Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • Les Livres de Françoise Lefèvre par ordre...
    Les Livres de Françoise Lefèvre par ordre chronologique https://t.co/uhPEuh9YII Christian Vancau (@VancauChristian) July 19, 2017
  • https://t.co/xA8iKexHtZ
    https://t.co/xA8iKexHtZ Christian Vancau (@VancauChristian) July 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/zyzCrl1xiw
    https://t.co/zyzCrl1xiw Christian Vancau (@VancauChristian) July 17, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/zURhCSWABM
    https://t.co/zURhCSWABM Christian Vancau (@VancauChristian) July 15, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/TDoZTeT9uS
    https://t.co/TDoZTeT9uS Christian Vancau (@VancauChristian) July 14, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/Gqx9DiXhwM
    https://t.co/Gqx9DiXhwM Christian Vancau (@VancauChristian) July 12, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/1THccysAFd
    https://t.co/1THccysAFd Christian Vancau (@VancauChristian) July 11, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/0bm010VV1n
    https://t.co/0bm010VV1n Christian Vancau (@VancauChristian) July 10, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/FSOm5FIS8w
    https://t.co/FSOm5FIS8w Christian Vancau (@VancauChristian) July 09, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • A la ministre la plus populaire de Belgique....
    A la ministre la plus populaire de Belgique. Laissez-moi rire.... https://t.co/626iPTmrxr Christian Vancau (@VancauChristian) July 09, 2017 A la ministre la plus populaire de Belgique. Laissez-moi rire....

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 09:01

Voici ma chienne Craquotte. Elle m'accompagne dans toutes mes équipées bancaires merdiques depuis 1985. C'est ma première chienne. Elle m'a sauvé de la médiocrité des humains Craquotte116

Ma fille Valérie et son compagnon Stephane, toujours domiciliés au Luxembourg s'apprêtent à acheter une maison à Saint-Hubert, au lieu-dit Moulin d'en Haut, sur la route de Poix. Voici la maison en question, haut perchéeMoulin d'en Haut160C'est à Eupen que je termine ce 10e tome de mon journal, à savoir 3944 pages. Je commence donc le 11e tome ce 3 octobreMon Journal en 88149

 

Ce 4 octobre. je suis "aux 3 frontières" de Gemmenich, au N-E de la Belgique aux confins des Pays-Bas et d'Aix-la-Chapelle. KM 197, déjà 3 inspections ce matin et il est midi, je bouffe mes tartines car les restos en région allemande sont mortels. Je suis dans une impasse totale, la Banque veut ma peau, me surveille, tout mon territoire est en danger car hypothéqué par ces salopards. mon épouse ne travaille pas, je vais avoir 51 ans. Comment en sortir??Je suis à bout.

Je lis Vladimir Roubaïev de Serge Lentz un grand monsieur

Serge Lentz est un écrivain et journaliste français né le 15 janvier 1936, en Provence. Diplomé de l'Institut des Sciences Politiques (Paris) et de l'Université de Cambridge (Trinity Hall).

Il fut lauréat du prix des libraires en 1982 pour Les Années-sandwiches et du prix Interallié en 1985 pour Vladimir Roubaïev. Son dernier ouvrage paru est La Stratégie du Bouffon couronné « meilleur roman de l'année » par le magazine Lire.

Il est membre permanent du jury du Prix Interallié. Il est également le traducteur des premiers romans de Jim Harrison : Légendes d'automne et Sorcier.

 

Je reçois une lettre des "Réserves naturelles de Belgique" qui n'aura aucune suite, comme d'habitude. Mon problème étant la pollution de mon ruisseau, vu l'absence d'égoûts dans mon village (Ils seront installée en 2010, soit 22 ans plus tard)Jedwab143

 

Il n'a rien compris. Je pêche pour protéger mes poissons des pêcheurs et non pour les tuer.Et ce projet qui est le leur est celui d'instaurer et de soutenir dans certains jardins, des refuges "Nature". Laissez-moi rire....

Notre civilisation est morbide, sournoisement morbide. L'Homo oeconomicus prime. Il n'y a plus aucune éthique, ni aucun projet. La société masculine encore beaucoup trop masculine, ne se décharge plus que dans les ordinateurs. Elle ne baise plus que des robots. Nous vivons la culture du "Come-out" ou du "Jerk off" électronique. L'essentiel est de devenir CHEBRAN

 

Il y a eu aussi le décès accidentel de Madame Marmoy, mon agent de Signeulx, écrasée sur son vélo. Elle peignait, je l'aimais bien. J'ai téléphoné à son mari Claude Marmoy

 

Je lis le "Procès Verbal" de Le Clezio. Curieux bonhomme mais il ne m'emballe pas. C'est un déchiré mais il a un visage d'adolescent rosé d'Anjou

 

Vendredi 14 octobre, une journée chez Jean-Pierre Ransonnet à Cortil-Tilff  dans son atelier. On parle beaucoup de peinture. Et aussi de ce film qu'on est en train de tourner chez les Lainiers à Verviers et qui s'appellera Australia, en référence aux échanges de laines de moutons entre ce continent et la ville de Verviers, celle des lainiers, très prospère en début de siècle. Beaucoup de verviétois du côté de ma mèrAustralia129

c

  • un film de : Jean-Jacques Andrien
  • année : 1988
  • durée : 118.min
  • avec : Jeremy Irons (Edouard Pierson), Fanny Ardant (Jeanne), Tcheky Karyo (Julien Pierson), Agnès Soral (Agnès), Patrick Bauchau (André), Danielle Lyttleton (Saturday Pierson)

SYNOPSIS

A l’Est de la Belgique, une ville : Verviers, 1955.
Veuf, installé en Australie avec sa fille, le Belge Edouard Pierson revient dans sa ville natale de Verviers à la demande de son frère Julien. Leur famille y possède une usine de lavage de la laine en difficulté et Julien compte sur l’aide d’Edouard pour sauver l’entreprise. Durant son séjour,Edouard rencontre Jeanne, une épouse d’origine paysanne mal intégrée dans ce milieu de la bourgeoisie industrielle. Entre Edouard et Jeanne, une histoire commence.

Australia

C'est justement dans cette région de Verviers que je suis occupé à faire mes inspections

Soirée à l'Arlequin à St Hubert. Un petit con a le culot de sortir sur le comptoir une sorte de petit canon à braconnage. Il n'en est rien resté du petit braconnier. Je l'ai traîté de salopard, d'assassin, de petite crapule et ai ajoûté que si jamais il se retrouvait sur mon chemin en forêt, je le tuerais comme il tue les "bêtes". Mon beau-fils Stephane était à mes côtés. C'était un vendredi 14 octobre 1988

Le 21 octobre, lors d'une réunion Ippa, on m'annonce que l'on va réduire mon secteur d'd'inspections qui est le plus grand de Belgque. On va m'enlever toute la région germanophone. Il était temps, j'allais craquer, je ne pouvais continuer à rouler à cette cadence

Le 26 je suis à Verviers, à l'Ogre de barbarie. Le patron me montre 3 dessins de René Hausman. Magnifiques

Hausman, René
  • Identifiant BEL : 971
  • Nom : Hausman
  • Prénom : René
  • Scénariste Dessinateur Coloriste
  • Né le 21/02/1936 (BELGIQUE)
  • Site Internet : www.renehausman.be
 BiographieRené Hausman316

Né à Verviers le 21 février 1936, René Hausman écoule une partie de son enfance en Westphalie. À dix-huit ans, il rencontre Raymond Macherot et laisse tomber ses études pour se lancer dans le dessin, illustrant des publicités dans le journal local et réalisant des images pour films scolaires fixes. Durant son service militaire, il entame une collaboration avec l'hebdomadaire LE MOUSTIQUE. En 1957, il illustre les premières aventures de "Saki et Zunie" dans "Spirou", sur un scénario d'Yvan Delporte. C'est cependant dans un autre domaine que la BD qu'il va se faire connaître durant vingt ans. Pour le numéro spécial de printemps de SPIROU, en 1958, il improvise une illustration sur le règne animal, puis une deuxième... suivie par des centaines d'autres ! Les éditions Dupuis lui ouvrent des collections de prestige : "Terre Entière" ("La Forêt secrète", "Le Roman de Renart", "Bestiaire insolite", "Les Contes de Perrault" ou les deux tomes des "Fables de La Fontaine"), "La Comédie Animale" et "Le Grand Bestiaire". Homme de grand appétit et de forte constitution, Hausman se persuade que la BD nourrit mieux son artiste que l'illustration. Le développement d'un secteur graphique plus libre que la série traditionnelle pour tous le séduit. Il réalise à partir de 1976, quelques fables gentiment érotiques pour FLUIDE GLACIAL (sur des scénarios de Binet, Delporte, Dubois, Gotlib) ; celles-ci seront intégralement reprises en 1991 chez Dupuis dans l'anthologie "Allez coucher, sales bêtes !", complétée par quelques idées inédites de Yann. Après un passage remarqué de la charmante "Zunie" dans LE TROMBONE ILLUSTRE, Hausman aborde les grandes sagas d'héroïc-fantasy avec sa nouvelle héroïne "Laiyna", sur des scénarios de Pierre Dubois : "La Forteresse de pierre" (1985), puis "Le Crépuscule des elfes". Lorsque "Aire Libre" accueillera ces deux épisodes, il illustrera pour cette prestigieuse collection deux scénarios de Yann, "Les Trois cheveux blancs" et "Le Prince des écureuils", construits à sa démesure. Illustrateur aux ambiances et couleurs étonnantes, dessinateur de beautés brunes bien en chair et de trognes expressives, chantre de la nature et des animaux, Hausman vit à la campagne et se passionne pour la culture populaire. Sculpteur, musicien et joueur d'instruments sonores tels que la cornemuse ou la fujara tchèque, il a longtemps été la vedette d'un groupe folklorique wallon, Les Pêletêus, et a même enregistré un 45-tours en 1974.

 

Anniversaire de Céline ce 26 octobre-45 ans

Le 29, Nina m'apporte une de photos prise par Michael STUDTMAN, l'allemand d'Eilwangen, grand photographe, dans mon atelier, photo qui va faire le tour du monde, me dit-on !!!

Nous invitons à Moircy Nina Auer et les Barbusiaux, des amis à elle, un jeune couple. Lui est vétérinaire. C'est un enfant de la balle. Son père était clown. Il a commencé par soigner les animaux de cirque

 

Le 31 octobre, Jean-Pierre Ransonnet et sa compagne Martine Doutreleau annoncent leur visite ici pour le WE et comme je n'ai rien prévu pour mon anniversaire de ce 1er novembre-51 ans. Si tout de même un déjeûner chez ma fille Valérie et Stephane qui sont encore à Luxembourg, rue de Bragance. Nous y retrouvons les parents de Stephane

 

Voici une photo prise du fond de mon jardinMaison vue du fond146

 

Rêve du 2 au 3  novembre

Devant faire poser des pneux "neige", je vais chez mon garagiste, décide de prendre la marque Vredestein et mon garagiste me montre 4 ou 5 chiens vivants, sortes de bâtards mâtinés de chow-chows et de bergers, en somme plutôt des huskies, chiens de traîneaux, qu'il va devoir tuer pour m'en faire des pneus neige et il en paraît désolé. Je refuse net, apprenant que tous les pneus neige se font avec du chien, que c'est classique et bien connu

 

Voici des feuilles de GINKGO qui me sont envoyées par mon ami Baudhuin Simon d'Habay-la-Neuve. Ce sont eles mêmes que celles que l'on trouve au Cimetière des Aliskans à Arles. Je les colle dans mon journal

Gingko148

 

Mon appareil-photos actuel est un Yashica Minister D. Mon Mamyia a été volé à Paris dans ma voiture et j'ai repris mon ancien appareil. Je n'ai  plus de grand angle ce qui me manque beaucoup

 

Je dessine le paysage derrière chez moi, à même mon journal (Tome XI, p.4060)Derrière chez moi150Marianne Poncelet, 28 ans, retour de Malaisie, m'envoie des photos de totems, que je crois d'abord, être ceux de mon atelier; Eh bien non, surprise, ce sont ceux d'un artiste chinois exposant à Singapour. Marianne a été tellement surprise en les voyant là-bas qu'elle est retournée à l'expo pour les photographier. Les voici. C'est assez surprenant. Héls elle ne m'a pas donné le nom de l'artiste. Aurais-je, comme Hergé, trouvé mon Chang???Totems malais 1151Totems malais 2152

Ce 9 novembre, je suis à Habay-la-Neuve chez mon ami Bô Simon, porcologue et Mail-artistebô Simon à Habay 1153bô Simon à Habay 2154

Il passe en jugement mercredi prochain, en appel. D'autres amis passent chez lui, Paul et Elisabeth Depré et leur petit Louis et ensuite Maryse Sampaix. L'ambiance est tendue à cause du jugement à venir...que voici...La cataBô Simon Tribunal156

 

 

Baudhuin est condamné à 18 mois, dont 9 de prison ferme, alors qu'il avait écopé de 9 mois en correctionnelle. Il va donc devoir rentrer en prison

 

Vendredi 11 novembre, je plante 7 saules en amont du ruisseau. Je passe l'après-midi dans l'étang, avec de l'eau jusqu'aux cuisses, pendant 2h30, pour nettoyer les élodées canadiensis, devenues proliférantes

 

J'entame al lecture de Jens Peter Jacobsen, le plus grand prosateur danois(1847-1885). Il s'agir de Marie GRUBBE.

Stefan Zweig, Thomas Mann, Robert Musil furent ses admirateurs. Arnold Schoenberg mit en musique ses poèmes, les Gurrelieder et surtout Rainer maria Rilke, fit de ses ouvrages, ses livres de chevet (Niels Lyhne et Marie Grubbe). Il est mort à 38 ans de tuberculose

 

Succès de Guesh Patti, la  nouvelle révélation de la chanson française.... Etienne, Etienne, Etienne....

 

Une émission sur Jean Lapointe un sacré mec du Québec. Il se définit comme chanteur et non comme imitateur alors que ses imitations sont remarquables

Jean Lapointe (6 décembre 1935 à Price, comté de Matane - ) est un auteur-compositeur-interprète, acteur et sénateur canadien retraité.

 

Biographie

À l'âge de 14 ans (en 1950), Jean Lapointe participe à un concours d'amateurs à la station radiophonique CHRC (de Québec) et remporte quelques prix qui récompensent ses talents de chanteur et d'imitateur. Ce succès l'amène à se produire dans quelques cabarets de la région de Québec. En 1954, il tente sa chance à Montréal1.

Jean Lapointe travaille dans plusieurs cabarets montréalais, (dont le Casa Loma) et, en octobre 1955, est engagé au Théâtre national de Jean Grimaldi. C'est à ce moment que Jérôme Lemay, rencontré à Québec peu de temps auparavant, assiste à l'un de ses spectacles. Un tandem prend son envol, les « Jérolas » voient le jour. Le duo connaît un succès ininterrompu durant ses 15 années de carrière, jusqu'à leur dissolution en 1974.

Puis, en solo, Jean Lapointe confirme, par ses succès, son talent d'humoriste et de chanteur. Il présente des spectacles d'humour et fait de la chanson, mêlant ces deux arts avec brio. Entre 1977 et 1981, ses spectacles attirent plus de 300 000 personnes. Comédien et humoriste doué, Jean Lapointe sombre dans l'alcoolisme et devient ensuite très préoccupé par les problèmes reliés à la toxicomanie. En 1982, il fonde la Maison Jean Lapointe, où seront reçus en cure fermée des toxicomanes3.

Il fait un passage remarqué dans la télésérie Duplessis en 1978.

Philatéliste dans l'âme, il se lie avec Michel Strecko et ouvre, en 1979, la boutique La Timbragie, au Complexe Desjardins de Montréal. Ce commerce reste en opération jusqu'en 1989.

Le 13 juin 2001, le Premier ministre Jean Chrétien le nomme au Sénat du Canada. Il siège en tant que libéral jusqu'à sa retraite statutaire à l'âge de 75 ans, le 6 décembre 20104.

Au printemps 2011, il participe à un retour des Jérolas sur scène5. Ce retour fut interrompu suite à un malaise de Jérôme Lemay à la Place de Arts le 31 mars 2011. Jérôme Lemay est décédé peu de temps après, le 20 avril.

Le fils de Jean Lapointe, Jean-Marie Lapointe, est un acteur québécois. Son père Arthur-Joseph Lapointe fut quant à lui député fédéral de Matapédia—Matane.

 

 

 

Le 20 novembre: Premières neiges. Et me voici à nouveau sur les routes, 274 Kms enneigés, retour chez moi à 20h00, ce qui est courant

 

Où est Baudhuin Simon? Aucune nouvelle. Il n'a ni voiture, ni téléphone; Ah on me téléphone qu'il a introduit un recours en grâce et disons-le tout de suite, il sera grâcié d'une certaine façon

 

Mon père a 80 ans ce 22 novembre. Je roule 285 Kms dans la neige et pas sur autoroute mais dans des chemins de campagne

 

Pauline Laffont a été découverte au fond d'un précipice

 

Vendredi 5 novembre, à Verviers chez les Blavier avec Céline, à 17 heures et puis de 19 à 21h20 au parc, avec Guy Lemaire, le photographe, déjà rencontré un soir chez Blavier. Les parents d'Odette étaient instituteurs à La Calamine. On a parlé des photographes Grooteclaes et Van Dormael. André me montre ses Maurice Pirenne (mon grand'oncle, peintre verviétois); C'est d'ailleurs chez Maurice Pirenne à Stembert que j'ai rencontré André Blavier en 1967. J'ai déjà évoqué tout cela dans cette biographie et ailleurs

 

A Apostrophe hier un certain Noël GODIN, un liégeois, qui veint de publier un livre "L'ENTARTREUR"

 

RIMBAUD   1854 - 1891

VAN GOGH 1853-1890

Tous les deux morts à 37 ans

 

A MA CHIENNE CRAQUOTTE

"Tigron mon chien, bientôt tu seras un grand cerisier et je ne saisirai plus la connivence de ton regard, ni le tremblement de l'anse de ton museau, ni  se projetant de droite et de gauche, tes abois prévenants jamais ennuyeux. Quelle direction allions-nous prendre? J'entrais et sortais dans ta jeunesse, côtoyant une si longue existence qui ne deviendrait peut-être la mienne que pour s'ajouter un jour à mon oubli, tête anonyme; Puis se profilerait en fin de compte un champ qui pleurerait de se laisser traverser! Ni attentionné, ni indifférent. Tandis que je lirai sur ton coeur battant beaucoup trop vite; fatale séparation.

Ah celui-là perd sa convention, qui ne distingue sur le miroir disparu de sa maison que les deux mots entrer et mourir, n'ayant rien d'un passant triste. Du moins le croit-il sans chance aucune de retour. L'affection mon chien"

(René Char. Les voisinages de VanGogh)

 

Ce 2 décembre. Nuit et brouillard à Anvers

 

Le 9 un documentaire sur Guy Bedos et son fils Nicolas. Voyage à Alger et à Constantine. Les ruines de l'ami algérien, copain de classe, la rupture entre sa mère et son père en Algérie. Bedos cherchant la tombe de son père avec son fils Nicolas. Le grand pont et le suicide. Bedos devant une mosquée entouré agressivement pas des algérois et parvenant à les faire rire en disant "C'est une question de clientèle" pour expliquer le remplacement des églises françaises par les mosquéesBedos157

Le 12 retour chez les Offergeld pour voirs les quatre étangs de Charles, alimentés par des sources. Ninette est toujours en plien forme. Elle vient d'acheter un piano droit belge un Boene de 1914 qu'un certain Guy Pierson d'Etalle est en train de réaccorder

Etang Offergeld en déc 88Bedos158

en rentrant Charles me verse un whisky norvégien très "spécial". Excellent dis-je, on dirait qu'on a mis une plante dedans. Nous inspectons la bouteille. Charles s'est trompé, c'est du Rhum. Fou-rires

 

Le 13 j'achète plusieurs disques de jazz, Errol Garner, Duke Ellington, Count Basie, Charlie Parker

 

Le 16 je suis à Anvers. On m'enlève les régions germanophones mais on en met d'autres à la place. Résultat l'an prochain j'aurai 390 inspections à effectuer au lieu de 368 cette année

 

L'amitié ça peut être aussi la pudeur de ne pas "arroser" l'autre

 

 

Je constate que souvent les gens vont à Paris pour aller au spectacle ou visiter les musées, les expos dont on parle. Moi, je préfère flâner dans Paris, en humer l'air et la lumière et le grouillement barbare, croiser les éboueurs à 4 heures du matin, respirer l'odeur des trottoirs mouillés, tous ces trottoirs qu'on lave à grande eau chaque matin à Paris, trottoirs de cafés, trottoirs de boucheries, fauteuils de terrasses retournés les uns sur les autres. Paris c'est avant tout une lumière et une odeur et ce n'est pas dans les salles de spectacle qu'on les hume

 

Mi-décembre, mail-art de Baudhuin SimonLettre Bo Simon Déc159

Il paraît que sa peine de prison ne devrait pas être effectuée car on fête les 40 ans des Droits de L'Homme

 

Ma fille, son compagnon et son fils quittent Luxembourg et viennent habiter à Saint-Hubert dans la maison qu'ils ont achetée au Moulin d'en Bas. Voici la vue à l'arrière de leur maison, en direction de Poix Saint-Hubert

Moulin d'en Haut 2161

 

On est tous paumés, mais je différencie les gens en fonction de la forme qu'ils donnent à leur Jeu de paume

 

J'ai acheté une guitare filk, une Gibson

 

Une virée à Anseremme chez ma tante et ma cousine qui m'offrent Le Dossier Camille Claudel de Jacques Cassar. Très touché

 

Le 27 décembre j'achète de l'Ecoline pour la 1ère fois, à Bastogne. Envie de travailler ce medium. Première écoline ce 28 décembre

 

Je constate que beaucoup de gens vont à Paris pour aller au spectacle ou voir les musées et les expos dont on parle; Moi je préfère flâner dans Paris, en humer l'air et la lumière et les grouillements barbares, croiser les éboueurs à 4 heures du matin, respirer l'odeur des trottoirs mouillés, trottoirs des cafés, trottoirs des boucheries, fauteuils des terrasses retournés les uns sur les autres. Paris c'est avant tout une lumière et une odeur et ce n'est pas dans les salles de spectacle qu'on les hume

 

 

Le 30 décembre, exténué je vais chez mon toubib. Mise en congé pour 2 semaines et

examen cardiologique à passer le 9 janvier prochain

 

J'ai fait 41.000 Kms cette année au niveau professionnel

 

Ma vie va basculer

 

Un dernier docu sur Stefan Zweig

Zweig144

 

Rêves

Ce 31 décembre vers 4h du matin, j'ai rêvé que des salamandres surgissaient du sol autour de moi dans la forêt. J'essayais de les attraper pour les ramener à Moircy mais c'était très difficile. Ah ce jaune de la salmandre qui est celui que j'emploie dans mes gouaches

 

Cette nuit j'ai aussi été un résistant arrêté et attendant d'être fusillé. Grandes discussions entre les S.S et la Wehrmacht, à mon sujet. Enfermé dans un immeuble face à la Kommandantur, je regarde par la fenêtre et j'aperçois des soldats qui guettent le moindre de mes déplacements. Céline est avec moi. Je cherche un moyen de m'enfuir (Ca fait très "Armée des Ombres de Melville et aussi Topaze d'Hitchcock)


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article

commentaires