Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • Les Livres de Françoise Lefèvre par ordre...
    Les Livres de Françoise Lefèvre par ordre chronologique https://t.co/uhPEuh9YII Christian Vancau (@VancauChristian) July 19, 2017
  • https://t.co/xA8iKexHtZ
    https://t.co/xA8iKexHtZ Christian Vancau (@VancauChristian) July 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/zyzCrl1xiw
    https://t.co/zyzCrl1xiw Christian Vancau (@VancauChristian) July 17, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/zURhCSWABM
    https://t.co/zURhCSWABM Christian Vancau (@VancauChristian) July 15, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/TDoZTeT9uS
    https://t.co/TDoZTeT9uS Christian Vancau (@VancauChristian) July 14, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/Gqx9DiXhwM
    https://t.co/Gqx9DiXhwM Christian Vancau (@VancauChristian) July 12, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/1THccysAFd
    https://t.co/1THccysAFd Christian Vancau (@VancauChristian) July 11, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/0bm010VV1n
    https://t.co/0bm010VV1n Christian Vancau (@VancauChristian) July 10, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/FSOm5FIS8w
    https://t.co/FSOm5FIS8w Christian Vancau (@VancauChristian) July 09, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • A la ministre la plus populaire de Belgique....
    A la ministre la plus populaire de Belgique. Laissez-moi rire.... https://t.co/626iPTmrxr Christian Vancau (@VancauChristian) July 09, 2017 A la ministre la plus populaire de Belgique. Laissez-moi rire....

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 09:30

 

MARIE TRINTIGNANT263741-la-regrettee-marie-trintignant-637x0-3

Marie Trintignant - Biographie

 

 

 

 

 

Marie Trintignant, née à Paris le 21 janvier 1962 et morte à Neuilly-sur-Seine le 1er août 2003, est une actrice française, fille de Nadine Marquand (soeur de l'acteur Christian Marquand) et Jean-Louis Trintignant.p2-r 640 600-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-xxyxx

 

lBiographie Carrière d'actrice 

 Elle commence sa carrière d'actrice de cinéma en 1966 à l'âge de quatre ans avec Mon amour, mon amour de Nadine Trintignant au côté de son père Jean-Louis Trintignant, avant d'enchaîner dans d'autres films de sa mère.

En 1979, alors qu'elle a 17 ans, sa carrière d'actrice commence véritablement avec Série noire1 (1979) d'Alain Corneau, qui entre dans les annales du film noir grâce à l'ambiance sombre et désespérée qui en émane.serie-noire-1979-12-g

C'est dans les années 1980 qu'elle prend toute sa dimension grâce à Claude Chabrol. Son timbre de voix grave et son regard profond sont mis en valeur dans Une affaire de femmes - film dans lequel elle incarne une prostituée, amie du personnage principal incarné par Isabelle Huppert - et dans Betty, dans lequel elle tient le premier rôle, un personnage d'alcoolique en rupture avec sa famille bourgeoise et qui provoque le désordre dans le couple qui la recueille.

Dans les années 1990, elle a le premier rôle dans Une nuit d'été en ville de Michel Deville. Elle se met à la comédie avec des films comme Cible émouvante ou encore ...Comme elle respire, deux films de Pierre Salvadori où elle donne la réplique à Guillaume Depardieu.

En 2000, sous la direction de sa mère t Nadine Trintignant, elle joue le rôle d'une militante du droit à l'avortement dans le téléfilm Victoire, ou la douleur des femmes.

La diversité de ses rôles en fait une actrice énigmatique difficile à classer dans un registre précis.

Elle a été nommée cinq fois aux Césars :

 

Descendance Marie Trintignant a donné naissance à quatre garçons, de quatre pères différents :

Hommage

Le 13 mai 2007, Bertrand Delanoë, maire de Paris, inaugure le square Marie-Trintignant situé entre l'hôtel de Sens et la Seine, rue de l'Ave-Maria, dans le 4e arrondissement

FilmographieCinéma

Courts-métrages 

Télévision[modifier]

Théâtre 

Enregistrements 

En 1990, elle joue le rôle de Bianca, une chanteuse pop au purgatoire dans le film d'Otakar Votocek Wings of fame (« Les Ailes de la renommée »), mais l'enregistrement de la chanson qu'elle y interprète n'est pas disponible.

En novembre 2001, elle interprète la chanson Je suis dev'nue la bonne en duo avec Thomas Fersen, lors de l'émission en public Absolument fabuleux sur France Inter. En 2003, toujours avec Fersen, elle enregistre Pièce montée des grands jours, chanson éponyme de l'album de ce dernier.

En 2003, dans le film Janis et John de Samuel Benchetrit, elle interprète le rôle d'une femme qui se fait prostituer



 L'AFFAIRE CANTAT-TRINTIGNANT

 

 



6-1.gif

6-2.gif

Drame de la jalousie



26 juillet 2003, la comédienne française Marie Trintignant se trouve à Vilnius en Lituanie où elle achève le tournage du téléfilm "Colette" dans lequel elle tient le rôle principal. Son compagnon depuis quelques mois Bertrand Cantat, le leader du groupe "Noir Désir" se trouve à ses côtés. Les deux artistes s’étaient rencontrés à Vaison la Romaine le 3 juillet 2002.Colette Tournage030

remords-expremes galleryphoto paysage stdLa soirée débute par un pot de fin de tournage organisé par l'équipe du téléfilm. Plus tard, le couple passe boire un dernier verre au domicile d'un assistant lituanien, Andreus Leliuga. Bertrand Cantat semble très contrarié. L'ambiance est tendue, le couple a une dispute et Cantat dans un geste d'énervement casse un verre en le jetant contre un mur. Il s'excuse puis Bertrand et Marie décident de rentrer à l'hôtel Domina Plaza où ils logent depuis deux mois.

Arrivés dans leur chambre la querelle reprend. A l'origine de ce conflit, un SMS de Samuel Benchetrit reçu par Marie Trintignant. Dans son message à caractère professionnel, l'ex-époux de Marie termine par " ma petite Janis" en référence au film Janis et John qu'ils viennent de tourner ensemble. 

Bertrand Cantat, très jaloux, ne supporte pas ce petit mot et entre dans une violente colère. Il faut dire que Marie refuse qu'il téléphone à son ex-épouse Kristina Rady. Il venait d'ailleurs de lui signifier qu'ils n'auraient plus de relations qu'à propos de leurs enfants pour prouver à Marie qu'il se consacrait totalement à elle.bertrand-cantat

Dans la chambre le couple fait beaucoup de bruit. A tel point que le responsable de permanence va frapper à leur porte. Cantat ouvre la porte et s'excuse en promettant à l'employé qu'ils vont arrêter.
Mais la dispute n'est pas terminée pour autant.

Soudain Marie Trintignant excédée par la scène que lui fait son compagnon explose. Ses mots sont très violents et insultants vis à vis de Kristina et des enfants de Bertrand. C'est alors que les gestes prennent le pas sur les mots. Dans la lutte qui oppose les deux amants, Bertrand Cantat porte plusieurs coups au visage de la comédienne qui tombe au sol, inanimée.

Cantat ne se rendant semble-t-il pas bien compte de la gravité des blessures de sa compagne la porte jusque dans son lit. Dans la nuit il appelle au téléphone Vincent, le frère de Marie et lui parle "d'une sale situation". Vincent rejoint le chanteur à l'aube mais ne mesure pas l'ampleur du drame qui est en train de se jouer. Ce n'est qu'à 8 heures qu'il se décide enfin à appeler les secours.

Mort cérébrale



Le 29 juillet 2003 une équipe médicale française pratique l’opération de la dernière chance à l’hôpital de Vilnius.

Marie Trintignant se trouve dans un coma profond. Pour les médecins qui s’occupent d’elle, le pronostic vital est extrêmement réservé. Dans les jours qui suivent, son état se dégrade et le 31 juillet 2003 elle se trouve dans un coma irréversible avec un encéphalogramme totalement plat. 

Malgré l'avis défavorable des médecins, Nadine Trintignant décide de faire rapatrier sa fille en France par avion médicalisé. Elle décède des suites de ses blessures le 1er août 2003 à 10 heures 20 dans une clinique de Neuilly sur Seine.
Marie sera inhumée au Cimetière du Père LachaiseEnterrement Père Lachaiseimages (2)220px-Marie Trintignantnormal tombe-marie-trintignantl (1)

LE DRAME


Marie Trintignant3017LwMarie Trintignant4018

Marie Trintignant5-1020Marie Trintignant6021

Cantat incarcéré



De son côté Bertrand Cantat est placé en détention provisoire dès le 27 juillet. Bertrand-Cantat-Noir-Desir-police-Marie-Trintignant-VilniusTotalement désespéré par son geste, il tente de se donner la mort en absorbant une grande quantité de médicaments. Après avoir subi un lavage d'estomac il est transféré de sa cellule à hôpital de la prison en raison d’inquiétudes sur son état de santé mentale. proces-cantat-camion galleryphoto paysage std

Le 8 août 2003 il est inculpé de meurtre par le parquet de Vilnius. Le procureur général Antanas Klimavicius refuse l'extradition du chanteur vers la France. Le crime ayant été commis en Lituanie, il doit être jugé en Lituanie.

 

A Vilnius comme à Paris, l'enquête se poursuit afin de déterminer les circonstances exactes du drame. Les analyses toxicologiques effectuées sur Cantat ne relèvent pas de traces de stupéfiants. Cependant, selon un médecin toxicologue lituanien les résultats des expertises sont influencés par la désintoxication de Bertrand Cantat à la suite de sa tentative de suicide.

L’autopsie réalisée en France indique que l’actrice a été violemment frappée et secouée à plusieurs reprises et écarte implicitement la thèse d’une chute accidentelle. L’examen du corps relève de multiples traumatismes du visage, un oedème général du cerveau et une fracture des os du nez.

Lors de ses auditions, Bertrand Cantat reconnaît avoir frappé plusieurs fois Marie et se déclare responsable de sa mort. Donnant sa version des faits aux enquêteurs, il affirme que Marie Trintignant posait beaucoup de questions sur son épouse Kristina car elle restait très jalouse de cette femme qui lui avait donné un enfant quelques mois auparavant. A leur arrivée à hôtel vers minuit et demi, il raconte que leur querelle s'est envenimée et que Marie est apparue comme jamais il ne l’avait vue, en furie, hystérique. Elle a frappé un premier coup, l’a agrippé et il est tombé. Il explique ensuite être sorti de ses gonds et avoir donné plusieurs gifles plutôt violentes à sa compagne. Il déclare enfin n'avoir jamais eu conscience de la gravité de la situation.

Le 20 août 2003, la juge française Nathalie Turquey signifie à Cantat sa mise en examen dans une enquête distincte de la justice française pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner et non-assistance à personne en danger.

Début septembre 2003, les parents et les amis du leader de Noir Désir organisent une soirée de soutien en son honneur dans un café de Vilnius et rendent hommage à Marie Trintignant en projetant le film Betty de Claude Chabrol. Cette initiative est jugée indécente par maître Kiejman, l’avocat des Trintignant.

Incendie de la maison de Cantat



Quelques jours plus tard, le 11 septembre 2003, la maison landaise dans laquelle Bertrand Cantat vivait avec son épouse et ses enfants avant de partir s’installer avec Marie à Paris est totalement détruite dans un incendie. Xavier Cantat, le frère de Bertrand déclare aux enquêteurs qu’il avait reçu des messages sur son répondeur la veille du sinistre tout comme les membres du groupe Noir Désir dans lesquels étaient proférées des menaces telles « on va vous cramer » ou « vous allez payer ». La police privilégie la piste criminelle. A la suite de cet incendie la famille de Cantat ainsi que les membres de Noir Désir sont placés sous protection policière.

Le 30 septembre 2003 Nadine Trintignant publie un livre « Ma fille Marie » dans lequel elle désigne Cantat comme « le meurtrier » de sa fille. Malgré les protestations et la demande d’interdiction proférée par l’avocat bordelais de Bertrand Cantat, la cour d’appel de Paris n’interdit pas la vente du livre mais demande que soit inséré un encart rappelant que le principe de la présomption d'innocence s'applique à Bertrand Cantat.

Fin de l’enquête et procès à Vilnius



Fin Octobre 2003 dans un rapport complémentaire d’expertise, deux médecins de l'Institut médico-légal de Paris estiment que les blessures observées sont "compatibles" avec les déclarations de Bertrand Cantat. "C'est l'ensemble des traumatismes et surtout les mouvements violents de va et vient de la tête qui ont été responsables des lésions mortelles observées", notent les deux médecins.

Par ailleurs l’examen toxicologique confirme qu’au moment des faits le chanteur était sous l’emprise de l’alcool (circonstance aggravante en droit lituanien) mais ne confirme pas l'absorption de médicaments ou de drogues contrairement à la victime qui avait consommé de manière régulière du cannabis durant les six derniers mois de sa vie.

Le 20 février 2004, le parquet de Vilnius annonce la fin des investigations sur cette affaire et fixe au 16 mars 2004 le début de procès.6a00d8341c60f753ef00e54f6133bf8834-800wiseul-avec-sac-conscience galleryphoto paysage std (1)vilnius-salle galleryphoto paysage std
avocat-me kjerman galleryphoto portrait std-copie-1Maître Kiejman, l'avocat de la famille Trintignant


Kristina Radi dans la salle, attendant le jugementkristina-rady galleryphoto paysage stdConfrontation du père Cantat et de Roman Kolinka, le fils de Marie Trintignan.Le fils de Marie Mathieu Kolinka et le père Cantat

8 ans de prison ferme, le verdict est tombé...Kristina RadiKristina Rady galleryphoto portrait std

clan-cantat galleryphoto paysage stdAprès quinze jours d’audience Bertrand Cantat est condamné à huit ans de prison, un an de moins que ce qu’avait requis le procureur dans son réquisitoire au cours duquel il a déclaré qu’on ne pouvait pas qualifier cet homicide d’involontaire. Les deux familles font appel du jugement puis se désistent finalement à quelques jours du second procès prévu le 30 juin 2004.

Le 29 septembre 2004 Bertrand Cantat rentre en France où il purge sa peine dans une prison de la région toulousaine.

Il sort de prison en 2007

 

KRISTINA RADY, l'épouse de Cantat se donne la mort en janvier 2010

 Kristina-Radi-copie-1.jpg

Après la mort de Kristina Rady, le silence du clan Cantat

 
 12.01.2010
Elle s'est donné la  dimanche en laissant un simple « mot ». Kristina Rady, 41 ans, mère des deux enfants du chanteur de Noir Désir, Bertrand Cantat, a mis fin à ses jours alors que son ancien compagnon, revenu vivre à ses côtés ces temps-ci dans une maison du centre de Bordeaux, dormait. L'autopsie l'a hier confirmé : «  par pendaison, décès dû à une asphyxie, aucune intervention d'un tiers. » Lui le tourmenté rockeur, condamné à huit ans de prison, il y a six ans, pour la mort de l'actrice , libéré en 2007, a été auditionné dans la foulée par la police judiciaire. « RAS », conclut en substance le parquet de Bordeaux, qui explique que d'autres proches « ont été et seront entendus. » Hier matin, c'était au tour de l'aîné du couple. Un garçon de 12 ans, « en état de choc ». « C'est lui qui a découvert le corps », glisse un enquêteur. « Non, Bertrand n'a jamais levé la main sur moi » Son geste apparaît comme l'acte supplémentaire d'une tragédie. Celle, assumée, du destin de ce chanteur poète qu'elle avait rencontré au début des années 1990 et auquel cette femme de lettres franco-hongroise avait lié sa vie. Interprète en quatre langues, devenue productrice et réalisatrice de théâtre, née à Budapest et grandie dans l'atmosphère d'une Hongrie en pleine ébullition, Kristina Rady avait surpris par le soutien sans faille qu'elle avait apporté à son ex. Lui, Bertrand Cantat, comparaissait à Vilnius (Lituanie) pour coups mortels sur Marie Trintignant. Elle, l'ex-épouse délaissée sitôt accouchée de leur deuxième enfant, était apparue digne et ferme à l'audience. Grande et gracile alors qu'elle volait à son secours, défendant sans relâche, pour mettre fin aux débats sur la violence de son ex-mari : « Non, Bertrand n'a jamais levé la main sur moi. » Plaidant encore, dans les interviews qu'elle avait accordées à la veille du verdict : « Je n'ai jamais rencontré un homme aussi incorruptible et honnête. » Son geste laisse son entourage sans voix. Comme tout suicide dans ce qu'il ajoute d'impuissance et de culpabilité à la douleur. « L'heure n'est pas aux déclarations. Comprenez-nous », a le courage de répondre l'un des membres du groupe. « Nous ne sommes pas en état », murmure un membre de la famille. « Cela touche tant à l'intime. C'était une fille formidable… Par pudeur, personne ici ne souhaite s'exprimer », répond la maison de disques Barclay. Le chanteur, sous contrôle judiciaire jusqu'à fin juillet 2010, préparait, en toute discrétion, un nouvel album avec le groupe pour la fin 2010. Sur les forums, hier, les messages de ses fans l'encourageaient : « Bertrand, le sort s'acharne sur toi. Sois fort et surmonte cette douloureuse épreuve. »

 

  Kristina-Rady-ex-femme-de-Bertrand-Cantat

 

 

  Marie Trintignant2016

Marie Trintignant015Du côté d'Uzès, entretiens avec André Asséo, 
par Jean-Louis Trintignant, 
Cherche Midi, 198 p., 16 euros (en librairie le 10 mai).

(André Asséo Nous échangeons quelques paroles d'amitié. Je n'ose attaquer la disparition de Marie. La pudeur de Jean-Louis m'empêche d'en parler. Il doit sans doute s'en apercevoir, puisque, à l'issue d'une phrase sans grand intérêt il enchaîne ainsi:)

 Jean-Louis Trintignant La mort de Marie fut la plus grande souffrance de ma vie. Il était impossible d'imaginer un jour sans entendre sa voix, sans voir son sourire. Rien au monde n'aurait pu m'atteindre davantage. Pendant deux mois, je suis resté prostré. Un mort-vivant, incapable du moindre mouvement. Deux mois pratiquement sans ouvrir la bouche, sans émettre le moindre jugement. La vie autour de moi passait sans que je m'en aperçoive. Au bout de ce long temps, j'ai décidé de vivre. De revivre. La poésie est venue à mon secours. Déjà, avec Marie, nous avions travaillé Apollinaire. Il me fallait suivre ce chemin. La poésie est devenue plus importante qu'elle ne l'était auparavant. Elle fut pour moi un refuge qui représentait une vie différente. [...]

 Au plus fort de ta souffrance, y a-t-il eu des moments où tu as pensé au suicide?

 Bien sûr. Lorsque la rage est en toi, les sentiments les plus extrêmes deviennent normaux. Mais j'y pense toujours. Tout le temps. J'ignore si la mort peut être plus forte que les rares moments de bonheur que me procurent un spectacle de poésie ou un repas avec un ami.

Marie Trintignant
Marie Trintignant en 1996 (Sipa)

Un jour, tu m'as assuré que si tu rencontrais l'assassin de Marie, la haine que tu avais en toi pourrait t'amener à le tuer.

 Aujourd'hui encore, le manque de Marie, la douleur causée par son absence sont tellement évidents qu'un supplément minime de souffrance pourrait me conduire à cet acte. Mais je me dois de penser aux quatre enfants dont ma fille s'occupait avec tant d'amour, et je me dis qu'ils méritent autre chose que de la haine. [...]

 

 

SAMUEL BENCHETRIT (né le 26 juin 1973 à Champigny-sur-Marne) est un écrivain, acteur, scénariste, réalisateur, et metteur en scènefrançais.

  Samuel Benchetrit Deauville 2011 croppedBenchetrit dernier maria373ffb

Biographie Benchetrit

Issu d’une famille modeste (son père est serrurier), il met un terme à sa scolarité à 15 ans pour se lancer dans la vie professionnelle1. Accumulant les petits emplois, il travaille par exemple comme assistant photographe ou comme ouvreur de cinéma1.

En 2000, il publie son premier roman, Récit d’un branleur.

Après avoir réalisé deux courts-métrages, il passe au long en 2003 avec la comédie Janis et John, où il dirige sa compagne de l'époque Marie Trintignant. Samuel Benchetrit garde un souvenir douloureux de son adolescence, un thème souvent abordé dans ses romans, de plus en plus personnels. À 33 ans, il entame ainsi sa biographie en 5 tomes sous le titre Les Chroniques de l’Asphalte, dont le 1er tome est paru en 2005 et le deuxième en 2007. Le troisième tome de la série sort en 2010.

En 2008, il revient au cinéma avec J’ai toujours rêvé d’être un gangster, qui reçoit notamment le prix du meilleur scénario au Festival du film de Sundance 20082.

En 2009, il publie un nouveau roman, Le Cœur en dehors, qui obtient le prix populiste 20093.

En 2011 sort son 3e long métrage, Chez Gino, avec José Garcia.

Vie privéeSamuel Benchetrit a été l'époux de Marie Trintignant, il est le père de Jules1. Il vit aujourd'hui avec Anna Mouglalis, avec laquelle il a eu une fille, prénommée Saül1, née le 7 mars 2007. Elles apparaissent sur l’affiche du film J’ai toujours rêvé d’être un gangster.

Son fils Jules apparaît dans son film Chez Gino.BENCHETRIT Samuel-24x30-2008wNoir Déeir025

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans CINEMA
commenter cet article

commentaires

en savoir plus 10/07/2014 22:13

Je vous félicite pour votre paragraphe. c'est un vrai exercice d'écriture. Poursuivez