Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 04:43
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU

Mercredi 1er juin

Je vais au Delhaize. Des gens me reconnaissent à cause de l'article du Passe-Partout qui est un" toutes boites"

 

Par contre l'article de l'Avenir du Luxembourg qui devait paraître aujourd'hui ne s'y trouve pas

 

Assis dans le jardin je regarde la pierre que j'ai ramassée dans la Drôme à Hauterives. Fou ce qu'elle ressemble à Canaille

 

Onze personnes ont réservé un logement à Chenet

 

Un mail de Jean-Roch Focant

 

 

 

Jeudi 2 juin

Patrick Germain n'a toujours pas fait son article. Il veut se jeter sous un train. Ok d'accord mais fais d'abord l'article....

 

Ardenne-Hebdo n'a pas jugé utile de parler de la Fondation. Un certain Javaux. Je lui signale qu'il est le seul et je lui conseille de regarder TV Lux. Je suis loin de me douter qu'en 2010, il va devenir mon initiateur de Reiki

 

Willy va passer avec des panneaux destinés à indiquer la Fondation aux carrefours et devant la maison. Son panneau est magnifique. il a aussi fait le Logo. On regarde ensemble le reportage de TV Lux qui est superbe

 

La fille de NL, Anne-Julie m'annonce sa venue à l'Inauguration. Sa mère est rentrée le 29 mai du Languedoc Muriel Huberty viendra m'aider samedi dès 11 heures. Elle habite à Ethe

 

Vendredi 3 juin

Je bute mes haricots au pied des rames

 

Patrick Germain vient d'envoyer son article à l'Avenir

 

La Secrétaire du Ministre Elio di Rupo me téléphone pour l'excuser. Il ne pourra venir à l'Inauguration ??? Je lui dis qu'Elio et moi nous sommes "du même bord" et puis je réalise ma gaffe. Je voulais dire tous les deux de gauche

 

Céline et Etienne ne viendront pas

 

Une mini-tornade vers 16h15. Cela s'annonce mal pour le temps demain

La Casa verde m'annonce qu'ils ne livrent pas les pizzas. Il faudra aller les manger chez eux et leur cambuse est affreuse

 

Visite de Véronique Sholtus, secrétaire de la banque. M'amène une caisse et des bulletins de recouvrement pour ceux qui voudraient s'inscrire à la Fondation

 

 

Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU

Samedi 4 juin

Inauguration de la Fondation

Murielle Huberty arrive à Moircy à 11 heures

 

Coup de fil de France de Marcel Reynders. Touché 

 

A midi on grignote avec Muriel. Puis arrivée d 'Annick Blavier persuadée qu'on a fait un festin en son honneur, donc complètement déconnectée. Je lui dis que les gens de Natagora sont déjà en bas et que le public arrive à 14h30. Il faut préparer le bar et tout le reste. Non, je n'ai même pas le temps de lui offrir le resto. Muriel est consternée. Bref la grosse bourgeoise uniquement centrée sur elle-même. Très décevant. Je ne la reverrai jamais.Tout lui est dû comme me l'a dit Boris Kirilov de Redu

 

Le monde arrive à 14h30. Le stand des "Réserves naturelles-Natagora" est installé. Le temps est plus que gris, ce n'est vraiment pas de chance et peu à peu les gens de plus en plus nombreux vont s'agglutiner dans mon living. J'essaie de compter et arrive à 114 mais des gens partent et d'autres arrivent. Les gens de la Fondation sauf ma fille qui viendra à la fin, les Devresse, les Remacle, Les Pirenne, les Witmeur, les 5 organisateurs des Réserves naturelles, les Champion. Lambert Rocourt et Thérèse Guissart, Les Ruelle, Les Dacremont-Lhost, Jean-Roch Focant, Cabodi, le couple Daussin, Dominique Collignon, et Jeanine Descamps, le Couple  Rozier, Denyse Willem et les Remacle, le couple Hienckes, Monique Bossicart et sa fille Esthelle, Anne-Julie, fille d'NL et son ami Vincent, plus de nombreux inconnus etc......

 

Anne-Marie essaie de prendre les commandes de Pizza. Eric Neuberg commence à déborder d'alcool et essaie de se faire payer son repas, comme d'habitude. Je le fous dehors

 

Tous au resto à Libramont; Moi bien en retard car il faut fermer la maison. Je suis seul à une table. Grande délicatesse dess artistes qui viennent d'être reçus chez moi pendant 5 heures. J'attends Anne-Julie et Vincent qui se sont perdus et les retrouve avenue d'Houffaluse

 

Le resto est dégueu. Collignon vient me rejoindre à ma table avec Jean-Paul. Alain Schmitz est au resto mais n'est pas venu à Moircy???

 

Ensuite, il faut conduire tous "les logés" au gîte à Chenet. Il fait noir. Je me trompe de route. On arrive enfin. Je les installe et reviens

 

Devant ma porte de garage, Jean-Paul et Murielle dans la voiture, endormis. Ils se sont perdus. Je leur indique la route. Il doit être une heure du matin

 

Je ne suis pas très heureux. Tout a été décousu. Très mauvais temps. Soirée complètement ratée

 

Une belle plante offerte par Mariette Devresse

 

Jean-Pierre Ransonnet arrive tard et ne s'attarde pas

 

J'ai parlé longuement avec Anne-Julie dont la venue me touche beaucoup. Ie lui dis : "J'en ai bavé avec ta mère mais je suis toujours là. La Fondation c'est ma survie à cette rupture car ta mère je l'aimais vraiment". Julie travaille dans une fromagerie et a apporté de délicieux fromages

 

Vincent, son copain jardinier, a aperçu au ruisseau Est, un Balbusard des Roseaux, oiseau énorme. Il a raison car je vais le voir à mon tour le 9 juin, c'est bien un Balbusard

Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU

Dimanche 5 juin

Arrivée de Lieve qui veut rentrer à Bruxelles avec Annick, j'ignore pourquoi???. Finalement on nettoiera tout avec Murielle, Jean-Pierre Collignon et Jean-Paul Laixhay

 

On grignote à nouveau, du pain et des radis. Où sont tous ceux qui ont logé??? Puis on va chanter et jouer Brassens dans l'atelier car le temps reste maussade. mes 2 voisins du dessus du village, les Severijns,(les pollueurs de mon ruisseau) arrivent les premiers. Je les conduis à l'étang, sur un banc et reviens vers le portique pour accueillir des gens mais suis appelé au secours par Madame. Une syncope de Monsieur qui est tombé du banc tout au bord de l'étang. On appelle l'ambulance. Les premiers visiteurs s'empressent Les brancardiers s'amènent au fond du jardin.Voir ci-dessous K. C'est du grand spectacle

 

Madame Severijns ne veut pas rentrer dans l'ambulance et je la ramène chez elle. J'apprendrai qu'elle est cardiaque, elle aussi

 

Monsieur Sevrijns est rentré de la Clinique le soir et me téléphone pour me remercier. Il ne se souvient de rien

 

Souvent je me suis promené avec Canaille dans mes bras pour ne pas qu'elle s'enfuie et je disais aux gens "c'est ma femme". Ben oui un Monsieur qui reçoit chez lui des centaines de personnes et qui n'a pas de Madame, ce n'est pas normal

 

Les grands absents. Jean-Marie Mahieu,Marianne Poncelet, Benoît Piedboeuf, patrick Germain, tous mes "copians" de St Hubert, Bô Simon, Daniel Seret, Blandy Mathieu, Maryse Sampaix, André Klenes, Michèle l'amie d'Anne-Marie. Delecluse, Pascale Ravet, Gil Dons, Myriam Hornard, Daniel Daniel, José Bedeur, Boris Kirilov, Les Sautier

 

Jean-Pierre Ransonnet a trouvé l'ambiance superbe. Me donne raison d'avoir viré Neuberg. Il avait compris dans quel état il était

 

Beaucoup de visiteurs inconnus ce dimanche. Aucune idée du nombre...

 

Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU

Lundi 6 juin

J'envoie des mails aux administrateurs pour mettre des choses au point. Voir ci-dessous. Le mail adressé à Dalemans est envoyé à tous les administrateurs

 

Des échos. Pourquoi les gens boivent-ils tellement. Pas tous mais beaucoup?? Ce souper était nul. Chacun à sa table. Moi rejoint heureusement par JPC, JPL et Murielle et puis par Anne-Julie et Vincent. Sinon je mangeais seul. Les intrigues d'Annick Blavier dont j'apprends qu'elle voulait partir à 17h00 le samedi et entraîner Lieve avec elle. C'est une fouteuse de merde. Attitude désagréable de Lieve le dimanche matin. Apprends aussi que Neuberg a dit en voyant mon dépliant chez Céline "C'est plus beau qu'en réalité". C'est chouette les amis

 

 

 

 

 

 

 

 

Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU

 Jeudi 9 juin

Bientôt le Festival de Jazz à la Madelonne à Gouvy. Voir ci-dessous

 

Samedi 11 juin

A Musique 3, Jean-Pierre Collignon que j'écoute tous les samedi, parle de moi dans son billet hebdomadaire "L'Indispensable Monsieur Jean-Pierre". Surprise car il ne m'avait rien dit !!! Je l'enregistre comme toujours

 

Dimanche 12 juin

Visite  à l'improviste d'une cousine inconnue Claude Rolin. Voici la façon dont elle relatera sa visite dans le Journal de la Famille Rolin "La Tribune". En fait elle est venue après avoir entendu un billet de JP Collignon, sur moi et mon territoire, à la radio (Musique 3). Et comme elle était en WE à Poix St Hubert, elle est venue, bon pied, bon oeil

 

DES TOTEMS DANS LA PRAIRIE

UNE VISITE A MOIRCY CHEZ VANCAU Juillet 2OO5

Oui, oui c’est ici !!!

(Une maison chaulée ou le schiste doré se mêle au lierre fonçé et aux rameaux de vigne-vierge défeuillée ).

Entrez, montez par l’escalier !

(un énorme escalier tout en granit)

et attendez-moi

 (Je débouche dans un vaste atelier et m’arrête un moment éblouie. Tant de couleurs, d’objets, de formes vaguement familière ou délibérément étranges. Ca chatoye, ça rit, ça danse on dirait une immense chambre à jouer )

Oui vous avez raison d’ailleurs les enfants qui viennent ici sont ravis « On peut toucher, M’sieur ? » Ils courent partout, changent tout de place…les femmes aussi sont à l’aise. Les plus perplexes sont les hommes. Certains déambulent tout raides, ne sachant pas quoi dire. Est-ce que c’est vraiment de l’art ça . Del’art sérieux ?

(Je n’en finis pas de regarder. Je prends un champignon sec, le lâche pour un crâne d’oiseau, contemple des formes hiéroglyphiques noires et brunes peintes sur de grandes feuilles de papier que le brou de noix a boursouflées, replace un rhizome rouge et noir qui a dégringolé de sa pile, change l’ordre de deux carreaux de céramique, peints côté colle. Un peu partout des morceaux de bois de toutes tailles, pointus, cassés, hérissent le sol ou les meubles où ils sont posés, comme de grandes échardes. Tous ces matériaux ont échappé à l’anéantissement, à la mort et en sont violemment récompensés par une couche de couleur brillante qui en épouse et en respecte les formes  Je m’arrête devant une grande baie donnant sur le jadrin qu’un rayon de soleil caresse. Il scintille d’eau et de lumière. Un chat noir et blanc guette près d’un étang cerné de pierres multicolores. De l’autre côté de l’étang des totems énormes jaillissent de la terre comme des arbres . Des rêves d’arbres, plutôt. Mais des arbres, il y en a aussi de vrais )

Tous les arbres que vous voyez c’est moi qui les ai plantés. J’ai été les chercher dans la forêt. Il y en a 150. Ceux-là ? Ce sont des Aulnes, les seuls arbres dont le bois durcisse dans l’eau. Venise est bâtie sur des pilotis en aulne et en chêne

(Nous approchons des étangs-il y en a trois- et du ruisseau qui les alimente)

« Les étangs c’est moi qui les ai creusés. A la bêche ; C’est un vieux rêve d’enfance.Ils sont pleins de poissons. Des poissons rouges, des carpes…il faut venir voir cela au printemps.

(Il parle de sa nature, de son étang et de ses arbres, exactement comme de ses œuvres d’art. Les uns comme les autres forment son territoire)

Tous mes animaux sont enterrés, ici sous les osiers, derrière le potager, 7 chats et 2 chiens et c’est là que je veux qu’on me mette aussi, mais je ne suis pas pressé »

(Nous rentrons dans la maison. Pendant qu’il me prépare une tasse de café, je pénètre dans son bureau. Il y règne un ordre méticuleux. La table avec l’ordinateur, le mur couvert d’étagères où s’alignent sagement de gros cahiers rouges)-

« Mon journal quotidien  40.000 pages et 128 tomes et des K7 video, des reportages sur mon travail, des images-video aussi Et puis il y en a aussi que j’ai filmées et montées moi-même et qui racontent mes voyages et mes visiteurs et amis.Et puisdans l’atelier il y a aussi la musique mes disques , mes guitares et mon piano « 

(Une photo Brassens, Beel et Ferré, son trio d’élection. Vancau ressemble t’il à Ferré. Oui sans doute, le visage buriné, le regard bleu légèrement corrosif

« Je suis un drôle de Rolin, vous savez. Pas très classique. Mon arrière grand père Charles Van Cauwenberghe, Directeur de l’Université de Gand  avait épousé Ida Rolin. Ma mère est une liégeoise, une Duesberg, fille du Rexteur de l’Université de Liège qui avait épousé un chirurgien gantois, Roger Van Cauwenberghe. Mon père je l’ai rencontré quand j’avais 8 ans. Il m’est apparu sur mon quai Mativa à Liège, dans un uniforme anglais en 1945. Il a d’ailleurs connu votre père Henri Rolin, Sénateur socialiste, à Londres. C’était son cousin sous-germain. Ce père gantois c’est peut-être de lui que je tiens  mon goût des couleurs flamboyantes. Je pense que les gantois sont plus baroques, gothiques flamboyants que les liégeois. Mon nom de peintre Vancau c’est mon nom raccourci. Difficile de mettre un nom de 15 lettres au bas d’une peinture »

« Si je suis un autodidacte. Oui ! Je n’ai jamais suivi de cours artistiques. Un peintre naïf ?, non ! Un représentant de l’art brut ? Non ! Simplement un primitif. La culture je l’ai, mais elle se mélange chez moi avec la nature ; C’est pour cela qu’il faut venir voir mes œuvres chez moi. Je ne suis pas un peintre pour galeries. Bien sûr j’ai exposé pendant 20 ans, très peu, le moins possible. J’ai préféré faire pousser des totems dans la baie de Toulon ou à Rossignol, avec des enfants entre 8 et 12 ans, et puis avant tout travailler mon territoire »

Si j’ai toujours été peintre. Non !. J’ai commencé à 29 ans. J’étais docteur en Droit et travaillais dans une banque. »

 « Les gens de mon village ? Ils ont fini par se résigner. Je suis le drôle de peintre, je chaborre, je suis un sauvage et on m’appelle aussi le Penseur, voire l’homme qui tient le Musée. En plus je suis divorcé et on ne me voit ni à la messe, ni aux enterrements. En 1995 j’ai décidé de ne plus exposer et d’accueillir les gens chez moi, lors de portes ouvertes, en 1995, 2003 et 2005, année où j’ai créé ma Fondation Vancau »

« Mes contacts avec les autres peintres ne sont pas toujours faciles. Ce sont souvent des  écorchés mais je les aime bien »

« lI  faut toujours me prévenir avant de venir me voir ou sinon je n’ouvre pas « 

(Vancau a soudain l’air sévère et lointain. Il se tait. On est bien chez lui. Malgré la présence envahissante des œuvres, il règne une impression d’ordre et d’harmonie. Et puis pas de téléphone. Il déteste. Pas de radio en toile de fond, pas de bruit de voiture. Quand on se tait c’est vraiment le silence, cette sorte de silence où on entend seulement le bruit du vent, de la terre, de l’eau et de la forêt.

Donc allez chez lui, n’hésitez pas. Il ne faut pas avoir peur des Peaux-Rouges )

Claude ROLIN, fille d’Henri

 

 Quelques citations prises à la volée :

 « J’aime empêcher les objets de mourir »

« Je suis comme Vendredi avant qu’il ne connaisse Robinson »

« Je ne suis pas moderne, je suis primitif »

« Je suis un vieux Peau-Rouge qui (comme le disait Achille Chavée) ne marcherai jamais dans une file indienne « 

« Je suis un gothique flamboyant, un homme qui essaie de faire de sa folie un gigantesque feu d’artifice »

 

Son mari et elle ont une résidence près de Lierneux

 

Visite de deux filles de Lille, l'après-midi

 

 

Un mail d'Annie G. me parlant de son projet du 15 août à Rossignol. Voir ci-dessous

 

Et puis je pars à GOUVY, rejoindre Muriel, dépose mes dépliants dans les mains de Claudy Lentz. Il y a deux concerts. Un chanteur français GOUN qui chante Brassens et le retour de Georges Chelon. Magnifique soirée. Une prise de bec avec la cerbère de Chelon, vraiment insupportable. Je vais m'asseoir en face de Chelon, lui achète un CD et on parle longuement. Voir sa dédicace

Patrick Germain est là. Il n'a toujours pas publié son article. Ensuite je vais vers Goun et sa femme avec Muriel et on sympathise

J'enverrai à Goun l'article que Patrick Germain a publié sur lui avec une photo de George Chelon

 

Mercredi 15 juin

Une réponse de Goun à mon mail. Voir ci-dessous. Il habite Liévin

Visite de André Renaud habitant à Hives près de Laroche et d'un ami originaire de St Vith mais habitant Hives. Ils restent 1h15 mais Canaille fait une fugue

 

Jeudi 16 juin

Je reçois un mail de Patrick Rolin. C'est lui qui soccupe du Site "rolin.org"

 

Je croise Marie-José Heuschling. Elle croyait que l'inauguration, c'était le WE suivant. Elle me dit que Charpentier, le Pharmacien-peintre fait lui aussi des portes ouvertes à Sberchamps. Voir ci-dessous

 

Visite aussi de Michèle Laveaux et Vital Lahaye. On parle de leur expo. J'exprime mon septicisme vis à vis de l'art collectif

 

Samedi 18 juin

Message d'Annie. Cela va très mal au Pont d'Oye, elle va quitter

 

Visite de Madame Cop ma voisine. Elle n'en revient pas et me dit que j'ai une mémoire "abominable"

 

Marie-José Heuschling me téléphone en tant que juriste pour des affaires de sucession dans la famille Hartman. Son notaire Denis Baudet semble en pleine déprime et donc inefficace

 

Je travaille dans les étangs car il fait enfin beau

 

Un article sur Jacqueline Daloze. Voir ci-dessous. Elle est devenue animatrice de l'ASBL "Histoire collective" qui récolte des tranches de vies de villageois

 

Dimanche 19 juin

J'en suis à 1530 Kgs de boues retirées

Un très beau mail de Goun. Bien écrit ! Ce gars est un littéraire. Je réponds. Voir ci-dessous. 

Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU

Lundi 20 juin

Encore les étangs et des photos du territoire

 

Correspondance avec Thierry Gridlet à propos de Sonia Marx, la soeur de Dominique

 

Demain c'est l'été

 

Mercredi 22 juin

Par mail Willy Dory m'envoie l'affiche de l'expo Rouge qui aura lieu du 3 juillet au 28 août, tous les dimanche et sur rendez-vous. Voir ci-dessous

2635 Kgs de boues retirées des étangs

 

Jeudi 23 juin

Je photographie la façade de la maison

 

Willy a réalisé un panneau avec le LOGO de la Fondation. Voir ci-dessous

 

Je reçois un important courrier de Patrick GOUN LARGOUNEZ. Voir ci-dessous

 

Dans les étangs. Plus de 3 tonnes depuis l'inauguration. Mais je dois interrompre car Daniel Fouss me téléphone. Il est à Libramont et veut venir photographier le territoire. C'est un professionnel. Il mitraille au  Nikon de 16h00 à 20h35. Michel De Paepe lui doit 145.000 FB mais il est en fuite; je lui dis que je suis au courant. Voir photo ci-dessous. Il a fait aussi jadis des photos chez Ransonnet qui me dira que c'est un type bien. Fils d'ouvrier il a dû se faire sa propre culture. Lit beaucoup. Me parle de Juliet et de Bobin

 

Vendredi 24 juin

Septième jour de Canicule

J'écris à Richard Olivier à propos de la censure sur son film "Marchienne de Vie"

 

J'écris à Lieve Givron qui au téléphone m'a reproché mon manque de sens de l'accueil, ce qui est tout de même un comble. Je le lui rappelle, car je n'ai pas digéré d'autant plus que je vais accueillir sa peinture chez moi pendant 6 semaines et que c'est moi qui serai de garde pour que les gens puissent l'admirer. Puis je lui parle de la Fondation

 

Samedi 25 juin

Je vais aller à Blanc Bouillon, ce lieu horticole dont j'ai rencongtré les animateurs chez Anne-Marie Klenes. Voir article et photos ci-dessous, dont une sculpture de Jean-Paul Couvert. C'est à Sensenruth. Je suis accueilli à 10h20 par Hughes Fernet qui me reconnait. Anne-marie a mis des tas de dépliants sur leur table d'entrée. Je visite. C'est une merveille. Héla il fait morose

 

J'ai d'ailleurs écrit à AMK à ce propos. Voir ci-dessous

 

Dans la presse on commence à parler de l'expo "Nature détournée" à laquelle je participe et qui commence le 3 juillet à Jamoigne. Voir ci-dessous

 

Dimanche 26 juin

Enfin la visite des DERUDDER, rencontrés à Toulon il y a 25 ans. Ils arrivent à 11h15. Jean-Claude m'offre trois Cds de ses spectacles sur Caussimon et Brel. Claudia Cornez, un personnage aussi. On prend une cuite dehors tous les trois. Puis repas dans l'atelier. Je leur joue Brassens et Ferré à la guitare. Ils quittent à 17h40. Merveilleux contact

 

Jean-Claude Derudder est un comédien belge, scénariste de bande dessinée et enseignant en arts plastiques, né à Quiévrain le .

Il est connu pour avoir scénarisé Sang anesthésie, un des premiers albums d'Antonio Cossu, édité en 1982 par Michel Deligne.

Au théâtre, il a notamment adapté en 1990 les lettres de Vincent van Gogh à son frère Théo. En mai 2015, il approfondit le sujet dans Van Gogh, 17, rue du peuple, 7033 Cuesmes1. Il participe à des spectacles en patois picard du Borinage.

Jean-Claude Derudder a été récompensé par plusieurs prix. Il fut élu Wallon de l'année en 1996 par l'Institut Jules Destrée.

Filmographie

 

 

 

Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU

Mercredi 29 juin

Reçois une lettre de Marcel Reynders

 

Il y a une antenne Mobistar à Jenneville, village voisin. Je vais donc m'abonner

 

Marie-José Heuschling veut venir avec des amis. OK. Fin d'après-midi. Menaces d'orage. Les voilà. Les amis Pierre et Annette BOUSCH, grands ducaux, ex-propriétaires du Lorrain, le grand restaurant de la Place d'Armes à Luxembourg, qu'ils ont revendu. Propriétaires à St.Jean de Luz et à Paris, passionnés d'arts plastiques, la cinquantaine, de l'humour-superbe contact. Aussi un neveu ténébreux qui vient de Toulouse. On a bu du Rosé dans l'Atelier. Voir ci-dessous

 

Jeudi 30 juin

A 10h00 à Jamoigne pour y faire mon installation de rhizomes. Les français sont là (Made, Dalecki, Xenakis etc.... Ils voudraient visiter la "Fondation". OK qu'il s'arrangent entre eux. Je fais mon installation au pied d'un escalier de l'annexe et vais voir quelques installations, notamment celle de Christophe Dalecki qui me plaît beaucoup. Voir photos ci-dessous

 

Le soir Willy Dory m'apporte les affichettes de l'Expo Rouge qui a lieu dans 3 jours

 

Demain 1er juillet expo à l'Orangerie avec Michel Dans. Voir ci-dessous

Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Bio 309 - Juin 2005- INAUGURATION DE LA FONDATION VANCAU
Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 04:36
Le Dépliant de la Fondation Vancau

Le Dépliant de la Fondation Vancau

Dimanche 1er Mai

Je nettoie les étangs

Interview de Jean-Pierre Ransonnet à la radio, sur Musique 3, avec des extraits musicaux, Armstrong-Ravel Intermèdes parfois trop longs. Oui  je sais "Portrait sans paroles"Jean-Pierre est très à l'aise. Ravel omni-présent. Pourquoi ne pas citer St Roch-Ferrières ?. J'ignorais qu'il avait pris des cours de violon. Comme moi il écoute peu ou prou les paroles d'une musique c'est le rythme qui l'intéresse. J'enregiste sur une K7 qui fait 2 faces de 45 minutes, ce qui ne sera pas assez

 

"Je n'aime pas de vieillir"

 

Leopold II aux grandes manoeuvres. C'est le tableau qu'il a restauré au Service militaire

 

"Gletter c'est jouissif"

 

J'aime bien le choses simples. J'aime les musique qui s'écoutent debout, comme les africains

 

Bill Evans au piano à 18h08

 

Question "Vous peignez en musique?" Non ! Qu'est-ce que l'amour? "C'est à la fois une joie et une souffrance"

 

La notion de Rythme revient tout le temps

 

Je change le K7 à 18h34. Le Requiem de Fauré

 

C'est une interview très sobre qui lui ressemble. La suite dimanche prochain

 

Je reçois d'Anne-Marie par mail la maquette du dépliant de la Fondation. Un peu trop chargé. Je demande la suppression de la photo de neige. Cette maquette est envoyée à tous les administrateurs. On attend les réactions

 

Lundi 2 mai

Je vais à Pommerloch car mon camescope commandé n'est toujours pas arrivé. On me montre un Panasonic pour 1540 euros. Grand angle de 28 mm. Je le prends

 

Mardi 3 mai

Je vais au Colruyt pour acheter les boissons. Vins en cubis

 

Je dépose une centaine de cartes postales au S.I de Libramont chez Nathalie Jacquemin

 

J'achère trente poissons rouges chez Tom et Cie

 

De retour j'ai TV Lux au téléphone, Pascale Delogne. Ils feront quelquechose à partir du 2 juin

 

Visite d'un représentant Henri Bona de Lavacherie-en pleurs- Il s'est fait jeter partout à Moircy. Je l'installe dans le jardin et lui offre une tasse de café et surtout lui achète 3 articles pour 15 euros

 

Je lâche mes poissons rouges dans un des étangs

 

Je m'exerce à manipuler mon camescope

 

Je lis Yves Simon

 

Mercredi 4 mai

Patrick Germain en début d'après-midi jusque 17h00. Bon contact. Interview audio. Journaliste-écrivain et autres, il est pensionné après 18 ans de gendarmerie. Une famille de Lierneux, de souche pure. Et Lierneux c'est Ransonnet mais ils ne se connaissent pas

 

Muriel Huberty me propose de venir m'aider les 4 juin. Chapeau. Elle n'est pas de la Fondation et c'est elle qui me propose de m'aider

 

Ci-dessous la maquette du dépliant qui n'est pas encore définitive mais le sera dès demain

 

Vendredi 6 mai

Thierry Gridlet m'envoie un questionnaire aux fins de publication dans Info-Ardenne. mais encore mes problèmes d'Ordi, alors il vient ici pour m'interviewer

 

Un autre journaliste le suit Eugène Ponçé du Passe-Partout à Bertrix. pas mal d'humour, né le 13-11-1937, 13 jours après moi, dans ma Province de Liège. Ne connait rien à la peinture. N'aime pas du tout Alain Schmitz mais connait Annie Gaspard, Anne-Marie Klenes et Véronique Arnould

 

Samedi 7 mai

Thierry Gridlet m'envoie le texte définitif de son interview

 

Coup de fil surprise de Renaud mon petit-fils qui me demande de venir avec ma guitare. Nous nous retrouvons au Moulin d'en bas chez son père où il a un studio musical. Il me joue Nirvana, très bien. Il m'installe à sa batterie mais je n'y connais rien

 

Je repasse chez Valérie. elle veut bien me faire des enveloppes pochettes de couleur pour les cartes postales de la Fondation, pour mettre en vente, à la disposition des visiteurs

 

Dimanche 8 mai

Le dépliant est à l'Imprimerie

 

Pour l'inauguration j'ai prévu 60 litres de rouge et 20 litres de Rosé. Coût total 225 euros

 

Pour les invitations, je paie 100 euros. Voir ci-dessous

 

J'enregistre Ransonnet pour le deuxième dimanche consécutif. J'introduis la 3e K7. Michel Pero musicien. Devos, sa fille qui fait de la danse, son père ne tient pas trop à ce qu'elle fasse de la peinture, Artaud sur les américains, Coluche, Ungaretti, Ferrat chantant Aragon. Mozart tout en légèreté, Fred Astaire, Nijinski, Stravinski, l'année 1913. Le désert de Varese. Michaux dit par Michel Bouquet

 

Un mail de Jean-Paul Laixhay. Voir ci-dessous

 

Lundi 9 mai

Le dépliant envoyé à tous les administrateurs ne suscite aucune réaction. Y en a marre !!!. Voici le mail que je leur envoie. Voir ci-dessous. Un vrai rappel à l'ordre

 

J'ai la facture des 15.000 cartes postales : 450 euros

 

Des déplants il y en aura 10.000. J'attends la facture

 

Mardi 10 mai

Mon agent de Libramont, enfin mon ex, me propose son gîte pour 20 personnes, pour le WE du 4/5 août. Gratuit. En signe de reconnaissance. Du coup je passe à Chenet chez le fils, Serge Leonard, qui me le fait visiter. C'est chouette.Sauf son musée des armements de la bataille des Ardennes. Mais voilà, il est de Bastogne et cela c'est incurable. C'est à 5 Kms de Moircy. Pour tous les bruxellois, liégeois et autres qui voudront dormir sur place. Un beau cadeau

 

J'envoie un mail à JP Collignon. Voir ci-dessous

 

Mercredi 11 mai

Pour la première fois, je construis avec des perches en bois, des rames pour mes haricots dans le deuxième potager. On dirait des huttes et ça me plaît

 

Je parviens grâce à Internet à rétablir un contact avec Jean-Claude Derudder (Van Gogh)et sa femme Claudia Cornez, rencontrés à la Seyne-sur-Mer en 1991. Hélas le 4 juin ils seront à Céret dans les Pyrénées. Eux aussi. Tout le monde va à Céret. On se téléphone. Jean-Claude se lève. Il a 62 ans.Ils viendront me voir le 12 juin. Ils habitent à Hyon. Jean-Claude prépare un spectacle sur Jean-René Caussimon, qui serait filmé par Richard Olivier

 

Jeudi 12 mai

Aucune réaction de mes administrateurs sur le dépliant de la Fondation

 

L'inauguration va me coûter 2500 euros. 545 euros rien que pour les dépliants que j'attends de voir en vrai

 

Merveilleuse journée de soleil

 

L'imprimeur nous annonce que les dépliants sont prêts à Florenville. Je contacte Anne-Marie qui va aller le chercher et j'irai à Prouvy, demain

 

Guy Verhaegen, mon voisin de Freux, pilote de Boeing à la Sabena, pensionné, est mort. 60 ans. Est resté 3 semaines en réanimation à St Luc

 

Vendredi 13 mai

Je suis à Prouvy chez Anne-Marie. Les dépliants sont magnifiques. Voir ci-dessous. Je discute avec Anne-Marie et Alain de l'avenir de la Fondation. Je dis que je ne suis pas inépuisable au niveau du fric. On parle de cotisations à demander aux administrateurs

 

Eddie Barclay est mort à 84 ans

 

Je me retrouve à Moircy avec tous mes dépliants. Des caisses. Mais personne pour fêter cela. Je téléphone à Valérie :... Chuuuttt, Maman est là. Ah bon !

 

Un mail de TV lux. Marie-Pascale Delogne. Me propose des dates à partir du 19 mai

 

Une expo sur les paysages à l'Orangerie Bastogne, avec notamment JP Ransonnet. Jusqu'au 22 mai. Ben oui j'y étais...

 

J'ai envoyé au Triangle Bleu la K7 que je leur avais promise sur l'expo Ransonnet. Aucune réaction....

Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Le dépliant de la Fondation
Le dépliant de la Fondation
Le dépliant de la Fondation

Le dépliant de la Fondation

Dimanche 15 mai

 

Cest la Pentecôte. J'essaye d 'entrer mes première photos numériques, réalisées avec le photoshot de ma camera. Mais ça ne va pas tout seul

 

J'attends que ma fille vienne voir la Galerie terminée avec le plancher et les éclairages et aussi les dépliants. Mais rien !!!

 

Lundi 16 mai.

J'arrive enfin à entrer mes photos dans mon PC et à les imprimer. Voir ci-dessous

 

Valérie et Cie partent pour 3 jours à Eurodisney à Marne la Vallée. Cela c'est important !!!!

 

Mercredi 18 mai

Je téléphone à la Casa Verde, pour qu'ils nous apportent des Pizzas, le soir du 4 juin. Entre 9 et 12 euros la Pizza. Prévenir au moins 1h30 à l'avance

 

Patrick Germain n'a toujours rien publié

 

Un mail d'Annick Blavier, retour de Rome. Voir ci-dessous

 

Jeudi 19 mai

 

TV Lux vient filmer. Cela se passe très bien. Contact immédiat avec le cameraman Geoffrey, un ami d'Alex Dinant. On prend l'apéro de midi après le tournage. Pastis. Geoffrey me demande mon âge. 67 ans. Et la drague me dit-il??? Je raconte ma rupture avec NL et il me dit "Je suis sûr qu'il y a des tas de filles autour de 30 ans, qui vous draguent et n'en ont rien à foutre de votre âge" Je réponds " Peut-être mais je suis absent"

 

Marie-Pascale m'interroge sur ma relation avec Alain Schmitz et surtout avec Guy Denis. Je dis que Guy n'est jamais passé chez moi alors même que j'ai visité son lieu et lui ai acheté une oeuvre de Bogart. Je raconte l'affaire Neuberg. Je sens qu' elle aussi déchante complètement vis à vis du personnage qu'elle avait soutenu à l'époque de la création de sa galerie. Je lui dis que j'ai connu son père à elle, le Notaire Delogne, de 1971 à 1980

 

Vendredi 20 mai

Un article sur le resto, l'ancien hopital et les patrons que nous connaissons bien , le couple Swaan- Van Tilborg, Hans et Ann, à St Hubert. Voir ci-dessous

 

 

Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy

Samedi 21 mai

Il fai beau. Je sors tous mes rhizomes de La Seyne, les installe sur les billes en bois et fais des photos. D'autres photos de mes haricots à rames, de mes poissons rouges et de Canaille. Voir ci-dessous

 

A Cannes les frères Dardenne sont doublement consacrés. Grand Prix et meilleur acteur : Olivier Gourmet, pour "L'Enfant". A Hanneke, la mise en scène

 

Dimanche 22 mai

Antoine Blondin entrant dans un bar avec un ami et disant"Je vous présente mon désaltère-ego"

Au téléphone le soir avec une hollandaise qui gîte chez Leonard à Chenet et veut venir peindre une journée ici avec son groupe. Elle s'appelle Else Beljamin. Viendra en rconnaissance mardi at avec son groupe mercredi

 

Lundi 23 mai

Un mail d'Annie après sa Conférence de Presse au Pont d'Oye, chez Nothomb

 

Je retrouve la trace d'André Romus et le contacte. Il viendra après le 17 car le 4 il est en vacances

 

Toujours aucun remerciement de Marie-Claire Goosse, ni de Francine pour la K7 Ransonnet que je leur ai filmée, montée et envoyée

 

2.300 personnes ont reçu invitations et dépliants

 

Depuis des semaines je suis aux prises avec Télé 2 et refuse de payer une mensualité que j'ai payée via une domiciliation. Ils vont me couper. Mais un certain Pierrick me téléphone. Ils sont dans l'erreur, s'excusent et m'accordent 2 mois gratuits

 

"Le café est un breuvage qui nous fait dormir...quand on n'en prend pas" Alphonse Allais

 

Mardi 24 mai

Coup de fil de Nadine Witmeur. Leur 3e fille Fabienne récidive un cancer du sein et on doit l'opérer. Elle me parle de la maladie d'Alex, Alzheimer l'a fait mourir d'une pneumonie. Brigitte, veuve avec 3 enfants dont un de 30 ans qui est Toc (ne supporte pas des objets autour de lui). Ils venaient d'acheter une maison à Lasnes. Il serait mort il y a un an

 

Else Benjamin ici en fin d'après-midi. Très sympa. Elle connait le philosophe et aussi Dubuffet. Elle habite Amsterdam. Ils seront 10 demain. Else veut dire Aulne en néerlandais

Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy

Mercredi 25 mai

La journée des Hollandaises

 

Le Journal de Neufchâteau a publié son article. Bravo Thierry Gridlet! Une pleine page avec photos. Voir ci-dessous

Une journée splendide. Des peintres partout très concentrés. Un homme et 9 femmes. Canaille ne tient pas en place. Apero ensemble. On vient leur apporter leur pic-nique en camionnette et elles mangent à la grande table. Certaine peintures sont très nelles (voir photos). La meilleure c'est Gaby. Je l'appelle Johnny Depp

On parle anglais vu mon néelandais nul

Elles partent à 19h00

 

 

Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy

Jeudi 26 mai

Surprise, une lettre de Jean-Claude Derudder.(voir ci-dessous) Ils viendront entre le 15 et le 30 juin. Aussi une photo de son couple avec Claudia Cornez

 

Vendredi 27 mai

Champenois est mort. J'avais pris un verre à Virton avec lui en 1993. Tout le monde à l'époque a vécu cette histoire de l'étrangleur de'Elisabeth Danniau, en 1964 et de la pousuite de cet homme des bois, imprenable. Cela se passait à Houdemont et à Buzenol. Voir article ci-dessous

 

Samedi 28 mai

Vernissage à La Grange à Jamoigne. Les peintures de Michèle Laveaux et les écritures de son compagnon Vital Lahaye de Chassepierre. De vieux amis précieux

 

Marie-Claire Clausse et son basané Directeur de la Maison de la culture, très antipathique. Je lui donne un dépliant de la Fondation et le retrouve trempé par un verre de vin renversé. Je dis à Marie-Claire qui n'est jamais venue ici malgré de multiples promesses "On voit à quel point cela t'intéresse"

 

Je croise aussi Jacqueline Daloze et son vietnâmien. Elle est devenue grosse et bouffie et me fait clairement comprendre du regard que je ne dois pas m'approcher d'elle

 

Lundi 30 mai

Une carte postale de NL qui est à Gruissan mais est sûrement rentrée. Voir ci-dessous

 

Mardi 31 mai

Photos de mes grenouilles vertes en rut. Voir ci-dessous

 

Parution de l'article dans Passe-Partout. Christian Vancau  un artiste hors des sentiers battus. Voir ci-dessous

Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Bio 308 - Mai 2005. Les hollandaises à Moircy
Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 04:29
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie

Vendredi 1er avril

Plus aucune nouvelle d'Annie G..Elle fréquente la "Haute". Elle a oublié que tout le travail qu'elle s'était engagée à faire, dépliants, Logo, cartes postales  est assumé par quelqu'un qui a accepté de reprendre sa charge de secrétaire au pied levé. Anne-Marie Klenes qui est une femme fiable, elle...Sans elle nous ne serions nulle part

 

Thierry Gridlet est ici à 14h00 pile. Nous allons au jardin et Thierry qui est Natagora regarde avec ahurissement mon voisn Mignon en train de pulvériser à l'herbicide le long de ma clôture. Ca le rend malade. Excellent contact avec lui. Des tas de relations en commun. Natagora viendra installer un stand "Nature" le 4 juin. Il a connu Jacques Van Esbroek et aussi Patrice Gaillet. Il est instituteur et il a triporé mon piano

 

A 18h00 je suis à Bastogne au vernissage Dominique Collignon. Et l'expo est bonne. Je le lui dis. Elle a son monde à elle

 

Le Pape est mort. VIVA EL PAPA !

 

Samedi 2 avril

Je monte sur ma passerelle dans ma galerie, avec ma nouvelle échelle. C'est la première fois et je photographie. Voir photos

 

Chez Valérie en soirée. Je sens sa solitude. Jipé dort dans le divan.Visite du Rothweiler des Renard (Butch)

 

Dimanche 3 avril

J'ai reçu la traduction de Lieve en néerlandais. Cela semble impeccable

Passage de mon frère Etienne. Il a des tremblements. Effets du Lithium

 

Lundi 4 avril

Un mail adressé à Annie pour la tenir au courant. Voir ci-dessous

 

On m'amène la table de jardin de chez Unigros. Je la traite au Sadolin; Cinq heures plus tard, il pleut. C'est tout juste

 

Je prends des photos de l'arrière de la galerie repeinte au latex

 

Mercredi 6 avril

Je vais chercher ma corde de guitare à Bastogne

 

Jeudi 7 avril

Jean-paul Laixhay ici à 11h00. On va jouer du Brassens à deux guitares. Une anecdote étonnante. On parle du couple et de savoir si nous referions un couple car nous sommes tous deux célibataires. Puis tout à coup, il avise une photo, celle de Rezvani avec Lula en arrière-plan. Et il me dit "c'est une compagne comme cela que je voudrais. Or il ne connait pas Rezvani et encore moins son histoire. Je lui lis quelques phrases des "Années Lula",  et je lui parle du chanteur et du Tourbillon

Voir la photo en question ci-dessous

 

Jean-Paul m'a amené deux annuaires téléphoniques de Liège 2004. Je vais les "travailler"

 

Vendredi 8 avril

Ma cousine Regine ici de 14h30 à 19h00. Elle me raconte  ce qu'elle est en train de vivre mais cela doit rester secret. Me parle aussi de son fils Vincent qui a épousé une fille qui a vécu au Venezuela, qui a fait une chute de cheval et qui a été trépannée. Le jour de son mariage, il était tout en blanc, sa voiture a pris feu entre Gand et Bruxelles. Vincent est allé emprunter une MG à un copain et est arrivé tout noir à Bruxelles

 

Régine a 58 ans. Nous parlons de ma soeur, enfermée en 1945 avant le retour de mon père d'Angleterre. Pour elle ma soeur aurait eu une carence génétique au départ  et donc tout ne s'expliquerait pas par la méningite contractée pendant l'exode

 

Samedi 9 avril

Il neige

 

Coup de fil de Jean-Marie Mahieu. Il pense venir le 4 juin d'autant plus que la peinture que je lui ai achetée sera exposée dans la galerie. Il ne viendra pas évidemment ni le 4 juin, ni par la suite. Je lui envoie des photos mais ce sera ardu car j'ai un virus dans mon PC

 

Le soir je fais à Engreux chez Jaminon pour saluer Bo Simon qui y expose. Expo-porc. Bonne expo de petits formats mais il est allé photographier dans un abattoir et ça je ne puis comprendre. S'amène Seret et son chien Largo. Je l'accueille en lui disant "Salut Hôlderlin". Ensuite un show de Bo en haut. Pas de Patrick Germain qui ne m'a toujours pas répondu pour mon article. Une quinzaine de personnes

Ci-dessous une photo de Bô embrassant un flamand. "Il n'y a pas de frontières"

 

Dimanche 10 avril

Je mets une deuxième couche d'huile sur le parquet de la Galerie

 

J'envoie à Muriel N. une lettre qu'elle n'a pas volée et qui marquera une longue rupture. Voir ci-dessous

 

Mardi 12 avril

J'achète des lampes solaires pour le jardin et une natte pour la salle de bains

 

Je prépare quelques carrelages de Vaugirard pour les retravailler à ma façon

 

Et je tresse un panneau avec le lierre que j'ai coupé

 

Je termine au latex la plus grande partie du plafond de l'atelier, avec une échelle double qui monte à 6 mètres de haut. Une vraie folie

 

Jeudi 14 avril

La commune refuse toute intervention contre la pollution du ruisseau

 

Suicide de Philippe Volter à 45 ans

 

 

Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie
Bio 307 - Avril 2005. Placement de l'éclairage dans la Galerie

Samedi  16 avril

Je travaille mes carrelages, essaie de reconstruire le bloc de Ransonnet auquel je tiens tellement, place mon panneau de lierre tressé, nettoie l'atelier et le range

Je raccourcis les traduction anglaise et néerlandaise de façon à pouvoir les insérer dans le dépliant et envoie le tout à AMK

 

Dimanche 17 avril

Je travaille avec acharnement sur une planche en bois dont je veux faire un paysage. Ce sera un échec car je finirai par la bousiller complètement et ce sera la fin de ma peinture. Voir la photo ci-dessus, où tout était encore possible

 

Mes carrelages sont en chantier. J'en fais aussi des paysages

 

Et je retravaille un vieux bloc de béton. Voir photos

 

Je pars à Bougnimont auprès des trois institutrices. Mon panneau est terminé. Magnifique! La question qui y est posée pour le rallye est "L'inauguration de la Fondation Vancau a t'elle lieu le 4 juin, oui ou non???"

Voir le panneau ci-dessous

 

Lundi 18 avril

Je reçois une gentille lettre de Régine, après sa visite ici. Voir ci-dessous

 

JPR ne pourra être ici le 4 juin qu'en fin de journée car sa fille a un spectacle théatral. Il revient de Rome

 

Un mail sympa de Flo, la fille de Régine, comédienne et cousine sous-germaine. Voir ci-dessous

 

Pour la pollution, on me conseille d'acheter 4 boudins flottants. Prix 275 euros

 

Je donne par mail les dernières nouvelles à Annie G. Voir ci-dessous

 

Mardi 19 avril

Je commande les quatre boudins flottants pour arrêter les pollutions futures du ruisseau

Soirée chez Valérie

 

Jeudi 21 avril

Je reçois les boudins et je les arrime en amont de mon ruisseau

Réunion de la Fondation après-demain. Marianne à nouveau excusée

 

Samedi 23 avril

La réunion du conseil dans un atelier rénové et impeccable

 

Et la nouvelle table de jardin que voici ci-dessous

 

Nous sommes six et on commence par le dépliant car Annie doit partir à 16h30. AMK à les 16.000 cartes postales avec elle. Lieve m'apporte 4 annuaires de téléphone. Annie au moment de son départ me dit qu'elle n'a pas pris note et donc ne fera pas le rapport de la réunion. Magnifique ! Et merci. En plus elle insinue qu'elle a travaillé sur le dépliant alors qu'elle n'a strictement rien fait

 

JPR n'est pas venu. On n'a donc pas pu préparer son expo Rouge de Juillet

 

A 17h30, on part tous à Jamoigne. Expo Angeli qui vient vers moi. Il a appris que j'achetais parfois et me voit comme un collectionneur. Une pièce m'intéresse. Il me donne son prix; Je lui dis que c'est trop cher. Ceci se passe avant les discours, en aparté

 

Willy a apporté les invitations au vernissage de la Fondation et je commence déjà à en distribuer. Le notaire Crismer est là. Je réalise que c 'est lui qui s'occupe de la transmission-vente des oeuvres d'Armand Silvestre à Liège; Gille Stiernet viendra le 4  juin. Le Notaire Champion me fera une video. Je retrouve les Couvert et comme d'habitude, on rit beaucoup. J'invite Pirlot, le Député permanent qui me dit oui mais qui bien sûr, ne viendra pas

 

Dimanche 24 avril

Je lis le journal de Curt Cobain que mon petit-fils Renaud m'a prêté

 

Dalemans est allé voir latelier de Ransonnet à Cortil avec Willy Dory. Il est admiratif

 

José Bedeur ne sera pas à l'inauguration

 

Renaud est en pleine révolte. Veut savoir ce que je pense du journal de Cobain. Je lui dis "Quel gâchis mais je comprends parfaitement sa révolte, son dégoût de notre société, son refus de la gloire, mais en même temps il avait un gros problème d'auto-destruction"

 

NL au téléphone. je lui reparle de sa dette, que mon aide financière c'était pour le couple. Elle a brisé le couple, elle rembourse. Elle n'a qu'à faire un nouveau prêt ou me rembourser par mois. Je sais qu'elle va à nouveau partir en vacances pour la 4e ou 5e fois. Avec quel argent??? Elle n'accepte même pas de me rembourser par mois. J'ai besoin de mon argent pour la fondation. Ces 50.000 euros que je lui ai prêtés me privent en plus de 125 euros par mois d'intérêts depuis des années

 

Je commence à envoyer des invitations partout

 

Vendredi 29 avril

Un mail de Jean-Pierre Devresse. Voir ci-dessous

 

Enfin des nouvelles de Patrick Germain qui n'était pas bien. Il s'excuse

 

A 18h15 je suis à Bastogne pour l'expo,de JP Ransonnet à l'Orangerie. Tout le monde habituel et de gens du Centre culturel de Bastogne, Miss Fraipont Directrice, Suzy la Rousse. Aussi la famille Delecluse, Christiane Gillardin, l'épouse de Willy Dory, Jean-paul Laixhay pour la 1ère fois

Belle expo de Jean-Pierre comme toujours
 

On se retrouve ensuite dans un resto tunisien avec Jean-Pierre et Jean-Paul. On a droit à une danse du ventre et la fille m'invite à danser. Les deux JP nous rejoignent et on danse à 4. (Voir photos) On finira à trois dans un café de la Place Mac Auliffe. Jean-Paul nous trouve pessimistes Jean-Pierre et moi, sur la société actuelle

 

J'attends réponse de Cécile Vandresse. J'apprends qu'elle est l'ancienne femme d'Angeli

 

Samedi 30 avril

Coup de fil de Céline qui n'a pas pu venir à Bastogne. Elle recommence avec  ses reproches aux Neuberg, aux Devresse etc...et je coupe court. Je lui dis qu'ils se débrouillent entre eux car ils sont tous invités à l'inauguration et je ne veux pas encaisser leurs problèmes ce jour-là ni un autre d'ailleurs. Ca ne m'intéresse pas !!
 

 

In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne
In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne

In fine JP Ransonnet et puis Jean-Paul et moi derrière la serveuse tunisienne

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 07:10
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie

Mardi 1er mars 2005

Degré moins 11,5

Je m'acharne sur Epson Print et parviens à découvrir le truc pour imprimer les photos

Un article sur le décès d'Arthur Miller, ci-dessous

 

Grande promenade avec Canaille dans les Champs d'en Haut. Voir photos

 

Mercredi 2 mars

Je monte un dossier sur la pollution de mon ruisseau à l'intention de la Commune et de son Collège échevinal qui se réunit vendredi prochain. Je vais le poster à la Commune

 

J'attends le devis des  cartes postales qui seront réalisées par l'imprimerie du journal "La Lorgnette" à Bastogne

 

J'ai visionné le Bouillon de Culture sur Mitterrand. Quel étonnant personnage. Proche de mon père physiquement mais beaucoup moins clair

 

Jeudi 3 mars

Un article sur Jean-Paul Couvert de Corbion qui a repris la maufacture de tabac de la Semois à la mort de son père et est professeur d'arts plastiques à l'Athénée de Neufchâteau. Il est aussi sculpteur et grand voyageur. Voir ci-dessous

 

Je téléphone à Patrick Germain de l'Avenir pour qu'il fasse un article sur la Fondation. Il me répond que c'est jouable. Il habite à Mesnil sur Lierneux

 

Il neige sans arrêt

 

La vieille conne d'Elisabeth the Queen  a demandé à Eric Clapton depuis combien de temps il jouait de la guitare et il a répondu "à peine 45 ans". Ceci dit cela lui apprendra de se présenter à la Cour. Qu'il se contente des toilettes publiques comme tout le monde

 

Une bonne sur Laurent Fabius, jeune député PS à l'époque, qui fait un discours à table devant les vieux pontes du Parti et au moment où l'on apporte des gateaux, s'interrompt et dit " et je terminerai mon discours quand nous en aurons fini avec tous ces gâteux...euh...ces gâteaux"

 

Vendredi 4 mars

Je retravaille des annuaires dans l'atelier ainsi qu'un Nid de guêpes, vide bien entendu

 

En fait il neige depuis le 13 février

 

Je parle au téléphone avec un délégué d'Inter-environnement. Les projets d'égouts sont complètement abandonnés dans les petits villages. On parle de placer des fosses septiques évoluées et individuelles

Les égouts ne seront placés qu'en 2010 par Socogetra

 

Willy Dory ensuite. Devis carte postales = 390 euros

 

Je téléphone à Habran responsable de la Société de pêche "La Jennevilloise", qui se plaint, derrière mon dos, de ce que mes étangs captent les petits alevins des truites qu'ils mettent en amont de mon ruisseau. Je lui dis que je n'ai pas de truites dans mon étang et qu'il n'y en a même plus dans le ruisseau à cause de la pollution et que cela me paraît autrement grave et que nous devrions nous associer pour lutter ensemble contre ce phénomène de pollution...et que je viens de rentrer un dossier à la Commune

 

Pas de nouvelle de la décison du Collège et le secrétaire Jacquemin est intouchable chez lui

 

Samedi 5 mars

Il neige de plus belle, 35 cms dans le jardin

 

Je téléphone à Cécile Dumortier que je n'ai plus vue depuis sa visite ici lors de la venue de l'Aca d'Eté. Elle me dit c'est incroyable, j'ai parlé de toi à un ami il y a quelques jours. Je lui dis que j'avais hésité à lui téléphoner car je n'avais pas envie de tomber sur un de ses mecs. Elle me donne son mail. Je lui parle de la Fondation et de l'expo organisée par Ransonnet en juillet. Elle me dit alors qu'elle inaugure son nouvel atelier le samedi 19 mars à partir de 18h00 et qu'elle m'invite. JP Ransonnet et JP Laixhay sont invités aussi. Elle jouera du violoncelle. Je dis que j'essaierai mais que je suis débordé et lui rappelle la soirée Ransonnet ici, dont nous n'avions rien vu, elle et moi, car nous discutions littérature dans la bibliothèque en bas et que tout le monde croyait que nous avions fait crac crac, malgré mes dénégations formelles. Elle se marre (Ce soir-là c'est Cécile qui dans l'atelier où nous nous trouvions avec les autres, m'avait pris par le bras en me disant "viens on va voir ta bibliothèque") Je n'avais pas de collection de papillons. Pendant 1h30 on a parlé de littérature et j'ai complètement oublié de la prendre dans mes bras

Coup de fil de Jean-Paul. On reparle du crépi de la galerie. Il me dit que cela coûterait entre 60 et 70 euros du m2

Je n'ai  pu honorer de ma présence à leur vernissage à Bruxelles, ni Jean-Paul Couvert, ni Nicolas Rozier

 

Lundi 7 mars

Je rédige moi-même, qui le ferait d'autre, la vice-présidente???, la Secrétaire????, le rapport de la réunion de la fondation du 26 février. Voir ci-dessous

 

Passage de Bernadette Jacquemin l'institutrice qui me propose de réaliser avec ses élèves venus ici l'an dernier, un panneau illustré pour le mettre dans un circuit pédestre à Freux le 17 avril, un panneau qui pose des questions sur l'artiste auxquelles les gens de la randonnée doivent répondre. Je lui dis que personne ne pourra répondre, que les gens ne s'intéressent pas à la peinture et qu'ils ne me connaissent pas. Elle me répond "Vous plaisantez, on parle de vous partout.."

 

Ok je lui fournirai photos et documents. Ci-dessous la lettre officielle envoyée par les élèves et professeurs. C'est bien mignon

 

Mardi 8 mars

Marianne m'invite à une réunion Fondation Menuhin, à la Converserie de Champlon samedi prochain. Une réunion de tous les délégués de tous les pays qui représentent la Fondation Menuhin dans leur pays, le but de leur action étant d'enseigner la musique et construire les structures nécessaires à cet enseignement à l'usage de tous les enfants défavorisés. Elle me dit que je pourrais parler de la Fondation. Par contre, le 4 Juin, elle ne viendra pas car elle a son Assemblée Générale. Allez ça continue

 

Mercredi 9 mars

Depuis un mois j'ai reçu 92 mails pour la Fondation

 

Une nouvelle pollution dans le dessus de ma rue, de l'essence heureusement bloquée par la neige qui provisoirement l'empêche de gagner le ruisseau alors que j'attends  le résultat de la délibération communale. J'appelle la Police qui appelle la Protection civile. J'ai bouché les entrées de étangs. Rien de grave disent les agents de la PC mais gare au dégel. Mais qui a versé cette essence dans la rue???J'en profite pour secouer les autorités communales qui continuent à ne rien faire

 

Jeudi 10 mars

Je reçois 3 devis de Dany Toucheque pour le crépi. Je les envoie à Jean-Paul

 

Je reçois les policiers car je porte plainte contre X

 

J'enterre le projet des journées du patrimoine en septembre, le thème du Moyen-Age ne nous concernant en rien. Par contre je serais d'acord pour exposer Cécle Vandresse à la rentrée

 

Samedi 12 mars

Je suis à la Converserie à 19h00. Parking envahi par la neige. Marianne m'accueille et me présente à son amie et collègue Solange Eggermont, qu'elle connait depuis 20 ans et qui est fille d'ambassadeur et connait 5 langues. (Son père aurait été ambassadeur en Bulgarie dans les années quarante; Aurait-il connu Romain Gary??) C'est Solange qui pourrait réaliser la traduction anglaise du dépliant de la Fondation. Une trentaine de personnes. Tous à table. Je suis entre Marianne et Solange. A ma droite une hollandaise et une suédoise. En face, un Serbe, un Esthonien de Tallinn, une italienne blonde Giovanna. Voir la liste ci-dessous

 

Ensuite tous dans l'immense salon près du feu ouvert (La Converserie est une ancienne résidence royale, destinée aux chasses des rois de Belgique, en pleine forêtde Saint-Hubert mais à front de la 4 bandes Champlon-Recogne)

 

Je parle avec un prof milanais, épris de culture grecque, avec un grec de l'île d'Itaca, une grecque de Thessalonique "Hélène" avec qui je vais danser le rock, avec un Esthonien qui m'amène au piano et me fait jouer. Il s'appelle Mati Tartu. Je parle surtout anglais mais aussi allemand et italien. Marianne me présentera à un autre visiteur de Dohan, chirurgien de la main, vivant à Louvain. Daniel Goffin. Ensuite je parle avec une hongroise, une irlandaise et un couple serbo-bosniaque ce qui me donne l'occasion de reparler un peu le serbo-croate. Longue conversation avec un brésilien de Copacabana qui me raconte la misère dans les favellas. Autres contacts avec une Polonaise, puis une finoise et une suédoise

 

Et j'ai tout de même pu parler en profondeur avec Marianne qui est beaucoup plus anxieuse que je ne le pensais

 

Soirée passionnante

 

Route très dangereuse au retour car il a à nouveau neigé

 

Lundi 14 mars

Thierry Gridlet de Natagora Neufchâteau, m'envoie un article de l'Info,hebdomadaire de Neufchâteau , avec une interview de moi, à propos de la Naissance de la Fondation Vancau. Voir ci-dessous

 

Marianne enchantée de ma visite. Me conseille d'envoyer mon dossier "Pollution" à son père Jacques qui est Ingénieur des eaux et Forêts, ce que je fais

 

Passage des institutrices de Moircy pour le panneau; Je leur remets les documents

 

Mardi 15 mars

J'achète une échelle double pour accéder à la passerelle de la Galerie

Dégel-Printemps-Plein soleil. J'en profite. un peu de repos

Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie

Mercredi 16 mars

Grand soleil. Plus 2 degrés

Je commande une table de jardin en bois avec bancs incorporés

Valérie demande à me voir et j'y vais comme toujours. Elle reste dans la Fondation quitte à ne jamais y venir. N'a rien compris avec sa mère et veut la faire venir à St Hubert. Elle se sent coupable de son alcoolisme e. Bref c'est grave mais le contact est repris sans que rien ne soit résolu

 

Jeudi 17 mars

A Cortil à 10h00. Jipé Ransonnet fait refaire sa toiture. Puis arrivée de Jean-Paul. On parle du crépi. JPL veut bien m'envoyer quelqu'un pour 3000 euros. JPR trouve que c'est beaucoup trop cher. Grandes discussions. Cinq bouteilles de vin. Avant de partir j'aperçois un bloc peint que l'avais donné à Jean-Pierre. Il est quasi en morceaux atteint par le gel. Il aurait dû le rentrer. Je le remets dans mon coffre pout le soigner car j'aimais beaucoup cette pièce des années 80

 

Vendredi 18 mars

Jean-Pierre m'a dit que je devais absolument rencontrer Jean-Pierre Otte. Puis il me parle de Delteil et me dit "Comment tu le connais ??" "Et comment ! ". Depuis 1997

 

Ci-dessous une photo de moi en train de filmer l'expo de Jean-Pierre au Triangle Bleu. J'ai montré à JP Ransonnet le livret d'Annick Blavier sur L'Engagement. Il ne connait pas du tout Annik, ni La Trame

 

Samedi 19 mars

J'envoie un mail à Annie pour lui raconter les évènements récents. Voir ci-dessous

 

J'achète du ciment et du latex pour repeindre ma galerie extérieure moi-même

 

Après-midi à Jamoigne-Expo de Manu Piron. No comment

 

Ensuite je me rends sous un petit chapiteau où se trouvent tous les français avec lesquels je dois exposer dans "Nature détournée". Rencontre de Bénédicte Merlan qui vit à Liège et est historienne de l'Art. Je parle avec un certain Xenakis. Aucun rapport avec le vrai, le musicien. Une anecdote révélatrice: Anne-Marie me demande de faire circuler la farde photos de mon territoire pour que les français me situent. Cette farde fait rapidement le tour de la table et me revient sans un seul commentaire

Ensuite les français partent pour leur hôtel

 

Et puis ce sont les discours dans la Grange. J'aperçois Annie avec Nothomb. Elle ne me présente pas et je m'aperçois en me présentant moi-même qu'elle ne lui a jamais parlé de moi, ni de la Fondation. C'est sympa. Alain Schmitz l'homme de gauche semble très flatté de la présence du" baron Nothomb, ex-ministre de l'Intérieur", ex-président du Part social chrétien, oui, celui rendu célébre par l'écroulement des ruines de notre stade de football du Heyzel. Quand je m'étonne de son attitude il me fait des réponse sybillines. Or je sais qu'il a des contacts avec Nothomb via Annie. Tout cela est loin d'être clair

 

Une table a été ouverte dans l'annexe, à côté de l'artothèque de petits formats, peu intéressants. A croire que les artistes ont donné leurs pièces les plus mauvaises; Je m'assieds, interpellé par Jean-Pierre Bissot, le mari de l'héroine du jour. On carbure au rouge

 

En attendant, AMK m'a fait comprendre que je devais me débrouiller au niveau des traductions néerlandaise et anglaise du dépliant. Car la fondation, on s'en fout, c'est clair

 

Dimanche 20 mars

Je suis en recherche d'un ou de deux traducteurs et j'écris à trois personnes

Mais je n'ai pas que cela à faire. Je commence à cimenter les trous dans la façade de ma galerie avant d'y apposer de la peinture blanche au latex par la suite. Un pot ne suffit pas

Je retrouve Canaille emmêlée dans sa laisse jusqu'au cou, autour d'un arbre, au bord de l'étranglement

 

Lundi 21 mars

Je vais rechercher 5 litres de latex. Je dois remettre des 2es couches à certains endroits. Au boulot de 9 à 11 heures. Le dessus du pignon avec la double échelle déployée, c'est très dangereux. J'ai terminé à 16h00 et veux prenfre un bain. Pas d'eau chaude, ma citerne est vide. Je commande du mazout d'urgence

 

Par mail Annie me fait savoir qu'elle part une semaine. Mais c'est parfait

 

Mardi 22 mars

La cuve est pleine, c'est le cas de le dire, mais le chauffage est en panne. Delaet s'amène. Bref mon blanchissement des façades de la Galerie est terminé. C'est déjà cela

 

Marianne est à Malte, jusqu'au 28. Lieve veut bien s'occuper de la traduction néerlandaise

 

Toujours des ennuis avec mon portable ACER et Timmermans ne téléphone pas à la firme pour savoir ce qu'il peut faire. Il me propose de le faire moi-même alors que je ne vais rien comprendre à leurs explications

 

Une lettre d'Annick Blavier qui me remercie de mon achat de son livre et du fait que je l'aie montré à Ransonnet

 

Bertolaso qui connait bien l"anglais et que jai sollicité ne se donne même pas la peine de me répondre. Bref je n'arrive à rien de précis et téléphone à Anne-Marie? Ce n'est pas à moi à m'échiner à trouver des traducteurs alors que je suis cpmplètement isolé dans un trou et hors de la vie professionnelle. Je lui signale que mon PC peut claquer d'une minute à l'autre. Elle est ocupée et me dit de retéléphoner dans une demi-heure mais son GSM est coupé

J'en ai marre et laisse tomber. Si je plantais tout là et partais pour le Vaucluse, à Pâques???

 

Jeudi 24 mars

Un mot du petit roquet Timmermans "Je n'ai rien à assumer, j'ai seulement autre chose à faire. C'est tout ! "

 

Vendredi 25 mars

Je vais rechercher à Bertrix les documents que j'ai laissés à Timmermans car on en reste là. Assez de chipoteries impuissantes avec un animal froid et profondément antipathique

 

Une lettre d'AMK qui, elle ne me lâche pas. Elle me reparle de Cécile Vandresse. Voir ci-dessous

 

Dominique Collignon expose le 1er avril à l'Orangerie. Voici son atelier ci-dessous à Virton, du moins je le suppose

 

Dimanche 27mars.. Pâques

Mon La, ma corde de guitare a claqué. Il va me falloir faire 70  Kms pour en trouver une neuve à Bastogne

 

Mardi 29 mars

J'ai enfin Marianne retour de Malte. Va demander à Solange de faire la traduction, si elle a le temps

 

J'aurai ma table de jardin la semaine prochaine

 

Solange est en Angleterre

 

Je prépare une étagère de fortune dans la galerie afin de pouvoir y déposer des documents sur  blocs Ytong. Je réalise l'installation et c'est valable

 

Mercredi 30 mars

Un miracle. Marianne me transmet la traduction de Solange, qui ne veut pas un sou. Seulement visiter mon teritoire (ce qu'elle ne fera jamais). Voir le mail ci-dessous

 

Jeudi 31 mars

Je téléphone à Murielle Noiset pour l'inviter à l'inauguration et j'entends "Je ne viendrai pas, je ne fréquente pas les gens qui font tourner tout autour de leur petite personne" Je finis par comprendre qu'en octobre, certaines de mes réflexions concernant sa fameuse aventure, ne lui ont pas plu. Je l'envoie paître et raccroche. J'espère qu'elle ne va pas s'amener avec sa carabine pour me régler mon compte.

 

Thierry Gridlet vient demain

Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Bio 306 - Mars 2005. Réunion Menuhin à la Converserie
Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 06:49
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau

Mardi 1er février

J'achère un harnais pour Canaille car il paraît que le cou des Cortals est très fragile. Je l'appelle "Joséphine de Beau Harnais"

 

Mercredi 2 février

RN chez Annie à Arlon pour rédiger le texte du dépliant de la Fondation. J'y suis à 11 heures. Personne. J'attends 45 minutes sous la pluie puis largue mon dossier dans la boite à lettres. Je vais prendre un verre et repasse. Annie descend en colère "Mais qui est-ce qui insiste comme cela???". Elle m'aurait téléphoné au moins 5 fois depuis hier 19h00 pour tout décommander (comme d'habitude). Son PC est en panne et le réparateur est là. Elle se calme peu à peu et je l'emmène au Greco en mordant sur ma chique .Deux heures de route pour rien

 

Jeudi  3 février

Je contacte AVES. Je m'inscris et leur commande le CD" Chants d'Oiseaux"

 

RV avec Ransonnet à l'Auberge St Remacle à Stavelot à midi. Jean-Pierre est là avec un certain Callas responsable de la Maison du Mal-aîmé" à Stavelot ( à savoir Guillaume Apollinaire, qui y vécut). On fait la fête puis on part au Triangle Bleu. Francine et Marie-Claire Goosse nous accueillent. Je rencontre un certain Clip, collectionneur de Bruxelles et qui est le frère du Clip, restaurateur à Transinne, que je connais

 

D'autres personnes dont la femme ou la fille d'un otho-rhino de Stavelot, très intéressante (Goeders)

 

Francine et Marie-Claire viennent nous rejoindre à la buvette de l'Abbaye. Marie-Claire n'a jamais eu de problèmes avec ses parents. C'est rare d'entendre cela

 

J'ai filmé les peintures de Ransonnet

 

Jean-Paul Laixhay s'est décommandé

 

Je repars à 17h40

 

Samedi 5 février

Timmermans ici tout l'après-midi. J'apprends des tas de choses ce qui ne veut pas dire que tous less problèmes soient résolus

 

Annie G. a perdu la farde de la Fondation que je lui avais remise à Arlon. Elle la retrouvera heureusement

 

Dimanche 6 février

Je retrouve AMK, Alain et Jean-Paul Couvert à un vernissage à Bertrix au Foyer culturel. On fixe l'inauguration au 4 juin. Un verre avec les couples Couvert après le vernissage. Une fois de plus beaucoup d'affinité et d'humour avec Jean-Paul qui pourtant ne viendra pas, ni à l'inauguration, ni après. Très étrange

 

Marc Renwart a fait une rupture d'anévrisme

 

Lundi 7 février

Un courrier d 'NL avec 3 photos d'elle, d'Olivier et d'Anne-Julie. Voir ci-dessous

 

Mardi 8 février

Encore deux invitations à deux vernissages, à l'Orangerie Bastogne pour la St Valentin et à Liège "arslineandi" pour les Neuberg. Voir ci-dessous

 

Et les coordonnées de Jean-Paul Couvert ainsi qu'une illustration du livre "Cinq Immortels" qu'il vendait à Bertrix mais qui était beaucoup trop cher pour moi (60 euros)

 

Jeudi 10 février

JPR m'annonce la mort de Marthe Wéry. Choc !

 

Mon ex-agent Jean-Marie Leonard m'annonce qu'il va signer un contrat avec Eural la semaine prochaine. Il avait envoyé tout un dossier avec ma lettre de recommandation

 

Patrick Germain expose à Engreux. Voir ci-dessous

 

Annie a retrouvé ma farde et va la porter à Alain et à Anne-Marie à Pouvy pour qu'ils s'en occupent à sa place (il s'agit de la confection du prospectus de la Fondation dont elle voulait s'ocuper seule, ainsi que du Logo  qu'elle voulait faire réaliser par Dany Octave)

En outre c'est moi qui dois convoquer tout le monde pour la réunion du 26

 

Vendredi 11 février

Au vernissage à l'Orangerie. Jean-Pierre Ruelle est d'accord pour prendre les photos du dépliant; Il passera prochainement. C'est un pro. Aussi beaucoup parlé avec Dalemans. Egalement avec Roger Remacle, ami avec Denyse Willem, rencontré à Rossignol lors de son expo. Il habite Lasnes et c'est bien sa femme qui est de Libramont et avec qui j'ai parlé chez Marizza après l'expo Constant-Volkenaer. Originaire de Vielsalm, il est né en 1940. Nous avons parlé de nos souvenirs de guerre. A propos de la Fondation il m'a dit "Si je comprends bien, tu prépares ton cercueil"

 

Et tout le monde parle de Marthe Wéry qu'on en terre demain

 

Tous au resto au Leo mais ça ne vaut pas Marizza à Pin et Alain râle parce que Willy n'a pas été capable de nous trouver un lieu comme celui de Marizza. Je dis à Anne-Marie "Je vois qu'Alain est aussi râleur que moi". Je n'allais pas la rater celle-là

 

Dimanche 13 février

Neige à gogo

Ordinateur

Je tape les invitations pour le Conseil d'Administartion

Voici Timmermans à 14h50 jusque 17h30 mais il y a encore des problèmes

 

Lundi 14 février

J'écris à Annick Blavier. Voir ci-dessous

Eric m'envoie par mail une photo de son expo à Herstal. Voir ci-dessousus

Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau

Mardi 15 février

 

Décès de Pierre Bachelet à 60 ans

 

Ai envoyé un dossier à Jean-Paul Couvert. Sans réponse je téléphone. Il a eu des ennuis familiaux et pis il n'aime pas l'ordi. Plutôt décevant

 

Je me tracasse pour le crépi que je devrais faire faire sur les murs extérieurs de la galerie mais je suis à sec, fauché par un lieu qui m'a coûté déjà beaucoup plus cher que prévu. Mais grands dieux, que m'a t'il pris???

 

Jeudi 17 février

Leonard a signé chez Eural. Je l'invite à l'inauguration. OK ! Il me dit:" je vous revaudrai cela"

 

Arthur Miller est mort

 

Samedi 19 février

Beaucoup de problèmes avec l'ordi, que Timmermans ne parvient pas à résoudre

 

Deux messages. Anne-marie K m'invite à participer à une expo de groupe en été à La Grange, avec des français et Annie qui a fait une chute sur le verglas et doute de plus en plus du projet du Pont d'Oye

 

Je continue à lire de "Fred Vargas". "L'Homme aux cercles bleus"

 

Ci-dessous le mail d'AMK, concerant l'exposition "Nature détournée"

 

Je suis arrivé à  entrer en contact avec Mariette Devresse pour avoir les coordonnées de Jean-Pierre, son fils. Elle m'a dit que Céline lui avait téléphoné pour lui dire qu'elle en avait marre d'Etienne, son autre fils, et de sa passivité et pour lui reprocher la façon dont elle l'avait éduqué. Mariette lui a répondu qu'elle n'avait qu'à mettre Etienne dehors et que ce n'était pas son problème. Et tac !

 

Deux évidences "La rivière trouble en amont ne sera jamais claire en aval". J'en sais quelque chose et "Les veuves vivent plus longtemps que leurs maris"

 

NL me téléphone qu'Eric lui a téléphoné pour venir la voir avec Isabelle. Le malheur est que NL n'en a rien à foutre d'Isabelle

 

Lundi 21 février

Jean-Pierre Devresse me téléphone et m''apprend qu'il n'a jamais été viré de la Discothèque Nationale de Belgique à Liège pour avoir emprunté de l'argent dans la caisse pour une nuit, comme Céline l'a raconté partout mais simplement parce qu'il ne s'entendait plus avec le Directeur Jean Vanesse, ce que je peux imaginer. J'ai tendance à croire Jean-Pierre que je connais depuis 1978. Ce serait donc une nouvelle calomnie de Céline

 

Son fils Malcolm est anthropologue et va partir en Chine. Du coup je le baptise le Sinanthrope, sachant qu'il est à côté de son père. Je n'ai plus vu Jean-Pierre depuis 7 ans. Je lui raconte la Fondation et il n'est au courant de rien. Il vient d'écrire un roman qui est publié chez Labor. Il est au chômage. L'histoire racontée par Céline est notée textuellement dans mon journal "Jean-Pierre a puisé dans la caisse un vendredi soir, un emprûnt jusqu'au lundi- ce n'est pas la première fois- et malheureusement un inspecteur est passé le vendredi soir et il a été viré seance tenante"

 

Ceci m'a été dit devant son frère Etienne, il y a un an et demi. Je n'en ai pas fait un drame sinon je n'aurais pas essayé de le recontacter à tout prix. J'avais une mauvaise adresse-mail et j'ai donc fini par téléphoner à sa mère qui habite Libramont

 

Guy Mathot, le Ministre Agusta, est décédé. Cancer-63 ans

 

Une carte de Jean-Paul Laixhay, qui est à Marrakech

 

Mardi 22 février

Un "ça se discute" sur la maladie d'Alzheimer qui serait une dégression dans le sens où le malade redevient foetus. On ne sait rien de cette maladie qui peut parfois avant 50 ans frapper la boite crânienne qui se rétrécit lentement et n'est pas nécessairement héréditaire. On garde la mémoire d'un passé lointain, mais pas du reste. Je pense à Alex et à ses dernières années, loin de me douter que sa veuve Brigitte D. viendra me voir bientôt

 

Un mail de Jean-Pierre Devresse, le premier. Seulement un extrait. Voir ci-dessous

 

Le 13 février-j'avais oublié-j'ai envoyé la convocation pour la réunion du CA de la Fondation le 26 février. Voir ci-dessous. J'apprends que Marianne ne viendra pas, elle a une trachéite. Je sais que Marianne ne se sent pas dans le coup et ne comprend pas l'utilité de cette fondation

 

Mon couriel Outlook tombe en panne sèche. J'essaie en vain d'atteindre Timmermans. J'en ai ras-le-cul

 

Ci-dessous quelques photos de l'hiver neigeux d'il y a quelques jours. Une vraie tempête

 

Vendredi 25 février

Jean-Pierre Ruelle vient photographier mais d'abord je vais chercher chez Eldi ma nouvelle télé en remplacement de celle qui a été foudroyée. Jean-Pierre est ici à 14h55, super-équipé avec fish-eye etc...Mais ça va me coûter un os. Tout se passe bien

Lieve est malade et ne viendra pas

 

Je rappelle que c'est la réunion qui prépare le lancement de la Fondation

 

Samedi 26 février

JPR à 8h30 au téléphone. ne pourra pas venir. Il doit aller à Stavelot pour une visite importante. Que dire ???

 

Deuxième coup de fil. Dalemans a la grippe. Il donnera une procuration à Willy Dory

 

On ne sera donc que quatre. Heureusemnt Lieve vient tout de même conduite par son mari. Nous serons donc cinq car bien sûr je n'ai aucune nouvelle de la vice-présidente, en l'occurence, ma fille, qui ne se sera même pas excusée

 

Arrivée de Lieve qui prend des photos et de José qui a amené 2 bouteilles de Bergerac

 

Début de la réunion à 14h00. Ca va carburer ferme jusqu'à 17h30. On décide de faire imprimer 10.000 dépliants et autant de cartes postales. On fera une expo inaugurale en juillet avec la classe de JPR à l'Académie d'Eté. Prochaine réunion le 23 avril

 

Les dépliants seront imprimés chez Pire à Florenville. AMK va demander un devis

 

Yolande Moreau triomphe aux Césars

 

Dimanche 27 février

Un mail d'Annick Blavier. Voir ci-dessous

 

Coup de fil d'NL. Je crois comprendre qu'elle voudrait renouer avec moi. Je tombe de la lune. Pas question. Non il ne faut pas venir à l'inauguration du 4 juin. On croit rêver, il faut oser tout de même. Voudrait-elle se décharger de sa dette matérielle et morale????

 

Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Bio 305 - Février 2005. Première réunion officielle de la Fondation Vancau
Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 06:00
BIO 304 - JANVIER 2005

Samedi 1er janvier

Dans son coup de fil d'hier NL m'a dit que Boris n'avait rien à voir dans l'affaire des médisances de Valérie la concernant. C'est le fils, Philippe, de sa meilleure amie de La Courbeure qui aurait fait ces révélations à sa mère Jacqueline sur le récit que Valérie aurait fait à sa mère Céline d'un détournement de succession opéré par NL. Ce qui est évidemment faux. Qui est ce Philippe et comment a t'il pu colporter une conversation entre Valérie et sa mère???

 

JPC me dit qu'il a une amie de 81 ans, une admiratrice de son billet hebdomadaire à la radio "L'Indispensable Monsieur Jean-Pierre". Il m'envoie en annexe, un billet sur le Tsunami, émis par deux touristes rapatriés, et voulant de faire rembourser . Voir annexe ci-dessous

 

Le "Tsunami" figurera bientôt en tête de tous les restos sud-est asiatiques. Un plat composé ded échets de bungalows, d'écume de mer, de slips de pédophiles etc..Ce sera la fin du Tiramitsu

 

Mardi 4 janvier

Le fils aîné d'NL, Olivier passe à Moircy à 8h30, en route pour Aubignan. Trois heures de conversation intense. Emotion et affinités. Après son départ je téléphone à NL qui fond en larmes. Olivier a 31 ans. Je n'ai jamais eu une telle conversation avec ma fille qui en a 41

 

Mercredi 5 janvier

Par Annie G, j'entends très souvent parler des Nothomb et surtout de l'ancien Ministre Charles-Ferdinand, que je connais. Voir article de presse ci-dessous. Il y est évidemment question d'Amélie, fille de Patrick Nothomb, ex-ambassadeur de Belgique au Japon

 

Je commence à lire le "Da Vinci Code"

 

Jeudi 6 janvier

Une carte d'Annick Blavier déplorant la mort de Derrida

 

De gros ennuis avec mon PC. Je téléphone au fils de Timmermans, l'ex-directeur du Delhaize à Recogne qui m'a dit que son fils était spécialisé en informatique. Il passe le soir mais a oublié son disque XP professionnel à son bureau, à La Clairière à Bertrix. Il reprend donc mon ordi avec lui

 

Vendredi 7 janvier

Sans nouvelles, je téléphone à Timmermans à 18h30. Non son CD Pro ne suffit pas. il lui en faut un autre qu'il espère trouver. C'est mal barré ! Et c'est le WE ! J'ai heureusement sauvegardé une grande partie de mes données sur des CDs

 

Samedi 8 janvier

Dans le Da Vinci, analyse de la dernière Cène. L'apôtre à la droite du Christ serait une femme

 

Coup de fil avec Richard Olivier. Il part fin du mois, en Afrique du Sud avec Carla

 

Dimanche 9 janvier

Timmermans a trouvé le disque réparateur. Il va travailler aujourd'hui. Il est ici vers 17h00 et tout fonctionne. On a pu sauvegarder toutes les données. Il refuse que je le paie car je suis un ami de son père. Chapeau ! En fait il est analyste financier

 

Lundi 10 janvier

Une carte d'Annie qui est à Colmar

 

Le Professeur Choron est mort. Hara-Kiri, Charlie-Hebdo. 75 ans. Je ne l'aimais pas. L'ai croisé près de la Sorbonne en 2000, avec NL

 

Vendredi 14 janvier

Une lettre du Comité de parrainage de la cité Berthe et de ses enfants à La Seyne (mes totems dans la Baie de Toulon début des années 1990). Ernest-Pignon-Ernest est aussi dans le comité de parrainage

 

Un envoi de Thierry Zeno  Voir ci-dessous

BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005

Dimanche 16 janvier

Promenade avec Canaille dans "Les Champs d'en Haut", situés au-dessus de la route de Remagne, à 2 Kms de chez moi, altitude 550 mètres. Voir photos ci-dessous

 

"Quand on est Parents, quoiqu'on fasse c'est raté (Freud) cité par Boris  Cyrulnik

 

Lundi 17 février

JPR me parle du testament que je dois faire. Sinon la Fondation n'a aucun sens

Il a raison

Je continue à graver des Cds pour sauvegarder les documents que je scanne

 

Un petit mot de Thierry Zeno qui lui aussi est en train de créer une Fondation Rops

Voir ci-dessous

 

Un film de Téo Van Gogh le réalisateur hollandais, assassiné le 2 novembre dernier par un islamiste radical. Il était né en 1957. Ce film "L'interview" est remarquable avec une comédienne célèbre aux Pays-Bas et excellente, KATJA SCHUURMAN. Voir ci-dessous

 

Mardi 18 janvier

Un coup de fil du père Timmermans, un révolté comme moi. Il paraît que je suis très mal vu à la commune. Normal je suis apolitique. Ma commune dans laquelle je vis depuis 1971 n'a jamais rien fait pour moi au niveau artistique. Mais bien sûr je n'ai jamais rien demandé. Il me suggère de verser tout de même quelque chose à son fils. 125 euros ce qui est un prix en or, paraît-il. Et je m'éxécute, c'est plus clair comme cela

 

Je lis Fred Vargas, la policière ou la polarienne "Debout les Morts" C'est ce que j'ai envie de dire aux administrateurs de ma Fondation

 

Vendredi 21 janvier

Un mail d'Annick Blavier qui revient de Paris. Exposition Giacommetti-Cartier Bresson. Voir ci-dessous

 

Samedi 22 janvier

Coup de fil d'Anne-marie K. Ils ont un vernissage le 28 mai, il faut donc changer la date du vernissage de la Fondation. Comme coup de main, c'est fameux. Notre date était fixée à la dernière réunion et confirmée dans le PV que j'avais rédigé avec Annie

 

Annie G. elle aussi est surchargée. Voir son mail ci-dessous

 

La connerie est l'anti-dépresseur du pauvre comme le dit Bedos

 

Dimanche 23 janvier

Visite d'Eric N.. Contact très chouette sauf une remarque "Ma mère est formidable, c'est elle qui va me payer mon amende de 1500 euros (conduite en état d'ivresse et rébellion contre les forces de l'ordre )" Et je lui réponds "Eh bien elle te rend un bien mauvais service. Tu ne crois pas qu'il serait temps que tu assumes tes conneries sans Maman...

 

Il me prête "Louise Amour" de Bobin

 

Lundi 24 janvier

Il neige

Sacré Bobin. Ce mec a une anima en forme de Madonne, un côté mystico-Sainte Thérése qui m'irrite. Une espèce d'impuissance sublimée en mysticisme, un côté Dante. Une culpabilté qui l'empêche de prendre la chair en compte. Mais grande sensibilité, pureté du regard et les mots pour le dire. J'ai envie parfois de lui dire à l'instar des Inconnus "Christian (Ingrid) est-ce que tu baises". Pour lui, seules quelques femmes d'exception et résolument vierges sauvent la mise, rayonnantes de pureté à la porte d'un tabernacle entr'ouvert. Il devrait lire le "Da Vinci Code"

 

Au téléphone, JPR me dit qu'Alex Jacquemin, mon ex grand ami, est mort d'Alzheimer, il y a près d'un an. Je suis bouleversé. Même si à vingt-trois ans il m'a pris la femme que j'aimais et l'a épousée. Professeur d'Economie à l'Université catholique de Louvain. Prix Franqui. Conseiller de Jacques Delors. Beau, intelligent et drôle. Il devait avoir 66 ans

 

Voir sa photo ci-dessous "In Memoriam". Je suis bouleversé. Ne l'avais plus vu depuis la banquet de rétho à Saint-Servais, en 1956

 

Je lis "Robert des Noms propres" d'Amélie Nothomb

 

Mardi 25 janvier

Je suis invité chez Nicolas Rozier (Plasticien français) à Daverdisse et le retrouve à 11h30 devant l'Eglise. Route très difficile à cause de la neige. Dialogue très intense. Sa compagne rentre à 16h50 avec ses deux fils de 13 et 10 ans. Je quitte à 17h30. Route périlleuse dans le noir

 

Je commence Eric Emmanuel Schmitt "Petits crimes conjugaux"

 

Une lettre de l'avocat Dalemans lui aussi hyper-occupé. Voir ci-dessous

 

Jeudi 27 janvier

Au rayon charcuterie du Delhaize, je demande une tranche de pâté que la dame met sur la balance devant sa collègue et comme cela tarde un peu, elle dit"allez mon bébé". Puis elle l'emballe et me la tend et je dis "Merci mon Bébé". Ce qui la fait pouffer de rire en même temps que sa collègue

 

Je lis Marc Lévy "Et si c'était vrai"

 

Toujours des problèmes avec mon PC et surtout avec mon serveur Télé2. J'attends Timmermans qui doit me faire une restauration

 

Aucun contact de Valérie depuis son absence à la première réunion qui m'a dégoûté

 

Mort de Jacques Villeret

 

J'attends toujours des nouvelles de la date de l'inauguration

 

Samedi 29 janvier

 

Lâchage de Valérie et de France Debray, pas de réponse de Dory ni de Dalemans, pas de réponse d'Anne-Marie. Ne suis soutenu que par Annie et JPR. Annie me dit de laisser tomber. J'offre un lieu, une galerie, j'achète et expose les autres et personne ne semble concerné, chacun continuant ses activités et en plus je paie tout de ma poche. Je suis en pleine crise et prêt à tout laisser tomber. J'en parle à Lieve au téléphone. Je ne parviens pas à rédiger mon texte sur la Fondation

 

Je lis Alexandre Humboldt "Ce qui va contre la nature est injuste, mauvais, et ne résiste pas au temps"

 

Je lis "Rue de la Soif' de Michel Lebrun, de l'Oulipo qui a obtenu "Le grand prix de Littérature policière" en 1956 et le Prix paul Féval pour l'ensemble de son oeuvre en 1987

 

Eric N m'envoie le texte d'une chanson qu'il vient de composer. Voir ci-dessous

 

Dimanche 30 janvier

Enfin un coup de fil d'NL qui ne va pas bien du tout. Je lui parle de son autodestruction et elle admet. Et j'ajoute "c'est pour cela que tu as bazardé notre couple". Elle pleure et dit "J'ai envie de te revoir"

 

Un message d'AM Klenes. Eh oui le 28 mai il y a bien un vernissage à La Grange à Jamoigne, ce qui n'était pas encore décidé lors de la dernière réunion de la Fondation. Et alors, c'est à eux à s'adapter, pas à moi. Elle me propose de faire l'inauguration ce même 28 à partir de 11 heures. Pas question car c'est tout un WE qui avait été prévu pour la Fondation et ici le vernissage de la Grange va tout couper. Je refuse un vernissage à la va-vite pour la Fondation. Nous ne sommes pas une galerie de plus à insérer dans un circuit de courses à pied (Tout ceci s'échange par mails). En plus le 27 il y a un autre vernissage à l'Orangerie à Bastogne. Elle et Willy sont dans le Conseil culturel du Centre d'art contemporain tout en étant administrateurs de la Fondation. Ils n'avaient qu'à veiller à ce que nos deux programmes ne se chevauchent pas

 

Je conclus que l'on rediscutera de tout cela lors de la réunion du 26 février mais que je n'ai plus l'âge, ni les épaules pour me taper tout, tout seul et que si on ne joue pas "ensemble", je laisse tout tomber

 

Non seulement aucune aide mais en plus des bâtons dans les roues

 

Lundi 31 janvier

Anne-Marie me téléphone. On s'explique. Ils sont prêts à déplacer leur vernissage ou alors on fait l'inauguration le premier WE de Juin, ce qu'on fera

 

JPR au téléphone. Je lui parle d'NL. Il me dit "elle n'a qu'à te rembourser, elle sera moins malade"

 

Timmermans me propose restauration samedi et dimanche prochain. Apparemment ce n'est pas si simple que cela même pour un informaticien professionnel

 

Un mail d'Eric N. via l'ordi d'Isabelle Goffinet. Voir ci-dessous

BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
BIO 304 - JANVIER 2005
Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
17 octobre 2016 1 17 /10 /octobre /2016 08:34

Oui, MOIRCY (Commune de Libramont-Belgique) c'est là que je vis et ce territoire je me le suis fait de" a" jusqu'à" z". Il n'y a pas de miracle, et il me ressemble, à moi, l'Indien.

Je ne suis pas allé dans l'Himalaya, je l'ai  fait venir chez moi !!!

Joseph Delteil aurait pu faire mon épitaphe :


"Moi c'est à poil que je veux entrer au ciel et la tête de Satan au poing ! Bleu de sang, bavard d'aise, énormément sexueux- Entrer quoi !!!"

Moirci-Libramont-Belgique-Propriété Christian Vancau-Ruisseau de la Houssière-TotemsHimalaya2Himalaya34-1Himalaya5Himalaya3Ci-dessus on perçoit aussi ma chienne Canaille qui est une chienne tibétaine (comme celles du Dalaï Lama), en arrêt sur le plateau de 550 mètres qui surplombe Moircy sur la route de Remagne et qui me fait penser aux plateaux situés au pied de l'Himalaya mais qui eux sont perchés à 4000 mètres d'altitude

Et voici l'autochtoneVancau Juin 2009

 

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans TERRITOIRE DE L'ARTISTE
commenter cet article
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 05:46
Anniversaire d'Alain Schmitz à La Grange à Jamoigne avec l'ânesse Hélène et Anne-Marie Klenes

Anniversaire d'Alain Schmitz à La Grange à Jamoigne avec l'ânesse Hélène et Anne-Marie Klenes

Mercredi 1er décembre

Un article sur l'Exil forcé de Charlélie Couture qui est parti à New-York pour être reconnu comme peintre

J'ai acheté à Annie son livre "Les maladies de l'environnement réalisé par son Asbl STOP-POISON-SANTE" sur les métaux lourds. Voir ci-dessous

Mon imprimante est en rac. Je passe chez Studio Ray et il réalise qu'il m' a vendu une cartouche d'encre Epson qui n'est pas appropriée; Les miennes ont un hippocampe en couverture

 

Jeudi 2 décembre

Un mail d'Annie G.

L'OTAN????...en emporte le vent

 

Vendredi 3 décembre

Un reportage sur STORARO le directeur de la photographie du Dernier Tango de Bertolucci, l'Ultima Tango a Parigi, qui est tombé sur une peinture de Bacon lors de la rétrospective que j'avais vue à Paris avec Jipé Ransonnet. Il est tombé sur un tryptique qui représentait excatement le film qu'il allait tourner. Au centre le couple qui fait l'amour, à gauche le scénariste avec le texte et à droite la camera, et un fond orange qui sera le décor de tout le film, l'orange bouddhiste psychédélique, couleur des années septante. C'est Trintignant et Dominique Sanda qui devaient assurer le rôle

 

La scène de la sodomie avec la motte de beurre avait été préméditée par Brando et Bertolucci et Schneider n'était pas au courant. Ses gémissements et ses colères de protestation sont donc réelles et Bertolucci a été déchu de ses droits civils et politiques pendant 5 ans, pour obscénité. Schneider et Brado condamnés à 2 mois de prison avec  sursis. Toutes les copies de ce passage devaient être détruites. Le film qui est sorti aux USA a eu un succès phénoménal. Il a été interdit dans toutes les dictatures. Voir ci-dessous

Analyse du film: L'ULTIMA TANGO A PARIGI

Le film naît à la suite d'un fantasme du réalisateur Bernardo Bertolucci. Ce dernier a fait le rêve de rencontrer une femme dans la rue et d'avoir avec elle un rapport sexuel sans connaître son nom.

 

Le rythme de tournage fut très éprouvant. Le tournage dura douze semaines à raison de quatorze heures par jour. Le film incarne une époque de transition. Pour le réalisateur, la relation entre les deux protagonistes reflète la révolution sexuelle, féministe et des mœurs. En fait, plus globalement, l'histoire est une allégorie du passage d'une époque « classique » à une époque « moderne » voire « post-moderne ». On y voit la construction de la tour Montparnasse au milieu des vestiges du vieux Paris qui semble à bout de souffle. On y sent également l'atmosphère de l'après-mai 1968 et l'imprégnation de la culture pop.

 

Mais Le Dernier Tango à Paris est avant tout un film sur l'incommunicabilité entre les êtres et l'amour impossible. Plus ce dernier semble être fort, moins la communication est possible. Ce film est une peinture désespérée et lucide sur les rapports humains. Une impasse devenant mortifère et/ou criminogène lorsqu'on s'entête à vouloir goûter à ce qui n'est pas de ce monde : le bonheur à deux.

Faire preuve de douceur en amour, c'est utiliser du beurre pour sodomiser sa compagne et la seule véritable intimité qu'on peut avoir se résume à deux doigts dans le rectum, semble dire Bertolucci. Toute histoire d'amour est résumée par la sentence lapidaire des gamins dans le jardin :
« - Hey, qu'est-ce que vous faites là ?
- Nous ? On chie.
- Filme ça, filme tout ! »

Film à scandales

Le film fut très critiqué, et même attaqué, lors de sa sortie en salles en 1972. De nombreux pays européens classèrent le film comme X, dont la France qui l'interdit aux moins de 18 ans. Associations familiales et critiques cinématographiques se déchaînèrent contre le film et le qualifièrent de débauche pornographique. En Italie, dont Bertolucci est natif, le film fut tout simplement interdit de diffusion et le réalisateur fut déchu de ses droits civiques.

 

La scène considérée comme la plus choquante, et donc la plus célèbre, est la scène de sodomie, dans la cuisine, où du beurre sert de lubrifiant. Cette scène a été préparée par Marlon Brando et Bertolucci, à l'insu de Maria Schneider. Bien que l'acte soit simulé, les larmes de Maria Schneider sont bien réelles car elle fut extrêmement choquée par le jeu brutal de Marlon Brando. Des années plus tard, elle déclarera à ce sujet qu'elle assimilait cette scène à un viol et qu'elle n'a jamais pardonné à Bertolucci. Ce dernier, lors de la disparition de l'actrice en février 2011, dira avoir regretté de ne pas s'être excusé avant sa mort.

 

Brando dans son personnage

Avant que le rôle échoie à Brando, Bertolucci l'a d'abord proposé à Jean-Louis Trintignant, héros de ses précédents films dont Le Conformiste. Mais ce dernier refusa par pudeur. Bertolucci le proposa successivement à Jean-Paul Belmondo et à Alain Delon, mais les deux refusèrent. On lui suggéra alors Marlon Brando qui, après avoir essuyé de nombreux échecs en salle, renoue avec le succès grâce au triomphe du Parrain de Coppola.

 

Durant le tournage, Brando ne cessa de modifier les dialogues du personnage car il trouvait le texte de départ peu intéressant. Schneider déclarera que Marlon s'était aussi impliqué dans la réalisation car Bertolucci semblait peiner à le faire.

 

Devant la polémique que souleva le film, Brando reniera son personnage de peur que son image ne soit durablement dégradée auprès du public et de la critique. Il a, par la suite, toujours refusé de le revoir.

 

Mardi 7 décembre

J'ai depuis le début numérisé  1425 documents. Une vraie folie

 

Canaille s'est roulé dans l'engrais azoté des voisins. Incroyable ce qu'elle pue. Je dois la laver deux fois dans deux shampoings différents

 

NL a eu une thrombose et a été en clinique pendant 8 jours. Elle qui avait mis toutes ses maladies sur mon dos, c'est raté car cela fait 22 mois qu'on ne s'est plus vus

 

Jeudi 9 décembre

 

Anne-Marie me sollicite pour l'anniversaire d'Alain : jouer une chanson de Brassens qui s'appellerait Hélène qui est le prénom de l'ânesse qu'elle va offrir à Alain. Je dis oui bien sûr," Les Sabots d'Hélène", mais il faut que je la réapprenne d'ici samedi.

 

La fameuse Pauline REAGE qui a écrir Histoire d'O s'appelle en réalité Dominique AURY, Secrétaire de la NRF et travaillant Chez Gallimard. Faisait partie du comité de lecture avec Queneau, Camus, Arland etc...Elle a vécu 10 ans avec Jean Paulhan est c'est pour lui qu'elle a écrit ce livre. Mais Dominique Aury ne serait pas non plus son vrai nom. Elle a écrit ce livre la nuit et au crayon pour ne pas tacher les draps

 

Vendredi 10 décembre

Ransonnet prépare son expo au Triangle Bleu à Stavelot

 

Samedi 11 décembre

Anniversaire d'Alain Schmitz à la Grange à Jamoigne. J'arrive à 19h10 avec 2 bouteilles de vin et la photo encadrée d'Alain et de moi, prise par Annie à Chassepierre. Une dizaine de personnes en plein préparatif car il y a un buffet organisé par Anne-Marie. La compagne de Célestin Pierret qui s'appelle Colombe et est la fille de Felix Roulin, le sculpteur belge chez qui il a travaillé pendant 4 ans. Le frère d'Anne-Marie, André Klenes, le compositeur. René Cabodi qui  vient de Verviers, Willy Dory et Georges Fontaine, Dominique Marx, Deremiens, le couple Symul, Jean-Pierre Ruelle, le couple Angeli, le couple Lannoy et le couple Dominique Collignon.

 

Et voici Annie à 19h45. Anne-Marie fait un discours et Alain arrive, au courant de rien. La plupart des assistants ont un masque représentant le visage d'Alain qui dit bonjour à tout le monde sans reconnaître les gens, ce qui semble assez angoissant.

 

Et puis c'est l'entrée d'Hélàne l'ânesse qui glisse avec ses sabots sur le carrelage et moi derrière qui entame la chanson de Brassens au moment où Anne-marie offre l'ânesse à Alain, qui est surpris de me voir jouer de la guitare. Benoit Piedboeuf est là, retour de Chine. Je lui parle de mes totems à Rossignol, envahis par les campeurs. Il me promet d'intervenir énergiquement ! Il y a aussi Jean-Pierre Bissot et la montreuse de Marionnettes, l'une de celles-ci étant Alain Schmitz lui-même. Il y a Corinne la Directrice de la maison de la Culture à Marche. Je présente beaucoup de monde à Annie qui ne connait pas grand monde dans le milieu de la peinture.

 

Il y a aussi l'amie d'Anne-Marie, Michèle Cluysters et Maurice Owen son compagnon et professeur d'Histoire de l'Art à Porstmouth. Et puis un concert, la fille d'André Klenes qui chante, Cabodi à la Cornemuse, Dory à la Clarinette, Klenes à la Contrebasse, Owen au saxo. On mange à des tables séparées où l'on veut car c'est un buffet Et puis tout le monde danse et la montreuse de Marionnettes me dit que Jean-Pierre Bissot lui a dit en me montrant! "Tu vois ce type-là, il va mourir". Tu le connais??Je lui ai dit que tu n'avais vraiment pas l'air d'un mourant." "Bien sûr que je le connais."Je vais le trouver en lui disant "Il paraît que je vais mourir" et il me dit "Bien sûr tu mourras un jour". Manifestement il est pété

 

Annie a tenu le coup mais je ne l'ai guère vue. Je la reconduis à sa voiture à 1h40

 

Je retourne à la Grange. La marionnettiste vient me parler. Elle habite rue Pierreuse à Liège et connait bien Mireille Rainchon, la danseuse-chanteuse, que j'ai connue en 1989. Son compagnon est responsable des étangs de Virelle et occupe un poste important aux "Réserves Naturelles". C'est un biologiste écolo qui aurait beaucoup de points communs avec moi. Elle va l'amener à Moircy (Non elle ne le fera pas). Elle s'appelle Chantal De Wilde. Elle m'invite à danser mais après deux slows langoureux, je me tire car il est 2h40. Je vais juste embrasser Alain et Anne-Marie

 

Lundi 13 décembre

Trois hommes frappent à la porte mais je mange. Ils vont vers la galerie. Je pense que ce sont des gens du Cadastre. Mon revenu cadastral et donc mon précompte immobilier vont évidemment être augmentés. Ils ont réévalué sans entrer sans la maison

 

Un article sur les funérailles de Raymond Goethals. Juste une messe de funérailles et public non souhaité par la famille

 

Mercredi 15 décembre

A 9h30 mon ex-agent Leonard et sa femme chez moi, en pleine panique. La Banque Record veut fermer leur agence et ils me demandent de les défendre. Je téléphone à Dalemans et obtiens un RV pour demain.. L'après-midi je téléphone à la Direction de Record à Gand, et atteins un certain Bruylandt. Ils veulent venir tout embarquer après-demain et fermer l'agence. Bref je fais une plaidoyer énorme en faveur de Leonard et le type me dit " OK je réunis mes collaborateurs et prends contact avec l'agent". Je préviens Leonard qui est à Martelange. Il n'en revient pas. Le seul problème c'est que je ne sais pas pourquoi on veut le virer. Toujours mon côté Don Quichotte

 

Je suis en train d'installer RecordBank afin de pouvoir faire mes virements par Internet. J'ai mon digipass et je crée mon code secret

 

Jeudi 16 décembre

Toute la journée à m'occuper de l'affaire Leonard qui a pris comme avocat Maître Julien Pierre, l'ex-avocat de Dutroux car Record a décidé de venir tout de même non demain mais mardi prochain pour fermer l'agence. Leonard aimerait que je rencontre Maître Pierre

Un mail d"Annie. Elle a parlé à Bissot qui lui dit qu'il va me téléphoner, ce qu'il ne fera pas; Cette histoire restera équivoque. Voir mail ci-dessous

 

Vendredi 17 décembre

Enormes problèmes avec Record pour pouvoir installer mon banking (la banque à domicile) dont j'ai absolument besoin puisque mon agence va être fermée et les clients laissés en plan. Je menace, dis qu'ils se démerdent et que je vais contacter Bruylandt. Eliminer un agent c'est une chose. Laisser une clientèle walonne en plan c'est autre chose. Je menace de retirer tous mes comptes. A 15h54 j'ai gagné. Mon banking fonctionne

 

Coup de fil de Nicolas Rozier. S'excuse de ne pas être encore venu à Moircy. Je lui propose de venir à Stavelot avec Annie et moi après-demain et de passer à la maison avant d'aller à Stavelot à trois, à une voiture

 

La nuit j'enregistre un documentaire sur Bataille

 

Echanges de mails avec Annie. Voir ci-dessous

 

Dimanche 19 décembre

Il neige un peu

J'attends des nouvelles de Rozier qui devrait venir ici à 13h30. Mais Annie est incertaine car elle craint la neige. Nicolas est ici peu avant 14h00. on fait le tour mais c'est beaucoup trop court car nous devons rejoindre Annie au parking d'Amberloup à 14h45

 

Nous sommes à Stavelot à 15h45. Céline et Etienne D. sont là, complètement perdus. Jean-Pierre Ransonnet dédicace son livre fait avec Alain Delaunoy. Du monde. Toujours les mêmes amis aussi André Leto, Bernard Herbecq et sa femme, Boulanger, Jacques Charlier, Marthe Wéry, Jean-Paul Laixhay, André Romus et sa femme, Jean-Marie Mahieu, Belgeonne et sa femme(Editions Tandem) qui me demande où se trouve l'Orangerie. Je lui réponds que c'est là où son mari vient d'exposer à Bastogne. Quant à lui qui ne me dit pas bonjour, je vais le coincer un peu plus tard en m'avançant vers lui et en lui disant : "Bonjour Gabriel, tu me reconnais? Oui ! "Tu sais que je t'ai acheté une peinture?" Mais oui, mais oui !!!Tu viendras au vernissage de la Fondation le 28 mai? "Oui du moment que je le sais à l'avance" Ok j'ai compris. Il ne viendra évidemment pas. Vraiment sympas les artistes

 

Ensuite j'embrasse Martine Doutreleau sans dire un mot en la regardant droit dans les yeux

 

Et on se tire. Annie reprend sa voiture à Amberloup et file sur Arlon. Nicolas Rozier revient à Moircy et voit la Galerie de nuit. On communique très bien

 

Une dédicace de Jean-Pierre dans mon exemplaire "CV ou not CV, that is the question" Enigmatique ! Voir ci-dessous

 

Céline plus que paumée qui vient me demander "Qui c'est Belgium?" Je lui dis que c'est Belgeonne et le lui montre de loin, ce monsieur si aimable.....

 

Mardi 21 décembre

Un mail d'Annie suite à Stavelot et à la rencontre avec Nicolas Rozier

 

Je fais mes premiers virements par Internet. En principe les gens de Record descendenr chez Leonard demain. Julien Pierre s'active

 

Vendredi 24 décembre

Aucune nouvelle de Leonard

Soirée de réveillon calme et solitaire. mais vive le silence !

 

Samedi 25 décembre

Je téléphone à NL. Son fils Olivier arrive justement. Elle me le passe. Je pleure. Il me dit qu'il pense souvent à moi, puis me parle de Placebo. Je lui dis qu'on s'entend bien parce que nous sommes des rebelles. Il me dit Oui. Viendra me voir

 

Et NL qui a toujours dit que je ne prenais pas ses enfants en considération

 

Fugue de Canaille l'après-midi. Je la retrouve dans les bras d'une belle blonde en voiture rouge. Elle et son mari ont trouvé Canaille à la Grand'route et se sont mis à interroger les gens du village. On lui a dit " C'est la chienne du type qui a un MUSEE"

 

Après cet incident j'ai le moral dans les talons. Mais tellement content d'avoir retrouvé ma chienne. Je débouche une bouteille de champagne

 

Le soir je téléphone à Richard Olivier. Lui raconte Fondation, France Debray, mon nouveau statut d'internaute. C'est lui qui m'y avait poussé il y a un an

Le soir NL retéléphone. je lui dis qu'elle doit repeindre si elle veut résoudre quelques unes de ses multiples maladies

 

Dimanche 26 décembre

Solitude normale d'un homme sans amour et sans famille, en ce WE de Noël prolongé qui n'en finit pas 

 

Mardi 28 décembre

J'ai la secrétaire et  belle-fille de Leonard au téléphone. La gestapo de Record a tout repris. Pas un mot de français de cette banque flamingande. Les clients sont envoyés dans une agence de la Grand Rue complètement inefficace. Ils vont quitter Record c'est évident

 

Mercredi 29 décembre

Catastrophe en Thaïlande. Les pédophiles sont en deuil. Dans le Sud à Phuket. Un Tsunami. On parle de 120.000 morts. Voir les cartes ci-dessous

 

Jeudi 30 décembre

Coup de fil d'Aurore. Je lui dis que je l'apprécie beaucoup mais que je ne suis pas amoureux et que je ne veux pas jouer avec elle. Elle comprend et elle accepte. Elle me donne son adresse-mail mais me prévient qu'elle n'écrit pas car dans son orphelinat, comme elle était gauchère on lui a lié la main gauche chaque fois qu'elle écrivait et en plus le béguines la frappaient. Elle a refusé d'écrire de la main droite et donc elle ne sait pas écrire. Terrifiant !

 

Vendredi 31 décembre

Je suis au 120e tome de mon journal. J'ai écrit 2600 pages en 2004. J'en avais écrit 2974 en 1997 et 2674 en 2003. La Galerie est construite La Fondation est créée. Je suis informatisé. J'ai rédigé ma biographie de 1937 à 1964 dans des grands cahiers. C'est une terrible année que 2004. Il y a aussi eu la mort de Plume et l'arrivée de Canaille

 

Réveillon seul avec des gambas et Canaille. Je ne parviens pas à entrer dans la fête

 

Un mail-pétition de JP Collignon sur mon ordi. Voir ci-dessous

 

Couché à minuit

In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"
In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"
In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"
In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"
In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"
In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"
In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"
In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"
In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"
In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"
In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"
In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"

In fine le livre d'Annie Gaspard "Les maladies de l'environnement"

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 05:41
Bio 302 - Novembre 2004

Lundi 1er novembre

Mes 67 ans

Trois appels téléphoniques avant 10h25. J'avais pourtant annoncé que je ne voulais pas de souhaits d'anniversaire. Je débouche le champagne et j'allume le feu. Quatrième appel, je décroche, c'est NL qui fait de la couture et non de la peinture. Très étonnée que je n'ai jamais revu Mieke.....

 

Le soir j'entame "Les Poèmes à Lou" d'Apollinaire

 

Valérie semble ne pas vouloir venir à la réunion. Elle n'est pas libre ! Je lui ai répondu que je comptais sur elle de plain-pied. J'attends sa réponse

 

Mardi 2 novembre

Un reportage sur Theo Van Gogh, le rebelle d'Amsterdam, arrière petit-neveu du peintre, assassiné par un islamiste

Theo van Gogh (réalisateur)

 

Theo van Gogh
TheoVanGogh.jpg

.

  
  
  
  
  
  
  
  

Theo van Gogh, né à La Haye et mort assassiné le à Amsterdam, est un réalisateur néerlandais. Son meurtre par un islamiste a provoqué une émotion considérable aux Pays-Bas et un questionnement sur la politique d'immigration menée par les autorités.

Parcours

Theo van Gogh est né à La Haye, arrière-petit-fils de Théodore van Gogh, le frère du peintre Vincent van Gogh. Son père, Johan van Gogh, faisait partie des services secrets néerlandais.

Il abandonne l'école et débute dans le cinéma en produisant son premier film Luger (1982). Deux de ses films furent récompensés par un Gouden Kalf (l'équivalent néerlandais d'un césar ou d'un Jutra) : Blind Date (1996) et In het belang van de staat (Dans l'intérêt de l'État, 1997). Il a aussi été acteur dans De noorderlingen (Les Habitants, 1992, d'Alex van Warmerdam).

Controverses

Ses propos sur « la préoccupation juive autour d'Auschwitz » provoquent une vive indignation de la part de nombreux intellectuels juifs. Critiqué par l'historienne juive Evelien Gans, il écrit dans le magazine Folia Civitatis : « Je pense que madame Gans fait des rêves érotiques où elle se fait baiser par Josef Mengele ». En 1991, il est condamné à une amende pour son film Moviola dans lequel il parle d'« étoiles jaunes copulant dans la chambre à gaz » et l'« odeur de caramel » qu'il sent alors qu'on brûle des juifs diabétiques. En 1995, une autre plainte suit un éditorial dans lequel il reprend la formule de l'écrivain Robert Loesberg qui qualifie Jésus de « poisson pourri de Nazareth ».

Vers la fin de sa vie, ses provocations s'attaquent principalement à l'islam et aux musulmans qu'il surnomme des « baiseurs de chèvre ». En 2004, il réalise, en collaboration avec Ayaan Hirsi Ali, sur la base d'un scénario de celle-ci, Submission, un court métrage dénonçant la soumission des femmes dans l'islam. Ce film leur a valu de nombreuses menaces de mort pour avoir montré une femme nue et sur laquelle des phrases du Coran étaient imprimées.

Assassinat de Van Gogh

Article détaillé : Assassinat de Theo van Gogh.
 
La statue De Schreeuw.

Le , Mohammed Bouyeri, un Néerlandais musulman d'origine marocaine, blesse Van Gogh avec une arme à feu dans un lieu public, puis l'achève en tirant de nouveau. Huit balles auront atteint le réalisateur. Le jeune homme l'égorge, le décapitant presque. Puis, il lui plante deux couteaux dans la poitrine dont l'un porte sur la garde une lettre adressée à Ayaan Hirsi Ali.

Theo van Gogh avait réalisé deux mois plus tôt un court-métrage intitulé Submission avec Ayaan Hirsi Ali. Cette première partie montrait des femmes passant d'une soumission totale à Dieu à un dialogue avec lui sur un ton de défi. Elles regardaient franchement Allah et lui avouaient que si la soumission à sa loi était source de tant de malheurs, s'il n'intervenait pas, elles cesseraient de se soumettre.

En souvenir de Theo van Gogh, une statue appelée De Schreeuw (le Cri), œuvre de Jeroen Henneman, a été dévoilée le . Elle est placée dans les jardins du Oosterpark, dans le quartier Watergraafsmeer d'Amsterdam.

En 2006, Ian Buruma écrit un livre On a tué Theo Van Gogh : Enquête sur la fin de l'Europe des Lumières, dans lequel il s'interroge sur les raisons des tensions politico-religieuses aboutissant au crime du 2 novembre 2004.

 

Mercredi 3 novembre

BUSH est élu président des USA. Les américains sont des cons et cela va se savoir. 58 millions de voix contre 54 millions à Kerry

 

Mon frère Etienne ici et m'apportant des photos de famille que je scanne pour ma biographie. Ma grand-mère maternelle, ma marraine, est morte à 73 ans en 1955. Elle est donc née en 1882 soit 2 ans avant mon grand-père Jules Duesberg. Ils avaient donc 18 et 20 ans en 1900. Mon grand-père mesurait 1m 93 et était un anatomiste célèbre, professeur et Recteur de l'Université, ami du Roi Leopold et Ministre de l'Instruction publique.

Mon oncle Jacques aurait été précepteur des enfants du Roi Léopold, Baudhuin et Albert, en 1940. Il serait parti avec eux en Allemagne. Il aurait giflé Baudhuin, ce qui expliquerait sa tête à claques.

 

En remuant la boite de mon frère remplie de photos, nous dégageons un médaillon en or ouvrable. J'ouvre. A l'intérieur une montre avec un cadran vide. Cela semble être anglais. Il est écrit Watch. Etienne n'avait pas vu cet objet. Mystère total

 

Yasser Arafat est en train de mourir à l'Hopital américain à Paris

 

J'ai imprimé 115 pages de ma biographie, plus les illustrations

 

Jeudi 4 novembre

Jean-Paul Laixhay expose à Liège, rue des Clarisses dès le 18 novembre

 

Un article sur Armel Job et Alain Bertrand, écrivains de la province de Luxembourg

Voir ci-dessous

 

Samedi 6 novembre

Je laisse un message à Valérie en lui disant qu'en effet je me demande si elle doit venir à une réunion d'une Fondation qui ne l'intéresse en rien, comme tout ce que fait et est son père

Coup de fil enfin de France Debray. En entendant son discours, je la vire allez disons que j'accepte sa démission avec enthousiasme, ce qui provoquera le soulagement et le contentement de tout le monde car elle avait été très mal perçue lors de la signature de l'acte. Je n'aurai plus jamais de contact avec elle. Au diable les impuissants problématiques et non fiables

 

Lundi 8 novembre

Une lettre de Valérie. Consternante. Non elle ne viendra pas. N'est pas forcée de s'intéresser à la peinture et cela ne l'intéresse pas comme s'il s'agissait de cela. Donc totalement à côté de la plaque. Je laisse tomber, c'est trop minable

 

Marianne me téléphone. Elle ne viendra pas, elle est à Milan. Et voilà !!!

 

Mercredi 10 novembre

Il neige

Coup de fil d'Aurore qui revient des Canaries. "Il y a toujours une place pour toi dans mon coeur" me dit-elle. On se reverra le 25 novembre

 

Coup de fil de Dalemans. Il ne viendra pas à la réunion, il est à Paris, mais il passera ici le mardi suivant. il pense à un triangle Moircy-Jamoigne Caclb-Centre Culturel de Bastogne

 

C'est la 4e défection. Tout va bien

 

Jeudi 11 novembre

Arafat est mort

 

Le Goncourt à un certain Louis Gaudé pour "Le Soleil des Scorta". Voir ci-dessous

 

Je travaille sans arrêt à l'Ordinateur. Je sauvegarde tous mes documents sur CDRoms

 

Une vague d'incendies criminels à Bastogne. Voir article

 

Samedi 13 novembre

Première réunion de travail de la Fondation. On devrait être six, sans vice-présidente et sans secrétaire

 

Jean-Pierre Ransonnet un peu plus tôt. Je lui raconte NL pour la 1ère fois

 

Je préside. Démission de France Debray enregistrée à la satisfaction générale. Je ne sais comment j'explique l'absence de Valérie. On est bien six. Il faut créer un prospectus de la Fondation et un Logo. Inauguration fin mai 2005

 

Je vais prendre un abonnement ADSL pour être connecté à Internet. 30 euros par mois. Annie m'offre un livre sur Brassens pour mon anniversaire

 

Réunion positive. Voir rapport ci-dessous

 

Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004

Mardi 16 novembre

Anne-Marie Klenes prépare l'anniversaire d'Alain Schmitz pour le 11 décembre. Elle projette de lui offrir une ânesse.(Cela en fera deux) Voir lettre ci-dessous

 

Vers 16h15, Michel Dalemans, ici. Pour voir la Galerie d'abord. Je le mets au courant de la réunion. Dialogue très franc. Il souhaite que je vienne chez lui à Bastogne en décembre. On boit le champagne dans l'atelier

 

Mercredi 17 novembre

Je téléphone à Télé 2 pour avoir un accès à Internet. J'ai un modem intégré et un fil de raccord avec le téléphone dans mon carton (je l'ignorais). Mais ça ne fonctionne pas. On me passe alors un certain Jérôme Peres, un français, qui acomplit toutes sortes de manipulations. A midi je suis connecté car il m'envoie un e-mail et j'introduis mon adresse mail. Il m'envoie un mail mais je ne le reçois pas. Par téléphone je demande à Annie G. de m'envoyer un mail en lui donnant mon adresse. Mais rien ne vient

 

J'ai décidé d'aller au vernissage de Jean-Paul Laixhay à Liège et lui ai dit que je ne viendrai pas pour lui faire la surprise. JP Collignon est au courant, sous le sceau du secret. Je téléphone à Anne-marie pour qu'elle vienne; J'ai aussi contacté Lieve Givron pour qu'elle vienne également. Après tout Jean-paul est l'architecte de la Fondation

 

Un article sur Jacques Herbet que j'ai connu lorsque je m'occupais du Centre Dramatique ardennais fin des années 1970. Il était le collaborateur engagé par Michel De Paepe, mais dont il se méfiait, à juste titre. Il était communiste à l'époque

 

Jeudi 18 novembre

Lieve me téléphone qu'elle viendra au vernissage de Jean-Paul. J'irai la chercher à la Gare des Guillemins

 

A 10h45, j'ai Jérôme. Je n'ai pas reçu son mail. Il cherche. En effet quelque chose cloche, ma boite mail ne fonctionne pas. Il me retéléphonera demain puisque je pars à Liège ce midi

 

Je relis la lettre de Valérie qui est vraiment lamentable à tous les niveaux

 

Je pars à Liège dans le brouillard et suis à 14h45 devant la gare, trop tôt. Suis alors accosté par une femme qui me demande 3 euros en me disant"je suis gênée". Je lui en donne 5 et on va boire un verre devant la gare. Elle est de Porquerolles. Son mari est un ardoisier liegeois et elle a un fils de 3 ans; Elle a été virée de son apart. Je lui demande si elle se drogue? Oui même les drogues dures. Elle s'appelle Mireille METERO. Jolie mais abîmée. Elle boite. Je refuse de lui donner de l'argent pour sa métadone. On se quitte

 

Et voici Lieve qui sort de la gare. Elle va rentrer dans ma voiture mais est accostée par Mireille qui lui dit qu'elle me connait depuis 15 minutes et Lieve comprend depuis 15 ans. Elle va dans son porte-feuille, comme moi. Ensuite direction Ste Marguerite chez Jean-Pierre Collignon. Il est là avec son fils Antoine, dans son apart deux-pièces et le contact avec Lieve est très bon. On démarre à 17h30 mais avant il contacte son ex Thérèse Guissart (qui sort avec Lambert Rocour, le sculpteur) pour lui dire de nous rejoindre. Je ne l'ai plus vue depuis 20 ans

 

Jean-Pierre me parle de Brigitte Closset chez qui il s'est retrouvé avec les Vandeloise l'autre jour. Fille très chouette qui est avec un noir berbère qu'elle va retrouver en Afrique. Je lui dis que je la connais, qu'elle est venue à Moircy avec Laurent Jacob

 

A la galerie à 18h00. Jean-Paul totalement surpris. A vu Jean-Pierre Collignon une fois seulement. Mais arrivent ensuite, Thérèse, Lieve et Anne-Marie. C'est une très belle expo mais il vend trop cher.et l'éclairage-neon est défectueux. Thérèse et moi sommes contents de nous revoir. Elle me présente Lambert Rocour que j'ai croisé en 1991 chez José Strée. Je croise aussi Jacques Izoard.

 

Je reconduis Lieve enchantée au train de 20h00 et suis à Moircy à 21h00

 

Vendredi 19 novembre

Toute le journée au téléphone avec Jérôme pour essayer d'en sortir. Je ne parviens pas à lui envoyer un mail à l'adresse qu'il m'indique. J'essaie aussi d'envoyer un mail à Collignon. Enfin Jérôme reçoit mon mail vers 17h30. J'ai du mal à comprendre qu'il ait fallu 3 jours à ces spécialistes pour me connecter à Internet. ???

 

J'ai Annie le soir. Elle m'envoie un mail et je le reçois ainsi que celui de Collignon. OUF!. Voir ci-dessous

 

Et pendant ce temps Ingrid Betancourt

 

et un article sur Annie G. et son organisation Stop-Poison-Santé. Voir ci-dessous

 

Dimanche 21 novembre

Coup de fil de Jean-Paul qui me remercie. Il n'a rien vendu chez UHODA et il s'inquiète. Je lui donne mon adresse-mail

 

Michèle CEDRIC s'en va "Dites-moi". C'est dommage !

 

Un nouveau mail d'Annie. Elle m'appelle "Mon Cerf Volant". C'était le nom du resto de Michèle Laveaux dans lequel j'avais exposé en 1980. Mais je ne connaissais pas Annie

 

Mardi 23 novembre

Le  Shi-Tsu, ancêtre de Canaille est le CHIEN-LION. Le griffon belge vient d'un croisement qui fut opéré jadis entre un Shi-Tsu et un Griffon Corthals

En matière de Chie-dessus elle est en effet très marquée

 

Ma boite mail est à nouveau en panne

 

Un article sur mes amis Marc et Joelle Champion dans leur boucherie célébrissime de Saint-Hubert

 

Mercredi 24 novembre

A 8h00 je téléphone à Télé 2 à un certain Detaille. Vingt minutes d'essais sans succès. Je lui demande d'en discuter avec Jérôme et que celui-ci me retéléphone

 

Il a gelé et il ya du soleil. J'attends Aurore.? A 10h30 elle me téléphone. Elle est sur la 4 bandes de St Hubert avec son chauffeur et ils sont perdus. Je leur explique la route via Vesqueville. Dix minutes après elle est ici. Mika son chauffeur viendra la rechercher à 21h00

 

Aurore connait le grand amour. Elle m'aime, un point c'est toute et ça me fout les jetons. Ses filles voudraient qu'elle change de métier et reprenne le fonds de commerce d'un resto à Gedinne. J'aime beaucoup cette femme mais n'en suis pas amoureux. Ce n'est pas la première fois (Dominique arrivée après Danielle en 1991, en France). Peut-être c'est moi qui n'y crois plus à l'amour. Elle n'y est pour rien

 

Fugue de Canaille

 

Jeudi 25 novembre

Je grave mon premier CD audio. Cheval-Mouvement de Kat Onoma

 

Samedi 27 novembre

Le Sida. De plus en plus de femmes atteintes. Huit mille morts par jour dans le monde

 

Philppe de Broca est mort d'un cancer. Voir ci-dessous

 

Coup de fil de Thierry Dion en fin d'aprem. Je lui donne mon mail. Enfin me dit-il mais il ne s'en servira quasi jamais par la suite. Mes totems sont toujours en place. Il est toujours avec son amie. Je le trouve bizarre, refroidissant ???

 

Je relis une phrase de la lettre de ma fille "Tu me dis que cela te fait du mal que je ne m'intéresse pas suffisamment à ce que tu fais mais il faudra que tu comprennes que l'on ne demande pas à quelqu'un qu'il s'intéresse ou qu'il ne s'intéresse pas à quelque chose ou à quelqu'un" et elle ajoute...Cela se fait naturellement ou cela ne se fait pas"

 

Sympa non ? Ni la chose, la peinture de son père, ni le quelqu'un, à savoir son père en tant qu'être humain, ne l'intéressent

 

Et justement visite de Stephane. On parle de Renaud. Oui il fume et il doit le voir à ce sujet (Stephane ne fume pas et moi non plus, par contre Valérie..). Pris de doute je lui dis qu'il ne fume pas que du tabac et que j'en ai parlé avec lui et lui ai même enregistré la K7 d'une émission à ce sujet. Et Stephane me dit "Ah bon il fume de la drogue??? Valérie ne m'a rien dit. Mais comment lui dis-je, lors du dernier coup de fil que j'ai eu avec elle, elle m'a dit te voir le lendemain à cause de ce problème du hash, découvert dans une grosse boite sous le matelas de Renaud..???.

OK il va voir Renaud ce soir

 

En attendant il m'installe mon anti-virus et remet de l'ordre dans mes logiciels

 

Je suis ahuri tout comme Stephane. Valérie qui m'avait annoncé sa réunion de "parents"avec Stephane à propos des problèmes de Renaud, a oublié de dire qu'il se droguait. Et à moi elle le dit. De plus la direction est au courant et Stephane va recevoir une lettre disant que Renaud fume du Canabis. Il serait même un tantinet dealer, ce qu'expliquerait la grande quantité trouvée sous son matelas

Ceci me confirme le manque total de mâturité de ma fille, qui a tout de même 41 ans

 

Lundi 29 novembre

Annie qui a en fait accepté de reprendre la fonction de secrétaire de France Debray qui ne l'a jamais assumée et a démissionné avant même d'avoir participé à quoi que ce soit, une femme de parole comme on peut voir, vient ici. Nous travaillons sur le problème du Logo de la Fondation. Nous établissons aussi à l'ordi un rapport de la dernière réunion. Une page et demie. Voir ci-dessous.

Je lui lis des passages de ma biographie. Puis on essaie d'envoyer des documents qu'elle m'a demandé de scanner , vers son ordi à Arlon. Le premier docu passe mais pas les autres. Je suis à nouveau bloqué dans ma boite d'envoi. Echec mais je vais m'acharner jusqu' à 1h45, après son départ et je parviens à lui envoyer tous les docus qu'elle apercevra le lendemain "Cri cri, mon beau Cerf! Performance voilà. J'ai tout dans ma machine. Tu t'es donc acharné. Bisou. Machu

 

Mardi 30 novembre

Un émission sur Gombrowicz

Un article sur Vaya con Dios et Dani Klein voir ci-dessous

Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Bio 302 - Novembre 2004
Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 05:37
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée

 

Vendredi 1er octobre

Le hérisson est mort

14 litres 600 de soupe aux orties

Je suis hélé par mon jeune voisin, celui qui a construit un petit chalet. Originaire de Nassogne. ll est déjà venu visiter le jardin et je lui montre l'intérieur. Très réservé. Se met au piano. A fait un voyage en Russie pendant un an après ses humanités. Il me débloque mon imprimante via le Panneau de Configuration qu'il me fait découvrir

 

Il s'appelle Fredéric DIEZ et il a 25 ans. Bientôt il disparaîtra après avoir vendu son chalet et le grand hangar à mon ami Gauthier Pierson. Je me souviens qu'il voulait faire l'horticulture

 

Le soir, je vais à Bastogne, à l'Orangerie, au vernissage de Nicolas Rozier qui habite Daverdisse. Il a quitté Reims pour s'installer avec une fille de Daverdisse. J'achète le livre sur Guillevic (poète breton) qu'il a illustré. Il a 33 ans; Je lui dis que je ressens  quelque chose d'Ernest-Pignon-Ernest dans ses dessins. Il me dit qu'il l'a justement rencontré récemment

 

Je parle aussi longuement avec le photographe Jean-Pierre Ruelle. Il connait très bien Eric Neuberg

 

Dalemans me dit qu'il est temps d'organiser une réunion de la Fondation. N'étant pas connecté sur Internet, j'ignore comment je puis convoquer 9 personnes

 

Dimanche 3 octobre

Je retrouve Annie G. au parking d'Amberloup à 10h30. Nous allons à Pecrot chez José Bedeur pour fêter ses 70 ans. Annie ne le connait pas. On sort à Corroy-le-Grand, puis direction Florival-Pecrot. On arrive à 12h05 et nous sommes les premiers. Accueillis par José, Mirela et Delphine. Le frère roumain de Mirela est très sympa Les gens arrivent vers 13h30. Quelques beaux concerts. Journée magnifique; Mirela chante, ce que j'ignorais. José me vend un de ses Cds avec Antoine Cirri. Nous sommes de retour à Moircy à 20h30

 

Mercredi 6 octobre

Canaille et moi sommes attaqués par les tiques. J'achète un nouveau collier pour Canaille. Rien pour moi...

 

Frédéric Diez vient une nouvelle fois me dépanner pour l'ordi. On grave même un CDrom. Heureusement que je l'ai

 

Dalemans devait me téléphoner lundi et ...rien

 

Un article sur Catherine Allégret parlant de son beau-père Yves Montand

 

Mon ami le substitut du Procureur du Roi, Raymond Buren à Neufchâteau avec lequel dans les années quatre-vingt j'ai passé de bons moments. Il a préfacé une réédition du livre de Maurice des Ombiaux

 

Jeudi 7 octobre

Je me fais vacciner contre le tétanos, valable pour 10 ans

 

Vendredi 8 octobre

Reçois un pli de José Bedeur avec 2 photos prises avec Annie à Pécrot avec en pièce jointe, un CD pour Annie. Celui du pianiste Brad Meldan

 

L'électricien Zune ici à 8 heures. Les spots me paraissent énormes. Ils installent les galeries électriques. Tout est terminé à 14h00. C'est la fin de cette redoutable aventure qui avait commencé le 30 avril.

Esthétiquement c'est valable. Il y a des spots de 300 watts qui alternent avec des 75 watts, plus trois neons. Pour bien juger il faut que j'attende l'obscurité, mais ce soir j'ai un vernissage Neuberg à Arlon à Ara Lunae et je passe chercher Annie, rue Porte Neuve à Arlon à 18h30.

L'expo d'Eric est magnifique et écrasante pour les autres. Vernissage désert et sans ambiance. Eric est rond. Dans la rue on essaie de le consoler. Isabelle l'attend au resto. On va l'y conduire. Spectacle pénible. On se tire avec Annie et on va manger au Greco

 

Ma cousine Béatrice ma annoncé par lettre que ma tante Madeleine Fisher, soeur de ma mère, vient de mourir à 96 ans. Son frère Jacques Duesberg était mort à 95 ans et son autre frère Jean-Pierre, il y a peu

 

Samedi 9 octobre

JPR au téléphone me raconte le vernissage de Marthe Wéry hier, à Stavelot

 

Jean-Paul Laixhay à Moircy à 18h30. Comme moi il est étonné par la lourdeur de la structure. Il téléphone à Zune. Non ils ne reprendront pas le matériel. JP fait un réglage des spots et on arrive tout de même à quelque chose de convenable

 

Une discussion avec Jean-Paul. J'affirme que la peinture n'a pas besoin de mots, ni de titres, ni d'ajouts poétiques écrits. Le silence est une des spécificités de la peinture et c'est pour cela que si peu de gens s'y intéressent. Jean-Paul n'est pas d'accord avec moi

 

Dimanche 10 octobre

J'accroche les peintures dans la Galerie, soit 19 peintures. Voir les photos ci-dessous

 

Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée

Voici les photos de la Galerie, complètement terminée. Elle a de la gueule ! Même la nuit !

Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée

Lundi 11 octobre

Un reportage sur une certaine Evelyne Axelle, artiste pop belge "Le frisson de la vie, née à Namur en 1935, tuée dans un accident de voiture en 1972, épouse de Jean Antoine. Un fils, Philippe Antoine. Réalise son chef d'oeuvre  en 1968 "Le joli mois de mai". Amie de Pierre Restany. A écrit avec Dominique Rolin "Le Crocodile en peluche" réalisé par J. Antoine pour la télé belge.. A voyagé au Guatemala en 1972 avant sa mort. Son intérêt pour Tarzan. Tombe blanche au cimetière de Ronquières

Evelyne Axell

 
Evelyne Axell
Evelyne AXELL, 1972.tif

 

Evelyne Axell, née Evelyne Devaux le à Namur et morte le d'un accident de voiture à Zwijnaarde, est une peintre belge, et l'une des principales figures du Pop Art en Belgique.

Biographie

Formée à la céramique à l'École des Beaux-Arts de Namur (1953), puis au Conservatoire d'Art Dramatique de Bruxelles, elle entame une carrière de comédienne de 1955 à 1962 ; elle vit à Paris et joue dans de nombreuses dramatiques pour la télévision. Elle épouse en 1956 le réalisateur belge Jean Antoine. En 1963, elle s'installe à Bruxelles où elle se consacre à la peinture. Elle meurt dans un accident de voiture en 1972

Filmographie

Elle joue un rôle dans deux longs métrages.

  • 1961 : Il y a un train toutes les heures, réalisateur André Cavens
  • 1963 : Le Crocodile en peluche, réalisateur Jean Antoine.

Œuvres

  • 1970 :
    • Joli mois de mai, au Musée provincial d'art moderne, à Ostende.
    • Le peintre (autoportrait), collection Plasticarium, à Bruxelles.

Références

Bibliographie

  • Un frisson de la vie. Evelyne Axell et les années '60 - Het ruisen van het leven. Evelyne Axell en de jaren '60, catalogue d'exposition, Musée d'Ixelles, 1997 et Provinciaal Museum voor Moderne Kunst d'Ostende, 1999.

 

 

Et Lieve n'est toujours pas venue chercher son Ransonnet, depuis le 2 septembre

 

A la Fondation j'ai une vice-présidente, ma fille, une secrétaire, et un trésorier. Aucun d'entre eux n'est jamais venu voir les travaux de la galerie, ni non plus la galerie terminée. Ca me dégoûte

 

Je vois ma gueule après toutes ces épreuves. Toujours pas vraiment dégonflée, quasi inmontrable, avec des bosses sur le visage, des poches sous les yeux (en 40-45 j'avais dejà des Boches sous les yeux), des yeux rouges. Le Quasimodo de Moircy. En plus, une énorme croûte sur le crâne

 

Canaille a bouffé un tube d'huile rouge. Je dois la nettoyer au White Spirit

 

J'apprends par Annick Blavier que Derrida est mort samedi dernier !!! Elle me dit : " Mais il avait tout de même 74 ans". Je lui réponds "j'espère que j'irai bien plus loin (j'en ai 78 en réécrivant ceci), sinon cela veut dire qu'il me reste 7 ans à vivre. "Oh excuse-moi" dit-elle en réalisant sa gaffe

 

Elle m'a envoyé, une rélisation d'elle et de Caroline Lamarche, Place Flagey, à Bruxelles, en plein bordel de chantiers bruxellois. Voir ci-dessous

Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée

Mercredi 13 octobre

Valérie au téléphone. Je lui dis mon dégoût de la Fondation. Car elle non plus n'est jamais venue voir les travaux . Réponse "On viendra mais le WE prochain, on va à Torgny". C'est drôle ils vont tous partout sauf ici. Et ils se sont tous engagés en venant signer en tant qu'administrateurs, chez le Notaire Champion. Et puis il y a Haiko qui va venir. Comment ce n'est pas encore terminé avec ce cave.?? Et en plus c'est moi qui l'a payé ce Haiko, rubis sur l'ongle et j'en ai quoi en retour????

 

Tout de même un administrateur Willy Dory, ici à 15h00. Ca se passe très bien. Il n'en revient pas de la Galerie. On parle d'Eric et de son expo à Arlon. Pour lui, il n' a rien à faire là-bas et devrait arrêter d'exposer à deux....Et Ara Lunae ça se loue,  750 euros pour 3 semaines. Tiens où il va les chercher Eric, lui qui n'a jamais d'argent???

 

Après son départ, excédé je téléphone à NL. J'ai une superbe galerie mais cela n'intéresse personne, j'ai vu ta fille à Chassepierre. Ah, sa fille n'a rien dit. Elle était persuadée que j'étais avec une femme"'du moins c'est ce qu'elle dit. Je lui dis "Faux, je n'ai plus confiance"

 

Dimanche 17 octobre

"Il faut écrire ses mémoires avant de ne plus en avoir "(Tristan Bernard)

 

Lundi 18 octobre

Anniversaire de Canaille, Elle a un an. Promenade avec elle dans les bois. Voyez comme je suis entouré, tout seul dans ma nouvelle galerie. Douze ans plus tard, cette galerie est devenue principalement une bibliothèque superbe avec encore quelques peintures et quasi aucun visiteur parce que je n'aime plus les visiteurs, mises à part de très rares exceptions

 

Un livre sur le peintre Charles Delaite que j'ai un peu connu en 1976, nous exposions ensemble aux fêtes de Wallonie à Libramont. Type humain et sympa. Voir ci-dessous

 

Je reçois la douloureuse de l'électricien Zune qui dépasse toutes mes espérances. 4311 euros. Car la Fondation c'est Bibi qui paie tout évidemment. Les autres profitent. Et moi éternel naïf !!!

 

Nouvelle fugue de Canaille ce qui accroît encore ma solitude. Je sors sur le seuil et pourquoi au lieu de crier Canaille, je crie Nuche, la femme d'Eluard et je me dis que j'ai peut-être une tête d'Eluard, de bourgeois intello. Mais qui connait Eluard dans tous mes entourages???

 

Encore NL au téléphone et je lui dis "Tout le monde a le droit de s'en aller, même en amour mais dans ce cas, on paie ses dettes". Cet argent je te l'ai prêté pour faire un couple avec toi. Tu l'as pris et tu t'es tirée. Ta situation financière s'est nettement améliorée, donc tu rembourses. C'est de la plus élémentaire des morales

Douze ans plus tard, j'attends toujours

 

Jeudi 21 octobre

Un article sur Daniel Seret avec lequel je n'ai plus aucun contact. Seret c'est un peintre-ouvrier. Et pourquoi pas ?. Mais il a beaucoup trop de langage autour de la peinture. C'est un peintre socio-cul. Voir ci-dessous

 

Le livre sur Jean Morette est paru avec une préface de Julos Beaucarne

 

Je travaille comme un dingue sur l'Ordi et je ne sais toujours pas ce qu'est Internet

 

Nouvelle fugue de Canaille

 

Vendredi 22 octobre

Je pars à 8h00 dans le brouillard pour piquer de Balsamines à Chassepierre dans la Semois, près des piliers de l'ancien pont, et je soutire 5 balsamines de petite taille. Rentré à Moircy à 9h30. Et je repique les balsamines dans mes 3 étangs. Eric me téléphone pour me dire que son expo va passer à la télé. J'ouvre mon poste mais le reportage est nul. On ne voit quasi rien des peintures d'Eric

 

Grande promenade avec Canaille

 

Je filme les 5 balsamines. La BALSAMINE ou IMPATIENTE, Glanducifera aux tiges atteignant 3 mètres, grande fleurs rouges, pourpres ou roses, originaire de l'Himalaya et naturalisée dans les sous-bois humides et au bord des cours d'eau

 

Personne ne vient voir la galerie, même pas Anne-Marie Klenes. Et c'est toujours le silence total du côté de France Debray

 

Samedi 23 octobre

 

Je retape ma biographie sur l'ordi mais problème de cadrage. Je téléphone à Annie G.et laisse un message. Je trouve la solution tout seul

 

Si personne ne passe je laisse tomber la Fondation. Je contacte Anne-Marie et elle me propose de passer ici avec Alain Schmitz à 20h15. Ils seront ici à 20h00. Emerveillés par la Galerie. Anne-Marie me dit de provoquer une réunion dans 3 semaines. On verra bien qui sera là. On parle aussi de cette lamentable exposition payante d'Ara Lunae avec des artistes qui paient le loyer de la Galerie

 

Dimanche 24 octobre

Je tape et imprime mes 9 convocations. Un mot annexe pour France Debray "Vu ton silence total, je fais ton travail à ta place et il a bien fallu que je me débrouille sans tes conseils. Tu es la seule à ne pas être venue ici depuis la création de notre Fondation le 27 mais (la seule avec l'avocat Dalemans). Alors est-ce que cette Fondation t'intéresse ou non???"

 

Voir convocation ci-dessous que je poste illico. Ce sera le samedi 13 novembre

 

Valérie au téléphone, bourrée de problèmes (avec Renaud notamment) et se défilant pour la réunion. J'exige qu'elle vienne. Elle est vice-présidente et la plus concernée par cette fondation. Grosse crise. Se plaint de ce que ses parents ne gardent pas ses enfants. Je l'arrête "Tu t'es créée la vie que tu voulais malgré mes réticences, c'est à toi à assumer et pas aux autres". Prends cette Fondation à coeur et si cela marche, tu pourras peut-être arrêter ton boulot à Valbois. Et dis-toi bien que si je disparais, tu auras de toutes façons, tout sur le dos, si tu ne t'appuies pas sur le conseil d'administration

 

J'en ai ras-le-bol et me souviens que Valérie m'avait proposé des cours d'informatique 3 fois par semaine et qu'il n'y rien eu du tout. Du vent !

 

Mardi 26 octobre

Je téléphone à Annie G. pour lui proposer de venir au Triangle bleu à Stavelot . OK pour jeudi avec moi, voir l'exposition de Marthe Wéry

 

Je continue à,travailler sur mon PC inlassablement

 

Mercredi 27octobre

 

Communication téléphonique avec Murielle N.. Elle a été condamnée à 18 mois d'internement psychiatrique mais est sortie après 6 mois. Elle attend un coup de fil mais j'irai la chercher à 14h30, ce que je fais

 

L'histoire s'est passé en 2001.? C'est sa version à elle. Elle est allée à Namur chez son amant avec un fusil pour se suicider devant lui. Il l'a foutue à la porte et comme elle ne s'en allait pas, il est allé chercher son revolver et lui a mis une balle dans le genou. Il a prévenu Francis puis la Police et on a retrouvé Murielle inconsciente dans le bois

Elle me parle de sa soeur qui aurait épousé un type de Bernimont, un musicien, un certain Depiereux.

 

Didier Anciaux aurait dit à Murielle "Valérie ne s'intéressera jamais à ce que son père fait " Tiens donc ! Et il aurait ajouté "Elle est comme sa mère"

 

Francis, son mari est venue la rechercher le soir

 

Personne n'a encore décommandé la réunion du 13 novembre. Actuellement seulement deux administrateurs ont vu la Galerie

 

Jeudi 28 octobre

Avec Annie à Stavelot voir Marthe Wéry. Je ne suis pas emballé. On parle longuement avec Marie-Claire

Remontée superbe par Francorchamps, via" la Pierre levée". Fabuleux coucher de soleil. Voir photo ci-dessous et on redescend par la cascade de Coo. Il fait presque noir. Nous descendons les escaliers au bord des chutes. Je reconduis Annie à Bastogne auprès de son amie Colette Nicolay

 

Vendredi  29 octobre

Je reçois une belle carte de Véronique Arnould. Voir ci-dessous

 

Dans ma bio j'en suis à mon retour de Suisse (ST Moritz) en juin 1953, où je viens de passer ma 4e Latine

 

Curieusement je pense déjà à installer une bibliothèque basse dans la galerie, projet qui ne sera réalisé qu'en 2012 et en 2015 (deux bibliothèques)

 

Un article sur le fils de  Guy Goffette, un certain Vivian qui fait du cinema et s'occupe du Festival du Film européen à Virton

 

Une image me revient. Aux Portes ouvertes de l'an dernier, Valérie est venue péniblement le dernier jour. J'ai voulu la présenter à mes amies et amis alors qu'elle avait engagé une longue conversation avec son amie Anne Bourdon (qu'elle peut voir quand elle veut). Et Valérie m'a répondu "Mais je suis occupée" Je n'ai pu la présenter à personne

 

Dimanche 31 octobre

Leonard Cohen a fêté ses 70 ans. Il a donc 3 ans de plus que moi (1934). Voir ci-dessous

 

Changement horaire. En octobre on recule sa montre (on la règle une heure plus tôt) et en Avril, on Avance sa montre, on la met une heure plus tard

 

Valérie qui m'a dit que la Fondation ne marcherait jamais, je comprends maintenant: ". Comment un père nul avec une oeuvre picturale nulle, un territoire nul, une maison nulle, pourrait-il susciter un quelconque intérêt pour sa vie, ses choix, ses amours. Un père auquel elle n'a jamais rien compris, tant elle est bornée. Qu'elle reste dans son petit univers débile. J'aurais fait tout ce que j'ai pu

 

Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Bio 301 - Octobre 2004. La Galerie est terminée
Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article