Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • Extrait de mon journal 1989. Rêve du 20 janvier...
    Extrait de mon journal 1989. Rêve du 20 janvier : " Des gens viennent dîner, montent dans l'atelier que je viens... https://t.co/6V3n1KsRW9 Christian Vancau (@VancauChristian) November 18, 2017 Extrait de mon journal 1989. Rêve du 20 janvier : " Des gens...
  • Extrait de mon journal-1988
    Extrait de mon journal-1988 Le 31 août je suis au bord du Barrage la Vierre sur la route qui va de Neufchâteau à... https://t.co/NXwKUmCNXQ Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Extrait de mon journal-1988 Le 31 août je suis au bord du...
  • Extrait de mon journal Pense à partir en...
    Extrait de mon journal Pense à partir en Andalousie en automne mais m'aperçois que les Espagnols n'aiment pas les.… https://t.co/mbki75oLWR Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Extrait de mon journal Pense à partir en Andalousie en automne...
  • https://t.co/HP6TiBlYQz
    https://t.co/HP6TiBlYQz Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • L'Ombre de la bête (L'Instant romanesque)...
    L'Ombre de la bête (L'Instant romanesque) https://t.co/aTQcgUzx34 Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Noté 0.0/5. Retrouvez L'Ombre de la bête (L'Instant romanesque) et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Achetez neuf ou...
  • Les Flamboyants https://t.co/DXsIDm6kXh
    Les Flamboyants https://t.co/DXsIDm6kXh Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Noté 4.0. Les Flamboyants - Patrick Grainville et des millions de romans en livraison rapide
  • Jean Moulin (Tome 1): La République des...
    Jean Moulin (Tome 1): La République des catacombes https://t.co/Egwd6Pq0HW Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Noté 4.0/5. Retrouvez Jean Moulin (Tome 1): La République des catacombes et des millions de livres en stock sur Amazon.fr....
  • Homme de boue Homme d'argile - vidéo Dailymotion...
    Homme de boue Homme d'argile - vidéo Dailymotion https://t.co/ZVirnQjczX Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 "Je suis un vieux peau rouge qui ne marchera jamais dans une file indienne." Achille Chavée. C'est ainsi que se définit Christian...
  • Extrait de ma bio de 1984"Je crois plus à la...
    Extrait de ma bio de 1984"Je crois plus à la Nature qu'à l'Homme.. L'Homme vient de la Nature et il la cochonne.... https://t.co/l35XUgxIXu Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Extrait de ma bio de 1984"Je crois plus à la Nature qu'à...
  • Extrait de mon journal-1984
    Extrait de mon journal-1984 J'en conclus donc et plus que jamais que toute recherche ne peut être que soitaire.... https://t.co/aabNCiwSLF Christian Vancau (@VancauChristian) November 17, 2017 Extrait de mon journal-1984 J'en conclus donc et plus que...

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 05:15

Je séjournerai dans ce quartier du 8 au 13 October 2010, à deux pas, près du Parc de Choisy, au S.E de la Place d'Italie, très exactement à l'Hôtel des Beaux-Arts, un ancien relais à chevaux

MODIFICATION : Cet hôtel vient de m'apprendre ce matin que ma réservation faite par téléphone le 9 août dernier, en présence d'une amie parisienne, Béatrice Bréard qui s'était déplacée expressément, n'avait tout simplement pas été notée. Si je n'avais pas téléphoné pour demander mon n°de chambre, je me serais trouvé devant porte de bois avec ma valise le 8 octobre. Bravo pour cette incompétence de l'Hôtel des Beaux-Arts... 

J'ai donc réservé tout près, il ne restait plus qu'une chambre, à l'entrée de la Butte aux Cailles en venant de la place d'Italie, à savoir Hôtel du Roussillon, , 23 rue Paulin Méry, tél  01-45-80-27-99 e-mail: hotelduroussillon@wanadoo.fr 

 

Butte aux Cailles-Place d'Italie

 

La Butte-aux-Cailles est un quartier de Paris situé dans la partie occidentale du 13e arrondissement.


Historique

220px-Vieille_Butte_aux_Cailles.png
magnify-clip.png
Vue depuis la rue Barrault en 1900

À l'origine, c'est une colline recouverte de prairies et de bois, construite de plusieurs moulins à vent et surplombant la Bièvre de 62 mètres. La Butte-aux-Cailles tire son nom de Pierre Caille, qui en fait l'acquisition en 1543.

Au xviie siècle, l'exploitation minière des calcaires coquilliers est pratiquée, mais les nombreuses activités industrielles utilisant l'eau de la Bièvre, telles que teintureries, tanneries, blanchisseries, mégisseries, et même boucheries, rendent ce quartier insalubre.

En 1784-1785, la muraille des fermiers généraux est construite au nord de la butte, à l'emplacement de l'actuel boulevard Auguste-Blanqui, mettant la Butte-aux-Cailles aux portes de la capitale.

En 1860, la Butte, qui appartenait à la commune de Gentilly, rejoint le territoire de Paris qui annexe des communes environnantes en partie ou en totalité.

De 1828 à 1910, la ville de Paris mène des travaux pour rendre la Bièvre souterraine, et la Butte prend progressivement son apparence actuelle au début du xxe siècle, restant un village du siècle dernier en plein cœur de Paris3. Cette particularité est due aux carrières de calcaire qui empêchent encore aujourd'hui la construction de bâtiments lourds. Toutefois, la quasi-totalité des vides ont été remblayés ou injectés. Les anciennes carrières ne sont d'ailleurs plus aisément accessibles aux cataphiles.

Le puits artésien[modifier]

Article détaillé : Puits artésien de la Butte-aux-Cailles.

Sur une idée de François Arago qui voulait alimenter le quartier en eau et déverser le surplus dans la Bièvre au débit devenu insuffisant, le forage d'unpuits artésien est décidé par arrêté du préfet Haussmann daté du 19 juin 1863. Les travaux ne commencent que le 28 août 1866, et débutent par l'érection d'une tour de forage en bois.

Devant les difficultés techniques rencontrées, les travaux sont interrompus en 1872, et seule la tour en bois, abandonnée, demeure comme témoin de cette tentative sur la place au nom prédestiné de place du Puits-Artésien. Repris en 1893 sous la direction de l'ingénieur Paulin Arrault5, l'eau captée à582 m de profondeur jaillit enfin en novembre 1903, à la température de 28 °C et avec un débit de 6 000 m3 par jour. À cette époque, la Bièvre était déjà en cours d'enfouissement, et il n'était plus question d'y déverser l'eau du puits artésien. Ce n'est qu'en 1924, lors de la construction de la toute proche piscine de la Butte-aux-Cailles que cette dernière fut alimentée par cette eau de qualité. En l'an 2000, le puits est creusé plus profondément, jusqu'à 620 mètres3.

Événements

Édifices, monuments et lieux remarquables

L'École nationale supérieure des télécommunications, qui occupe l'espace entre les rues Barrault, Vergniaud, Tolbiac et Daviel, sur la pente occidentale. À l'époque École supérieure des postes & télégraphes (ESPT), elle intègre en 1934 les locaux libérés par la manufacture de gants Noblet, comme en témoigne le logo constitué d'un N et de deux C inversés plusieurs fois répété sur la façade de la rue Barrault.

Sur la façade principale, au no 46 de la rue Barrault, on remarque un bas-relief daté de 1962 et dû au sculpteur Félix Joffre (1903-1989) et à l'architecte Marcel Chappey. Il comporte l'inscrption suivante : « L'homme au cours des âges utilise les forces élémentaires pour les transmissions ». Six personnages y utilisent symboliquement chacun une forme de transmission à distance : la vue, les pigeons voyageurs, une trompette, le feu - sans doute sous forme de signaux de fumée - la frappe dans les mains et le cri.

À deux pas de là, toujours sur la façade principale, mais au no 42, un autre bas-relief de plus petite taille, dû au même sculpteur, porte l'inscription « De la terre au cosmos » et représente des empreintes de pieds humains ainsi que plusieurs étoiles.

Autres monuments :

 

LA BUTTE AUX CAILLES. La rue de mon hôtel du Roussillon, rue Paulin-Méry est en bas du pla à droite,S.O de la place d'Italie 

Plan Butte aux Cailles

La "Butte" pour les nostalgiques. Cernée par les tours du secteur Italie et de la Clacière(on y fabriquait de la glace avec l'eau des marais de la Bièvre), elle occupe une place à part à Paris. Au lieu de dépérir socialement, elle connait au contraire un renouveau intéressant. Sur le plan culturel, il se passe des choses. Un certain nombre d'habitants, nouveaux et anciens sont déterminés à défendre le caractère exceptionnel de leur "village". La Butte aux Cailles n'est plus, et depuis bien longtemps, un repaire de malfrats. Dans ce lieu populaire, c'est désormais la jeunesse qui tient le haut du pavé et anime le quartier. D'où cette multiplication de bistrots branchés, pas chers, ouverts à la fête jusque tard dans la nuit. Les difficultés que l'on éprouve pour accéder aux passages étroits et aux ruelles des hauteurs contribuent à maintenir la butte à l'écart des itinéraires touristiques. Qui s'en plaindrait ? 104 0981-copie-1

 

UN PEU D'HISTOIRE

La rue du Moulin-des-Prés indique que, de Gentilly aux Gobelins, des moulins à eau jalonnaient le bord de la Bièvre . Jean-Jacques Rousseau aimait aller herboriser le long de ses rives et admirer la petite rivière qui borde la butte.. Benjamin Franklin vint lui-même assister à l'atterrissage de la montgolfière de Pilâtre. en 1783. On recouvrit progressivement la Bièvre. Elle n'avait plus très bonne réputation à cause des tanneries qui y lavaient les cuirs et laissaient flotter dans le quartier une odeur nauséabonde. Presque tous les habitants de la Butte aux Cailles y travaillaient. Mais depuis peu la Bièvre est d'une certaine manière, remontée à la surface, puisqu'un marquage au sol sur les trottoirs (de gros clous de bronze) jalonne désormais son traçé (3 bras différents), de la Poterne des Peupliers au Pont d'Austerlitz.

On doit à la pauvreté du quartier, le début de la consommation de viande de cheval (et allez....). La première boucherie chevaline s'ouvrit à Paris, palce d'Italie en 1866

Contrairement à d'autres quartiers du 13e, la Butte ne subira pas par la suite trop d'attentas architecturaux. Il suffit pour s'en convaincre de se promener dans la rue de la Butte-aux-Cailles et les rues adjacentes, ou place de l'Abbé Georges Hénocque (ex-place des Peupliers)

 

IL ETAIT UNE FOIS UN MONSIEUR CAILLE

La butte de Pierre Caille. Un certain Pierre Caille planta ici dans les années 1540, des pieds de vignes. D'autres fermiers ont également laissé leur nom aux rues de ce quartier dépendant alors de la commune de Gentilly. La colline ne comportait que des moulins à vent édifiés sur la ligne de crête, l'actuelle rue de la Butte-aux-Cailles. La butte est devenue célèbre le 21 octobre 1783: pour la première fois on vit dans les airs une montgolfière transportant des hommes. Construit dans les ateliers du fabricant de papiers peints Réveillon (près de la Bastille), cet objet volant était piloté par le physicien Pilâtre de Rozier et le marquis d'Arlande. Partis du château de la Muette (Passy), ils franchirent 9 Kms avant de se poser entre deux moulins. Leur vol avait duré 25 minutes

Au pied de la Butte-aux-Cailles coulait la Bièvre, le long de laquelle s'étaient établis tanneurs et teinturiers, la manufacture des Gobelins n'est pas loin (au Nord sur mon plan). Lorsqu'elle est annexée à Paris en 1860, la colline se couvre peu à peu de maisons modestes; mais la véritable urbanisation n'est entreprise qu'après 1910, une fois que le lit de la rivière fut entièrement comblé. La colline étant percée de nombreux puits de carrière, la hauteur des constructions se trouve limitée. Aujourd'hui plusieurs ensembles de pavillons formant des villas ou des cités originales ponctuent la promenade depuis le haut d e la butte jusqu'aux abords du Parc Montsouris

ITINERAIRE

Dans le boulevard Auguste Blanqui, en descendant vets le Sud, prendre la première rue à a gauche, la rue du Moulin-des-Prés, au charme indéniable avec ses petites maisons, ses escaliers, ses courettes. On parvient alors à la Place Paul Verlaine, ancien centre du village de la Butte-aux-Cailles. Un fontaine y commémore les travaux de forage du puits artésien, celui-là même qui alimente la piscine (pardon "Etablissement Balnéaire" de la Butte-aux-Cailles, de style Art déco. Sa façade en brique rouge contraste avec l'intérieur très épuré et très modene pour l'époque, avec ses sept arches en béton armé. Ouverte au public en 1924, cette piscine est aujourd'hui classée  Place VerlainePlace Verlaine La Piscine de la Place Verlaine

 800px-Piscine-butte-copie-1

Fontaine Wallace 

Via la rue des CINQ-DIAMANTS que voici (du nom d'une ancienne taverne et au  n°58, à l'angle, on touve un immeuble baptisé "La Tour de Pise". Il peine en effet à se tenir droit, bâti qu'il fût sur un sous-sol perçé de carrières, bienfaisantes carrières, sans elles on eût déjà remplacé maisonnettes et jardinets par des immeubles de 10 étages et des tours en verre-miroir), on arrive rue de la Butte-aux Cailles (photos ci- dessous)800px-Paris 13e Cinq-Diamants Butte-aux-Cailles 1-copie-1

Cailles 1104 0992-copie-111269162 Rue de la Butte aux

Nous sommes ici au centre historique de la Butte

Au Temps des Cerises au n°18 , on trouvera un des derniers si ce n'est pas le dernier, vieux bistrots de la butte. Monté en coopérative en 1976, par une bande de potes, très anar dans l'âme; il résiste encore et toujours à l'invasion des bistrots chicos et neobranchés du quartier; et ça se resent jusque dans l'ambiance du coude à coude, le décor(murs patinés et nappes en papier)et le service. Quant à votre portable, n'espérez même pas le sortir, ça dérange. Le menu c'est une cuisine à la bonne franquette, voire quasi ouvrière. A la carte c'est un peu pus élaboré mais un peu plus cher aussi. Poires au Roquefort, joues de cochon braisées (pouah) etc....104 0998-copie-1

Et puis il y a GERARD ALPHA, le patron, la mémoire de la Butte. Il peut vous parler pendant des heures de l'expérience de ce lieu pas comme les autres, qui fonctionne depuis 30 ans en coopérative ouvrière, et de son village, la Butte "Quand je suis arrivé au Temps des Cerises, à la fin des années 1970 , c'était le seul retaurant du quartier. La Butte -aux-Cailles était alor un repère de malfrats. C'est d'ailleurs au début des années 1980, à cause de la mauvaise réputation du quartier, que la plupart des petits commerçants, ont fermé " Et puis, à l'occasion d'une fête de la musique, au début des années 1990, le village a fait reparler de lui...en bien "Le quartier s'est tranformé: des restaurants, des bars, quelques boutiques tendance ont ouvert. Aujourd'hui, la butte n'est plus vraiement populaire, mais n'a pourtant pas perdu toute son authenticité: la preuve nous sommes toujours là "Gerard Allpha  Auberge de la Butte

 

Voir aussi "Chez les Filles"104 0985-copie-1

 En poursuivant vers le Sud, par la rue Bobillot, on arrive à la perite Eglise de Ste Anne de la Butte-aux-Cailles11688611 Ste Anne de la Maison blanche-copie-1 104 0993-copie-1

441px-Sainte-Anne de la Butte-aux-Cailles 1-copie-1

De là, on reprendra la rue Michal pour gagner la rue Daviel et "La petite Alsace". Ne manquez pa au n°10, l'ensemble arcitectural à colombages, sortes de constructions de style anglo-normand. Cette cité ouvrière ouverte en 1913 comporte 40 pavillons à la disposition de cité-jardin. Tout un mythe dû à Walter  et à l'abbé Violet Ci-dessous la rue Daviel et la rue BuotRue Daviel et Rue Buot

Rue Michal, ci-dessous.11387789 Rue Michal-copie-1

 Rue Alphand11688689 Rue Alphand-copie-1

800px-Paris 13e - Daviel - Petite Alsace 2-copie-1

En face une série de coquettes villas peintes et fleuries vous dépaysent totalement: Irlande, Angleterre ou Paris enchanté ?Jardins

Villa

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans PARIS
commenter cet article

commentaires

artisan serrurier paris 12 22/11/2014 08:29

Bonjour

Moi c'est Fidelia Eggington , et je suis Serrurier à Paris . J'habite dans le paris 18eme arrondissement , et je suis passionée de Zoo - Parcs animaliers . Mon truc à moi , c'est que Passion cheval . je suis intéréssé par à avoir le plus d'évènements sur ce sujet et je suis ouvert à toute nouvelle idée !

Anne 21/11/2012 22:45


Merci Christian .. quand je serai à Paris le we prochain  dans le 13ème avec Eric, nous verrons tout cela et nous penserons à toi


Je t'embrasse


 

Laurence 02/09/2010 15:45



Oui, c'est très mignon "La butte aux cailles" ...à l'opposé de chez moi, mais tout aussi pittoresque. J'ai bien noté de te réserver ma fin d'après-midi du 9 et si possible ma soirée. Mais en tout
cas un apéro dans mon appart, si tu as le courage de monter les 5 étages...Biqouq



Christian VANCAU 03/09/2010 19:22



Je te sais très occupée Michèle, donc ne te tracasse pas trop pour la soirée. Je serai à Montmartre probablement toute la journée car j'ai des tas de chose à y découvrir et j'irai aussi à la Cité
Véron.et au Cimetière et Rue Chappe. J'aurais juste voulu que tu me montres cette fameuse librairie dont le propio est décédé il y a peu. Ne te sens pas obligée de me recevoir chez toi?
C'est vrai que j'aurais voulu rencontrer Canelle et la photographier mais...Dans le journée je serai avec une amie "Montmartroise" mais il est bien entendu que je veux te rencontrer seule. Je
t'embrasse



Denise Jacobs 02/09/2010 08:39



J'aime beaucoup votre article sur "la Butte aux Cailles", Christian !...D'autant plus que je connais bien ce quartier qui se trouve à deux pas de chez moi.


Je dois dire que je n'y étais pas retournée depuis un bon moment. Mon fils Nicolas y va souvent avec des copains.


"Le temps des cerises" étant fermé lorsque j'y suis allée, j'ai dejeuné dans un petit resto à l'extérieur et j'ai passé un très bon moment.


Merci à vous.


 



Christian VANCAU 03/09/2010 19:29



Eh bien Denise vous m'avez envoyé à l'époque un message sybillin  disant que vous n'habitiez pas de ce côté-là mais qui disait le contraire en même temps et je voulais vous poser la
question. Donc ce sera facile de se rencontrer. je suppose que vous avez vu que j'ai changé d'hôtel, une histoire dingue. C'et tout de même marrant que je sois venu m'installer près de chez
vous. Poline Carton qui habite côté Mouffetard me charrie et me demande où et à quelle heure je ferai ma conférence de presse, à la butte. Vous la connaissez????