Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 08:34
Repost 0
Published by Christian Vancau
commenter cet article
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 09:20
Repost 0
Published by Christian Vancau
commenter cet article
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 08:02
Repost 0
Published by Christian Vancau
commenter cet article
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 10:21

Je croyais autrefois, à l'âge des étoiles et des sources et Du rire et des premiers espoirs Être né pour tout dire N'être là que pour ça Intoxiqué très tôt par le besoin d'écrire, je me suis Avancé parmi vous, pas à pas, Et l'on m'a regardé comme un énergumène Comme un polichinelle au sifflet bien coupé Qui savait amuser son monde...

Repost 0
Published by Christian Vancau
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 11:43
Repost 0
Published by Christian Vancau
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 09:48

 

Tout a commencé en janvier 2012, lorsqu'Hugo Horiot m'a écrit qu'une certaine Roz Allera avait acheté le DVD Homme de Boue et qu'elle voulait absolument me rencontrer. Je vais donc voir sur Fb, vois cette photos et me dis "ce n'est pas possible c'est une péruvienne??" Jugez vous-mêmes....Roz Roselyne Allerav

ROZ-copie-1Une conversation s'engage sur Facebook, parfois même en intalien pour mon plus grand plaisir

  • Conversation démarrée 28 janvier 2012
  • Christian Vancau
    Christian Vancau
     

    Dans quel pays habites-tu Roz????

     
  • Roz Roselyne Allera
    Roz Roselyne Allera
     

    Bonjour Christian, j'aurai aimé être une Andine mais non !!! J'habite pas très loin de chez vous à Metz exactement...mes parents sont d'origine italienne  

     

    Je viens de voir que que nous avons un point commun !!!! L'italie  

     
  • 28 janvier 2012
  • Christian Vancau
    Christian Vancau
     

    Metz à 1h30 de chez moi, via Luxembourg-Arlon. Où avez-vous vu que j'avais une arrière-grand-mère italienne, dans ma biographie???Elle s'appelait Laura della Morte. Est-ce à cause de cela que j'aime autant la langue et la terre d'Italie. Mais vous savez que je suis un peau-rouge en réalité et vous une fille de CUzco ou de BOgota. Vous êtes incroyablement typée, à telle enseigne que j'ai imprimé une photo de vous et l'ai mise dans mon journal. Parle--moi un peu de toi, de tes goûts, de tes passions, si tu veux bien sûr. Qu'est-ce qui t'a boosté dans ce film "L'Homme de Boue"??Je t'embrasse. OUi je sais j'ai commencé "vous" et terminé "tu"

Date : 17/02/2012 13:47:17
Sujet : Re: Réf. :
 

 
Ti scrivo 5 minuti soltanto per ti augurare un bellissimo week end in buona compagnia...
Lo sai che ogni volto che ti leggo scopro un altro te....sei stupendo...quante cose che sai !!!!  E quanto belle personne hai rincontrato...In fate la casualità non esista  e la vita ti mette sulla tua via delle gente che ti assomigliano...(sto pensando a Françoise, Hugo e Hermine Horiot) Si vedi nelle tue foto la bellissima complicitàche avete tutte 4...come se vi conoscevate da sempre.

 

Et le 8 mai 2012, à 10h15, Roz arrive à Moircy avec un ami bien sympathique Vincent Antoniazzi. Il sont venus de la région de Metz, en audi noire. Vincent est un Sarde et Roz est française d'origine italienne. Elle a une fille de 14 ans qui s'appelle Judith

 

Et comme il fait soleil nous commençons à visiter le jardin, les totems et les étangsP1090685

P1090686P1090687P1090688Roz Allera et Vincent Antiniazzi...et ma Chienne CanailleP1090691Ensuite on prend l'apéro dehors, Pastis et Pineau. Roz travaille comme secrétaire comptable dans l'entreprise de son beau-frère. Comme toujours je parle beaucoup. Vincent est un silencteux, un homme d'écoute. Je le ressens très bien. Et Roz est pleine de vie et de curiosité. Elle lit ma biographie et en est arrivée à mon mariage en 1962.

Vers 13h00 brusque changement de temps alors qu'on s'apprêtait à manger dehors, on rentre et on vistte l'intérieur du territoire jusque 15 heures. Voici ce que cela donne

P1090694P1090696P1090697P1090699P1090701Roz est dans son élément....P1090702P1090703P1090705-002P1090707P1090708P1090709On ne mangera qu'à 15 heures, charcuteries et fromages italiens qu'ils ont apportés. Délices. J'ouvre une bouteille de vin chilien. Et vers 17h00 c'est lé départ, les adieux, après la vaisselleP1090706-001

P1090711Eh Vincent prends nous en photo !!!!

 P1090713P1090714P1090715P1090716P1090720P1090721P1090723ILs sont devenus mes amis....et nous allons nous revoir, à Metz cette fois, fin mai 2014, chez Roz, en revenant du Sud avec Danielle

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Mes AMIES et AMIS
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 08:49

MANDRIN en cours de tournage. A SUIVRE....et allez voir le site PROJET MANDRIN. Michèle Laurence et son compagnon Jean-Max Peteau, qui m'ont reçu chez eux à Montmartre en octobre 2010. Michèle avec qui j'avaois pris RV au Cimetière de Montmartre et qui m'a emmené sur la tombe de Truffaut. C'était la fête du vin ce jour-là et il faisait caniculaire


UNE SEMAINE DE TOURNAGE…
by MICHELE LAURENCE ACTE 2


Gerard Thomas chef op et Jean-Max Peteau réalisateur devant le lac d'Aiguebelette
... Non, je n'étais pas devant la caméra, pas même derrière, mais à côté et j'en ai recueilli bien du plaisir ! Certes, j'aime jouer la comédie et être dans la lumière (surtout sur les planches) mais les occasions se font de plus en plus rares, puisque d'une part, j'ai eu la mauvaise idée de naître femme dans un métier qui compte en moyenne 5 rôles d'hommes pour un rôle de femme et d'autre part, parce que je ne suis pas assez maline pour m'écrire un solo dans lequel je raconterais ma vie, passionnante à n'en point douter, et unique ! Mais par bonheur j'ai plusieurs cordes à mon arc (je dirais même que ce n'est plus un arc, mais une harpe !) et ma passion demeure toujours intacte pour le public et les gens en général. J'adore par exemple élaborer et participer à des documentaires, donc celui-ci, "1725-1755, les années Mandrin" allie tous les plaisirs puisqu'il fait partie intégrante de l'ambitieux "PROJET MANDRIN" (voir détails sur notre nouveau site : http://www.projetmandrin.com ) qu'il est le complément historique du long métrage de fiction à suivre et qu'il me donne l'occasion d'assouvir ma passion pour l'Histoire et les histoires en allant à la découverte de personnalités formidablement enrichissantes.

Aux archives départementales avec Jean Luquet le directeur qui explique l'utilisation de ces cartes à jouer du XVIIIe siècle
Cette semaine de vadrouille dans l'Avant-Pays-Savoyard, l'Ain et l'Isère m'a permis d'approcher certains beaux documents du XVIIIe siècle aux Archives Départementales de Chambéry grâce à son directeur Monsieur Jean Luquet ou Madame Corinne Townley historienne et archiviste ou bien de feuilleter un "livre de raison" de la même période détenu par un autre historien, maître de conférence à l'université de Savoie, Monsieur Bruno Berthier, qui l'avait hérité de l'un de ses lointains ancêtres.

La Voie Sarde à St Christophe de la Grotte
Que du bonheur, vous dis-je, sans oublier bien sûr nos amis éleveurs et cultivateurs qui ont accepté en riant de se faire poudrer le nez pour passer devant la caméra et nous livrer aussi bien quelques savoureuses histoires de contrebande...Maintenant tout le travail reste à faire. Le documentaire de 52'destiné à une chaîne de télé se déclinera également en modules de quelques minutes sur notre site. Vous pourrez donc suivre toute notre aventure en "direct" et au plus près de la création à nos côtés. Donc n'oubliez pas et n'hésitez pas à ouvrir toutes les portes, à cliquer sur tous des déroulants vous y découvrirez peut-être...un trésor !

Votre servante à l'entrée du "Repaire de Mandrin" en compagnie de la facétieuse et dynamique Gwenolla de l'Office du Tourisme du Val de Guiers
...Et pour terminer un petit cadeau "La baignoire (dite) de MANDRIN" au Château de Rochefort où il fût arrêté dans la nuit du 10 au 11 mai 1755 en terre étrangère -le Royaume de Piémont-Sardaigne n'était pas encore "notre" Savoie...On appelle ça une violation de frontière...
Il s'était peut-être auparavant délassé dans cette baignoire sans imaginer sa fin tragique quinze jours plus tard...

MICHELE LAURENCE ACTE 2 | 03/11/2014 à 17:13 | Catégories: Mes Articles | URL: http://wp.me/p2xv5v-kH
Comment
Voir tous les commentaires



Désouscrire pour stopper la notification des articles de Michèle LAURENCE ACTE 2.
Modifiez vos préférences d'envoi sous Gestion des Souscriptions.
Problème de clic? Copiez et collez cette URL dans votre navigateur:
http://michelelaurence.wordpress.com/2014/03/11/une-semaine-de-tournage/




Merci d’avoir choisi WordPress.com



Repost 0
Published by Christian Vancau
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 21:06
Le Projet Mandrin
Repost 0
Published by Christian Vancau
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 17:06
Repost 0
Published by Christian Vancau
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 16:05
    Les Mées, en provençal Lei Meas, est une commune française située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Méensdcartex749px-Map commune FR insee code 04116vpenitents itPlaine des Mées-3-copie-1La Plaine des Mées

Patrimoine naturelpenitents1-copie-1

 
800px-FR-04-Les Mées1
 
Une formation géologique très particulière, nommée les Pénitents est un site classé. Ce nom provient de la forme d'une masse rocheuse très découpée, à côté du village, qui évoque un groupe de moines coiffés de capuches pointues. Celle-ci est le résultat de l'érosion sur le substrat rocheux, qui possède des irrégularités de cohésion, et conduit donc à des zones proéminentes et à d'autres surcreusées. Ce substrat est la « formation de Valensole », conglomérat formé par une accumulation de débris subalpins au cours de la fin du Miocène et du Pliocène, épais de plusieurs centaines de mètres. Bien que la façade des Pénitents évoque des formes rocheuses plus ou moins coniques, il s'agit d'un ensemble de crêtes et de minuscules canyons, s'interrompant simultanément sur un plan vertical. Cette formation s'étire sur environ un kilomètre, et l’abrupt le plus haut atteint 114 mètres.
 800px-FR-04-Les Mées2-copie-1
On les appelle les Pénitents des Mées en raison de leur silhouette ; d'après la légende, ils représentent les moines de la Montagne de Lure qui ont été pétrifiés (au sens propre) par saint Donat au temps des invasions sarrasines pour s'être épris de belles jeunes femmes mauresques qu'un seigneur avait ramenées d'une croisade. Les rochers ressemblent effectivement à une procession de moines encapuchonnés de leur cagoule pointue que l'on devine alors honteux de leurs désirs si l'on connaît la légende… Chabanon 054 Small
 
Un seul sentier permet de traverser cette barre rocheuse. Il rejoint les crêtes en partant du village et longe par le haut cet ensemble, puis le traverse à une extrémité, et le longe par le pied. Les autres canyons sont d'accès difficile et très dangereux à cause des chutes de pierres fréquentes. La pratique de l'escalade n'y est pas possible, la roche n'ayant pas la cohésion appropriée. penitents
 
On trouve, dans cette masse rocheuse sculptée deux grottes d'accès facile (la Grotte des Loups et la Grotte du Magicien), ainsi qu'une cavité à l'accès extrêmement difficile, dans laquelle se trouve deux poutres entrecroisées ("La Croix"), dont l'âge et l'origine sont mystérieux. En outre, il a été observé dans ce labyrinthe rocheux des marques d'installations anciennes dans un endroit stratégique (entailles dans la roche pour installer des poutres), mais ces vestiges ne sont pas datables. FR-04-Les Mées4
 
Au XVIIIe siècle, une galerie de 200 m a été creusée au travers de la barre rocheuse afin de s'affranchir des eaux de ruissellement qui dévastaient le village lors des orages.
 
La chapelle Saint Roch est construite à quelques mètres de la base de la masse rocheuse, au-dessus du village. Son origine remonte au XIe siècle, elle a été largement modifiée ensuite.
 Chapelle St Roch-5275 2
L'intersection du 44e parallèle nord et du 6e méridien à l'est de Greenwich se trouve sur le territoire de la commune (voir aussi le Degree Confluence Project).
 
La culture de l’olivier est une culture importante aux Mées, de manière ancienne. L’oliveraie occupait 296 ha en 1820, sur la terrasse dominant la Durance. La production d’huile d’olive était très importante jusqu’au début du XXe siècle avec 50 000 pieds en 1929, avant de connaître un déclin assez marqué au XXe siècle, qui se termine avec seulement 30 500 pieds en 1994. Ce repli est cependant moins marqué que dans le reste du département[]. Depuis le début des années 1990, le renouveau de l’oliveraie a été subventionné par le ministère de l'Agriculture ; des arbres qui n’étaient plus exploités ont aussi été remis en culture. En 2005, l’oliveraie atteignait les 386 ha et 63 000 arbres. L’huile d’olive est extraite dans un des deux moulins de la commune, l’un étant privé et l’autre coopératif. Outre son rôle économique, l’oliveraie peut aussi jouer un rôle de limitation des incendies de forêt, en tenant le rôle de pare-feu. Les oliviers ont aussi un aspect patrimonial : certains oliviers de la commune dépassent les 200 ou 300 ans.
 
La viticulture est ancienne aux Mées : son vin était réputé du XVIe au XIXe siècle. La vigne occupe de 1853 à 1880 plus de 800 ha, produisant un vin de garde destiné à la consommation locale et à la commercialisation régionale. Le vignoble des Mées connaît un effondrement après la crise du phylloxéra, avec 235 ha en 1929, 76 en en 1956 et deux hectares en 2000. La baisse de qualité accompagne l’effondrement des surfaces exploitées : en 1956, 72 % des ceps sont des hybrides ou des cépages interdits. Les surfaces cultivées sont divisées en parcelles minuscules, d’un demi-hectare en moyenne, ce qui explique conjointement la disparition du vignoble : il était devenu un vignoble d’autoconsommation, auquel les exploitants ne consacraient pas les soins nécessaires.

 

 

Risques naturels et technologiques

 
 
Aucune des 200 communes du département n'est en zone de risque sismique nul. Le canton des Mées est en zone 2 (sismicité moyenne) selon la classification déterministe de 1991, basée sur les séismes historiques, et en zone 4 (risque moyen) selon la classification probabiliste EC8 de 2011. La commune des Mées est également exposée à trois autres risques naturels:Blé aux Mées
La commune des Mées est de plus exposée à plusieurs risques d’origine technologique :
  • celui de rupture de barrage : en cas de rupture du barrage de Serre-Ponçon, toute la vallée de la Durance serait menacée par l’onde de submersion ;
  • celui de transport de matières dangereuses, par route et par canalisations
    • la départementale RD4 peut être empruntée par les transports routiers de marchandises dangereuses ;
    • le gazoduc servant à alimenter Digne en gaz naturel traverse la commune et constitue donc un facteur de risque supplémentaire ;
  • le risque industriel : la commune est menacée par les accidents qui surviennent à l’usine Arkema de Saint-Auban, classée Seveso seuil haut.
Le plan de prévention des risques naturels prévisibles (PPR) de la commune a été approuvé en 2006 pour les risques d’inondation et de mouvement de terrain et le Dicrim existe depuis 2010. De plus, la commune est incluse dans le périmètre du plan particulier d'intervention de l’usine Arkema.
La commune a été l’objet de plusieurs arrêtés de catastrophe naturelle pour des inondations et des coulées de boue, en 1990 et 1994. Un seul des tremblements de terre ressentis dans la commune atteint une intensité macro-sismique ressentie de V sur l’échelle MSK (dormeurs réveillés, chutes d’objets). C’est celui du 22 octobre 1963, dont l’épicentre était situé à Malijai.

Lieux et monuments

Éléments remarquablesx

La commune contient deux monuments répertoriés à l'inventaire des monuments historiques et aucun lieu ou monument répertorié à l'inventaire général du patrimoine culture :
  • l'hôtel de Crose, inscrit depuis le 21 février 1989 ;
  • la chapelle Saint-Honorat classée depuis le 20 janvier 1983. D'architecture romane, elle est située près du village de Paillerols. Le chœur est bordé de chapelles qui forment un faux transept. Elle est entièrement voûtée en berceau. Le tympan du portail occidental est monolithe. Elle est datable du XIIIe siècle[. En mauvais état, le clocher-mur est partiellement tombé ; la façade est ornée d’un œil-de-bœuf. Elle fut au XIXe siècle l’église paroissiale du Plan-des-Mées.450px-Chapelle St HonnoratEglise ND de l'Olivier des MéesÉglise ND de l'Olivier des Mées
Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Alpes de Haute-Provence
commenter cet article