Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • Les Livres de Françoise Lefèvre par ordre...
    Les Livres de Françoise Lefèvre par ordre chronologique https://t.co/uhPEuh9YII Christian Vancau (@VancauChristian) July 19, 2017
  • https://t.co/xA8iKexHtZ
    https://t.co/xA8iKexHtZ Christian Vancau (@VancauChristian) July 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/zyzCrl1xiw
    https://t.co/zyzCrl1xiw Christian Vancau (@VancauChristian) July 17, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/zURhCSWABM
    https://t.co/zURhCSWABM Christian Vancau (@VancauChristian) July 15, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/TDoZTeT9uS
    https://t.co/TDoZTeT9uS Christian Vancau (@VancauChristian) July 14, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/Gqx9DiXhwM
    https://t.co/Gqx9DiXhwM Christian Vancau (@VancauChristian) July 12, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/1THccysAFd
    https://t.co/1THccysAFd Christian Vancau (@VancauChristian) July 11, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/0bm010VV1n
    https://t.co/0bm010VV1n Christian Vancau (@VancauChristian) July 10, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/FSOm5FIS8w
    https://t.co/FSOm5FIS8w Christian Vancau (@VancauChristian) July 09, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • A la ministre la plus populaire de Belgique....
    A la ministre la plus populaire de Belgique. Laissez-moi rire.... https://t.co/626iPTmrxr Christian Vancau (@VancauChristian) July 09, 2017 A la ministre la plus populaire de Belgique. Laissez-moi rire....

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 07:41
Maison de Jean-Pierre Ransonnet à Cortil

Maison de Jean-Pierre Ransonnet à Cortil

Avertissement.Mon-Journal325.jpg

 

Comme depuis 1980 cette bibliographie est le reflet partiel de mon journal manuscrit, commencé précisément en fin 1980 (Biographie 203) et qui compte à ce jour (23 avril 2012)plus de 50.000 pages et 169 volumes, je suis amené de plus en plus à scinder mes années successives, passant de un article par année, à un article par semestre et maintenant à 3 articles par an et j'ignore où cela va finir. il faut noter que cette biographie est illustrée des photos de mon journal, à raison d'une centaine de photos par année. Photos scannées au départ de mon journal puis toutes retravaillées via Picasa. C'est un travail de Titan. 

Me voici il y a quelques années dans mon buraeu avec une partie de mes 169 volumes rouges

Vancau et son Journal

 

Juillet 1987. Je suis en vacances et je place ds pierres de schiste sur les parois de mon grand étang afin d'empêcher les ragondins de creuser des trous (terriers) en direction du ruisseau et de vider les étangs. En même temps je nettoie le grand étang et commence à emmurer le plus petit étang Juil Mur nord de létang 1263

 

Juil Nettoyage étang262

Juil Emmurement Etang2265

Voici l'arrière de la maison en juillet 1987

Juil Arrière maison266

 

J'ai pêché 110 truites depuis le début de l'année, dans le ruisseau

Finalement nous n'irons pas au Festival de photos d'Arles avec les Gouberville qui ne nous donnent plus signe de vie depuis notre séjour à Portmontain. Mystère total ????Juil Mas de l'Enfantt264Craquotte a invité des copains et copines. Voici Gina (Lassie) et Boubou, le BouvierJuil Boubou et Gina273

Le 15 Juillet à Redu, village europée du Livre à 35 Kms de  chez moi avec les Devresse, les Noirot et Dominique Marx. J'achète "Des Belles et des Bêtes de Jean Lorrain, et " Nord" de Céline.

De Jean Lorrain "Ce qui m'aide à vivre c'est de savoir que je suis odieux à tant de gens"

"La Vie est une tombe au détour d'un sentier

 

Le 16 juillet nous partons à Liège chez les Devresse mais faisons un crochet par Cortil chez Ransonnet pour voir l'état des travaux. Magnifique. On dirait un bâteau VikingJuil Cortil267Dec Cortil2317L'Atelier de Jean-Pierre Ransonnet

Dec Cortil Atelier318

Et nous arrivons à Liège, Place des Béguinages. La maison de Jean-Pierre Devresse et Marine Closset est marquée d'une flèche rougeJuil Devresse à Liège268Une première soirée où Jean-Pierre me fait rentrer dans son monde musical: Nick Cave, John Giorno, Einstürtzende Neubauten, John Lurie, Tom Waits. Nous parlons aussi Cinema, Jim Jarmush et son Down by Law et d'un écrivain Wystan Hugh Auden (1907 et 1973). Jean-Pierre m'offre un Captain Beefheart "Doc at the radar Station". Le lendemain nous irons chez Jean-Pierre Collignon rue St Leonard et je ferai la connaissance de sa nouvelle épouse Catherine Peccio et de son 2e fils Antoine. Je connais Jean-Pierre depuis mai 1969 (Ateliers Planète)

 

Avec Jean-Pierre Devresse on a aussi parlé d'un film télévisé que nous avons vu, avac Anna Karina et qui s'intitule "L'Invention de Morel" Film diffusé en 1977, réalisé par Jean-Claude Bonnardot, d'après un roman de l'écrivain argentin Adolfo Bloy Casares. Voici 2 Photos que j'avais prises à l'époque d'Anna Karina, sur mon écran de télévision, avec un pied photographiqueJuil Anna Karina269

 

Mon ami peintre libramontois Bernard Noirot nous offre des cartes qu'il a conçues pour la Foire agricole de LibramontJuil Bernard Noirot271

Je lis Béatrix Beck que m'a prêté Marine "L'Enfant-Chat". Beatrix Beck, Prix Goncourt est ma cousine éloignée. Voir le tableau ci-dessous. Elle est née en Suisse et a fait son université à Grenoble. Ancienne secrétaire d'André Gide et Prix Goncourt dans les années cinquante. J'en ai déjà parlé...Juil Les BECK270 

Je lis aussi " L'enfant brûlé" de Stig Dagerman, suédois né en 1923, mort suicidé en 1954, à 31 ans, époux en première noces de Anne-Marie Götz, fille d'un anarchiste et syndicaliste allemand et en seconde noces d'Anita Björk, la "Mademoiselle Julie" (Strindberg) du film d'Alf Sjöberg

 

 Coup de fil de ma belle-soeur. Séparée de Jean-Pierre Ransonnet, lequel a laissé chez elle une trentaine d'oeuvres, elle me dit qu'elle veut s"en débarrasser (elle est restée dans la maison du couple à Crisnée) et s'apprête à les donner à gauche et à droite. Je lui dis "Dans ce cas, tu me les donne à moi". Elle est d'accord et je vais embarquer 36 oeuvres de Jean-Pierre dans ma voiture, le 23 Juillet. Me voici propriétaire de 36 Ransonnet que je suis décidé à lui restituer en temps utile; Ce que je ferai en septembre après lui avoir annoncé la nouvelle par téléphone. Jean-Pierre pour me remercier m'offrira quatre belles oeuvres acryliques tournant autour du thème du "Pré". Les voici dans ma galerie construite en 2004Territoire 27.05.2009 014 Territoire 27.05.2009 014

  Nouvelle escapade à Redu fin juillet. J'achète: Moby Dick de Melville, Le Lac aux Dames de Vicky Baum, La Femme et la Bête de D.H Lawrence, La Poussière des Soleils de Raymond Roussell, Leon Morin prêtre de Béatrice BeckJuil Redu272

Et reprise du collier fin juillet. A Ensival je rencontre un certain Robert WINKIN, compositeur de musique de variétés, rentré de Paris où il a vécu 17 ans, repéré à 13 ans par Line Renaud et qui sert dans le resto où je mange, avec son petit-fils qui a 2 ans, qui s'appelle Renaud et vient d'être abandonné par sa mère, à savoir la fille de Winkin.

 

Août. Rencontre à la Braderie de Saint-Hubert, de Gustave Joassart un ex-ami, (avec lequel j'ai fait mes études de Droit à Liège) travaillant au service commercial de la Fabrique Nationale d'Armes de Guerre à Herstal. En 1965 j'avais accompli un stage de 6 semaines à la FN, au service juridique pour gagner ma vie en sortant du service militaire, marié avec un enfant. Je n'étais pas bien conscient de ce que pouvait être la FN mais là sur place j'ai compris très vite. Envoyé par ma banque à Libramont en 1971, j'ai perdu le contact avec la plupart de mes amis liégeois. Et voici qu'un jour  Gustave me téléphone, sachant que je voulais quitter la Banque. Il y aurait une place à prendre au service commercial, pour vendre des armes en Amérique du Sud. Lui s'occupe de l'Arabie et du Proche-Orient, marché juteux. Je crois rêver et lui demande si ça ne lui pose pas de problème moral d'être marchand d'armes et je refuse la proposition, évidemment. Et des années plus tard le revoici, rencontré par hasard et assis chez moi avec sa femme, fille de Notaire. Et je lui dis que son métier m'a empêché de rester ami avec lui. Et il me dit "Je ne suis plus à la FN, je me suis mis à mon  compte" comme armateur. Cynisme volontaire de bourgeois qui méprise le petit gauchiste que je suis devenu. Il s'en va bien vite; Ca pue la poudre et le sang.  J'ai entendu l'argument classique "Si ce n'est pas moi qui vends des armes, d'autres le feront". Imparable non??

La meilleure: Cette place que j'ai refusée a été attribuée à Juan MENDEZ, abattu le 7 janvier 1986, au volant de sa voiture sur l'autoroute Bruxelles-Namur, à Rosières. Lire l'article ci-dessous....

 

 

Affaire MENDEZ

L'affaire Mendez et les tueurs du Brabant
Wallons : la grande question ?
Accueil - les faits - l'enquête - affaires connexes - interviews - forum de discussion -
bibliographie - liens - contact
Juan Mendez était un ingénieur commercial travaillant pour la Fabrique nationale d’armes
d’Herstal. Il était, vu sa parfaite maitrise de l’espagnol, responsable du département Défense
et Sécurité pour l’Amérique latine, l’Espagne et le Portugal. Mendez pratiquait le tir et
possédait une fort belle collection d’armes. Une partie de ses armes qu’il conservait à son
domicile furent volées par des inconnus en mai 1985. Mendez mena d’ailleurs sa propre
enquête sur ce vol et aurait fini par soupçonner un de ses amis proches : l’ancien gendarme
Madani Bouhouche. Lors de la double attaque des Delhaize le 27 septembre 1985, Mendez se trouvait à l’étranger. Il chercha directement à connaitre les armes utilisées par les tueurs du Brabant. Il craignait disait-il que les armes utilisées par la bande ne proviennent de chez lui. On ne saura jamais comment sont nés les soupçons de l’ingénieur Mendez : il est abattu le 7 janvier 1986 de plusieurs balles dans la tête dans son véhicule retrouvé à Rosières sur une  bretelle de l’autoroute Bruxelles-Namur.
Le juge d’instruction Schlicker sera chargé de l’affaire. Le commandant Dery s’occupera de
l’analyse balistique : la mort de Juan Mendez s’apparente à une véritable exécution. Son
assassin lui a tiré six balles dans la tête en utilisant des munitions Remington Hollow Point, interdites à la vente en Belgique.
Le premier réflexe des enquêteurs après la découverte du corps sera de se rendre au domicile de Mendez à Overijse. Ils y trouveront Madani Bouhouche, un de ses meilleurs amis.
Bouhouche sera interrogé et perquisitionné quelques jours plus tard. Il n’a pas d’alibi solide pouvant le mettre hors cause. Il est cependant remis en liberté dans un premier temps. Quinze jours plus tard, les médias annoncent que l’arme ayant servie à abattre Juan Mendez est entre les mains de la Justice. L’arme expertisée en question appartenait à Madani Bouhouche. Le 26 janvier 1986, le juge Schlicker délivre un mandat d’arrêt contre Bouhouche qui est aussitôt incarcéré. Il niera toujours sa participation à l’assassinat de Mendez. Il sera finalement acquitté par la cour d’Assises pour cette affaire (mais fut condamné à 20 ans de réclusion pourd’autres méfaits).
Les enquêteurs de la CBW se sont beaucoup intéressés à l’affaire Mendez où ils s’obstinèrent à y voir un lien avec les tueries. Il est vrai que Bouhouche fut longtemps soupçonné d’avoir trempé dans les tueries. Après l’attaque de l’armurerie Dekaise, les gendarmes qui poursuivaient le véhicule des tueurs affirmèrent avoir reconnu Bouhouche et Mendez.

 

 

En août, en tournée d'inspection en Gaume, je vais au Bistro à Virton chez mon amie peintre Blandy Mathieu qui me demande si je ne veux pas exposer dans son café. je ne suis pas chaud. 

Quelques jours après, à Tilff j'annonce à Ransonnet que j'ai 36 peintures à lui, engrangées chez moi. Choc ! 

Je m'apprête à rembourser une tranche de mon prêt hypothécaire à ma Banque qui est aussi mon employeur, afin de réduire ma dette à un peu moins de 25.000 euros. une intuition???

Une émission à la télé sur Pina Bausch. C'est ma belle-seour qui me l'a fait connaître, en même temps que Merce Cunnigham et Caroline Carlson. Ma belle-soeur fait de la dansePina Bausch322

Ce vendredi 14 août à Virton, rencontre fracassante avec Marguerite Brouhon, peintre bien connu, dans le café de Blandy Mathieu. Quand Marguerite entre avec un copain, je dis à Blandy de me la présenter et Blandy me dit "Chuuuuttt, laisse venir, il ne faut pas la brusquer sinon elle se cabre, tu vas voir elle va venir toute seule" Marguerite s'installe au comptoir avec son légionnaire (Il s'agit de Roland Goffinet, engagé à la Légion à 17 ans, y restera 11 ans. Né en 1938, il a 49 ans. ll est gemeaux, originiare de Bleid, un village voisin  et est le cousin  germain d' un certain Olivier Goffinet, journaliste (et Baron ) à l'Avenir du Luxembourg à Marche, que je connais bien. Ce légionnaire m'apprendra qu'un reportage sur mon territoire est passé à la Télévison belge environ un an et demi auparavant. Je ne suis pas au courant???? et ne verrai jamais ce film.

Ci-dessous Le Bistro, café de Blandy MathieuAout Bistro Virton275

Vissé à ma table je vois qu'en effet Marguerite se rapproche peu à peu de moi le long du comptoir et vient finalement s'asseoir à ma table en me demandant qui je suis. Je lui réponds simplement que je suis peintre comme elle. Nous allons vivre une romance qui va durer plusieurs heures. Il y a un match de tennis important à la télé dans le café et nous nous embrassons à bouche que-veux-tu. Femme très touchante. Je ne la reverrai jamais. Elle s'éteindra en 2004

Marguerite BROUHON

  Adamek Service du Livre Luxembourgeois Topic3
 

Marguerite BROUHON

Fiche fondée sur un dossier rédigé par Georges JACQUEMIN
Dossier L : n° 49, fascicule 1

Marguerite BROUHON
poétesse, peintre.

Marguerite BROUHON
 

Informations générales

Belgique PROV LUX
Né(e) le 17/06/1922

Biographie

Née à Virton le 17 juin 1922 et y décédée en 2004, Marguerite Brouhon a mené une existence qui l'a conduite dans de nombreuses villes et localités, dans une sorte de recherche juvénile du paradis perdu. Son enfance se passe à Virton dans un milieu sensible aux arts : ses parents sont liés avec Nestor Outer; son père, Eugène Brouhon, professeur de français à l'Athénée Royal, est également poète. Brusquement, en 1935, celui-ci décède, âgé seulement de quarante-six ans. C'est, pour la future peintre, un déchirement dont son oeuvre porte aujourd'hui encore la trace.

Amoureuse de la nature, elle est, à l'Athénée, une élève rêveuse, sensible, à l'esprit libre et vagabond. En 1939, Marguerite accompagne sa mère à Bruxelles, où celle-ci va s'établir. Elle commence puis interrompt des études à l'École des Arts décoratifs Fernand Coq : ses condisciples sont trop en retard sur elle. Fin 1940, elle se marie. Période pénible de la guerre, existence difficile, petits boulots. Séparation en 1947. Entre-temps, elle expose à La Licorne, à Bruxelles. C'est la première d'une longue série d'expositions.

En 1949, elle débute au service artistique du journal Le Soir que dirige, à cette époque, le critique artistique Paul Caso. Elle collabore notamment à la page destinée aux enfants et le fait jusqu'en 1968, quand le journal est restructuré. En 1959, elle part pour la Yougoslavie, où elle rencontre Henri Amouroux, journaliste avec qui elle se lie d'amitié. Revenue en Belgique, elle fait du théâtre dans la troupe du Rideau de Bruxelles, de Claude Étienne. En 1957, avec son ami du moment, elle quitte la capitale. Ils vont s'installer dans le Midi de la France. Échec. Nouvelle étape : Paris. Chambres d'hôtel, vie de bohème. Marguerite ne peut supporter cette existence, la voici à nouveau à Bruxelles pour un bref passage. La terre natale l'attire.

En 1957, elle s'installe à Grand Verneuil (en France, entre Montmédy et Virton). La maison qu'elle occupe et dont elle a décoré l'entrée, elle la baptise "La Moricie". Le couple se lance dans l'élevage de poules... Travail fastidieux. Abandon. 1959 : Marguerite Brouhon revient se fixer à Virton, ayant acheté une maison dont le Ton lèche inlassablement la façade. En 1961, elle épouse Francis Meurant. Depuis, elle mène une existence à la fois active et libre de peintre et d'amoureuse des chats, cultive son franc-parler et refuse toujours de s'embourgeoiser.

Poète, elle a publié plusieurs recueils de vers, le dernier paru, Pain de coucou, rassemblant l'essentiel de sa production. Les expositions, personnelles ou de groupe, de Marguerite Brouhon se comptent par dizaines. Si elle a exposé ses oeuvres à Virton (Hôtel de Ville, Galerie Artvision, chez elle ou au café Le Chalet, en période de fin d'année), elle a également été fort présente à Bruxelles, où elle s'était fait un nom. Citons, presque au hasard, la Galerie Breughel, le Cheval de verre, les galeries Racines et Vendôme, la Galerie Albert Ier. A Paris, elle fut à la Galerie Jean Camion; à Namur, à la Maison de la Culture; à Vresse, à La Glycine, etc.

Texte repris du Dictionnaire des peintres du Luxembourg belge, éd. Omer Marchal, 1995, et dû à l'auteur du Dossier L, Georges Jacquemin.

A consulter :

  • Georges JACQUEMIN, Marguerite Brouhon, article paru dans Not' Gaume, n°22, 1966.

  • Georges BOUILLON, Marguerite Brouhon, article dans La Dryade, n° 16, hiver 1958; texte repris dans Portraits dans un miroir, Ed. La Dryade, 1973.

  • Paul CASO, Un siècle de peinture wallonne, de Félicien Rops à Paul Delvaux, Ed. Rossel, 1984. Ce critique a consacré de nombreux articles à la peinture dans Le Soir.

  • Anne-Louise LAMBERT, Un artiste belge contemporain, Marguerite Brouhon, mémoire de licence en Archéologie et Histoire de l'art, UCL, année académique 1992-1993. Ce travail comprend une liste des expositions de l'artiste et un relevé des nombreux articles de presse consécutifs à celles-ci.

  • Dictionnaire des peintres du Luxembourg belge, ouvrage collectif, Ed. Omer Marchal, 1995.

 
  • n.

   
   
 

onférences
Expositions
Folkore
Spectacles
Activités
Tous les évènements

 

 
Région Wallone banniere-librairie SLL

Ce 16 août départ pour Anseremme dans la propriété de mon oncle Lucien Brunin et de ma tante Ginette Van Cauwenberghe (soeur de mon père) en bord de Meuse, près de Dinant et de la Lesse. J'y ai passé de nombreux séjours lors de mon enfance et de mon adolescence, m'y réfugiant chaque fois que j'étais harcelé par ma mère. Lieu de sérénité, un vrai paradis, où je n'avais que le quai à traverser pour aller nager, pêcher, ou partir en barque sur la Meuse. Sans compter les idylles  de vacances. La haie ci-dessous est celle du jardin. Anseremme est situé à côté de Dinant en Belgique. Ses paysages ont été peints par Félicien RopsAout Anseremme 1276A droite la villa "Le Pâchis" Ma chambre est tout au-dessusAout Anseremme 2277La Meuse est derrière le rideau d'arbresAout Anseremme 3278k

 

Visite à Moircy de Myriam Hornard, peintre de Virton. Elle voudrait échanger un de mes chevrons adossé au mur de l'atelier, contre une oeuvre à elle. Non je ne puis dépareiller une série de 6 pièces. Mais j'irai voir son travail sur des papiers pliés et structurés à Redu ce 18 août. Elle expose au "Bâteau-Livre". Très beau travail..Aout 18 Redu-Myriam H280

Vu à Michel Polac, le compositeur français Pierre SHAEFFER, inventeur de la Musique concrète, animateur de la recherche musicale contemporaine à l'ORTF pendant des années, pas loin des septante ans. N'aime pas du tout Pierre BOULEZ. Par contre aprécie Pierre HENRI

Mort de Louis Scutenaire, surréaliste belge: "Il  n'aimait pas cette société"

23 août. Visite de mon beau-fils Stephane Poncin. Il a 25 ans, je vais en avoir 50Aout 18 Stephane et moi281Je continue d'approfondir mon 2e étang.Moi étang2 aout 87323

Un film de Luc Monheim à la télévision. Aussi peintre et sculpteur belge, est mort en 1986.

Avec Philippe Leotard

Luc Monheim324

Et fin août je repars en tournée dans les régions allemandes

 

En outre j'ai des problèmes avec le permis de bâtir de mes étangs, il ne serait pas valable ou pas complet. Je suis assigné par le Parquet. Risque d'amendes et obligation de tout reboucher. Décidément plus rien ne va dans ma vie..

 

Décès de John HUSTON et de Lee MARVIN

 

Une expo en vue pour Rossignol en 1988. Proposée par l'animatrice du Centre Culturel, Ninette Offergeld. Nous serions 4 exposants et amis: Daniel Seret, Baudhuin Simon, Blandy Mathieu et moi. Grande réunion le 12 septembre à Rossignol qui fête ses morts de la guerre 14-18

 

Une nuit chez ma belle-soeur (soeur de ma femme) à Crisnée, dans cette maison du couple dans laquelle elle est restée et qui est pleine de souvenirs des années septante et quatre-vingt. Une belle maison hesbignonne. En réalité c'est la 3e nuit consécutive que je passe chez des amis liégeois (les 2 précédentes chez Marcel Reynders et le couple Rikkers à Liège) tout en effectuant mes tournées d'Inspection. En fait je fuis Moircy et mon coupleSep Crisnée 1282Sep Crisnée 2283En fait je pense que ma belle-soeur a déjà quitté cette maison et a acheté une petite maison avec son deuxième mari tunisien Mohammed Khadri, dans un autre coin du village. Mohammed se trouve en Tunisie en ce moment. C'est donc dans cette maison du 2e couple, que je me rends. Voici donc Marie-Henriettei dans son  nouveau jardin à Crisnée

Crisnée Myette 1987321

 

Le 15 septembre, je perds mon porte-feuille avec de l'argent et mes cartes à Verviers. Deux jours après, on me téléphone de ma banque à Anvers pour me dire qu'il a été retrouvé par le fontainier et que je puis aller le chercher au Service des Eaux. Monsieur Grégoire. Merci à lui. Je lui apporte une bouteille de vin. Il y a encore des gens honnêtes

L'émission "Droit de Réponse" de Michel Polac suspendue et Polac menaçé de renvoi par TF1. une émission que nous étions nombreux à aimerSep Droit de Réponse284

Ma chienne Craquotte et mes étangs à la mi-septembre 1987Sep Etang 2 Craquotte2287Sep Etang 2 Craquotte286Une partie de mon deuxième étangSep Etang 2285

 

Visite chez les "de Cunchy" à Villers-sur-Lesse ce 25 septembre. Alphonse Zimmer devenu Comte de Cunchy a épousé Didi Cailler qui est la cousine germaine de ma tante Ginette Van Cauwenberghe, soeur de mon père. Céline et moi sommes invités à déjeûner dans leur maison de campagne (Les de Cunchy habitent Bruxelles)Sep Villers de Cunchy288Nous voici donc à l'apéro dans cette superbe propriété, Celine et moi, ainsi que mon Oncle Lucien et ma tante Ginette. On parle d'abord de François Laurent, l'arrière grand-père paternel de Didi Cailler, juriste et historien, né en 1801 et décédé en 1877. Une rétrospective a eu lieu à Gand et le discours a été prononcé par Pierrot Gothot de l'Université de Liège, une vieille connaissance. François Laurent a écrit une "Histoire de l'Humanité".

 

Ensuite on a parlé du concerto n°5 pour piano et orchestre et du 2e concerto pour violoncelle de Chostakovitch, interprété par Rostropovitch..Puis la conversation glisse sur l'actualité politique et autre. Sur la table du salon, le Figaro Magazine, Le Monde et L'Express..Et j'entends...."Comment Le Pen a t'il pu faire cette gaffe "les chambres à gaz, une affaire de  détail" (sous-entendu, jusque là, il était bien), et puis "Vous avez lu la chronique de Pauwels dans le Figaro...remarquable. Comment, tu as connu Pauwels Christian?? Oui j'ai travaillé avc lui pendant un an à Paris, Orléans, Genève et Dijon en 1970 mais il a changé et j'ai coupé tout contact...Un froid... et ça continue "En tout cas plus jamais la Gauche au Pouvoir en France...." là-dessus tout le monde est d'accord sauf Céline et moi qui sommes de gauche. Ca devient gênant. Et puis"il faut supprimer les Iraniens une fois pour toutes". Et Polac quelle horreur! Enfin il est expulsé...Dans le jardin 3 jeunes-gens travaillent. L'un d'entre eux, un petit costaud avec une moustache s'appelle Wladimir...c'est un polonais...un paresseux comme tous les polonais... Et puis les servantes aujourd'hui ne veulent plus accomplir aucune tâche difficile. Affollant. Je souffre l'enfer. Heureusement il y a la chienne Fanny, Teckel-à- poil, à savoir sans poils qui, elle se tait...ouf. Souvenir inoubliable...

 

Fin du mois de septembre toujours dans la région allemande. ManderfeldSep Manderfeld289St Vith et son égliseOct Egl de St Vith296Je repasse ches les Schouteden-Huby, à leur chalet à Wiesenfeld mais ils sont absents. Simone Huby, dont l'oeuvre est tout à fait intéressante est décédée le 13 novembre 2011 (Née en 1933, 4 ans avant moi). Son mari, peintre lui aussi, Mathieu Schouteden est mort avant elle mais j'ignore quand...Oct Chalet Simone Hubyith297Voici une oeuvre de Simone HUBY.Huby 000

Et peu à peu je redescends dans la région de Gouvy-Beho où je retrouve les fameuses défenses anti-chars d'Halconreux, qui me fascinentSep Halconreux290J'apprends qu'on a volé tous les meubles des "de Cunchy", peu après notre visite. je jure que je n'y suis pour rien !!!!! les polonais paresseux peut-être?????

Et les derniers jours de septembre je me retrouve souvent à Vielsalm et mange dans un resto 'L'Aquarium" situé au bord d'un lac artificielSep Vielsalm Lac292Sep Vielsalm Lac 2293Noté dans mon journal à cette terrasse, fin septembre "Il est 12h20, il y a quelques personnes et ça ramage ferme. Sur les rives du lac, une femme blanche avec deux chiens noirs, dont un surtout est formidable, sorte de croisement Bouvier-Griffon, qui plonge dans le lac sans hésiter Et je n'ai plus qu'un désir: quitter le resto, annuler les deux inspections qu'il me reste à effectuer cet après-midi et aller jouer chez moi avec ma chienne Craquotte. Décidément je préfère les animaux aux gens.

En fin de mois aussi, ZOUC dans une émission de la télévision belge. EmouvanteSep Zouc291

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires

aubry 11/09/2014 17:09

Bonjour
moins noble de métier mais aussi fou,
fils de prof, qui ne veux rien entendre au français, devenu verrier, mai 68, le Larzac, aussi viré par un groupe qui me le payera aussi, cela ma permis de faire ce que je voulais et plus ce que le paternel a décidé un jour de mes 8 ans.
ma révolte me poussera a avoir de gros problème avec ce fou de paternel devenu un entrepreneur public, après une autre bagarre il partira pour ne plus jamais le revoir et sans donné de nouvelles a sa famille
30 ans plus il est enfin dcd ouf, mais les ennuis commences avec le fisc, toujours révolte je finairais par avoir gain de cause dans un dossier ou j'ai 3 mois quand il a commencé.
le reste est le calme, un fils des petits enfants et enfin la retraite
alors la passion est revenue, l'histoire , les livres, que je n'avais pas, les voyages en camionnette et depuis peu en CCar.
le verre , toujours ce verre, et la famille qui en sera une des 1er productrice , les Desandrouin, ancêtre de vos amis les de Cunchy , originaire de la région de Boulogne/Hardinghen
voilà le lien entre moi et votre site
continuer comme cela et bon vent, vous n'êtes pas fou juste différent et je sais que cela fait peur,
Desandrouin, Un cordial plaisir a vous lire et vos 50000 feuilles.
il y en a un tas ici aussi de +- 50m Cubes livre compris
la peinture je ne la pratique plus par manque de finance a l'époque et je n'ai jamais repris le crayon ou pinceau
JMA. dit Desandrouin

Christian Vancau 11/09/2014 18:20

Non je ne suis pas tout à fait fou mais tout de même et c'est bien plus amusant comme cela. Toute ma sympathie