Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • https://t.co/WMu5oWiAYn
    https://t.co/WMu5oWiAYn Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e...
    J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture rouge avec photos Christian... https://t.co/uQZQbyZhvQ Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture...
  • https://t.co/vFbC5e52lE
    https://t.co/vFbC5e52lE Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • https://t.co/n3fOdLsXMm
    https://t.co/n3fOdLsXMm Christian Vancau (@VancauChristian) September 22, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969
    Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une vraie tempête et nous partons en train avec Jean-Pierre Michaux et Marcel Reynders. Dés notre arrivée dans une serre magnifique où les tables sont déjà dressées, nous sommes...
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans -...
    Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969 - le blog totems par : Christian VANCAU https://t.co/syTVczuVu0 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017 Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une...
  • Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut...
    Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut désormais être téléchargé depuis l'adresse... https://t.co/xloUA5csh3 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017
  • https://t.co/pPLeKPWBkx
    https://t.co/pPLeKPWBkx Christian Vancau (@VancauChristian) September 19, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/yD4hlUcVqS
    https://t.co/yD4hlUcVqS Christian Vancau (@VancauChristian) September 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/eIXLLD1WNc
    https://t.co/eIXLLD1WNc Christian Vancau (@VancauChristian) September 17, 2017 Christian Vancau shared his post.

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 09:18

Victor HUGO 1802 - 1885... à savoir le 19e siècle en France

Les grandes étapes historiques et culturelles, pour commencer. Nécessité de  restituer Hugo dans l'histoire de ce siècleRésumé Bio 1

Bio Hugo Résumé 2-copie-2

 

Je reprends à ma manière.

En 1815, le Congrès de Vienne, c'est la fin de Napoleon 1er.

De 1815 à 1830, l'avènement de la Restauration de la Monarchie avec le retour de Louis XVIII et ensuite Charles X. Révolution. Les barricades..1830 Fin de Charles X

De 1830 à 1848, Les Trois Glorieuses, la Monarchie de Juillet avec Louis-Philippe d'Orléans.

En 1848, la Deuxième République. Arrivée de Louis Bonaparte, neveu de Napoleon Ier qui est élu Prince-Président de la République au suffrage universel. Victor Hugo, qui le soutient, est élu Député. La Constitution  interdit à Louis Napoléon de briguer un second mandat. Il fait donc abroger la constitution et en 1852 il proclame L'Empire (le second) et devient Empereur sous le nom de Napoleon III , ce qui provoquera l'Exil de Victor Hugo pour la Belgique (Bruxelles) et  très rapidement pour Jersey et puis pour  Guernesey1851

En 1870 Napoleon III rend l'âme devant les Prussiens (Bataille de Sedan). A Paris c'est la Commune en 1871. Napoleon s'enfuit en Angleterre et la Troisième République est proclamée. Hugo revient d'exil.

 

Chronologie de Victor HUGO.

Il serait peut-être bien de parler prélablement du contexte familial. Le père Leopold, un Lorrain, dit Brutus et la mère Sophie Trébuchet, une VendéenneLe Général Leopold Hugo et sa femme Sophie TrébuchetLes Parents de VictorNé à Nancy en 1773, Joseph Léopold Sigisbert Hugo, fils de menuisier, entame très tôt sa carrière militaire: engagé volontaire en 1789, mais congédié car trop jeune, il doit attendre 1791 pour intégrer l'armée. Acquis aux ideaux de la Révolution, ardent républicain, il se rebaptise lui-même "Le sans-culotte Brutus Hugo" et sert contre les chouans en 1795. Affecté à l'état-major de l'armée du Rhin, il prend part à la bataille de Marengo et sa bravoure lui vaut d'être nommé chef de bataillon, puis commandant de la place de Lunéville, où il se fait remarquer de Joseph Bonaparte, qui devient son protecteur. Ses multiples campagnes lui laissent cependant le temps d'écrire sur toutes sortes de sujets:" Projets d'entretiens des routes par des hommes inhabiles au service actif". " Moyen de détruire dans ses larves le ver rongeur de l'Olivier en Corse"...mais aussi des romans et des vers qu'il publiera une fois la retraite venue en 1815. 

En 1802, il est  muté à Marseille pour des raisons disciplinaires, avec femme et enfants et Sophie le quittera pour gagner Paris, prétextant de devoir y aller pour débrouiller les affaires de son mari mais en réalité pour y retrouver son amant, Victor de Lahorie. Les enfants sont restés avec leur père, qui est muté en Corse à Bastia en 1803, puis à lle d'Elbe que le premier consul Bonaparte veut transformer en bastion. Là-bas Leopold trompe son ennui et sa femme infidèle dans les bras de la belle Catherine Thomas. Sophie arrive le 11 décembre 1803 et retrouve ses enfants.

Mais elle retournera à Paris, rue de Clichy le 16 février 1804, avec ses enfants cette fois. Hélas son amant Lahorie est recherché pour un complot contre Bonaparte, ce qui n'empêchera pas celui-ci de devenir Empereur en 1804. En 1805, Victor Lahorie viendra se réfugier chez Sophie pendant quelques jours et le petit Victor Hugo fera connaissance de son parrain..eh oui....

Pendant ce temps Leopold Hugo, loin des siens, se prépare à de nouvelles aventures, en Italie cette fois, sous les ordres du Maréchal Masséna qui vient de se lancer à la conquête du Royaume de Naples. Leopold Hugo fait tant et si bien que sa bravoure et notamment ses prouesses lors de la bataille de Caldiero, est récompensée par Joseph Bonaparte, monté sur le trône de Naples. Leopold est devenu gouverneur de la province d'Avellino, après être venu à bout du fameux Fra Diavolo qui faisait régner la terreur dans les campagnes de Naples à la tête de ses hordes de brigands. Avec Catherine Thomas, qui s'affiche ouvertement à ses côtés, Leopold vit maintenant confortablement, installé dans un vaste palais, avec une armée de domestiques à son service. Nous sommes en 1806.

En janvier 1807, un autre Hugo, l'Oncle Louis, enrichit la mythologie guerrière de la famille en prenant part en Russie, à la sanglante bataille d'Eylau. Toutes ces prouesses militaires produisent leur effet sur les enfants Hugo, restés à Paris. Leur mère, elle, se montre plus intéressée par les perspectives pécuniaires que laisse envisager la nouvelle situation de son mari dont la solde a été considérablement augmentée. Si elle n'est guère enthousiaste à l'idée de partager à nouveau la vie et le lit de "Brutus", elle convoite, en épouse légitime la part qui lui revient. Aucun soupçon ne semble peser sur elle et menacer sa famille mais elle sait que sa liaison  avec Victor de Lahorie, toujours pourchassé par les sbires de Fouché, le tout puissant chef de la police, est comme une épée de Damoclès dont il serait bon qu'elle se protège en s'éloignant de Paris. A la fin de 1807, Sophie avertit Leopold qu'elle part avec les enfants le rejoindre en Italie.

Après avoir connu successivement Besançon, Marseille, La Corse, l'île d'Elbe, puis Paris, Victor Hugo, désormais âgé de cinq ans, s'apprête à franchir les Alpes. Mais Sophie s'installera très vite à Naples et dès décembre 1808 c'est déjà le retour à Paris, dans l'Impasse des Feuillantines donnant sur la rue St Jacques.

C'est pour un étrange visiteur que Sophie a fait restaurer la vielle chapelle transformée en gîte. Monsieur de Courlandais n'est autre que Victor de Lahorie, venu chercher refuge auprès de sa maîtresse. le nouveau venu se lie d'amitié avec les enfants, suit avec attention leurs progrès scolaires, joue le rôle d'un nouveau père. le vrai pèrs, lui, est depuis un an en Espagne.

Mais le 30 décembre 1810, on frappe à la porte des Feillantines. C'est la police venue saisir Lahorie et l'emmener au donjon de Vincennes;

Dès 1811 la famille Hugo se dirige vers l'Espagne et s'installe à Mafrid. Joseph Bonaparte, souhaitant que ses généraux fassent montre d'un peu plus de correction dans leur vie de famille. Il va même jusqu'à exiger de Leopold qu'il quitte sa maîtresse. Mais l'Angleterre menace l'Espagne et Sophie décide de rentrer aux Feuillantines à Paris en traversant une Espagne mise à feu et à sang, avec ses enfants. Et c'est le coup d'Etat contre Napoleon, Lahérie libéré, l'échec du complot et la condamnation à mort de Lahorie, affichée dans tout Paris le 23 octobre 1812.

Ensuite c'est l'effondrement de l'Empire. Sophie s'installe rue des Vieilles Tuileries au n°2 (l'actuelle rue du Cherche-Midi) . Mais en février 1815, Leopold obtient de la Justice la tutelle de ses enfants et vient enlever Abel, Eugène et Victor, pour les placer à la Pension Cordier( St Germain-des-Prés), tenue par un abbé défroqué. 

Et c'est 1815, l'armistice est signé à Saint-Cloud. Louis XVIII retrouve son trône

 

Originaire de Nantes, Sophie Trébuchet, née en 1772, se retrouve orpheline de bonne heure. Sa mère meurt en 1780 et son père, trois ans plus tard. Elle grandit, élevée par son grand-père et une tante à Chateaubriant où elle rencontre Léopold Hugo qu'elle épouse civilement à Paris le 15 novembre 1797. Elle était plutôt voltairienne , à savoir pour le moins, sceptique vis-à-vis du catholicisme, et certainement républicaine. Très soucieuse de la réussite de ses fils, elle leur impose une discipline morale sévère.

Ce qui ne l'empêche pas d'avoir un amant, Victor de Lahorie.Les années Hugo 1802-1885

1802. Le 26 février à 22h0, naissance à Besançon de Victor Hugo, troisième fils, après Abel et Eugène, du futur général d'Empire Léopold Hugo et de Sophie Trébuchet685px-Victor Hugo birthplace Maison natale à Besançon  Hugo à Besançon

 

1803. Naisssance d'Adèle Foucher, future épouse de Victor Hugo.

 

1806. Naissance de Julienne Gauvain, future Juliette Drouet.

 

1809-1810. Victor Hugo réside aux Feuillantines à Paris avec sa mère et ses frères, Albert et Eugène. Les enfants jouent avec Adèle Foucher. Le jardin et le grenier de l'ancien couvent des  Feuillantines sont les lieux  privilégiés de Victor et de ses frèresFeuillantines097Feuillantines

 

1811. Séjour à Madrid. Eugénie et Victor sont placés au "Collège des Nobles". Le convoi du voyage en Espagne, un dessin de Jules Garnier. "Enfin le convoi est constitué. trois cents voitures, des milliers de soldats sous le commandement du Marquis du Saillant (Un assaillant-né) sont chargés d'escorter le trésor de douze millions or destiné à Joseph Bonaparte pour l'administration des affaires espagnoles. Au milieu de cette équipée, les enfants Hugo sont à la fêteVoyage en Espagne

 

1812. Retour aux Feuillantines.

1815. Eugène et Victor entrent en pension à Paris.

 

1817. Mention d'encouragement pour Victor, à un concours de l'Académie française

 

1819. Victor Hugo obtient Le Lys d'Or au concours poétique des jeux floraux de Toulouse. Il fonde avec ses frères, "Le Conservateur littéraire"Victor Hugo à 17 ans

Rencontre de Chateaubriand auquel Hugo voue une grande admirationChateaubriand

1820. Roman Bug Jargal.1820-1829

 

1821. Mort de la mère de Victor Hugo, Sophie Trébuchet

 

1822. Poèsie: Odes et Poésies diverses

Mariage avec Adèle FOUCHERmadame-victor-hugo---louis-boulanger

 

1823. Roman: Han d'Islande.

 

1824. Poésie: Nouvelles Odes

Naissance de Leopoldine Hugo.

 

1826. Roman: Bug-Jargal seconde version.
Naissance de Charles Hugo.

 

1827. L'Ode à la colonne de la Place Vendôme" et au Théâtre: Cromwell et sa préface.

 

1828. Mort du père de Victor Hugo, Leopold.

Naissance de son fils Victor, dit François-Victor. Voici les quatre enfants de victor Hugo de haut en bas et de gauche à droite: Léopoldine, Charles, Victor (François-Victor) et AdèleLes enfants de victor Hugo083-1

1829VH en 1829

Les Orientales.

Le dernier jour d'un condamné.

Marion de Lorme (Théâtre)

 

1830 Au Théâtre, HERNANI qui crée l'évènement. Louis-Philippe d'Orleans est nommé Roi des Français à l'issue des trois Glorieuses.  Monarchie parlementaire.1830-1842 La Gloire

1830 Fin de Charles XHERNANI.jpgNaissance d'Adèle Hugo.

Début de la liaison entre Sainte-Beuve et Madame Victor Hugo. C'est Sainte-Beuve qui est venu l'avouer à Victor Hugo.

 

1831 Roman: "Notre Dame de Paris".

Début des grands travaux HAUSSMANN dans Paris1831 Les Grands Travaux-Haussmann

Poésie: "Les Feuilles d'automne".

 

1832. Installation Place Royale (Place des Vosges). Voici la Place, la Maison-Musée Victor-Hugo, l'Entrée et le grand escalierPlace des Vosges

P1080084Place des Vosges Entrée Maison Hugomaison-de-victor-hugo-L'escaler

 

Théâtre "Le roi s'amuse"

 

1833. Théâtre: Lucrèce Borgia et Marie Tudor.

Début de la liaison entre Victor Hugo et Juliette DROUET, actrice qui joue dans les deux pièces ci-dessus. La voici dans Lucrèce Borgia(Photo du dessous)Juliette Drouet (Noël)Victor Hugo-Drouet 

Leur liaison durera 50 ans jusqu'à la mort de celle-ci (1883).

 

1834" Littérature et philosophie mêlées"

Roman : Claude Gueux.

 

1835. Théâtre: Angelo Tyran de Padoue

Poésie: Les chants du crépuscule;

1837. Poésie: Les Voix intérieures.

Premier voyage en Belgique avec Juliette Drouet.

1838. Théâtre: RUY BLASRuy Blas

1840. Poésie: Les Rayons et les Ombres.

Voyage avec Juliette Drouet sur les bords du Rhin et dans la Forêt Noire.

1841 Election à l'Académie française.

  1843-1850

1843. Théâtre: Les Burgraves.

Mariage de Leopoldine Hugo avec Charles Vacquerie le 15  février.

portrait leopoldine hugo 1824Portrait de Léopoldine en 1824

Le 4 septembre, mort des deux époux qui se noient dans la Seine à Villequier, lors d'une excursion en bâteau. Voici ce qu'écrivait Leopoldine à son frère François Victor âgé de 15 ans. Nous sommes le 25 août: "J'étais hier mon cher petit Toto, au bord d'un lac vert et charmant qui est à 4000 pieds de hauteur dans la montagne et qui a douze cent cinquante pieds de profondeur. Rien n'est plus gracieux et plus joli que ce lac. L'eau en est glaciale. Si l'on y tombe, on est mort. C'est ce qui est arrivé il y a deux ans, à deux jeunes mariés dont le tombeau est au bord du lac sur un rocher. J'y ai cueilli cette petite fleur... Celle-ci s'appelle une cinéraire. Elle est bien nommée comme tu vois, venant sur un tombeau. Le Lac s'appelle le lac de Gaube"

1845. Victor Hugo, nommé pair de France.

Flagrant délit d'adultère  avec Leonie Biard.Leonie Biard

Début de la rédaction des futurs"Misérables".

1847 Discours à la Chambre des Pairs sur la famille Bonaparte, dont Hugo réclame la fin de l'exil.

Ecrit le 4 octobre 1847, veille du jour anniversaire de la mort de Léopoldine, ce poème s'inscrit dans la série des pièces composées chaque année en memoire de la tragédieDemain dès l'Aube

 

1848. Le 4 juin, Victor Hugo est élu député de Paris, comme Louis-Napoléon Bonaparte.

1er août, fondation par les fils de Victor Hugo de L'Evènement, journal politique qui soutient la candidature de Bonaparte à partir de fin octobre.

Ci-dessous Hugo caricaturé par Daumier, lors de son premier discours à l'Assemblée

    Daumier VH en 1849 lors de son éléction à l'Assembl.cons1849. Elu député conservateur, Hugo se rapproche des positions de la gauche. Discours sur La Misère et sur L'affaire de Rome.1848 La Montagne

 

1850. Discours dur "La Liberté de l'enseignement, le Suffrage universel et La liberté de la Presse. Hugo à gauche de l'Assemblée.

Intense création graphique .Hugo dessine chez Juliette Drouet.Sub Clara Nuda Lucerna

 

1851. En février, Hugo visite les caves de Lille, sorte de ghetto où vit une population misérable. En juillet Discours à l'Assemblée contre la révision de la Constitution demandée par Louis Bonaparte.

Les deux fils Hugo sont incarcérés pour délit de presse.

Du 2 au 11 décembre, Hugo tente d'organiser la  résistance au coup d'Etat.1851

Le 11 décembre 1851, Hugo quitte Paris pour Bruxelles. Juliette Drouet le suit avec ses manuscrits.

C'est le début de L'EXIL (à suivre) 

Partager cet article

Repost 1
Published by Christian VANCAU - dans ECRIVAINS
commenter cet article

commentaires

serrurerie paris 29/03/2015 12:22

Votre blog est une source d'inspitation ! merci pour vos articles.
Patrick.

dofus-generateur.blogspot.fr 28/03/2015 12:40

Merci pour cet article .