouge avec photos Christian... https://t.co/uQZQbyZhvQ Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture...
  • https://t.co/vFbC5e52lE
    https://t.co/vFbC5e52lE Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • https://t.co/n3fOdLsXMm
    https://t.co/n3fOdLsXMm Christian Vancau (@VancauChristian) September 22, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969
    Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une vraie tempête et nous partons en train avec Jean-Pierre Michaux et Marcel Reynders. Dés notre arrivée dans une serre magnifique où les tables sont déjà dressées, nous sommes...
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans -...
    Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969 - le blog totems par : Christian VANCAU https://t.co/syTVczuVu0 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017 Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une...
  • Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut...
    Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut désormais être téléchargé depuis l'adresse... https://t.co/xloUA5csh3 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017
  • https://t.co/pPLeKPWBkx
    https://t.co/pPLeKPWBkx Christian Vancau (@VancauChristian) September 19, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/yD4hlUcVqS
    https://t.co/yD4hlUcVqS Christian Vancau (@VancauChristian) September 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/eIXLLD1WNc
    https://t.co/eIXLLD1WNc Christian Vancau (@VancauChristian) September 17, 2017 Christian Vancau shared his post.

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 08:54

 

 C'était le 24 Février 2009, grand soleil, nous sommes retournés chez René Char , la Sorgue était agitée grâce aux pluies de l'hiver, turbulente, comme à la fontaine de Vaucluse. Il y a du Venise à Sorgues (la venise comtadine à savoir du Comtat Venaissin) avec un côté torrentiel. Des tas de colverts. Les roues à Aubes, superbe sujet photographique. Nous avons mangé à la terrasse du Romantica, face au débarcadère, face aux colverts.Isle-sur-la-Sorgue planResto-new_090724152732_4.jpg

  Albert Camus et René Char à l'Isle- sur- la- Sorgue  en 1949 

488042 1952905598367 1936358091 nRené Char relate l'arrivée de Camus, dans sa postface à La Pospérité du soleil "Le repas achevé, nous partîmes d'Avignon sur l'Isle. Je sentis à la vue de ces montagnes: le Luberon, les Alpilles, le Ventoux, qui entourent la plaine de l'Isle-sur-Sorgue, je compris à l'expression des yeux de Camus, à l'exhubérance qui les éclaira, qu'il touchait à une terre et à des êtres aux soliels jumeaux qui prolongiant avec plus de verdure, de coloris la terre d'Algérie à laquelle il était si attaché"

Camus note dans ses carnets:" L'Isle-sur-Sorgue. Grande chambre ouverte sur l'automne. Automnale elle-même avec ses meubles aux arborescences contournées et les feuilles mortes des platanes qui glissent dans la chambre, poussées par le vent sous les fenêtres aux rideaux couverts de fougères brodées "

Texte d'Albert Camus:  

 

"Mais la lumière du Vaucluse, patrie de Char, se compose avec l'eau et le vent. Ce pays n'a pas la splendeur immobile et désséchante des plaines d'Afrique ou d'Espagne. Un vent royal irrigue son cile, faisant retentir les combes du Luberon d'un bruit d'eaux fraiches et tumultueuses. Une étrange et pure rivière, la Sorgue, aux flots verts et glacés, toujours parée de traines fleuries, fait les terres somptueuses. Tout se m^^ele ici dans les forces narurelles et c'est du noeud de cette claire contradiction au point d'appui de la création même, que Char trouve son inspiration la plus mystérieuse, délivrant un à un ces esprits solaires qui brûlent et purifient l'ulcère du monde."

 

Albert Camus "René Char", préface à l'édition allemande des Poésies de René char, 1959: "On ne rend pas justice en quelques pages à un poète comme René Char, mais on peut au moins le situer. Certaines oeuvres méritent qu'on saisisse tous les prétextes pour témoigner, même sans nuances, de la garitude qu'on leur doit. Et je suis heureux que cette édition allemande de mes poèmes préférés, me donne l'occasion de dire que je tiens René Char pour notre plus grand poète vivant et "Fureur et Mystère" pour ce que la poésie française nous a donné de plus surprenant depuis les Illuminations et Alcools"

Carmus par Karsch

Albert Camus dans l'émission radio de 1948 en hommage à Char organisée par Jean-Louis Barrault et Madeleine Renaud, avec 4 lecteurs; Camus, Renaud, Barrault et Casarès.

 Voici un extrait d'un des textes lus et écrits par Albert Camus:"Que demander d'autre à un poète d'aujourd'hui? Au milieu de nos citadelles démantelées, voici que le pain existe et la femme et la fière liberté. Dans le désert du temps, recueillant ces vraies richesses, la Beauté, enfin, s'élève, dont nous avions une soif désespérée. Elle sort de ces Feuillets d'Hypnos, brûlant comme l'arme des réfractaires, et d'être trempés dans le sang des combats, nous la reconnaissons enfin pour ce qu'elle est. Non pas la beauté anémiée des académies mais celle dont nous pouvons enfin vivre, rouge, ruisselante d'un étrange baptême, couronnée d'éclairs....." 

 

  A Camus Char dédicacait son "Lettera amorosa" en 1953: " A Albert Camus avec lui toujours, dans cette citadelle des eaux, sur laquelle il veille, où les mots du coeur gravés dans la pierre ne sont touchés que des courants et par l'Iris, leur fleur sous l'arche douce et folle. A Albert, mon frère et mon ami le plus cher".

Correspondance Camus-Char 1-copie-1

Livre acheté à Lourmarin en septembre 2013 Correspondance Camus-Char verso

 Un mot sur la Famille Mathieu. Elle habitait à Lagnes  à l'Ouest de L'île-sur-Sorgue. Re né Char fit leur connaissance après la guerre par l'intermédiaire du docteur Jean Roux  et de son épouse Simone qui étaient très proches des Mathieu. Marcelle Mathieu donnait une âme particulière à cette maison des Camphoux où elle reçut par la suite tous les amis de René Char qui sont venus en Vaucluse. Elle leur prêta un cabanon sur une colline qui domine toute la plaine depuis la Durance jusqu'au Rhône. René Char y séjourna pour écrire une grande partie des Matinaux(en 1949). Le 'Rebanqué" accueillit aussi entre autres, Georges Braque, Nicolas de Staël, Albert Camus, Martin Heidegger 

 

 

La SORGUE
Cette bourgade, construite au XIIe siècle sur pilotis, fut longtemps la ville principale du Comtat Venaissin. Ici les gondoles s'appellent nego-chin (littéralement les noie chiens), nom qu'il est toujours bon de replacer dans la conversation quand on évoque les vieilles barques à fond plat
 

Autrefois 70 roues à aubes donnaient leur force motrice à diverses avtivités artisanales
P1160499

Cette ville est surtout connue comme la ville des antiquaires et des brocanteurs. En trente ans leur nombre est passé de un à trois-cents

Et comme l'on ne saurait oublier le marché traditionnel du jeudi matin, un des plus vivants de Provence, ainsi que le marché flottant un dimanche matin, début août, sur un bras de la Sorgue, vous comprendrez que l'Isle-sur-la-Sorgue est un lieu à ne pas manquer, tout au long de l'annéeChar et Picasso 1965Char et Picasso en 1965.

Char-et-Camus.jpg

Albert Camus chez René Char.

Un lieu célèbre par ailleurs auprès des intellectuels et des amoureux des mots au sens large, pour être la ville où naquit le poète René CHAR en 1907 dont l'inspiration est souvent imprégnée des lieux qu'il a connus ici...Dommage que personne n'ait songé en temps utile à préserver sa maison natale d'une issue fatale ! Heureusement l'Hôtel Donadeï de Campredon accueille désormais une maison qui porte son nom.

 

 En effet l'année 1955 fut deux fois terrible pour René Char. En mars le suicide de Nicolas de Staël l'a profondément touché; en octobre, les Névons sont vendus aux enchères à la suite d'un désaccord entre les enfants de Madame Char. On peut supposer que cette période, sur laquelle planait le souvenir de Staël (qui avait acheté le Castellet de Ménerbes) et la détresse de voir disparaître ses Névons, l'ait maintenu loin du Vaucluse, dans la vallée de l'Epte. Par ailleurs cet au cours de cet été 1955 que René char rencontre pour la première fois Martin Heidegger.

 

 

 

 

 "NE TE COURBE QUE POUR AIMER" Poème pulvérisé. René Char.

 

 

 

 

 

"Dans nos ténèbres, il n'y a pas une place pour la Beauté. Toute la place est pour la beauté" Feuillets d'Hypnos. René CharIsle-sur-la-Sorgue-Février 2009-Pont sur la SorgueLa Caisse d'EpargneCaisse-d-Epargne-new_09072510641_16.jpgRené Char à l'Isle-sur-la Sorgue-Hôtel Donadeï de CampredonLes Roues à Aube de l'Isle-sur-la SorgueLa Caisse d'Epargne à l'Isle-sur-la-SorgueRoue à Aubes
P1160486

Retour en 2003, 4 ans plus tardP1160488P1160501P1160493P1160492P1160512P1160495P1160489

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans René CHAR
commenter cet article

commentaires

daniel 13/07/2010 15:55



de revoir la roue à aubes de L'isle sur la sorgue, ça me fait tout drole !


je me souviens aussi dans la maison de rené Char de la découverte d'un De Staël que je n'avais jamais vu ...


merci pour toutes ces photos !



Denise Jacobs 12/07/2010 07:25



Encore de très belles photos pour cette visite de Sorgue. Merci, Christian.



mouneluna 09/04/2010 11:21



Weeh end surbooké, un petit bisous en passant


désolée pour le copié collé.


a plouche


Moune