Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 09:20

Nous y sommes allés tout de même en contournant le Luberon par Robion, Cavaillon et Cadenet, la route directe étant bouchée par les chutes des combes de Lourmarin. Arrivés dans l'après-midi du jeudi 26 février 2009, nous avons mangé dehors, à la terrasse d'un resto situé hors Lourmarin, puis nous sommes descendus dans le village que nous connaissions déjà. J'avais oublié où se trouvait le Cimetière avec la tombe d'Albert Camus et d'Henri Bosco. En fait il est hors ville, en pleine campagneP1160436Nous prenons donc la route qui mène au Cimetière et sur notre droite nous avons une vue magnifique sue le Village de Lourmarin et sur son châteauLourmarin Le Village019Lourmarin Le Château018Quant au cimetière il est un peu plus loin  mais à gauche de la route. Directement nous allons à la tombe de Camus et de son épouse Francine FAURE, et nous trouverons finalement Henri Bosco tout au fond dans le nouveau cimetière. Henri BOSCO qui, lui, est de Lourmarin, on pourrait l'appeler "le Giono du Luberon". Superbe écriture et obligation absolue de lire 'Le Mas Théotime". Il semble qu'il soit un peu tombé dans l'oubli. Henri Bosco est mort en 1976, il devait avoir 48 ans alors qu'Albert Camus est mort dans un accident de voiture  en 1960, à 46 ansTombe d'Henri BOSCO  "Pour moi si quelque jour je dois tomber loin de ta puissance, je veux qu'on ramène ma cendre à Lourmarin, au nord du fleuve, là où vécut mon père et où, trop peu de temps, j'ai connu les conseils de l'amitié.
Et que l'on creuse alors sur la paroi, en plein calcaire, là-haut, loin des maisons habitées par les hommes, entre le chêne noir et le laurier funèbre, un trou, ô Luberon, au fond de ton quartier le plus sauvage, j'y dormirai.
Et puisse t'on graver, si toutefois alors quelqu'un prend souci de mon Ombre, sur le roc de ma tombe, malgré la mort, ce Sanglier" ( Henri BOSC0 ). Voici Henri Bosco a sa table de travail62285403henri-bosco-jpg.jpg
Enterrement de Camus à Lourmarin en janvier 1960. Son cercueil est porté par les joueurs de l'equipe de football du coinCamus-EnterrementP1160451Après le Cimetière nous retournons au village. On nous a dit que la maison de Camus se trouvait près de l'Eglise. Je sais que cette maison est occupée par Catherine Camus, la fille de l'écrivain. Nous remontons donc la rue Albert Camus,P1160458 en direction de l'Eglise, mais aucune plaque n'indique la maison de Camus. Albert Camus avait acheté cerre maison avec ses gains du prix Nobel, un an et 2 mois avant sa mort (4 janvier 1960), en novembre 1958. new 090727094639 84-copie-1Alors je demande à un Monsieur qui est devant l'Eglise et qui semble être du coin, il doit avoir la soixantaine..Il nous dit avoir été éducateur à Montreal-Québec quand il était jeune, avoir lu L'Etranger à 20 ans (comme moi) et qu'il en a été marqué toute sa vie. Plus tard sa fille a acheté une maison à Lourmarin et lui a appris, car il l'ignorait, que Camus était enterré à Lourmarin. Il est en séjour chez sa fille. Voici le monsieur en questionbb Et tout en parlant de l'écrivain, il m'entraîne vers la maison dans la ruelle qui descende l'Eglise, la rue Albert Camus . Voilà c'est la maison rose au fond avec des volets brunsP1160464LA PORTE D'Albert CAMUS. Et pendant que nous parlons de notre passion pour Camus, la porte brun-rouge s'ouvre et Catherine Camus apparaît (J'avais vu sa photo )Catherine Camus

 

raccompagnant le journaliste sur le seuil. C'est bien elle. On se regarde et je ne dis rien, sachant que cette femme est harcelée par les fans de son père.

 

Voici le texte de René Char publié en 1960L'Eternit à Lourmarin Manuscrit

L'Eternité à Lourmarin bis031

 

 

1960

 

1er janvier: René Char, Tina Jolas et Marcelle Mathieu passent la journée à Lourmarin, avec Camus.

3 janvier. Camus quitte Lourmarin pour Paris dans la voiture de Michel Gallimard, où ont aussi pris place l'épouse de Michelle et sa fille Anne. Francine Camus est rentrée la veille par le train

4 janvier. Camus est tué sur le coup dans un accident à Villeblevin près de Montereau (Yonne). Michel Gallimard meurt à l'hopital 6 jours plus tard. Sa femme et sa fille sont indemnes. On n'en a plus jamais entendu parler. Sur le siège de la voiture, on trouve le manuscrit du "Premier Homme" en cours d'écriture

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans LUBERON
commenter cet article

commentaires

nic 26/10/2013 19:26


Il est vrai que la visite des cimetières  à des personnalités disparues permet aussi de visiter de beaux lieux , de beaux villages . La biographie, publiée récemment sur ta page FB, de Camus
permet de retrouver quelques documents de cette publication .
bravo pour ce travail !

dissertation 16/01/2010 10:34


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!
___________________

dissertation


Christian VANCAU 16/01/2010 10:42


Thanks to you!


denis 21/08/2009 13:12

merci pour ce beau reportage qui irait à merveille dans notre communauté "autour de Camus"j'ai eu la chance de rencontrer Catherine Camus, et je confirme qu'elle n'aime pas les journalistes mais elle est d'une grande gentillesse avec ceux qui aiment Albert Camus et qui lui parlent sans "en tirer profit"amitiésDenis

Christian VANCAU 17/09/2009 22:09


Dans ce cas je regrette de ne pas l'avoir abordée. Bonne soirée


Débla 16/03/2009 12:16

C'est un beau village Provençal que j'aime beaucoup , un cousin de ma mère y vivait , il était artiste peintre et ne se privait pas de coucher sur ses toiles toute la magie des paysages environnants ...

Christian VANCAU 16/03/2009 12:24


J'adore Lourmarin. J'ai laissé un commentaire sur votre blog vers lequel je retournerai, mais je finis d'abord mon voyage en Luberon. Amitiés


Valérie Vancau 16/03/2009 10:48

Magnifiques photos, j'adore celles de la tour d'Aigues et celles qui ont des branches à l'avant-plan ...

Mélanippe 11/11/2016 10:41

Bonjour Monsieur Vancau, je me permets de vous poser cette question, jour de la mort de Cohen. Avez-vous connu César de la Forge de Lourmarin?

Christian VANCAU 16/03/2009 12:27


Eh oui c'est encore plus beau que la Tour d'Aigues-Mortes