Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 19:52
Ma Bio 219- Juillet 1991-Mon expo à La Seyne-sur-Mer

 

 

Départ pour LA SEYNE-sur-MER (TOULON)

Dans le fond de la Baie de Toulon, le Mont Faron

Juillet Eguillette Installation Plage031

 

Ce lundi 15 juillet.

 

Levé vers 2h45. Lettre à Danielle. Je quitte à 4h45 et entre en France à 5h20 au Km 107. Ensuite Metz Km 160 à 5h55, Nancy KM 211 à 6h25. Entrée péage au Km 233 à GYE, à 6h55. Dijon à 8h50, Km 421, Beaune à 9h12, Km 470. Villefranche 1er Péage Bouchon avant le tunel de Fourvières (le contournement ne sera terminé qu'en 1993) . LYON au KM 616. Entrée péage après Vienne, Km 656, je m'arrête au Parking d'Auberives (Km 662) où il y a un ruisseau qui ravit ma chienne Craquotte. Un monde fou. Sept heures 45 de route jusqu'ici. Je quitte Auberives (Pic-Nique) vers 13 heures. Valence KM 722 à 13h45, Montelimar Nord, KM 754 à 14h00, Montelimar Sud Km 777, puis " VOUS ETES EN PROVENCE", Bolène au Km 801, Avignon Sud, Km 854 à 15h25, Aix et la Montagne Sainte-Victoire au Km 931 à 16h15, après le péage de Lançon. Bifurcation vers Marseille-Toulon-Nice, puis le parking du PAS D'OUILLIER, le 1er parking à partir duquel on puisse voir la Méditerranée (et entendre les Cigales) au Km 965, juste au-dessus de Cassis, parking que je quitte à 17h25 et j'arrive à Tamaris-LA SEYNE à 18h00 au Km 1006. Donc 13h15 de voyage, arrêts compris

 

Direct à la villa Eugénie.Voir la flèche noire sur Tamaris, à droite. La flèche noire la plus à droite indique le Fort de l'Eguillette où je vais exposerLA SEYNE Plan 2087Jan 26 Villa Eugénie294 Je suis accueilli par Marie-Odile, la compagne de Thierry, qui me fait couler un bain. Appartement indiqué par une flèche noire à droite

Juillet Historique de La Seyne008LA-SEYNE-Plan-1086-copie-1.jpgMon rayon d'action immédiat: Au centre-haut le Fort Napoleon, juste à droite le villa Eugénieoù je réside et la Villa Tamaris, tout à fait à droite, le Fort Balaguier (Musée de la Marine) et au-dessus, non visible, le Fort de l'Eguillette où va se tenir mon expositionLes Forts de La Seyne114

 

Puis nous allons rejoindre Thierry Dion au Fort Napoleon, situé sur une butte dans un grand parc surplombant la Baie de Toulon, dont voici l'entréeJuillet Fort Napoleon 2017 1983 Déc. La Seyne. Fort Napoleon 001Fort Napoleon109et nous dinons dans les casemates avec des belges de la troupe Manufacture, qui joue ce soir.Juillet Casemate 2019-copie-1 Une jeune comédienne belge, assise à côté de moi, me dit qu'elle viendra voir mon expo samedi. Elle s'appelle Fabienne Stassin. Nous parlons beaucoup et on va se revoir à plus d'une reprise puisqu'elle joue dans deux spectacles au Festival de Théâtre de La Seyne. Ce soir même dans "6" du théâtre "Manufacture" avec des textes de Michel Bernard et une mise en scène de Sylvie de Braekeleer, et les 25 et 26 juillet , en solo dans Lotte au Maroc, mis en scène par le belge Thierry Debroux d'après"Grand et petit" de Botho Strauss

 

Et précisément, Michel Bernard de la pièce "6" du théâtre Manufacture-Belgique, vient me dire bonjour. Il connait mon oeuvre, paraît-il !!

Danielle n'a pas téléphoné. Déception. Je raconte tout à Thierry, le soir, de retour dans l'appartement

 

Mardi 16 juillet. J'arrive au Fort de l'Eguillette à 9h00. C'est là que je vais exposer

JuilletFort de l'Eguillette 1014

Un fort napoléonien construit sur une presqu'île avançant dans la baie de Toulon. En arrière-plan sur la photo ci-dessous avec au sommet du fort, la maison du concierge, de sa femme et de sa petite filleJuillet Fort de L'Eguillette021Juillet Fort de L'Eguillette 2022Juillet Fort de L'Eguillette 3001Yves Rolland qui a amené toute ma cargaison de Belgique m'attend ainsi que le concierge du Fort Robert Cutayar dont je fais connaissance, lui et ses 3 bergers allemands. Mais je suis appelé par Thierry au Journal Var-Matin pour une interview, à 11h30Juillet Presse 1009Après l'interview, on prend le casa (pastis) au port du Manteau avc l'équipe de Manufacture. A côté de moi, Sylvie de Braekeleer, metteur en scène, qui est la soeur de celle qui s'occupe des expos au Jardin Botanique à Bruxelles.

Et en début d'après-midi, nous commencons à monter l'expo avec les ouvriers du service culturel de la Mairie. J'ai 7 salles à remplir, plus une cour carrée ouverte sur le ciel, en bordure de mer

 

Ensuite petite promenade sur la plage avec ma chienne Craquotte. Je me sens seul

 

Les gens du spectacle sur Van Gogh sont enfin arrivés en début d'après-midi, avec 24 heures de retard. Leur spectacle "Lettres de-à Théo" est prévu pour demain soir au Fort Balaguier, 3e fort de la municipalité de La Seyne et Musée de La Marine; (BALAGUIER veut dire BELLE EAU)Juillet Fort Balaguier020Juillet Balaguier004

Le soir je flâne aux Sablettes. Il y a un monde fou

Voici ma carte de visite pour l'exposition Ce 16 juillet, je gravis la colline du Fort Napoleon via un parc très sombre qui est un raccourciJuillet Invitation010

dans lequel me guide Marie-Odile la danseuse. On va voir "6" par le Théâtre ManufactureSix081Je retrouve Fabienne après le spectacle et à 23h30, nous nous mettons à table avec les comédiens

A 1h30 nous passons au Fort de Balaguier pour admirer la scène du Van Gogh qui se jouera demain. Tout le monde travaille d'arrache-piedJuillet Balaguier Van Gogh005Six-Van Gogh082Juillet Balaguier Le Jardin018Au lit à 2h00

Et je suis arrivé hier. Ca promet !!!!!

 

La Seyne-sur-Mer

 

 

La Seyne-sur-Mer

Le port de La Seyne-sur-Mer, côté cours Toussaint-Merle. Au fond, l'immeuble de l'hôtel de ville.
Le port de La Seyne-sur-Mer, côté cours Toussaint-Merle.
Au fond, l'immeuble de l'hôtel de ville. Blason de La Seyne-sur-Mer
Blason La Seyne-sur-Mer Administration Pays Drapeau de la France France Région Provence-Alpes-Côte d'Azur Département Var Arrondissement Toulon Canton La Seyne-sur-Mer (chef-lieu)
et Saint-Mandrier-sur-Mer Intercommunalité Communauté d'agglomération
Toulon Provence Méditerranée
Maire
Mandat Marc Vuillemot (PS)
2008-2014 Code postal 83500 Code commune 83126 Démographie Gentilé Seynois Population
municipale
62 640 hab. (2011) Densité 2 825 hab./km2 Géographie Coordonnées 18px-Geographylogo.svg.png43° 06′ 00″ Nord 5° 53′ 00″ Est / 43.1, 5.8833333 / 43.1; 5.8833333   Altitude Min. 0 m – Max. 352 m Superficie 22,17 km2   Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Seyne-sur-Mer

Géolocalisation sur la carte : France

City locator 14.svg
La Seyne-sur-Mer
Rade Toulon-La Seyne113
   

La Seyne-sur-Mer est une commune française située au bord de la Méditerranée dans le département du Var en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Seynois.

La commune qui comptait 62 640 habitants au dernier recensement de 2011 est la deuxième ville du département. Elle se situe au cœur de l'aire urbaine de Toulon estimée à 564 823 habitants, la 10e aire urbaine de France. Donnant sur l'ouest de la rade de Toulon et sur la Méditerranée, la commune est une station balnéaire avec son quartier des SablettesJuillet Les Palmiers013, elle possède un port de plaisance et un port de pêcheimagesssss

Les maisons néo-provençales des Sablettes, construites après la guerre, sont de l'architecte Fernand Pouillon. La Seyne-sur-Mer a dû son développement principalement à la construction navale, la ville ayant abrité un des plus grands chantiers navals de France (voir Histoire).7

Rénovations

 

Le 7 janvier 2004, Arthur Paecht, ancien maire de La Seyne-sur-Mer, a lancé les travaux de réaménagement du site des anciens chantiers navals, friche industrielle laissée à l'abandon depuis près de vingt ans. Ces 40 hectares sont aujourd'hui le plus grand projet urbanistique entre Gênes et Marseille. Ils accueilleront, à terme, le parc de la Navale, dédié à la mémoire des chantiers navals, un site d'exposition, un nouveau port de plaisance, etc.

 

Les premières réalisations ont vu le jour en peu de temps : un grand parc, les places et voiries qui traversent désormais ce site avec le très beau cours Toussaint-Merle. La restauration du pont levant, emblème de la cité, s'est achevée en 2009, comme le site d'exposition baptisé « Esplanade marine ». L'agglomération Toulon Provence Méditerranée, le département, la région, l'État et l'Union européenne soutiennent le vaste et ambitieux projet municipal. Cependant, celui-ci a un coût très élevé pour les finances de la commune, ce qui a conduit Arthur Paecht à faire de la ville l'une des plus imposées et des plus endettées de France. Battu aux élections de mars 2008, il a laissé la ville au bord de la tutelle.

 

Depuis ces élections, plusieurs opérations initialement prévues dans le périmêtre du site des anciens chantiers navals ont connu des modifications importantes. Ainsi, par exemple, le projet de pôle théâtral a été abandonné. Le nouveau maire, Marc Vuillemot, a en effet choisi de recentrer certains volets du programme vers des aménagements « plus productifs » - du moins à première vue - de ressources pour l'économie locale. Ainsi sont sur les rails un projet de casino accompagné d'une salle de spectacles, la réfection et l'équipement des quais permettant l'accueil et l'hivernage de yachts de haute plaisance, le changement d'usage et la valorisation d'un vaste bâtiment industriel pour une activité commerciale, de loisirs et de mémoire de la construction navale et de l'activité maritime de la rade de Toulon, ou, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d'Industrie du Var, l'installation d'une gare maritime permettant l'accueil de paquebots de croisière parmi les plus grands du monde.

 

Mercredi 17 juillet

Levé à 7 heures. Retentir une sirène-trompe dans la rade de Toulon. Je crois que c'est un bourdon et enlève une de mes boules Quies. Je saute du lit , en battant des bras au-dessus de ma tête. Craquotte ma chienne me regarde ahurie. C'est du Hergé. Ce n'est qu'en enlevant ma 2e boule Quies que je réalise que c'est un bâteau.

Orage latent. Je vais promener Craquotte

Vues de la fenêtre de ma chambre Villa EugénieJuillet Villa Eugénie 1016Juillet Villa Eugénie 1015

 

*A 9h30, Thierry et Marie-Odile se lèvent.  Marie O. a un spectacle au Centre Tisot à Toulon. Il s'en vont tous les deux. Je reste à l'apart car on nettoie le Fort de l'Eguillette, à grande eau. Puis je monte manger au Fort Napoleon, redescends a l'Eguillette, remonte dîner  au Napoleon avec deux agents de la Paix et les comédiens du Magic Land et du Van Gogh, Marie-Hélène, la secrétaire de Thierry et Michèle Steinbach l'alasacienne des Relations publiques, puis redescends au Fort Balaguier via la colline de Tamaris avec Marie-Odile, pour le spectacle VAN GOGH. je parle un moment avec les réalisteur et comédien du spectacle Jean-Claude Derudder . Magnifique spectacle d'ailleurs. un one man show d'une heure et quart de Jean-Claude

Pendant le spectacle, les lettres à Theo Van Gogh, on entend les paons du Fort Balaguier, crier "Theo, Théo"

 

Discussion avec le concierge de L'Eguillette, Robert Cutayar. Il aime ce que je fais, il trouve cela plein de vie, le travail d'un homme bien dans sa peau...et pourtant....

 

Je commence à être connu un peu partout alors que mon expo n'est pas encore inaugurée. Les repas dans les casemates du Fort Napoleon, deux fois par jour y sont pour beaucoup

Rentré à l'apart. Toujours aucune nouvelle de Danielle, c'est dur..

 

Jeudi 18 juillet

Assassinat en Belgique du Ministre André COOLS

André Cools est assassiné par balle le 18 juillet 1991 à 7h25 par deux personnes sur l'avenue de l'Observatoire (domaine de la Tourelle). Sa compagne Marie-Hélène JOIRET est gravement blessée.

Une cellule spéciale composée de six agents de la police judiciaire et criminelle dite « cellule Cools » est mise en place suite à cet assassinat, et placée sous tutelle de la juge Ancia, ce juge étant en faction de garde lors des faits.

Le 1er juin 1994, le juge Conrotte a délivré un mandat d'arrêt contre Silvio de Benedictis, un commerçant de La Louvière qui a déjà auparavant été inculpé dans l'affaire des titres volés.

Deux personnes d'origine tunisienne ont été condamnées en juin 1998 pour avoir perpétré l'assassinat d'André Cools et la tentative d'assassinat de sa compagne, ils purgent actuellement une peine de vingt-cinq ans de prison à Tunis pour ces faits3.

Les deux meurtriers, Ben El Amine Abdelmajid et Ben Rajib Abdeljalil, avaient été engagés par la mafia italienne pour un travail saisonnier à Agrigente, en Sicile, lors de la récolte des agrumes. André Cools leur avait été présenté comme un revendeur de drogue.

En 2004, Richard Taxquet, ancien secrétaire particulier du ministre Alain Van der Biest, Pino di Mauro, ancien chauffeur du ministre, Cosimo Solazzo et Domenico Castellino ont été condamnés à 20 ans de prison pour avoir organisé cet assassinat, tandis que Luigi Contrino et Carlo Todarello ont écopé de cinq ans de prison7. Le suicide d'Alain Van der Biest en 2002 a éteint la procédure judiciaire à son encontre.

 

On a essayé de me voler ma voiture cette nuit

 

Gros montage de l'expo au Fort. Tous les ouvriers sont là et notamment les techniciens Jean et Jean-Paul, Yves Rolland, Robert Cutayar, sans oublier Thierry qui s'occupe des éclairages

 

A 12h00, repas au Napoleon avec Jean-Claude Derudder et sa compagne Claudine Cornez, peintre et sculpteur, 34 ans, pleine de vie, professeur d'Arts plastiques à Bruxelles. Compagne de Jean-Claude depuis 12 ans (Lui, Van Gogh, il a 48 ans)

 

L'après-midi, ils viennent tous deux visiter mon expo, presque montée et nous plongeons ensemble dans la Méditerranée...non démontée

 

Les gens du Magic Land sont de Mons

 

Avant les spectacles théatraux du soir, on se tient au Bar du Fort Napoleon. C'est là qu'Henri et Agnès Michon me téléphonent. Ils viendront au vernissage avec leurs deux filles, Maud et Elsa et des amis marseillais. C'est aussi à ce moment que je reçois un fax de Danielle. Elle ne viendra pas...

 

 

Et c'est le spectacle du Magic Land  ENFIN SEULSJuillet Magc Land003

Vendredi 19 Juillet

Les affiches sont imprimées "VANCAU Arts au Soleil". Il y en a partout. La Directrice du Musée de la marine, Françoise Santinacci-Boitelle est passée, elle aime beaucoup. Il y a encore du boulot. Jean-Paul l'électricien m'installe la sono. J'ai moi-même réalisé mes K7 musicales, comme toujours

Alain Mercenier alias Attila, sculpteur légeois d'Outremeuse et se trouvant à Gordes, chez son galeriste, veut que je vienne à son vernissage ce soir alors qu'il me dit qu'il ne viendra pas au mien demain....Cette merveilleuse solidarité des artistes

 Deux bains de mer. Je nage jusqu'au parc à moules sous les yeux ahuris des techniciens

 

Samedi 20 juillet : VernissageJuillet Invitation011

"C'est un plaisir de travailler avec quelqu'un comme toi" me dit Robert Cutayar, le concierge. Sa fille en vacances, Sandrine, est venue me voir souvent pendant le montage

J'espère toujours que Danielle aura un revirement et viendra ce soir. Où est ma Venus??. Je prends mon apéro sur cette même terrasse où nous nous sommes installés en janvier dernier. Ce matin, on a aspiré le Fort de l'Eguillette. Derniers fignolages. Je déjeune avec la troupe du Tamerlan

 

J'ai rencontré sur une semaine bien des jolies femmes mais Danielle est de loin la plus belle. Je suis privé d'elle, coupé en deux. J'en aurai souffert toute la semaine. On a une femme avec laquelle on fait  totalement corps et puis elle disparaît subitement et on se retrouve en plein "Désert des Tartares"

 

Ce soir on jouera Tamerlan après mon vernissage. Une troupe de 70 acteurs va arriver. Je vais manger avec eux à midi

Et c'est le vernissage et c 'est le désert. Cafard inouï. Un couple sympa, les Pourret de Six-Fours qui veulent m'acheter un totem qui n'est pas à vendre, pas plus que le reste d'ailleurs. Une certaine Dominique Bechet qui voudrait faire une video de mon expo. Elle est vidéaste, formée à Aix-en-Provence. . On se voit demain dimanche. mes amis techniciens qui essaient de me distraire. Mes amis les Michon de Châteaurenard, heureusement, avec leurs deux filles, Maud et Elsa et un couple ami de Marseille et enfin Thierry Debroux et Fabienne Stassin. Nous mangerons aux Sablettes, Elsa sur mes genoux et je n'irai pas voir Tamerlan. Les Michon sont en partance pour la Grèce. De retour à l'apart vide à 0h20, je laisse un mot à mes amis qui sont encore au théâtreJuillet Après le vernissage012

Dimanche 21 juillet

Tout d'abord un tour de mon expo, telle qu'elle a été inaugurée hier soirExpo 1097Expo La Seyne025Expo 2098Expo 3099Juillet Expo 1006rExpo La Seyne030Expo La Seyne024Juillet Expo 4009Juillet Expo 5010-copie-1eExpo La Seyne019Expo La Seyne017<xExpo 4100fExpo La Seyne021Expo La Seyne020Expo 5101Juillet Eguillette Installation Plage031

Expo La Seyne023Expo 6104Le Corsica part pour la Corse

Dimanche 21 juillet

Dominique Bechet vient me chercher à la villa et nous allons manger ensemble aux Palmiers, aux Sablettes, en bord de plage

Juillet Les Palmiers013Juillet Les Palmiers014Juillet Les Palmiers à Six Fours053Très bon contact. OK pour le film. Elle habite Six-Fours. Son père est prof de maths et sa mère une des pontes de la Mairie de La Seyne. Tous deux communistes alors que les communistes ont perdu le pouvoir en 1983, année où ils m'avaient invité à exposer, projet annulé à cause des élections. Dominique fera appel à son amie Claire, vidéaste qui possède tout le matériel pro. Je vais donc prolonger mon séjour d'une semaine

 

Nous revenons à l'Eguillette pour l'expo et pour nager. Plus de 30 visiteurs dont les Pourret, Aline et Gerard, lui peintre et ingénieur en informatique aéronautique. Ils nous invitent à manger le soir à Six-Fours chez eux-Vieux Mas, colline boisée, vin de Bandol, musique de Bagdad Café et de Nino Rotta

 

Pendant ce temps c'est un autre festival qui s'est ouvert à La Seyne, le Festival de Jazz, au Site de MarepolisJuillet Jazz Festival 21-22-23020

Juillet Jazz Festival 21-22-23021

Lundi 22 juillet

Attivée de mes deux petites gardiennes d'expo, Sandrine Cutayar la blonde que je connais déjà et Céline Tortora, la noire. Les voici avec Craquotte. Mais d'abord, journalistes, Var Matin, interview-photos. Ici avec Dominique Baviera qui m'avait déjà interviewé en janvier 1991Juillet Napoleon Interview Var-Matin050Juillet Presse037

Juillet Eguillette Céline Tortora fabienne Stassi-copie-1Juillet Eguillette Mes 2 gardiennes030Juillet Eguillette Mes 2 gardiennes et Craquotte032Mardi 23 juillet

Avec Dominique Bechet nous décidons d'aller voir la rétrospective Nicolas de Staël, à la Fondation Maeght, à Saint-Paul de Vence. Trois heures de route par l' l'autoroute du soleilFootballers parc princes nicolas de stael.1280230887Juillet 23 Nice Expo de Staël023Au retour vers 16h30, nous nous arrêtons dans un petit village à l'entrée de Toulon: Gonfaron, sur une belle place aux Platanes. Nous buvons de la bière, la chaleur est intenableJuillet Toulon La Place aux Platanes 23 J024De retour à La Seyne, au Fort Napoleon à 19h30. Nous montrons la catalogue de Staël, à nos voisins de table....Catalogue de Staël120

 

Mercredi 24 juillet

J'ai rêvé de Danielle, que toute sa famille était à Moircy pour venir la chercher, nous arracher à notre amour. Bagages en mains, elle me dit adieu

J'essaie de téléphoner en Belgique à ma fille pour savoir où en est le déménagement chez moi.. Valérie me parle d'une soirée à St Hubert où sa mère était en grande conversation avec Danielle, en terrasse d'un café, avec Serge tournant autour. En outre Céline a rangé tous les meubles et autres colifichets dans le hall du Moulin d'en Bas, chez Valérie qui est furieuse. Ma maison doit être vide à l'heure qu'il est

 

Marie-Hélène Bertra me téléphone pour savoir si elle peut venir chercher la petite Céline Tortora, au  Fort à 17h00 et si je veux bien en conséquence prendre le relai pour garder l'exposition. Oui bien sûr...

 

Thierry me téléphone pour me dire que je dois faire une émission radio à Toulon à 15h30. J'irai avec Michèle Steinbach et Fabienne Stassin qui elle aussi va être interviewée pour la pièce Lotte au Maroc qu'elle joue ce soir à Balaguier dont la directrice du Musée Naval, Françoise Santinacci-Boitelle sera également interviewée avec nous

 

Lotte m'offre une photo d'elle dédicacéeJuillet fabienne Stassinoleon Platanes 23 J026

 

Marie-Odile revient de Toulon cette nuit

 

Je reviens au Fort Napoleon pour libérer Céline Tortora et plonge dans la mer

A 18h45 on m'annonce l'arrivée de la télévision, France 3. Branle-bas de combat. Du coup le Maire Scaglia s'amène aussi ainsi que son adjoint à la Culture, Respeau. Le maire qui n'est jamais venu à mon expo, fait un tour avec moi des 8 salles et me demande si c'est un travail que j'ai réalisé avec des matériaux de La Seyne. Non, pas du tout ! Il réalise alors que le vernissage a eu lieu samedi dernier. C'est évidemment la télévision qui l'a fait se déplacer. Après le tournage, je retourne à Balaguier et croise Brachet, le journaliste de Var-Matin. Pendant ce temps, Dominique et Claire, les vidéastes de mon film sont en repérage

 

Et puis c'est le spectacle de Thierry Debroux, Lotte au MarocLotte au Maroc088Lotte au Maroc 2090Bon spectacle

Ensuite on part tous au Brusc, manger dans un resto italien "La Capoeira" avec Fabienne, Thierry Debroux, Boualem  Amedjout et l'impressario du spectacle Anne Closet. " Chili con Carne"

 

Rentré à 2h30. La nuit cauchemar avec Danielle. Je vais la chercher à Awenne et je fais un terrible accident de voiture dont je sors miraculeusement indemne

 

Une quarantaine de visiteurs aujourd'hui à mon expo

 

Jeudi 25 juillet

Les gens de France 3  sont à nouveau à l'Eguillette et filment. Ca devrait passer à 12h30

 

Marie-Odile rentre d'Avignon

 

Visite au Fort de Marianne Hicter, Directrice-adjointe de Centre Wallonie- Bruxelles

 

Longue conversation avec la productrice du spectacle de Thierry Debroux, Anne Closet, au bord de la mer

 

Dîner au Fort Napoleon avec Marianne Hicter, son compagnon, Bonacorsi, MarieHélène

 

Bertra et Fabienne à ma gauche et qui me dit qu'elle a eu des fous-rires toute la nuit, à cause de mes feintes de cette nuit dont je ne me souviens même pas. Elle rejoue ce soir mais je n'y serai pas car je dois visiter l'expo, de nuit, avec Marianne Hicter à l'Eguillette. Mais Fabienne insiste pour que je vienne après le spectacle. Je ne crois pas parce que je suis crevé. Fabienne me pince le bras très fort et me dit"Mais enfin Christian, on part demain"

 

Visite de mon expo avec Marianne Hicter qui me donne sa carte car il est question que j'expose à Beaunord- Bruxelles. Je n'entendrai plus jamais parler d'elleLotte au Maroc 3091Retour à l'apart. A 23h00 je repars vers Balaguier retrouver Lotte et les autres. On va tous boire un verre aux Sablettes. Soirée d'adieu.

Vendredi 26 juillet

Nouvel article sur l'expo avec une belle faute d'orthographe; VANCO

Juillet Presse 3038A l'Eguillette, je retrouve Dominique et Claire en tournage

Je vais conduire Thierry et Fabienne à Balaguier, pour un dernier bain avec Lotte et je me coupe un orteil. Je m'en aperçois en voyant du rouge sur les rochers. Puis vers 16h30 je leur dis adieu brusquement. Bientôt ils vont partir vers Chypres, Jérusalem et Le Caire. De l'émotion dans les adieux. Ils viendront à Moircy, disent-ils. Ils ne viendront jamais

 

Je découvre sur la plage de Balaguier, un collier de boulons, très lourd

 

Retour à l'Eguillette. Je retrouve l'équipe du film pour le filmage d'images en extérieur. me voici entre Dominique  et Claire, mes deux vidéastesJuillet Napoleon Mes 2 vidéastes043Et voici  de gauche à droite, Thierry Dion, Marie-Odile Langlère et Françoise Santinacci-BoitelleJuillet Napoleon Marie-Odile042En fin d'après-midi, il y a un vernissage à la Villa Mentor, appelée par la suite Villa Tamaris, superbe demeure

Juillet Villa Tamaris002Juillet Villa Tamaris 035-copie-1Juillet Villa Tamaris Terrasses036George Sand a habité Tamaris pendant 2 ans (de 1860 à 1862)SAND Tamaris117

Je m'y rends. Il y a foule. Superbe villa et quelles terrasses !!! Politiciens, journalistes. Tous ces hommes qui courent après leur queue, croyant que ce sont les femmes qui la veulent-pur fantasme masculin"les femmes, messieurs ne feront jamais la queue pour avoir la vôtre". Après 20 minutes j'en ai marre et je m'en vais. Je croise Marie-Odile qui veut que je retourne là-bas avec elle. Non, non !!!Je reviendrai la chercher à 19h25 puisque nous dinons au Fort Napoleon. Ce que je fais, et à l'apéro, je rencontre les musiciens de "Symphonie déconcertante"et on parle de L'IRCAMSymphonie déconcertante096

Et c'est le spectacle. Superbe, Dominique est à côté de moi, mais avec Craquotte entre nous. Bissages, les gens tapent des pieds. Craquotte est effrayée, descend les gradins. La voici sur scène. Je l'appelle, elle est toute perdue. Le spectacle recommence. Craquotte parvient à me resituer et monte les gradins. En fait tout le monde la connait et on entend dans les gradins "Craquotte, Craquotte"

Voici le spectacleJSymphonie déconcertante107

 

 

Samedi 27 juillet

Me lève à 7 heures, Thierry à 8. Il y a des incendies de forêts du côté de Ste Eunathasie, là ou Mireille Rousseau, l'e-compagne de Thierry a une maison. Nous voyons les Canadères plongés dans la Méditerranée depuis notre terrasse

J'offre un choix de totems à Thierry pour le remercier et puis vais rejoindre l'équipe du film au Fort Napoleon et nous passons ensemble notre veillée d'adieu avant le dernier spectacle de ButenEguillette 27 Juillet095De gauche à droiteà l'avant-plan, Regine de Dole, une amie de Dominique, Françoise Santinacci-Boitelle, Marie-Odile Langlère, et à l'arrière-plan, Dominique Bechet, Christian Vancau, Claire, Robert Cutayar le concierge et sa petite fille AuroreEguillette 27 Juillet094

Ci-dessus les mêmes avec en plus dans le fond, Didier Portalier, le compagnon de Claire

 

Ce soir c'est le spectacle  Howard Buten. Voici Dominique Bechet avec le journaliste Brachet de Nice-Matin, à l'entrée du Fort NapoleonJuillet Forte Napoleon Bechet et Brachet033Juillet Buffo-Howard Buten041Juillet Buffo-Howard Buten040Du très grand art. Howard Buten abandonna ses études à l'Université de Michigan pour devenir...clown. Il parcourt les Etats-Unis, en tant que mime, chanteur ventriloque et s'occupe en même temps d'enfants autistiques. J'achète son livre

Howard Buten, né en 1950 à Détroit, Michigan, est un psychologue et un écrivain américain. Il s'intéresse au monde des enfants autistes.

Biographie

Il suit des études de psychologie. Il commence par connaître le succès avec ses romans (Quand j'avais cinq ans je m'ai tué, Le Cœur sous le rouleau compresseur). Il fonde ainsi une clinique spécialisée pour jeunes enfants autistes en banlieue parisienne. Son activité artistique s'est dévoilée par la création du clown Buffo, créé en 1973 aux États-Unis, par des improvisations jouées en public. Il est fait chevalier des Arts et des Lettres en 1991.

Œuvres

 

Buten108.jpg

 

Je vais devoir quitter son spectacle à l'entr'acte car je dois remonter en Belgique demain et me lever à 3h00 du mat, ce que je ne ferai pas, car en dernière minute, Dominique demande à m'accompagner à la villa...et nous nous lèverons, à 6h30. Dure nuit car Marie-Odile avait justement enlevé le 2e matelas pour son fils David

 

Dimanche 28 juillet

Nous en sommes au 5e jour de tournage

Je téléphone à ma fille Valérie mais c'est Céline qui décroche, me disant que je vais avoir un choc en rentrant, à cause de la maison vide, sans meubles et sans oeuvres

 

Howard Buten vient visiter mon expo avec son régisseur et un régisseur culturel de Vendée. Dialogue très intéressant et Buten, très intéressé. Il voit aussi tout de suite ma proximité avec Dubuffet

 

Une idée de Thierry est de constituer un dossier sur moi et de vendre mon expo comme un spectacle, un peu partout en France

 

Deux bains de mer à l'Eguillette. Je ramasse encotre des objets sur la plage, vestiges de naufrages divers. Robet Cutayar renouvelle le pansement à mon gros orteil. Craquotte a des tiques. On les lui enlève à l'éther.

 

Dominique m'emmène chez elle à Six-Fours. On boit une bouteille de Bandol

Le soir tout le monde se retrouve à nouveau à l'Eguillette pour un barbecueJuillet Fort Napoleon Les Copains039Lundi 29 juillet

Sur la plage je ramasse des bois et des fers, pour réaliser de mini-oeuvres que je veux offrir à tous mes amis, ouvriers compris, qui, eux préparent un nouveau festival de Jazz pour jeudi prochain. Je me mets donc au travail. Voici les mini-oeuvres en question qui seront terminée et offertes demainJuillet Napoleon Cadeaux049Et voici la pierre peinte que j'ai offerte à Dominique Bechet pour son film-video, qui doit encore être montée dans les studios de TF1 à MarseilleJuillet Napoleon Cadeau à Dominique051

 

 Thierry m'annonce que la responsable de la FRAC-DRAC viendra vister l'expo jeudi. Il serait donc bon que je reste jusque là car cette femme pourrait me faire exposer dans tout le département

 

Il ya pour le dejeuner, une assiette de charcuterie. Très peu pour moi et Craquotte en dévore la moitié. Ensuite de la tarte aux pommes que personne ne mange. J'en prends donc trois morceaux pour les passer à l'acrylique et José le chauffeur des comédiens qui est à côté de moi est écroulé de rire. Je lui offrirai un morceau, tout raide de liant acrylique

 

On continue le tounage. A 20h30, alors que je rêve en bord de mer, Sandrine Cutayar vient me rejoindre avec Belle un des trois bergers allemands de Robert. Mais Craquotte est jalouse et Belle doit rebrousser chemin

 

Très belle relation avec Dominique mais elle devient amoureuse et moi pas. D'ailleurs que l'on ne me parle plus jamais d'amour

 

Nous regardons passer les Ferrys qui vont en Corse. La SNCM. Ils viennent de Marseille, 12 heures de traverséeExpo 6104Expo 6103Voici donc ce que je vois lorsque je m'assieds sur la plage de mon exposition, chaque soirée

 

Danielle est toujours silencieuse, sans doute entièrement récupérée par sa famille. Je ne renie rien de ce que jai vécu avec elle. Je l'ai aimée totalement

 

Mardi 30 juillet

 

Dernier jour de l'expo et 7e jour de filmage

Par recoupement je pense que Danielle est allée rechercher toutes ses affaires à Moircy, à mon avis le jeudi 18 juillet. C'est très facile d'entrer chez moi, son mari a défoncé la porte du garage. Je n"ai plus de nouvelles depuis le 9 juillet

 

Au total, mon expo aura eu 220 visiteurs

 Une dernière visite d'un grand jeune homme blond. Il est du coin et s'appelle Fabrice BETTI. Il réalise un film video de mon expo, qu'il m'enverra.

 

Je vais dire au-revoir à mes petites gardiennes Sandrine et CélineJuillet Eguillette Mes 2 gardiennes029De 17 à 19h00 je vais prendre un verre aux Palmiers avec Dominique

Juillet Les Palmiers à Six Fours053

 

Danielle a laissé un message sur le répondeur des Dion "J'espère que tout va bien avec Christian, je retéléphonerai quand je pourrai" (Elle est sûrement étroitement surveillée)

 

Mercredi 31 juillet

 

Marie-Odile me dit "Alors tu reprends Dominique dans tes bagages???" Je mets les choses au point. Je ne suis pas amoureux

Visite de l'expo par deux jeunes techniciens

Je téléphone à Stephane mon beau-fils pour annoncer mon retour vendredi

 

Jeudi 1er Août

Dominique part au Fort Napoleon pour y tenir la Libraire de Jazz pendant le Festival de Jazz

A midi retour aux Palmiers avec Dominique. Elle est très amoureuse et inquiète de mon retour. Elle sait pour Danielle

A 17h00 je renconre Madame Colombani de la Frac

 

Ensuite Fort Napoleon pour le Jazz Festival. Dominique tient la Librairie, dans une des casemates du FortJazz 1105Jazz 2 Librairie-DominiqueDernière promenade avec Dominique dans les jardins du Fort Napoleon. Elle viendra à Moircy dans la deuxième quinzaine d'août

Retour à l'apart et dernier repas avec Thierry et Marie-Odile, sur la terrasse

 

La vie culturelle à La Seyne dans les années 90

Ptogramme Théâtre 1991111Ptogramme Jazz 1991112JAZZ 1991115

JAZZ Steve Potts121Voici les deux amis qui vont m'héberger à La Seyne. Thierry Dion, que j'ai connu en Belgique, au théâtre et qui a mis  sur pied pour moi, cette magnifique exposition, et sa compagne Marie-Odile Langlere, danseuse. Merci encore à Thierry de ce magnifique cadeau qu'il m'a fait et qui restera ancré pour toujours dans ma mémoireMarie-Odine et Thierry122

Vendredi 2 août  Retour en Belgique

 

Mistral violent. Je suis donc réveillé à 2h30 et je quitte à 4h15. A 9h00 je suis à Lyon mais je me plante. A 13h00 à Langres et à Moircy à 17h30. Distance = 1000 kms de porte à porte

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 09:11
Bio 218 Mai-Juin-1991-Début Juillet : L'Enfer

 

MAI 1991 

Mercredi 1er Mai Je m'apprête à partir pour Redu le village du Livre, à 35 Kms de chez moi pour préparer  l'exposition UN AUTEUR, UN ARTISTE. Danielle me rejoint là-bas. On mange un morceau. Serge ne veut plus entendre parler de divorce. Il partirait 15 jours en France. Nous repassons à Mirwart et revenons à Moircy avec nos deux voitures

2 mai. Un individu vient frapper à la vitre de la maman de Danielle à Mirwart, à une heure du matin. Elle tire en l'air avec son revolver

3 mi. Danielle termine "Le Barrage contre le Pacifique" de Duras

 

Samedi 4 mai, nous partons en gaume. D'abord la vieille gare de forêt de St Vincent-Bellefontaine avec ses poteaux indicateurs. Ensuite je risque le Bistro à Virton chez Blandy Mathieu et elle est là, de retour après un an et demi passé à Grasse. Elle est derrière son comptoir avec sa fille Ben qui a un fils de 5 mois qui s'appelle Antonin, Raphaël, son fils aîné (l'autre fils Benjamin est à Montpellier) et André Wargny, son compagnon, peintre et écrivain. Nous mangeons ensemble. Puis j'emmène Danielle à l'expo BarthélémyMai 1991 Barthélémy364-copie-1

Ensuite nous plongeons en France à Montmedy( Lorraine)Mai 1991 Montmédy365

MONTMEDY

 

Montmédy est une commune française située dans le département de la Meuse et la région Lorraine. Montmédy, ancienne capitale du comté de Chiny, et qui fait partie de la Lorraine gaumaise.

Ses habitants sont les Montmédiens.

Ancienne capitale du comté de Chiny. Le comte de Chiny y élève en 1220 un château fort, le château de Mady, qui donnera son nom à la ville.

En 1285, en contrebas des remparts, dans la plaine de Chauvency-le-Château, Louis de Looz, comte de Chiny, offre des fêtes extraordinaires avec joutes et tournois où participent plus de 500 chevaliers des environs et même de lointaines régions (Grilly au bord du lac Léman, Bergues au bord de la mer du Nord, Trie-Château près de Paris, Sancerre, etc.). Jacques Bretel, dans un reportage, raconte ces journées : Le Tournoi de Chauvency.

175px-Montm%C3%A9dy_haut_E1aJPG.jpg
magnify-clip.png
Montmédy haut, l'église Saint-Martin (1790)

Après être passée aux ducs de Luxembourg et avoir été ainsi incorporée aux Pays-Bas bourguignons d'abord, puis espagnols, elle fut rattachée à la France par le Traité des Pyrénées(1659).

La ville, défendue par Jean V d'Allamont, investie en juin 1657, est prise, en présence du jeune Louis XIV et de Mazarin, en août 1657 par Vauban , qui dirige là son premier siège.

En 1791, lors de sa fuite, le roi Louis XVI est attendu à Montmédy. Reconnu, il sera arrêté à Varennes-en-Argonne.

Elle fut chef-lieu d'arrondissement de 1800 à 1926.

Pendant la Première Guerre mondiale Montmédy fut une plaque tournante pour l'approvisionnement du front de Verdun pour l'armée allemande qui se servait dans ce but de la ligne du Meusien reliant Montmédy à Verdun qui venait de s'ouvrir juste avant le début des hostilités.

Montmédy a été le lieu d'implantation de plusieurs ouvrages de la ligne Maginot (177 blockhaus et 36 tourelles, sept casemates, quinze maisons fortes, batteries de 155 L 77 au sud-est de Montmédy, sept PC et quatre observatoires).

Lors de la Seconde Guerre mondiale, pendant la drôle de guerre, le poste de commandement de la 2e division légère de cavalerie du général André Berniquet s'établit à Montmédy.

 

Visite de cette ville fortifiée situé sur le Haut de MontmédyMai 1991 Montmédy366Mai 1991 Montmédy367Mai 1991 Montmédy368Mai 1991 Montmédy369Ensuite retour au Bistro à Virton

7 mai Je pense m'associer à l'écrivain belge Pierre Mertens, celui des "Eblouissements" pour mon travail à Redu. Je cherche son adresse

8 mai  Lettre de José Bedeur, mon ami musicien qui me parle de sa nouvelle compagne roumaine, MarinelaMai 1991 Lettre Bedeur370Je continue de travailler sur les débris métalliques de l'Antenne RTB d'Anlier, abattue par la tornade (voir précédemment)

José Bedeur va se marier avec sa roumaine. Rite catholique-orthodoxe

 

Mercredi 15 mai.

J'apprends à conduire à ma fille Valérie, toute la matinée

En soirée vers 20h00, nouveaux coups de fil anonymes. Danielle arrive à 22h00. A 23 heures alors que nous sommes en train de nous embrasser dans la cuisine, nous percevons derrière la petite fenêtre latérale, un briquet allumé. Je monte dare-dare dans ma chambre et assis sur le bord de ma fenêtre, tire à blanc au pistolet sur un type que j'aperçois dans la haie. Je l'engueule et crie à Danielle d'appeler les flics. Le type remonte la haie à toute allure, vers la rue et en me précipitant à une fenêtre de façade, je le vois remonter la rue en courant et je ne reconnais pas Serge...Un complice???. Je lui téléphonerai le lendemain et il nie tout. Il était à Marche. Je lui dis qu'il ment..

 

Jeudi 16 mai, nous partons à Luxembourg et on y retrouve Stephane Poncin, au Chinois "Peking Garden"

 

Dimanche 19 mai...Pentecôte

Coup de fil à 8h15. La personne ne raccroche pas le combiné. Je parle calmement "Que veux-tu, que cherches-tu, tu n'as donc rien d'autre à faire dans ta vie ???"

Escapade à Florenville. Visite du domaine des Epioux. Puis on passe chez les Depré (Pol Silentblock) et enfin chez Michèle Lavaux (Librairie "De l'autre côté du Miroir") que je n'ai plus vue depuis 3 ans. Arrivée de son fils Hugo

 

Lundi 20 mai. A Rochehaut avec Gilberte, la maman de Danielle. Au resto, on prend une de ses cuites. Danielle demande à sa maman sans arrêt "Il est beau hein Maman, il est beau hein ?" Gilberte nous reconduira à Moircy et en retournant se retrouvera au fossé dans la côte de ma rue en direction de Vesqueville. Elle est indemne. Sa petite fille Catherine viendra la rechercher ici

Le soir, 3 coups de fil anonymes

 

Mercredi 22  Nous visionnons le fim de Melville "l'Armée des Ombres"Mai 1991L'Armée des OmbresRochehaut373Jeudi 23 mai

Je conduis Valérie à son examen de Permis de Conduire à Bastogne. Réussit ses manoeuvres mais échoue en ville. Quand je reviens Danielle a disparu. Je vais la rechercher à Mirwart. Crise de jalousie mais je ne me souviens pas à propos de quoi ou de qui. Nous avons un suspect : Stephane Dubois de Grupont . La jeep blanche que nous avons vue. Le chant des oiseaux et le bruit du train au téléphone, or il habite Grupont, près d'une voie de chemin de fer. Et son physique correspond à celui du type au briquet. Et bien entendu c'est un grand ami de Serge. Je lui téléphone et lui dis "Allez Stephane, tu es repéré mon vieux ! Et lui "Ah bon, OK !" Et moi "Fais gaffe toi... compris !" et je raccroche. Il est 22h20

 

Vendredi 24. Coup de fil de ma belle-soeur. C'est terminé avec son tunisien Mohammed. Ils divorcent. Elle a acheté une maison à Crisnée. Elle se souvient que je lui ai dit un jour que Mohammed était son bourreau et me dit que j'avais raison. Elle me dit aussi l'importance que je n'ai cessé d'avoir dans sa vie depuis 30 ans. Mon mini-totem est la seule oeuvre d'art à ne pas avoir été mise en caisse

 

Danielle qui est à Moircy part faire son inventaire à Awenne et revient à 13h30

 

Encore un coup de fil anonyme. Je téléphone chez Dubois et ai l'épouse. Je lui dis ce qu'il se passe. On ne retéléphone plus

 

Samedi 25 mai Nous sommes invités à Alle-sur-Semois chez mon amie Marianne Poncelet, dans son chalet aux deux étangs. Danielle ne va pas bien. La voici au bord des étangsMai 1991 Dan chez Marianne374Mai 1991 Dan chez Marianne375Dimanche 26 mai    Nous dansons la Lambada dans l'atelier

 

Lundi 27   Danielle part discuter chez sa fille Nathalie à Arville, pour régler certains problèmes. A 20h00 je commence à m'inquiéter. Et voilà que sa mère arrive à Moircy, comme une virago. Elle vient reprendre toutes les affaires de Danielle et me signifie que tout est terminé entre nous. Elle veut monter dans les chambres?. Et quoi encore???Je la fous dehors gentiment en lui disant que je la suis à Mirwart car c'est à Danielle à me dire que tout est fini et à venir rechercher ses affaires. Elle conduit vite et je la rejoins à St Hubert seulement. Je m'aperçois alors que c'est le mari de Danielle, Serge, qui conduit la voiture. J'ignorais qu'il faisait partie de l'équipée. Je deviens fou-furieux, double Serge sur la route de Poix-St-Hubert et arrive à Mirwart juste avant eux. Menaces. Défense d'entrer, de la mère, car Serge ne dit rien, elle va chercher son revolver. Je ne bouge pas, m'adresse à Serge, dis que je veux seulement que Danielle me le dise en face et il me répond que Danielle ne parle jamais en face et qu'il en a assez souffert. Danielle surgit, me confirme que c'est fini. La mère est dans le salon, le revolver à la main. Danielle ne me donne aucune explication. Je rentre dans ma voiture et démarre. Serge lève les bras dans un signe d'impuissance et rentre dans ce chalet dans lequel il ne met plus, soi-disant, les pieds, depuis des semaines. Je suis désespéré et téléphone à Arlette et à Ransonnet le soir. Que s'est-il donc passé?????

 

Mardi 28 mai

Première comparution en divorce devant le Tribunal de Neufchâteau. Je reviens après l'audience car j'ai promis à ma fille Valérie d'aller la chercher à Bastogne (3e tentative au Permis de conduire)

 

En attendant les affaires de Danielle sont ici....Je ne les lui remettrai qu'en mains propres. Sachant qu'elle à la clé de la maison je verrouille tout de l'intérieur car elle sait que je suis au tribunal

 

Quand je rejoins Céline au tribunal, elle m'annonce que son aventure avec Etienne C,( fils d'un juge de Neufhâteau, soi-dit en passant), est terminée. Etienne revient chercher ses affaires à Marche à 15h00

 

Je vais chercher Valérie à Bastogne. Elle a raté son 3e examen en prenant un sens interdit

 

Danielle ne vient pas chercher ses affaires. Je téléphone à la mère...qui me laisse entendre que Danielle va retourner avec Serge. On s'en serait douté

 

Je vais dîner avec Céline dans un resto "la petite fringale" car son type n'est pas venu chercher ses affaires. Elle veut me ramener chez elle à Marche pour la nuit. Je refuse. La nuit à Moircy, je sens avec précision Danielle rentrer dans mon lit.. Je me précipite sur elle pour la prendre dans mes bras. Illusion, il n'y a personne. J'éclate en sanglots

 

Mercredi 29 mai je pars pour Mirwart avec une lettre pour Danielle. Sa mère me dit qu'elle est rentrée chez son mari. Je rentre dans la voiture en titubant et pars chez elle à Awenne. Elle est là et me reçoit dans le salon; Elle viendra cet après-midi pour m'expliquer; Elle arrivera vers 12h00 et restera juque 17 heures. Elle se baigne dans l'étang et je n'en reviens pas. On essaie d'y voir clair mais je ne vois pas clair du tout

Normalement je pars dans le Midi après-demain. J'attends un coup de fil de Thierry Dion

 

Jeudi 30 mai

Thierry me téléphone. Voyage reporté d'une semaine ou alors en septembre

 

Ayant intenté un procès contre ma banque, je dois me rendre au tribunal de Neufchâteau lundi prochain. Et aussi le 29 octobre pour ma 2e comparution en divorce par consentement mutuel

 

Danielle ici à 12h15

 

Coup de fil anonyme à 17h50. Danielle part chez le dentiste et ne reviendra pas. Elle retounera à Mirwart et s'effondrera, refusant de venir au téléphone. Sa mère me dit "Pour moi c'est fini" C'est donc elle qui décide pour sa fille de 46 ans

 

Vendredi 31 mai

Je retourne à Mirwart avec une lettre pour Danielle. Elle sort du chalet et nous parlons une heure sur la terrasse avec le chien Bobby qui vient se faire câliner par moi tout le temps alors que Danielle et sa mère m'avaient dit que si j'appochais de la maison il me mordrait. Elle va à son inventaire à 11 heures. A n'y rien comprendre. Elle viendrait à Moircy, demain à 12h00

 

Je travaille à la berge du grand étang. Boucher les galeries des rats musqués

 

Puis désemparé je pars à l'Arlequin. "Tiens voilà l'Anar" me dit le garçon, Didier Avril. Pendant que je suis là-bas, puis chez Valérie où je m'empoigne avec Stephane, Danielle est passée à Moircy, porte close, puis à l'Arlequin, puis au Moulin d'en Bas, alors que je me trouvais au Moulin d'en haut, chez Valérie, de l'autre côté de la route. Elle est rentrée désespérée

 

Samedi 1er juin

Danielle ici à 11h30. Vers 17h00, on va à l'Auberge du Prévost. On y rencontre la femme du Juge Perret de Marche, puis on descend aux Taxhons

 

Dimanche 2 juin, coup de fil anonyme avec sifflement cette fois-ci. Passage à la buvette du Fourneau St Michel et altercation avec Madame Batter parce que nous ne tenons pas Craquotte en laisse. On s'en va

 

Lundi 3 juin Danielle malade. Bronchite et grippe. Je la conduis chez le Dr. Marechal à Libramont.

 

A 15hoo, je suis au tribunal de Neufchâteau. Bonne plaidoirie de mon ami l'avocat Jean-Marie Rikkers. Le jugement concernant l'augmentation de mon indemnité de préavis, aura lieu le 24 juin prochain

 

Thierry Dion au téléphone. Le début du stage avec les enfants de la ZUP n'aura pas lieu avant septembre et Antenne 2 accepte de reporter son reportage, prévu en juin; Mais  le Ministère me commande une installation à réaliser dans la 2e quinzaine de juillet dans le cadre des ARTS AU SOLEIL, avec un budget de 2500 Euros

 

Mercredi 5   Danielle toujours malade

Encore 3 coups de fil anonymes

 

Je cherche à mettre en scène mes débris de l'Antenne d'Anlier, pour mon expo de Redu. Je finis par placer les fragments peints à l'huile sur une veille échelle en bois que je peinds en noir

Juin 1991 Anlier Tornado376

Danielle lit LILITH

 

Vendredi 7 juin

Danielle va mieux

Je regarde la demi-finale de Roland-Garros, Agassi contre Boris Boum Boum Becker

Visite de Dominique Marx à 17h00. Il m'apporte trois livres de KENNETH WHITE. Excellente soirée au Vacqueyras. Appel anonyme. Dominique répond à ma place

 

Samedi 8 juin. Jose STREE me téléphone qu'il viendra lundi prochain mais le RV sera remis pour cause de pluie

Danielle va chercher ses affaires à Mirwart. Elle revient à 12h30 car sa mère l'a chassée "Si tu rentres chez Christian, tu  ne remets plus jamais les pieds ici!!!"

En finale de Roland-Garros, James Courrier bat Agassi 

 

Lundi 10 juin     VERCORS est mort

 

Mercredi 12 juin. Céline me téléphone. Rien ne va, elle est en congé de maladie. Elle viendra chercher ses dernières affaires à Moircy le WE prochain. Danielle est à Mirwart pour rechercher, elle aussi, ses dernières affaires et mettre les choses au point avec sa mère. Et ça marche !!!! Alors pour fêter cela, on descend à Sedan.Juin 1991 Sedan377 Promenade dans les rues, au Château-Fort et en bords de Meuse.

Mais Sedan, ville de garnison ne me plaît décidément pas et on remonte sur Bouillon. On aurait dû normalement aller chez Monet à Giverny mais le temps ne s'y est pas prêté. A Bouillon, on prend un verre  à "La vieille route de France"

 

Jeudi 13 mai  Coup de fil de Thierry Dion. Le projet pour Juillet s'est transformé en exposition de l'ensemble de mon travail, au Fort de l'Eguillette, à La Seyne dans la Baie de Toulon, près du petit port dit "Le Manteau". Un camion de la municipalité de La Seyne-sur-Mer viendra chercher toutes mes oeuvres vers le 15 juillet. Je dois me procurer un carnet communautaire de circulation pour la Douane

 

Mon jardin à la mi-juin. Sur la 2e et 3e photo ci-dessous, on voit encore, autour du potager, la trace de l'herbicide de SergeJuin 1991 Jardin379Juin 1991 Jardin378-copie-1Et ma rhubarbe à la même époqueJuin 1991 Jardin La Rhubarbe382 

 

Samedi 15 juin, réunion à REDU pour l'expo et installation. J'embarque mon échelle et les tôles. Arrivée d'Alain Schmitz et Jeanine Descamps, puis de Jacqueline Richard et de Jean-Pierre Devresse. Dominique Marx. Montage. Elle donne bien mon échelle d'Anlier

 

Avec Danielle nous allons manger à L'Escargon, puis chez Colpin, l'imprimeur puis nous entrons dans la librairie La Manne, chez Pierre Dailly. J'achète du Marcel Moreau : Quintes, A dos de Dieu et Discours contre les entraves. Aussi un  numéro de l'Arc sur Jean Dubuffet que je cherchais depuis longtemps et aussi Yves Bonnefoy et Raymond Roussell

 

Rentrons vers 19h00. Céline n'est pas passée chercher ses affaires comme prévu

 

Je commence "L'Espace du dehors" de Kenneth White

 

Dimanche 16 mai Je téléphone à Céline et dit que cela a assez duré; Je descends toutes ses affaires en bas dans la chambre de couture

 

Lundi 17  Coup de fil de la tante Simone de Waterloo à Danielle "Tu vas tuer trois personnes : ta mère, Serge et moi  "

 

Je téléphone à José Strée et ai Christine. Signale que le film video doit être réalisé avant mon départ le 11 juillet

 

Mardi 18 juin   Coup de fil d'Arlette. Simone (qui est la soeur de la mère de Danielle, Gilberte) vient de lui téléphoner qu'elle avait donné une bonne leçon de morale hier à Danielle et qu'elle allait la ramener dans le droit chemin.

 

Je téléphone illico à Simone, que je ne connais pas, lui dis d'arrêter son cirque et que sa phrase d'hier est inadmissible. Femme épouvantable qui finit par me dire "Vous êtes en train de briser une famille entière". Je raccroche. Elle retéléphonera en fin de matinée. Danielle et moi l'expulserons

 

Je termine "La Figure du dehors" de Kenneth White

 

Mercredi 19  La mère de Danielle lui téléphone pour lui dire que sa tante l'a déshéritée

 

Coup de fil sordide de Céline, qui menace de me faire prendre en flagrant délit d'adultère, elle qui a des amants successifs depuis mars 1989, à savoir bien avant notre séparation

 

Valérie a raté son permis de conduire pour la 4e fois

 

Jeudi 20 juin. Je n'ai plus de coups de fil anonymes depuis le 7 juin

 

Danielle part à Awenne car un 2e inventaire doit avoir lieu avec le Notaire Baudet et Serge et la convention de divorce doit être discutée afin d'être signée fin de mois

 

A 16h05, Gilberte téléphone. Ca s'est très mal passé à l'inventaire. Serge est en pleine crise de boisson. Danielle va arriver, il faut qu'on se sauve. Mais c'est Serge qui arrive en faisant crisser ses pneux et en arrêtant sa voiture à quelques centimètres de la porte du garage. Il vient frapper à la porte d'entrée. De la fenêtre du 1er étage, je lui demande s'il vient pour me tuer ou pour discuter. Pour discuter..Bien je vais ouvrir la porte. Il s'assied dans le coin de feu, complètement pété. On appelle ses filles pour qu'elles viennent le rechercher, lui et sa voiture. Arrivent donc Nathalie, Catherine, son mari Arman Liban et leur bébé Anthony. Serge se laisse emmener. Juste après, Danielle me téléphone, elle est à Champlon. Elle arrive. je sais que des choses pas claires se sont passées pendant la confrontation de l'inventaire. Danielle aurait proposé à son mari de partir 4 jours à la Côte belge. Danielle est là. Catherine téléphone. Serge me téléphone, il veut me voir à Awenne. Il retéléphone deux fois et menace de se tuer et menace Danielle. On fuit à Bastogne. Dans sa voiture, elle avoue. Je lui dis de me ramener. Quand on arrive Serge est à nouveau devant la porte. Nous sommes dans la voiture de Danielle et nous l'avons verrouillée. Je lui propose de venir discuter avec nous dans la maison. Il refuse. Il se dirige alors vers la petite chapelle vôtive qui se trouve à 20 mètres de chez moi, dans le tournant. Nous rentrons dans la maison que nous verrouillons et regardons  par la fenêtre du pignon, Serge qui marche vers la chapelle. Danielle rentre dans sa voiture, elle fuit,, s'arrête près de Serge un moment, voiture bouclée, échange quelques mots, puis redémarre. Je vois alors Serge qui s'agenouille devant la chapelle, lève les bras vers la Vierge, se relève, prend un cierge  et le passe, allumé, 3 fois en-dessous d'un de ses bras. J'avertis Gilberte par téléphone. mais Serge frappe à la porte. J'ouvre à nouveau. Il me dit qu'il va tuer Danielle avant de se tuer à son tour et il ouvre un couteau à cran d'arrêt avec une lame dorée, ciselée. Je lui reproche de ne pas être venu discuter à trois. Il ne veut pas discuter, seulement tuer. Et finalement il repart à pied vers la grand'route cette fois. Je préviens Gilberte et Arlette à Waterloo. Danielle téléphone de Marche, inquiète pour moi. Je lui dis de filer à Waterloo, qu'on l'attend. Je vais me coucher avec ma carabine. En plus Céline a dit qu'elle enverrait l'huissier cette nuit pour constater l'adultère. A 23h30 Serge me téléphone, demande si Danielle est ici. Non: Il dit qu'il est à Waterloo, en face de chez Arlette et qu'il ne voit pas Danielle. il réitère ses menaces de mort. Je préviens Arlette. Danielle n'est pas encore arrivée à Waterloo. Ah si la voilà. Je pense que le mari d'Arlette est allé chercher sa carabine. Arlette emmène Danielle dans un hôtel près de la rue Sainte-Anne. Elles ont l'impression d'être suivies. Mais pas de Serge. Le mari d'Arlette, Jean-Pierre fait le guet à Waterloo pour couvrir le retour d'Arlette. Mais tout se passe bien. Danielle me téléphone de son hôtel. Je lui dis de téléphoner au 101, si elle ressent la moindre anomalie. Charmante nuit, cool grave

 

Vendredi 21 juin

L'huissier n'est pas venu!!

 

J'attends le coup de fil de Danielle. Serge est dangreux. Il boit chaque jour, 2 bouteilles de vin de chez Aldi et une bouteille de Pastis. C'est lui qui me l'a dit.

 

A 8 heures Arlette me téléphone. Danielle est à l'Hôtel Joli Bois, rue Sainte-Anne, chambre 201. Elle me donne le n°de téléphone. C'est dans le vieux Waterloo. Toutes les affaires de Danielle sont ici, médicaments compris. Quant à Serge, il était bien à Waterloo cette nuit, dans un café. On est passés tout près. Serge b'est pas rentré à Awenne; Je dis à Arlette qu'on le fasse arrêter par la gendarmerie de Waterloo qui n' a qu'à se renseigner à la gendarmerie de Saint-Hubert, puisqu'aussi bien Serge vient d'être condamné avec sursis pour coups et blessures

 

A Danielle j'ai dit "Et si je t'avais dit-ou plutôt caché-que j'avais proposé à Céline de partir avec elle, qu'aurais-tu dit???" Et elle "C'est vrai, c'est vrai, je ne l'aurais pas admis, je déconne vraiment, il y a quelquechose qui ne tourne pas rond chez moi..."

 

Arlette me téléphone. Elle a prévenu la Gendarmerie. Ils surveillent

 

Je décide de partir à Bruxelles pour protéger Danielle. J'arrive à 18h30. Arlette me conduit à l'hôtel. Elle nous a préparé un petit souper que nous mangeons dans la chambre. Quelle amie !!!On parle jusqu'à 3h00 du matin

 

Le mari d'Arlette me dit que Serge lui a téléphoné pour lui conseiller de ne pas héberger Danielle. Un coupé rouge est passé devant la maison pendant la nuit. Craquotte loge chez Arlette

 

Samedi 22 juin.   Le voici ce petit hôtel, rue Ste Anne, à WaterlooJuin 1991 Waterloo384Petit-déjeûner dans la veranda. Beau petit jardin. Gens charmants. On part pour le centre de Bruxelles avec ma voiture. Impossible de pouvoir acquérir une bombe de défense. Interdite en Belgique

Ensuite on va au Musée d'Art Moderne.Juin 1991 Bxl Mont des Arts386 Nouvelle présentation. On fait 8 niveaux en sous-sol mais à 13h00 on ferme. On va alors manger de l'onglet aux échalottes à la " Fermette de l'îlot sacré" de la Petite rue des Bouchers. On retourne au Musée de 15 à 17h00. Danielle ne connait rien à la Peinture contemporaine mais elle est très réceptive. A noter un magnifique paysage de Permeke.

 

On passe chez Arlette qui a un nouveau petit chien Chanel mais on ne reste pas.  Il paraît que Serge est rentré à Awenne et est calmé. Comment le croire??? On repasse à l'hôtel, prenons l'apéro dans la chambre 201 (deux sans un, étonnant non??) et on réserve au Mexican Grill où l'on mange et boit à volonté pour 25 eurosJuin 1991 Waterloo388

A nouveau dialogue dans notre chambre jusqu'à 2 heures du matin. Nous sommes dans la terreur mais notre entente est parfaite et notre capacité de jouissance aussi

 

Dimanche 23 juin

Nous partons pour La Hulpe dans le domaine Solvay, celui du Maître de Musique. Fantastique promenade de deus heures avec Craquotte dans un parc magnifique avec des étangs partout et des arbres inouïs, des Sequoias entre autres.

Juin 1991 La Hulpe390Voici la Ferme SolvayJuin 1991 La Hulpe389Le château Solvay, celui du "Maître de Musique"Juin 1991 La Hulpe391Juin 1991 La Hulpe Château Solvayvay393C'est un parc"Fellinien" avec des entr'ouvertures à la Gainsborough ou à la John Constable. Et des tas de chiens: le Briard blanc, l'Epagneul de Munster et le Teckel à poils durs, nommé Jules. Quelle cogne ce Jules. Tous les trois plongeant sans arrêt l'un derrière l'autre devant Craquotte médusée et n'osant pas les suivre

On a marché, marché. Heureusement Danielle avait ses sandalettes noires en corde tressée que je lui avais choisies pour mettre fin à l'ère des hauts-talons dans les chemins de campagneJuin 1991 La Hulpe Plan Solvay392

Nous sommes revenus à la ferme Solvay et là nous avons bu deux Krieg et mangé un spaghetti bolognaise

Je reconduis Danielle à Joli Bois et rentre à Moircy vers 16h30. Nous sommes devenus inséparables

 

Lundi 24 juin

A Neufchâteau pour le jugement de mon procès contre ma Banque, les salopards d'Ippa. En fait j'arrive en retard et la greffière m'apercevant dans le fond de la salle et manifestement sachant qui je suis, vient m'apporter mon jugement en pleine audience. Je n'ai pas mes lunettes et vais donc lire ce jugement dans la lumière de la salle d'attente. Hourrah!!!Fantastique, mon indemnité de préavis est portée de 26 à 34 mois (Ippa fera malheureusement appel et je ne toucherai cette somme, plus les intérêts de quatre ans, que deux ans plus tard)

 

Danielle ne peut continuer à vivre à l'hôtel. Une amie voudra bien l'héberger mais la situation est dangereuse poue elle . Sa mère Gilberte m'a apporté son revolver à Moircy, en cas de nouvelle crise de Serge. Il paraît que le cran d'arrêt qu'il a ouvert devant moi vient de Tolède et lui avait été offert par le père de Danielle, décédé en 1990, alors que Danielle et moi venions de nous rencontrer

 

Mardi 26 juin

Je vais rejoindre Danielle à Hoursinne. C'est notre deuxième séjour là-bas dans un lieu de solitude. Je joue de la guitare pendant la préparation du souper." Vénus" dans le ciel. La chèvre et son faon dans la prairie derrière. A mon arrivée j'offre un totem à Catherine. Je la sens inquiète. On partira demain matinJuin 1991 Hoursinne Catherine398Mercredi 26

Nous quittons Catherine à 9h30. Nous cherchons à atteindre la Substitut du Procureur de Roi, Madame Bleret, par téléphone, pour savoir si Serge a été condamné. Danielle discute avec elle. Elle refuse de donner le résultat du jugement "Vous comprenez, si je commence à recevoir toutes les femmes qui ont des problèmes avec leurs maris" et ensuite "Vous n'aviez pas besoin d'épouser un homme qui avait des problèmes psychologiques". La classe, Madame Bleret. Elle est belle la solidarité des femmes

 

Nous nous rendons alors au greffe du tribunal de Marche. Refus absolu de communiquer le jugement du 24 mais. Danielle ne s'étant pas portée civile. Elle n'est QUE victime. Elle est belle notre justice..

 

Nous nous rendons chez la Juge d'Aye (Bois-Notre-Dame, 29), près de Marche. Elle arrive à 12h05 et miracle, elle a le jugement. Le voici "Le prononcé du jugement est reporté à 3 ans, pour ménager l'entente entre époux (sic)"

 

Nous retournons au Palais de Justice à Marche pour voir la Substitut Bleret en personne et Danielle la coïnce à la sortie de son bureau. Cela a duré plus d'une demi-heure. Bagarre incroyable. Danielle s'est magnifiquement battue

 

Ensuite nous piquons sur une armurerie à Bastogne. Nous mangeons à l'Adriatique et nous achetons une carabine et des munitions dans une armurerie. C'est Danielle qui signe le registre. Système semi- automatique avec un chargeur à 10 balles

 

On rentre à Moircy et j'ai une défaillance. J'appelle le Docteur Maréchal qui vient prendre ma tension et on lui raconte tout. Il nous conseille d'acheter un répondeur automatique. On rentre à Moircy

 

Jeudi 27 mai

Avec Danielle nous fêtons nos huit mois de compagnonnage. Je vais seul acheter un répondeur à Bastogne. Quand je reviens, Danielle a eu 10 appels dont un de ma fille Valérie, à qui je retéléphone. Elle a enfin son permis de conduire. Elle a été accostée mardi par Serge Poncelet dans la Librairie de Saint-Hubert " Ma femme est toujours avec votre père???Ca commence à bien faire..."

 

Le soir Danielle me remet une lettre qu'elle m'a écrite depuis son hôtel à Waterloo. La voici:

Mon amour,

De tous petits morceaux de papier pour t'exprimer mes grandes émotions. Ce sera peut-être difficile. Te dire à quel point ce WE passé ici, a encore été un moment très difficile, très sombre et cependant n'a fait que nous souder d'avantage encore.

Dans cet orage, nous avons eu des coins de ciel bleu superbes, nous avons un don qui est sans doute dû à l'amour, à notre amour, de transformer ce négatif qui nous entoure, en choses bonnes pour nous

J'ai été méchante avec toi, je le sais, mais nous nous en sommes expliqués, tu m'avais profondément blessée et si, comme tu le dis, je puis être forte, je suis aussi toute vulnérabilité quand il s'agit de toi

Ce que nous avons aussi eu comme rapprochement physique que je n'avais pas pu comprendre avant toi, nos corps, nos salives, nos sangs, tout a été un don total. J'ai un goût de toi, un désir de toi, tellement profond et tellement fort que j'ai peine à l'exprimer, mais je ne sens aucune entrave mon chéri.

J'ai senti la même attirance chez toi et ai été profondément émue de notre symbiose totale, tout cela avec beaucoup de respect et d'estime de l'autre, toujours

De plus en plus tu as été, comme toujours, à la hauteur de la situation et des problèmes. Tu fais preuve de tellement de courage et de force que bien sût, tu renforces encore mon admiration pour toi. Quel homme! Quel vrai homme !!!Eh oui tu assumes toujours toutes les questions problématiques, de façon magistrale, mon coeur

Heureuse de la visite au Musée d'Art moderne. Que d'ouvertures tu m'offres à tous les niveaux. Quand tu m'as dit que toi aussi tu étais digne d'être exposé là, j'en suis persuadée. Laisse-moi te dire que l'ignorante que je suis à ce niveau, a ressenti beaucoup de choses à Redu, et ma sensibilité, mon instinct ont tout de suite senti la qualité, la valeur de ton oeuvre, par rapport aux autres artistes. C'est une ère nouvelle qui va s'ouvrir pour toi. Tout le prédit et tu seras reconnu comme un grand, un tout grand

Quant à nous, mon amour adoré, j'espère rester à tes côtés le plus longtemps possible pour te regarder vivre, peindre, rire et t'aimer tout simplement dans une sérénité et un bonheur tout plein de douceur et de tendresse

Je t'aime...

 

Vendredi 28 juin

Céline passe ici sans prévenir, nous fait un joli numéro d'alcoolique, en présence de Valérie qui nous a rejoints. Céline essaie de circonvenir Danielle dans l'atelier et je l'entends d'en-bas et hop une deux..DEHORS !!!

José Strée viendra dimanche

 

Samedi 29 juin

Céline va rechercher avec Marc Robaye, à Charleville, sa 2 CH volée et que l'on a retrouvée

 

Dimanche 30 juin

FILMAGE VIDEO n°2 avec les Strée de Forrières. Ils arrivent à 10h30. Ils filmeront jusqu'à 19h30. Superbe !!!

 

Vendredi 5 juillet

Céline ici pour les derniers partages, les livres notamment. Je lui refuse les 4 vieilles éditions de Proust qui viennent de ma tante. Elle veut les 4 grandes peintures de Ransonnet qu'il m'a données lorque j'ai sauvé ses 40 tableaux, bref qu'est-ce qu'elle veut encore, car elle et en train de remettre l'inventaire du Notaire en question. C'est du fric qu'elle veut car elle doit payer 1500 euros pour sa voiture revenue de Charleville et accidentée samedi dernier, après être venue nous agresser en état d'ivresse. Elle veut une des Thankas que David nous a données et qui viennent des monastères  de Dharamsala mais elle veut la plus belle. Alors on tire au sort en jetant une pièce de monnaie en l'air et c'est moi qui gagne. Je lui laisse les 40 volumes de l'Encyclopédie Universalis. En échange elle veut tous les appareils de cuisine, lave-vaisselle etc..Je suis tellement éoeuré que je laisse tomber

 

Danielle vient à 15h00. Quid de son divorce à elle puisque le mien a été réglé en 2 semaines. Rien de neuf !!!Je me fâche. Danielle disparaît sans me prévenir

 

A 19h30, Serge s'amène en voiture et vient frapper à la porte. Il semble ivre. Je fais le mort. A quoi bon prendre des risques puisque Danielle a  disparu

 

Samedi 6 juillet..Je téléphone partout. Danielle est introuvable ou alors on me ment

A 15h0 une amie de Danielle me téléphone et me transmets son message "Je suis en France. Je veux la paix. Comme cela Christian ne sera plus en perpétuel état de siège"???. Je téléphone à sa mère qui n'en revient pas. Je descends me oeuvres une à une dans le hall car le camion du Sud vient tout charger mardi

 

Lundi 8 juillet

Danielle passe en coup de vent. malade, elle doit se soigner. Elle ne viendra pas à La Seyne. Elle a trouvé un lieu où elle est seule et à l'abri. On a fait l'amour et c'était poignant

 

Et le camion qui arrive 24 heures à l'avance avec un ouvrier de La Seyne, Yves Rolland, parti de là-bas à 2h00 du matin. On charge les 3 grands tiroirs à glissières du camion à 3 étages.Des totems, des pierres, des tôles, des champignons. Cinq tonnes d'oeuvres. Yves dîne avec moi et logera dans la chambre de Valérie. Il est touché par mon travail. Il a été chef d'entretien sur les yachts de la Seyne avant la faillite des chantiers maritimes. Il a été engagé par la mairie de La Seyne, service culturel et son job principal est de transporter les oeuvres des artistes pour les expositions organisées par la ville. Son fils Alain Rolland, habite à Gueugnon en Bourgogne, le village d'Henri Michon où on a séjourné en 1974 ou 75. Il s'occupe du Centre Culturel et social de Gueugnon

 

Mardi 9 juillet

Avec Yves on quitte à 7h45. Destination Douane à Arlon. Pour inventaire du contenu et éventuel laisser-passer. Je panique surtout à cause des champignons. Nous montrons une liste détaillée du contenu et les deux douaniers très gentils ne regardenr même pas à l'intérieur du camion. OUF !!!Yves roule vers la France et moi, je remonte à Moircy et tombe en panne, à la sortie de l'autoroute

 

J'avertis Thierry que Danielle ne viendra pas avec moi, loger chez lui et sa compagne Marie-Odile

 

Pris de soupçons suite à une conversation avec Arlette, je bondis à Mirwart. Gilberte me dit que Danielle est chez son mari à Awenne et qu'elle m'a toujours menti."Mais Christian, Danielle te ment depuis le début, depuis le début..." Et aussi que je manque de dignité; Je plonge sur Awenne. Catherine me dit que ses parents sont partis. Je devine que c'est chez son mari qu'elle est depuis vendredi.L'horreur du mensonge. A ce moment Danielle surgit et monte dans ma voiture. Serge la laisse faire car elle a dit que ce serait l'explication finale. Nous allons dans le noir sur une route de campagne. On se quitte vers minuit et je la reconduis chez elle. En entrant dans mon village, à l'orée de la forêt, j'aperçois Serge qui remonte en sens inverse. Que fait-il là?? J'arrive chez moi et en me garant devant le garage, je m'aperçois que la porte est défoncée et sur ma gauche je vois la voiture de Danielle devant ma porte d'entrée, calée à quelques centimètres de la baie vitrée. Le mur de façade et la haie sont défoncés. Impossible de rentrer par ma porte d'entrée. Les phares sont allumés. Je retourne à Awenne, parle avec le beau-fils Armand. Danielle est en fuite. En fait Serge a cru qu'elle ne reviendrait pas, alors que nous étions à deux pas de chez lui. Je rentre chez moi par derrière, avertis la Gendarmerie qui viendra constater entre 2 et 2h30 du matin

 

Mercredi 10 juillet

Je téléphone chez Joris qui vient faire un devis pour la porte du garage. Il y en aura pour 800 euros environ. En fait une nouvelle porte. Catherine et Armand viennent rechercher la voiture de Danielle; C. me dit que c'est fini entre sa mère et moi qui lui fait transmettre ce message. Armand L. m'apporte une lettre de Serge me proposant un dédommagement immédiat sur facture ( pour la porte du garage, pas pour Danielle)

 

Jeudi 11 juillet. Montage à Redu. Je n'y vais pas. Des amis monteront mon échelle d'Anlier pour moi

 

Vendredi 12 juillet   En fin d'après-midi je vais chez Marianne à Alle-sur-Semois. Temps magnifique. On soupe au bord de l'étang. Je rentre vers 23h30

 

Samedi 13 juillet.. VERNISSAGE A REDU  "UN LIVRE, UN ARTISTE "

Je pleure sans arrêt, ne me sens pas capable d'affronter ce vernissage. Je sors de ma sieste vers 15h30 et roule vers Redu, très lentement. J'arrive vers 16h30. Je,prends un Scotch Gordon au Zinc pour me donner du courage, puis tombe sur Marianne Poncelet et Axel Van Rijn. On repart prendre un verre en terrasse et pendant ce temps le vernissage bat son plein. Puis Charles-Axel voit passer Danielle en voiture??? Nous entrons dans la salle communale de Redu à 17h30. En effet Danielle est là. On s'embrasse, très émus. Il y a foule. J'aperçois mon frère, Céline et Valérie, Gilbert et Pascale Ravet, Dominique Collignon et Myriam Hornard. mon échelle fait sensation, je suis très entouré mais avec Danielle à mes côtés

On se retrouve au Bâteau Livre pour dîner. Je fais connaissance avec les Houyoux qui vivent à Cannes. Aussi une certaine Nicole Legrand, artiste, qui connait bien Ransonnet. Elle ressemble à Michèle Cédric

Danielle me quitte à 23h30. C'est horrible. Dans 48 heures je serai en France, à 1000 Kms d'ici

Je me couche à 1h00 du mat

Alain Schmitz m'a proposé d'entrer dans le Conseil Culturel du Centre d'art contemporain de Luxembourg belge. On verra !

 

Dimanche 14 juillet

Danielle me téléphone. Ses beaux-parents sont à Awenne et elle s'est taillée. Nous nous retrouvons à Redu vers midi au Bâteau Ivre, car j'y ai oublié mon catalogue-photos chez Pierre Dailly de la Librairie La Manne et dois retourner le chercher. J'achète un bracelet en hématine pour ma fille dont c'est l'anniversaire. Grande discussion avec Danielle mais on se quitte bien vers 16h00. Danielle m'a offert une chaine en plaqué-or achetée à Saint-Hubert et qui restera autour de mon cou

 

Je repasse chez Valérie à St Hubert pour lui offrir son cadeau

 

Couché à 21h00. Demain 15 juillet, la France, avec la maison ouverte car ma porte de garage n'est pas remplacée

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 10:09
Ma bio 216- Janvier 1991-Danielle-La Seyne-sur-Mer
Ma bio 216- Janvier 1991-Danielle-La Seyne-sur-Mer
Ma bio 216- Janvier 1991-Danielle-La Seyne-sur-Mer

 Premier janvier 1991        

Mauvais réveil ce 1er janvier 1991. Une amie de Danielle, Arlette V. de Waterloo, téléphone. Egalement le mari de Danielle

 

Danielle part à la Clinique voir son père mourant

 

Revient le lendemain. Elle veut se séparer de fait, voire divorcer et trouver du boulot

 

Le 3 janvier, José Strée et un ami Yves Simar de Theux viennnent à Moircy. José me propose une exposition personnelle chez lui, à Ferrières le dernier WE de septembre ainsi qu'une video sur mon territoire , qu'il réaliserait et monterait lui-même

 

Le soir même arrivée de José Bedeur avec Caramel. Danielle nous rejoint vers 21h00 jusqu'à 1h30. José loge ici. Il viendra jouer de la contrebasse à mon vernissage à Ferrières. Le 4 janvier, Il emmène avec lui trois petites figurines modelées dans la boue du grand étang et le soir nous allons manger à l'Arlequin avec Danielle et José retourne le 5 en passant chez sa cousine à Mabompré

 

A la radio Pauline Ester et Art Mengo

 

Je reçois une carte de voeux de Fanny Hergé et de Viviane van den Inden sa collaboratrice rencontrée lors de la venue de Folon à Neufchâteau.

Voici mon ruisseau dans son état définitif, fortement élargi avec ses 6 barrages, un rêve pour les truites (C'est un ruisseau de frayage). Il est bordé de pierres depuis peu

Janv Le Ruisseau281

Danielle est malade. Un de nos coups de fil a été interrompu brusquement. Elle arrive ici le 9 janvier. C'est la fête, elle m'offre une chaine qu'elle met autour de mon cou, un bol pour ma soupe quotidienne, un 33 T de Moustache jouant Brassens à la sauce Jazz, un 45 T à la guitare de Manuel Calderon, mexicain de Genève, un pinot blanc, une boureille de rouge que je remballe pour cause de piquette

 

Passage de Dominique Marx après 16h00

 

Le 10 janvier Danielle ici avec son amie Denise. Le mari de Danielle va construire une cloison dans leur maison pour en faire deux logements en attendant le divorce

 

Le 11 janvier coup de fil de Thierry Dion pour me dire que le projet de construction de totems dans la baie de Toulon avec les enfants des écoles est quasiment accepté par le conseil Municipal. Il faudrait que je vienne assez rapidement pour rencontrer les autorités politiques et culturelles de La Seyne. Il peut nous recevoir Danielle et moi, chez lui à La Seyne-sur-Mer

 

L'après-midi José Strée est ici et commence sa video. Une camera Sony avec objectif Canon. Très bon contact avec lui

 

Danielle a trouvé du travail à Marche. Elle vient ici le 12. Notre entente est parfaite Son père est rentré de la clinique de Libramont mais ce serait la fin, paraîtrait-il......

 

Le dimanche 13 janvier je descends 7 totems dans le jardin afin de pouvoir envoyer des photos en France ainsi qu'à Ferrières. Voici ce que cela donne..Totems4168

 

Avec Danielle, continuellement des fou-rires. Remember "Le Mouton à cinq pattes" ou "Nous irons voir la maquette à Rome"

 

Céline me confirme au téléphone qu'elle est bien avec Etienne Collard qu'elle est allée rejoindre à Bruxelles

 

Le soir du 14 janvier, Danielle vient ici jusqu'à 23h00. Merveilleuse soirée. Et puis le Drame. Elle me téléphone d'une cabine à minuit. Son mari fait une crise de boisson, il l'a battue. Danielle s'est réfugiée chez son amie. Je me couche en bas près du téléphone. A 4 heures, Craquotte me réveille. C'est Danielle avec son amie Denise. Elle vient des urgences à la Clinique de Libramont. Elle est remplie de sang et de coups, hématomes, poignet démis, cheveux en sang. Denise aussi a été frappée à la mâchoire. Il a tout cassé dans la maison. Danielle a porté plainte et puis a été faire constater et soigner ses coups et blessures à la Clinique de Libramont. Elle repart à 4h30 et va chez son amie. Je dors jusqu'à 8h40 et puis pour tenir le coup je me mets à repeindre les totems mis dehorsTotems5169

Je téléphone à Waterloo à Arlette, une autre amie de D. et lui raconte cette nuit d'épouvante

 

Danielle me téléphone le 16. Elle vient de croiser son mari à la clinique.. Son mari a ri de ses blessures en lui disant "Tu as ce qu'il te faut?". Il a dit à sa plus jeune fille qu'il préférerait  tuer sa mère plutôt que de la voir avec un autre. Nous voilà prévenus

 

Le 17 janvier la guerre est déclenchée en IRAK à 1h00 du matin

 

Danielle me téléphone à 8h30 pour m'annoncer la mort de son père

 

J'envoie mes photos à Toulon (diapos)

 

Le 18 ianvier l'Irak envoie des missiles sur Israël

 

Enterrement du père de Danielle fixé à lundi prochain

 

Danielle consulte un avocat. Egalement une association pour femmes battues

 

Le soir je téléphone à mes amis français de La Seyne et aussi d'Avignon. Ils sont d'accord de nous accueillir. Nous préparons notre voyage. Voici le jardin

Jan 14 Etangs286Et c'est la neige ce 20 janvierJan 14 Etangs287Un mot de José BedeurJan 14 josé Bedeur288

 

C'est le 23 janvier que nous allons fuir en France, un mercredi à 6h30. Nous sortons à Avignon-Sud. Il y a du soleil depuis Montelimar et nous arrivons chez mes amis les Michon à Châteaurenard à 16h30. Voici leur maison face à la chaîne des Alpilles, au sud d'Avignon, dans un petit lotissementJan 23 Chateaurenard289

Très belle soirée avec Henri et Agnès. Leur fille Elsa nous joue du piano. On joue ensemble aussi. Il gèle très fort la nuit...

 

Jeudi 24 janvier. Soleil superbe. Agnès s'en va à son école à Avignon (professeur de français). On reste avec Elsa jusqu'à 8h20. Je lui joue du piano. Il y a deux chats, Mitoufle et ..... Nous quittons Châteaurenard à 9h45. En route pour Toulon. On s'arrête au fameux parking du Pas d'Oullier, le premier sur l'autoroute du soliel d'où l'on peut contempler la Médieterranée. Nous y sommes à 11h25Jan 24 Parking du Pas d'Ouillé Soulié290Nous arrivons à Tamaris à 12h10. Au total depuis Moircy, nous avons fait 1058 Kms. On s'attable au Bar Tabac, au bord de la Baie de Tamaris, en plein soleil et on boit le casa. Thierry nous rejoint un peu plus tardJan 24 Tamaris291La voici la Baie de Tamaris, célébrée par George Sand. Puteigne que c'est beau.....Partout des installations de pêche ou plus exactement d'élevages de Dorades et de Bars. On se croirait au Viet-NâmJan 24 Tamaris 2293Voici un plan de La Seyne-sur-MerPR.07 1754-copie-1

On ira avec Thierry au Fort Napoleon que voici Jan 26 FortNapoleon299où il a son bureau, pour peaufiner sur ordinateur le projet  dont il m'a parlé. Eriger des totems dans cette baie

Nous logeons à la Villa Eugénie qui surplombe la baie. Voir la flèche noireJan 26 Villa Eugénie294

La vue de notre livingJan 26 Villa Eugénie295La vue de notre chambre. Dans le fond le Mont FARONJan 26 Villa Eugénie296Et Craquotte, déjà installée sur le litJan 24 Tamaris Craquotte292

Le vendredi 25 janvier, je conduis Danielle chez le toubib Elkacher à Tamaris, pour qu'il lui enlève les fils posés à la Clinique de Libramont. Ensuite apéro sur la plage de Fabregas, au resto "Chez Daniel" (sic)Jan 26 Fabregas297L'après-midi avec Thierry on rejoint le journaliste de Var Matin au Fort  Balaguier Jan 26 Fort Balagyuier303Jan 26 Fort Balagyuier302Jan 26 Fort Balagyuier304Jan 26 Fort Balagyuier305qui est en fait le Musée de la Marine de La Seyne-sur-Mer. Interview à l'intérieur et photos à l'extérieur. Voici l'article qui paraîtra après mon retour en Belgique dans VAR MATINPresse Vancau Tamaris Jan 1991 048

Ensuite promenade à la plage de La Verne et retour à Fabregas

 

Samedi 26 janvier. Danielle et moi partons en courses au Sodim. Avons décidé de préparer à nos amis Thierry et Maie-Odile, un diner à la belge (roti à la moutarde et haricots)

Ensuite, grande promenade au Cap Sissié, route de Notre-Dame du Mai (Chapelle), la plage à marée haute. J'y ramasse des déchets d'algueJan 26 ND du Mai307

Jan 26 ND du Mai308Jan 26 Cap Sissié306

Aux fourneaux vers 17h30. Dîner à 19 jheures, avec un Bergerac "Domaine des Marolles"(on ne l'a pas fait exprès, Les Marolles est un quartier connu de Bruxelles)

 

Ensuite spectacle TOPOR à Toulon. Assez dur. Promenade nocturne à Toulon-peu séduisant. Je suis malade la nuit. Danielle en crise

 

Dimanche 27 janvier. Promenade l'après-midi, à nouveau au Cap Sissié. Danielle au bord de la crise d'asthme

 

Lundi 28 janvier, à la plage de Fabregas. je prends un bain de mer  devant Danielle et Craquotte médusées, oui, un vrai, en janvier. Beaucoup d'algues sur cette plage Jan 26 Fabregas300

 

On déjeûne avec les Dion

L'après-midi, magnifique promenade au Mont FARONJan 26 Mont Faron309Dernière soirée avec nos amis. De l'Aioli. On se couche tôt

 

Mardi 29 janvier. Départ à 9h00 pour Châteaurenard mais nous passons d'abord faire des courses aux Sablettes. Nous quittons l'autoroute à Senas, piquons sur Orgon et entrons dans les Alpilles à Roquemartine. Nous picniquons à Mas de MonfortJan 27 Les Alpilles310Ensuite nous piquons sur Les BAUX via Maussane les AlpillesJan 27 Les Baux311-copie-1Et puis via St Remy de Provence, nous arrivons chez les Michon à ChâteaurenardJan 30 Chateaurenard313 à 16h30. Sur la route j'ai cueilli des pommes dans un verger. On boit du Seguret en souvenir de notre rencontre dans ce village du Vaucluse en 1973

 

Mercredi 30 janvier nous quittons nos amis mais j'arrache quelques racines de Cannisses, pour les repiquer à Moircy

 

A midi nous nous arrêterons deux heures à Tournus en Bourgogne et nous déjeûnerons dans un petit resto sympa "Au bon coin"Jan 30 Tournus314Tounus 1991 Jan

 

Retour en Belgique à 20h15, sans histoires. 1080 Kms depuis la Seyne, y compris le détour par les Alpilles

 

Le 31 janvier, Danielle repart chez sa mère vers 16h00

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 08:13
Ma Bio 215- 4e trimestre 1990-La femme de ma vie
Ma Bio 215- 4e trimestre 1990-La femme de ma vie

Ce samedi 6 octobre. Un raid en Hollande  à Maastricht . Je fais surtout le quartier des Remparts que je ne connaissais pas et qui est magnifiquemaastricht-map

681x454pt62405Maastricht2Maastricht-Maas-a19201247

LE VOL DE MON SAC

Tout commence à Richelle dans la région de Visé, chez Marine Closset et son ami, Jan BUSCHAERT le brugeois, chez lesquels j'ai passé la nuit après avoir parcouru Maastricht dans tous les sens. Une nuit presque blanche sur un matelas pneumatique trop petitAoût Marine Richelle217Nous sommes donc le dimanche 7 octobre.

 

En allant dans ma voiture dans la cour intérieure de la maison, je découvre une lame cassée dans la serrure. En plus j'avais laissé ma deuxième clé de contact à l'intérieur. Sueurs froides

 

Longue promenade ensuite avec Marine et son fils Malcolm Devresse, dans les chataîgneraies de la propriété van Zuylen

 

Après avoir quitté mes amis, je décide de repasser à Liège, au Marché  de la Batte et à la terrasse du Café Ponto, rue de la Cité, entre la rue Neuvice et la rue du Pont, je tombe sur Jacques Lizène, accompagné d'un certain Goldot et rejoint par Robert Coulonval. Il devait être 12h30 environ. Plus tard est arrivé Laurent Jacob (Espace Nord) avec un peintre, un certain Georges. Vers 16 heures en revenant des toilettes, je me suis aperçu que mon sac avait disparu. Idiotie de l'avoir laissé au pied de ma chaise, me croyant entre amis.

L'horreur!!!!Mon sac contenait mon appareil photos Mamyia avec un objectif grand angle 28 mm, un doubleur de focale, une cellule photo-électrique, le tome 19 de mon journal, un carnet de poésie illustré de mes gouaches, deux films, 2 chèques, une carte de Crédit, une K7 d'un groupe sud-américain que je venais d'acheter, mes lunettes, un  cran d'arrêt

. Jacques Lizène est toujours là, sur le siège à côté mais Jacob et ses amis ont disparu. Il y a aussi une certain Jean-Pierre Pastever d'Alleur, dénommé Pastoche. Recherches vaines. personne n'a rien vu. Et c'est complètement assommé que je reprends la route de Moircy

 

Le lendemain je porterai plainte à la Gendarmerie de Libramont. Je téléphonerai aussi à Jacques Lizène et à Laurent Jacob. J'espère surtout récupérer mon journal. Il avait été commencé le 3 septembre et devait approcher les 6660 pages. Je téléphone aussi à Jean-Pierre Collignon qui se rendra au Casa Ponton, y laissera un avis et fera toutes les poubelles des rues avoisinantes pour retrouver ce journal rempli de photos en outre

 

Je récupère mon appareil Yashica prêté à Céline qui ne s'en sert pas et je photographie les chiots. Enfin me fais photographier par Nina qui est aussi ocupée à faire les photos de mes peintures pour le catalogue futur

 

Un petit mot de Pascal Flamand, Directeur des Editions du SeuilOctobre Pascal Flamand223

 

Ce mardi 9 octobre. Les chiots ont 7 semaines. les voiciNovembre Chiots de Craquotte225Novembre Chiots de Craquotte228Novembre Chiots de Craquotte229Novembre Chiots de Craquotte230

 

Le 10 octobre, Valérie réussit son permis de conduire à Bastogne. Je l'ai accompagnée

 

Je travaille sur les plaques de mon antenne d'Anlier

 

Octavio PAZ, Prix Nobel de Littérature

 

Marianne Poncelet va voir Menuhin à Londres. Menuhin décide de se retirer de la Fondation. Il voit Bessières dans quelques jours en Suisse, à Constance. Il le vire le 13 octobre et lui envoie une lettre officielle de confirmation. Je recevrai une lettre de remerciements datée du 16 octobreOctobre Lettre Menuhin238-copie-1

 

Le 14 octobre chez José Strée à Ferrières. J'y rencontre les Fauville, les Courtois, les Schouteden(Simone Huby)Octobre Maison d'Images Ferrières234

 

Marianne est virée de la Fondation Menuhin le 15 octobre

 

Je termine les plaques de l'Antenne d'Anlier

 

Aucune nouvelle de l'enquête sur le vol de mon sac. Mais mes chèques n'ont pas encore été présentés

 

Le 17 octobre la maison de la Culture de Marche me téléphone qu'elle viendra chercher mes peintures (une quarantaine) le lendemain matin

 

Une émission "Caractères" sur Pascal Quignard que je n'ai pas encore luOctobre Pascal Quignard235 

 

Schubert n'a entendu aucune de ses symphonies si ce n'est un seul mouvement interprété par ses amis

 

Une autre émission sur la cinéaste belge Marion HänselOctobre Marion Hansell237

 

Il y a du RADON à Libramont. Toutes les maisons vont être analysées par la CommuneOctobre Radon239

 

Le 20 octobre je suis à Marche à la Maison de la Culture. Réunion de tous les exposants. Je suis pris à partie. Longue discussion. Ces éternels problèmes de groupe, de rivalités, de jalousies. A minuit j'en ai marre et dis devant l'assemblée et les animateurs "Bien c'est bon comme cela. Vous me ramenez mes 40 pièces chez moi, Salut les gars, j'ai autre chose à faire" et je ramasse au passage un de mes totems dont le pied a déjà été cassé et sors de la salle dans un silence de mort. Seul Dominique Marx sort derrière moi et me supplie de revenir. C'est non !Octobre Lieu Commun à MarcheCamus242

Octobre Lieu Commun à MarcheCamus243Dominique Marx décrochera ses oeuvres, le jour du vernissage et distribuera le tract ci-dessus. Daniel Seret et son entourage perdent ainsi leurs deux principaux exposants. Ils l'auront bien cherché...Je ne supporte pas ceux qui mélangent l'art et le social, ceux que l'on appelle les SOCIO-CULS. A Didier Boulanger j'écris "Il ne faut pas confondre Art et Boy-scoutisme"

 

Travail de Dominique Marx sur des disques vinylNovembre Marx244

 

Le 22 octobre mon voisin Brasselle vient chercher mon chiot mâle YOUKI (qui sera rebaptisé Mickey). C'est un déchirement. Mais il ne sera pas loin et viendra me voir régulièrement en traversant les prairies derrière chez moi

 

Mort de Louis ALTHUSSER, à 72 ans ce 22 octobre, dans une maison de repos. Il avait tué sa femme en 1980

 

Le Poète NORGE (Georges Mogin) est mort ce 25 octobre

 

Une émission sur CamusOctobre Camus240

Ce samedi 27 octobre, je peins mes champignons

Je lis MOI ROMY...Schneider bien sûr mais de son vrai nom Rosemarie ALBACH, née le 23/9/1938 et décédée le 29/5/82, 10 mois après la mort de son fils, empalé sur une grille de portique à 14 ans. Son dernier film "La Passante du Sans-Souci" de Jacques Rouffio. Je suis très ému par ce livre...

 

Soirée avec Nathalie Slachmuylders au Moulin d'en Bas à St Hubert, face à la maison de ma fille et rencontre de la femme de ma vie, Danielle D. Coup de foudre réciproque. Je m'assieds à sa table qu'elle partage avec une amie. On parle beaucoup. Elle est très belle. Et quand elle s'en va, je lui demande "On se revoit???" et elle me répond "Je suis mariée".

 

Je ne veux pas d'histoires et donc je renonce mais je ne sais pas encore que j'en suis tombé fou amoureux.

 

Le 28 Céline vient chercher Nénette (qui deviendra Plume) pour la conduire chez sa mère à On. J'en pleure

 

J'apprends par mon supérieur direct, Evrard, qui m'a toujours soutenu, que Céline lui a demandé, pendant que j'allais aux toilettes, de me persuader de réintégrer ma banque, à n'importe quel prix, en septembre dernier

 

Le 29 je suis à Cortil chez Ransonnet. On discute surtout de mon catalogue. Aussi de Jo Lemaire(Oh mon bâteau, voyage en solitaire...)

 

Le 30 octobre j'achète un appareil-photo RIKOH, japonais, semi-automatique avec un 28mm

 

Ce 1er novembre 1990, j'ai 53 ans. Je vais fêter mon anniversaire à midi à l'Arlequin et suis invité à partager le repas des patrons, Marc et Christine Lagrange, Marc sortant une bouteille de Haut-Medoc de 1979. Surgit Benoit Graftiaux avec qui je passerai une partie de l'après-midi. Il me remet cette lettre très touchante et une sculpture faite par un copain au Centre de désintoxication de Malmédy dont il sort. On part au Rubis à Libramont et on écoute Arno. Discussion très franche.

Pendant ce temps, ma fille a invité sa mère à déjeûner mais pas moi. Voici la lettre en question:

Graftiaux Anniv276"Enormément d'amour et d'amitié pour cet anniversaire que tu vis aujourd'hui, lequel je ne saurais passer à côté, étant donné que tu m'as apporté beaucoup, que tu m'apportes encore et que tu m'apporteras toute ma vie" Benoit Graftiaux

 

Le 4 novembre, visite de Jan le Brugeois et de Marine Closset. C'est la 1ère visite de Jan à Moircy. Très bon dialogue

 

Le 8 novembre, mort de Lawrence Durrell

 

On dit que la guerre avec l'Irak est imminente

 

Le 9 je vais chez Nina Auer qui était à Gand hier. Elle me remet les photos ds chiots. Magnifiques. Ses macaques javanais font un bruit infernal, en secouant leur cage qui est à l'étage. Je verrai ses amis Babusiaux (vétérinaire) à l'Arlequin le lendemain soir

 

Rêves de cette nuit du 12 novembre::Je trouve un petit requin agonisant sur la rive de l'étang n°2. Je le remets à l'eau et il nage. Puis j'aperçois un 2e mini-requin. Je rentre dans la maison et explique à quelqu'un que ça ne peut être des requins mais plutôt une sorte d'espadon. Cette personne me répond que les requins remontent les cours des ruisseaux pour l'instant et que c'est normal...En même temps je vois des tas de tritons morts dans le même étang, le ventre en l'air

 

Deuxième tentative de suicide de Cheyenne Brando qui vient de sortir du coma

 

J'ai arrêté de fumer la pipe (tabac Langue de Chien de Bohan-sur-Semois)

 

Ce 16 novembre chez Dominique Marx. Il me montre des Polypores, champigons parasites des chênes et des bouleaux(différents des ganodermes). Promenade avec son adorable chien MOKSHA

Moksha269Une émission sur Andy WARHOL,ce 19 novembreNovembre Warhol246

Warhol et sa mère qui avait la maladie d'Alzheimer

Son assassinat par Valérie Solanas. Il en réchappera

A laissé 100 millions de dollars à sa mort

Avait un frère, Pol

Tchèque d'origine

Sa compagne Ultra Violet

 

Des mouches énorme dans la cuisine

 

Le 22 novembre je vais chez ma belle-mère à On avec Craquotte pour aller voir sa fille Nénette que je rebaptiserai Plume lorsqu'elle reviendra à la maison. Elle a grandi. Promenade dans les bois avec elles deux (Craquotte et Plume)Novembre Plume et Charlotte247

 

Dans le journal, un hommage à mon ami Gustave BERNARD et son école de Libramont. Institut technique de l'EtatNovembre ITL248

 

Le vendredi 23 novembre, un coup de fil de Danielle, un mois après notre rencontre au Moulin d'en bas à St Hubert. Et hier avec Craquotte et n'y tenant plus je suis allé faire un tour à Awenne, espérant la rencontrer dans la rue car j'ignore où elle habite. Je n'ai pas cessé de penser à elle pendant un mois. Impossible de m'en défaire. Je suis donc rentré bredouille et voici qu'elle me téléphone. La conversation est chaude, sans problèmes, on se retrouve tout à fait. J'apprends qu'elle lit beaucoup et a fait deux ans de transactionnelle. Maintenant nous savons que nous avons tous les deux envie de nous revoir. Elle a failli téléphoner plusieurs fois. Elle connait bien Numa au Fourneau St Michel où elle a travaillé. C'est elle qui doit refaire signe la semaine prochaine. Elle me donne le téléphone de son amie...

 

.Je lis Michel SEUPHOR, "Le commerce de l'Art"

 

Je lis Jean DUBUFFET de  Laurent Danchin

 

Samedi 24 novembre, il neige

 

Un dessin de mon petit-fils Renaud

Novembre Dessin de Renaud249

 

  Jean-Pierre Ransonnet a gagné le prix de la Fondation BOLYNovembre Ransonnet Prix Bolly251Novembre Ransonnet Prix Bolly252
Le mardi 27 novembre, je cherche à atteindre Danielle via son amie mais le téléphone est en dérangement toute la matinée. A 13h45, je pars pour Awenne avec Craquotte. Le bungalow est désert. Je retourne par la forêt du Fourneau. Rentré ici je trouve un mot de Danielle sur la vitre de ma porte d'entrée. Novembre Danielle 27 11250Je m'en doutais. Le chassé-croisé parfait. Moi devant chez elle et elle devant chez moi

A ce moment-là arrive un ami, Pierre Colette. A peine est-il là que Danielle passe en voiture avec son amie. Je sors, elle est garée près de la petite chapelle, et nous parlons devant son amie. Elle a téléphoné deux fois ce matin??? Mystère complet. Rendez-vous pris pour après-demain

 

Le 28 novembre, se présente à ma porte en soirée, une certaine Marie-Christine Henet. Elle a vu mon expo à Rossignol puis est venue à Marche pour me voir mais comme on le sait je n'y étais pas et mes oeuvres non plus. Elle habite Durbuy et y dirige un centre pour handicapés. Elle a vécu 12 ans en brousse. Aime le côté sauvage de mon travail

 

Au téléphone Ransonnet me parle de sa rencontre avec un couple de la région que je ne connais pas. Elle, peintre, Jacqueline Richard, lui Paul Redan de Bertrix- La Courbeure

 

Jeudi 29 novembre. Danielle va venir. Je réalise que je ne l'ai encore jamais vue, debout. J'ai pourtant l'impression qu'elle est grande.Tous les deux nous avons décidé d'aller chez l'autre...d'allécher l'autre;..il y a quelques jours. J'ai le trac. La voici à 13h30, à l'heure pile.

 

Il est 16h50 et bien c'est parti mon kiki. On s'est "rejoint" sans problèmes. Et puis premier baiser avant qu'elle ne parte...M..miam. C'est une très belle femme et elle est grande (1m70)

 

On verra bien mais on est ensemble déjà, ça c'est clair. Elle m'a un peu raconté sa vie. Ex-mannequin etc...Originaire de Waterloo. Dans la région depuis 14 ans. Son mari est de Saint-Hubert

 

Plus on se parlait dans le divan, plus on se touchait, sans le faire exprès. Mais je suis lucide. C'est une femme qui ne s'est pas encore déteminée vraiment. Je pourrais n'être qu'une petite marche dans son évolution. Elle a 46 ans. Moi 52. Elle est Vierge ascendant Balance

 

Elle m'a dit que mon coin de feu est la pièce donte elle rêvait depuis toujours

 

Et le vendredi 30 novembre nous partons ensemble à GIVET. En effet Danielle m'a téléphoné à 10h00 de la gare de Jemelle. Je réponds J'Y VAIS. C'est le Marché puis nous allons chercher dans une Pharmacie des médicaments pour le père de Danielle qui a 70 ans. Après le marché nous irons dans un café où nous parlerons intensément jusqu'à 15h00.Elle me dit qu'elle m'avait laissé ue chance de la revoir en me disant qu'elle irait au Bal dAwenne, un certain samedi et encore le mardi qui suivrait. Je ne me souviens de rien. Ce soir-là j'étais chez Stephane, me suis tiré à 2 heures du matin et c'est Stephane et Cie, que Danielle a vu arriver au bal, persuadée que j'allais surgir en arrière-ligne alors que j'étais tout simplement dans mon lit. Elle  dit à Stephane "Il est là Vancau???" puis a attendu quelques minutes avant de quitter le bal

 

Je suis de retour à Moircy à 16h30. Céline rentre à ce moment et moi je dois partir pour Bruxelles, au 340 à Jette, pour le vernissage de Jacques LIZENE

 

A 19h00 je suis chez Marianne Poncelet, en pleine forme et qui me danse quelques flamencos car elle prend des cours. Je regarde cette blonde andalouse qui est vraiment très belle dans cette danse ero-thanatique. Ensuite un coup de fil de son amie Yvonne et d'un certain Enzo qui veut me parler et à qui je dois prouver que je ne suis pas Stefano, l'ami de Marianne. Je joue le jeu à fond, prends l'accent italien (comme Stefano) ponctué d'un certain nombre de mots italiens et lui jure "che yè né souis pas Stefano". Le gars a de l'humour et on rit beaucoup au téléphone

 

Puis nous partons à Jette pour le vernissage de Jacques Lizène à la Drève de Rivieren. Le 340 est désert. C'est une mortuaire. Marianne et moi visitons et trouvons l'ensemble parfaitement malsain et morbide, y compris les videos avec le minable Music-Hall et les 3 chiens copulants. pas de surprise pour moi qui connais Jacques depuis longtemps mais Marianne en est malade. On se sauve au bar du 340 qui n'est plus du tout ce qu'il était. Le monde commence à arriver. Je crois Jacques Renwart et bien sûr Wodek, le Président-Concierge. Lizène m'ignore. Marianne et moi on se sauve et Jacques vient me dire qu'il aura la visite de la PJ de Liège à propos du vol de mon sac. J'ai dû donner des noms de témoins de cette sordide affaire et Lizène assis à côté de moi et de mon sac, n'a rien vu. ll ne sera pas le seul interrogé. Après tout il n'avait qu'à surveiller mon sac, faire un peu attention aux autres, une fois de temps en temps. Nous nous connaissions en plus depuis 25 ans. Bref on se tire vite fait bien fait. J'achèterai néanmoins son catalogue car Lizène a une oeuvre c'est incontestable

Lizene Catalogue 340277

En sortant de l'expo, Marianne me dit:"Cette expo sent le cadavre. Pour moi un peintre ça doit être lumineux et lui c'est tout le contraire". Et voilà elle a tout dit et je ressens cela très fort, moi aussi

 

On se couche vers 3 heures et je m'endors comme une souche jusque 8h20

 

Nous sommes le samedi 1er décembre 1990 (page 6804 de mon journal). Après avoir conduit Marianne cehez son comptable, nous prenons la route du Cinquantenaire pour visiter l'Exposition sur les Incas. J'achète le catalogue. Nous mangerons finalement chez Marianne et Stephano viendra lui rendre viste mais restera sur le seuil. Je ne le verrai jamaisINCA-PERU279

 

Le 5 décembre je fais mon premier test HIV et le lendemain j'apprends que je suis séro-négatif. Ouf car j'avais pris des risques fin d'année dernière. Ce 6 décembre D. me rejoint et c'est l'amour l'après-midi, le jour de la Saint-Nicolas. Elle aussi a passé son test évidemment. Danielle retourne chez elle et j'attends l'arrivée de Ransonnet à 18h30. Danielle nous rejoindra vers 22h00, juste pour prendre un verre

 

Céline me dit que Etienne Collard lui a téléphoné longuement. Un ancien du théâtre de l'Atelier d'Ambly et du Centre Dramatique ardennais, ami de Michel De Paepe. Son père est juge à Neufchâteau

 

Le 10 décembre, D. me téléphone. Je vais la chercher. Moments superbes mais trop courts

 

Je ramasse deux cartons brûlés devant l'Arlequin, deux nouvelles oeuvres à venir, qui seront toutes deux exposése et vendues lors de mon exposition à Ferrières en 1991

 

Je lis Contemplation de Kafka: "Tu n'es pas un américain aux larges épaules, avec des yeux posés horizontalement, une peau massée par l'air des prairies et des fleuves qui les traversent, tu n'es pas allé aux grands lacs et tu n'as pas navigué sur ceux qui se trouvent je ne sais où. Alors je te le demande, pourquoi une belle fille comme moi, irait-elle te suivre?"

 

13 décembre, D. ici de 13 à 17h00. Superbe après-midi (9e rencontre). Récit émouvant de son enfance. Je lui prête Le Sud d'Yves Berger

 

  Voici Danielle dans mon hall à Moircy1990 Novembre Danielle3411990 Novembre Danielle340

Les oiseaux sont heureux. Ils en prennent de la graine

 

Le 14, visite de Marie-Christine Henet qui veut me présenter son ami André Liénard de la région de Gembloux. Spécialisé en psychiatrie infantile et ayant  fait une psychanalyse entre 1971 et 1976 avec un psy peintre. Très bon contact. Il reviendra...mais non il n'est jamais revenu.... Marie-Christine me téléphoné le lendemain pour me remercier de mon accueil

 

Voici mon quatier général depuis un anDécembre L'Arlequin253

Le dimanche 16, visite imprévue de Thierry Dion et de sa nouvelle compagne, Marie-Odile, une danseuse, très belle. Ils redescendent sur Dijon. Je leur prépare un Bami Goreng pendant que Thierry fait visiter l'atelier à Marie-Odile. Thierry me parle d'un projet à Toulon où je pourrais animer des gosses de la Seyne aux fins de peindre et planter des Totems dans la baie de Toulon. Ils partent à 14h00

 

Visite du couple Jacques de Paliseul, des clients qui visitent les lieux, eux aussi

 

J'en suis à 1320 pages de journal pour 1991

 

Ce 18 décembre, il neige et Mickey Brasselle vient en visite chez sa maman CraquotteMickey et Craquotte278

Une émission sur MontandDécembre Montand257

Awenne, le village de DanielleDécembre Awenne258

Pour le rendez-vous de Noël, j'ai rendez-vous avec Marianne à Redu, le village du livre. Tout l'après-midi. Je lui offre un livre sur le Flamenco

 

Ce que je pense des réveillons familiaux:  "Les femmes préparent la table, le repas, ornent les sapins, font des noeuds dans les rubans, se reflètent dans les boules de pacotilles...on s'excite et puis bientôt...en fin d'après-midi, ils seront venus, ils seront tous là...papiers multicolore, cliquetis d'étincelles, biberons alcoolisés, cris et chuchotements,chaleurs avinées, le sexe émerge, passions coupables, incestes refoulés, haines flottant le long des longues nuées tabagiques blanc-bleutées, excitations montantes, tabous turgescents, premières coliques alccooliques, lentes sorties des points noirs, dessous en chaleur, excrétions, suaves sueurs. Les sapins sont tous morts, les gibiers marinés...et il ne reste que les femelles déjà rougies par les vapeurs des fourneaux et celles des mâles en rut"

 

Ce 27 décembre Bagdad CaféDécembre Bagdad Café259Décembre Bagdad Café260Le 31 décembre une lettre de José Strée de Ferrières qui annonce sa viste en janvier 1991

 

Réveillon de Nouvel-An avec Danielle "Elle est tout pour moi, un tourbillon sauvage, les remous du film Délivrance de Boorman. Elle est arrivée à 16h30 de la clinique de Libramont où son père est hospitalisé

 

Elle a griffonné sur un bout de carton. On l'a déchiré et collé les morceaux dans mon journal

Décembre Danielle Réveillon262

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 07:20
Ma bio 214- 3e trimestre 1990-Ma chienne a des jeunes

Extraits de mon journal

1er juillet 1990

Stephane Poncin se casse le poignet

Quarts de finale de la Coupe du Monde de football

J'encadre certaines écolines

Je ramène 23 Tritons de la forêt

J'aborde la série de champignons peints. Des ganodermes arrachés aux souches des hêtres

Une émission sur la belge AKAROVA, de son vrai nom Marguerite ACARINJuillet Akarova205

Amie de Charles Plisnier et de Raymond Duncan, frère d'Isadora

Ancienne épouse (de 1923 à 1928) d'un peintre belge Marcel-Louis Baugniet (toujours en vie, il a 93 ans (comme Delvaux), Akarova a aussi fait de la peinture et de la sculpture

Mezzo-soprano puis soprano. Aussi danseuse et pianiste

 

Les vrais noms de ...

Fred Astaire = Frédéric Austerlitz

Guy Des Cars = Guy de Persusse

Maria Casarès = Pauline Ortmans

 

L'Allemagne qualifiée pour la finale contre l'Angleterre

 

Visite de Jean-Pierre Ransonnet. Feu ouvert dans le grand living. On commence avec un Juliénas et on parle de mon futur catalogue (qui ne verra jamais le jour). Nous irons voir José Strée au mois d'août

Mon ami turc Savas me téléphone. Il revient de Saint-Petersbourg et veut faire venir peintres et musiciens de là-bas

"Tout à fait"...expression à la mode ces temps-ci

 

Le Tennis-Club de Saint-Hubert est champion. Avant-dernier sur la droite, mon beauf Stephane PoncinJuillet Tennis St Hubert Champion206

Avant le conseil de famille qui doit se réunir le 30 juillet, suite au décès de mon père et auquel je refuse de participer, j'écris au Notaire de Seny, lui disant que si je refuse toute réconciliation avec ma mère, c'est à cause de sa responsabilité dans la mort de mon père, bien concrétisée par le fait qu'elle se prélassait à Carcassonne, le jour de sa mort

 

J'ai sorti 135 seaux de boue de l'étang nord (un seau fait 17 kilos)

 

Le Corps est un paysage et réciproquement

Vrai que je travaille mon jardin comme on travaille un corps ou une peinture

Voici mon plus petit étang que je viens de terminer, avec mes poissons rouges, qui s'y reproduisent allègrementJuillet Poissons rougesTennis St Hubert Champion207

La Fondation Menuhin m'a enfin payé

 

Une de mes premières Berces du CaucaseJuillet Berce du Caucase208

 

14 juillet...Anniversaire de ma fille Valérie au Moulin d'en Haut. Soirée à la guitare avec Nathalie Slachmuylders, amie de Maurane

Le lendemain rencontre à la Terrasse du Moulin d'en bas, de Pierre et Monique Mooren, habitant Laneuville-au-bois

 

Ce 17 juillet avec mon petit-fils Renaud à Han-sur-Lesse, je visite la réserve naturelle d'animaux sauvages -250 haJuillet Han sur Lesse211Juillet Han sur Lesse210Avec Renaud on voit des Loups, des chats sauvages, lynx, Bisons, Mouflons, Renards, Aurochs, Trapans, Daims, Ours bruns, Chamois

 

Je reçois une carte de mon ami Didier Boulanger, plasticien, qui m'annonce la mort de son chien Coyote, que j'avais vu, lors de ma visite chez lui à Comblain. Coma épileptique. Tristesse. Coyote du mexicain COYOTL (Aztèque)Didier274

 

Le 23 juillet, musique à St Hubert. Je rejoins Muys et Brocart l'après-midi. Un groupe de Blues - Yana Blues- Presque personne. Je trépigne tout seul pour mettre de l'ambiance. Ensuite c'est Phil Abraham. Valérie, Stephane et Renaud arrivent. On boit de la Saint-Hubert. Enfin c'est Jean-Pierre CATOUL le violoniste qui monte

Coup de fil de mon ami José Bedeur, contrebassiste. Il vient donner un concert à Rossignol le 10 août

 

J'en suis à 665 seaux de boues tirées de mes étangs, soit 10.305 kgs

 

Je construis les murs de mon 2e étang avec de grosses pierres ramenées de la forêt

 

Le 26 je vais chercher des écrevisses américines à Paliseul chez Gailly. Je les lâche sur l'herbe et elles se ruent vers l'étang.(6 couples) Expérience déjà tentée en septembre 1988 mais plus jamais vu ces écrevisses, de même que je ne reverrai jamais celles-ci. En fait c 'est le ruisseau qui les intéresse et elles ne restent pas dans mes étangs. Il faut des étangs fermés. Je l'ignorais. J'en ai cependant revues dans mon ruisseau, cette année, en 2016Juillet Ecrevisses214

ME FALTA UNA MUJER car je suis célibataire depuis décembre dernier

 

Bernard RAPP sur A2Juillet Rapp213

 

Mon ex rapplique ici de plus en plus souvent car c'est fini avec son amant. Et ça ne m'arrange pas du tout....

 

Mon ruisseau emmuréJuillet Ruisseau215Un coup de fil de Ginette la soeur de mon père. Ma mère envisagerait de faire placer mon frère Etienne sous conseil judiciaire pour éviter qu'il ne touche à sa part de succession. Mon frère est complètement sous la coupe de ma mère depuis toujours mais là, enfin c'est la bagarre. Ma tante est scandalisée.

Quelques jours plus tard ma mère est transportée à la Clinique de l'Espérance à Montegnée, la clinique de mon père décédé depuis quelques mois...Tentative de suicide

 

Nina Auer va prendre des photos pour mon catalogue futur

 

Dernier voeu de Jeanne d'Arc sur le bûcher "Je veux des cendres"

 

L'immersion dans l'eau et le travail musculaire favorisent mon bronzage qui n'est en rien...de plage. Non je ne suis pas un Plagiaire des Plagistes, mais seulement un petit Vendredi, pas saint pour un sou

Une émission sur Van GoghJuillet Van Gogh212Lunidi 30 juillet. Le notaire me téléphone. Ma mère a voulu faire bloquer la part de succession de mon père ( si dérisoire soit-elle) mais le notaire l'a envoyé promener. Bravo !

 

Août 1990...C'est la canicule. Je 2 août j'arrive aux 1000 seaux de boues soit 1 tonne 700.000

C'est tout de même une grande force que celle de n'avoir rien à perdre

 

J'ai renoncé à mon emploi de Moniteur sportif à La Roche

 

Malgré toute les choses dures que je vis, je suis conscient de la chance que j'ai de ne plus travailler et de ne plus faire que ce que j'aime. C'est un bonheur inouï. Je ne m'ennuie jamais...

Braderie à St Hubert. Je fais la connaissance de mon cousin sous-germain Frédéric Brunin qui est en stage de vol à voile

 

Ma chienne Craquotte est enceinte

 

Je gagne à un concours de la RTB, deux place gratuites au Festival de Jazz de Rossignol

Je ramène 50 champignons "ganopodes et polypores" de la forêt. Je veux les durcir, puis les peindre

 

"Etre sur scène c'est être privé en public" (Lee Strasberg)

 

Tous mes chassis au Linitop

 

Une lettre de Marine Closset qui a déménagé à Richelle (Région de Visé) et m'invite. Marine est l'ex-compagne de Jean-Pierre DevresseAoût Marine Richelle217

9 août. Conflit IRAK-KOWEIT.....Troisième guerre mondiale????

 

Je téléphone à Murielle Huberty, une amie de ma fille et lui offre une des places que j'ai gagnées pour le festival de Rossignol. Elle viendra avec moi. Je lui demande au préalable si elle n'est plus avec Bô Simon. Non me dit-elle. Murielle doit avoir 27 ans

 

José Bedeur ici ces 10 et 11 août pour un barbecue, avc sa chienne CaramelJosé Bedeur

Le 11 nous déjeûnons au Borquin à St Hubert, puis champ d'aviation, Arlequin et Champs d'en haut, avec Craquotte et Caramel, puis à nouveau barbecue à Moircy

L'après-midi nous arrivons à Rossignol pour le festival de Jazz. José me présente aux Jazzmen Rassinfosse et Legnini et puis c'est Murielle qui s'amène..

.Août Gaume Jazz218

Je rentre à 4h00 du mat. Legnini joue toujours quand je quitte Rossignol à 3h00. Il a fait très  chaud. Magnifique WE avec José qui est reparti vers Willerzie, sa maison de campagne. Il me propose de venir jouer du violoncelle lors de ma prochaine expo personnelle. Il m'a parlé d'un ami sculpteur qui s'appelle REIS et d'un autre ami plasticien que je connais, Jefan de Villers, qui a exposé au 340 avec moi en 1985 je crois

Lundi 13 août, magnifique soirée à l'Hôtel des Ardennes, à Han-sur-Lesse, avec Savas Manco mon ami turc. Aussi avec Lisette et Pamine, la fille de sa fille Gondja. Nous avons bu 4 bouteilles de Haut-Medoc 1985

 

Craquotte, l'accouchement approche (60e jour)

 

La maman de Jean-Pierre Ransonnet est à Saint-Ode

 

Le 14 août je retrouve José Bedeur à Gedinne à l'Hôtel de la Poste. Nous partons vers Willerzie Août Bedeur à Willerzie219via l'étang de Boiron, en direction de la frontière française. Voici Willerzie et après le village, nous virons à gauche et en pleine forêt, découvrons la tente bleue de José. Terrain de 50 ares acheté par José il y a 10 ans. Tout cela avec Caramel. Céline garde Craquotte à la maison

On retourne à l'Hôtel des Ardennes  où José et moi faisons une partie de Kicker. Il me bat 8-2.

Nous mangeons à l'Hôtel de la Poste. Je lui remets la K7 que j'ai enregistrée pour lui: Laurie Anderson, Charlie Haden, Ornette Coleman etc...

Mais il est 21h00 et nous partons pour Lavaux Ste Anne. Spectacle moyen "Le Jeu de Lavaux" mais heureusement animé par les diapos de Xavier Reis. Pur hasard, Valérie et Cie sont dans les gradins derrière nous. Valérie, ma fille que José n'a plus vue depuis 20 ans (Ateliers Planète)

 

Trois militaires belges s'embarquent pour le Golfe persique

 

Samedi 18 août, au jour 62, naissance des jeunes de Craquotte. Première naissance à 11h25, deuxième à 13h20. Un garçon et une fille. 22 et 18 cms...Craquotte maman270

Céline monte la garde pendant que je vais dire bonjour aux" Witmeur à Nadrin", la Grande Vaux. Une grande fête, mariage de leur fille Fabienne, et des retrouvailles avec des amis liégeois. Les Schuermans qui habitaient au 8 Quai Mativa (moi au 22), les Joassart, Danielle Firket et Kinet Thompson, Françoise Herbiet qui a épousé un des frères Hubin, Marion Hubin, Nick-Jo Mottard peintre, Jean-Pierre Hanson et sa femme etc....."Tu n'as pas changé" qu'ils me disent tous. Je les ai connus entre mes 18 et 24 ans et je réalise qu'il y avait un mythe à mon propos, celui du révolté, du guindailleur et un tantinet coureur de jupons. Je quitte à 19 heures retrouver Craquotte et ses jeunes

 

Vendredi 24, Liège. Je passe à la SGB Montegnée. Je ne verrai pas Jean-Pierre Ransonnet dont le beau-père Doutreleau vient de mourir

 

Je me désiste auprès de Jean-Louis Brocart. J'avais accepté de jouer le rôle d'un général français lors de la Révolution dans une pièce de théâtre qu'il met sur pied à St Hubert mais il y a beaucoup trop de répétitions et ma vie est plus qu'agitée pour l'instant et puis il y a Craquotte et ses petits

Mon voisin Fraselle passe pour voir les chiots. Il en prendra un et ma belle-mère prendra l'autre (Plume)

Stephane et Valérie partent ce w.e pour Canet-Plage, de nuit.

 

Le 20 août. La région wallone vient placer des pièges pour les rats musqués. Je déteste mais c'est intenable. Trous dans les rives donc fuites et toutes mes plantes aquatiques dévorées

Visite-éclair de Leon Pirenne, ami liégeois, collègue du Droit à Liège dans les années soixante, avocat, puis juge de paix
 

Le 26 août j'accueille mon frère Etienne en gare de Libramont. Nous allons ensemble à Villers-sur-Lesse chez les de Cunchy. Un monde fou. De la famille de mon père. Je n'ai jamais aimé les réunions de famille. J'ai pris ma guitare mais cela n'intéresse personne

 

Voici l'état de mon territoire en cette fin du mois d'aoûtAoût 28 Territoire275Et voici l'entrée du marais que j'ai commencé à creuser. A droite le grand étangAoût Entrée Marais221Le 28 août Pascale Ravet ici, en retard comme toujours. Dix ans déjà....N'était jamais venue ici en été

Craquotte maman271

Voici les chiots. Adorables...

Le 30 août je suis invité chez Marianne à Alle-sur-Semois, au bord de son étang. J'y retrouve son amie Myriam en pleurs.  Son ami l'a trompée et un autre ami l'accompagne. Elle ne restera pas et je passerai une merveilleuse soirée avec Marianne. On parle de son amie Yvonne que je ne rencontrerai jamais

 

1er septembre, visite chez José Strée à Ferrières, la Maison d'Images. C'est Jean-Pierre Ransonnet qui m'y emmène. José, 33 ans, prof de sculpture à St Luc à Liège, organisateur d'expositions chez lui. Mon travail l'intéresse. Il viendra à Moircy fin du mois. Excellent contact

 

Ma femme est prête à faire vendre la maison en vente publique et donc mon oeuvre qui est indissociable ou alors je lui file du fric tous les mois et comme je n'ai pas de fric.... Dans la vie il y a des gens qui construisent, enfin qui essaient et d'autres qui ne construisent rien et détruisent ce que les autres construisent. Deux races différentes et on n'y peut rien.....Je téléphone à mon avocat

 

Un reportage sur Camille ClaudelSeptembre Camille Claudel222-copie-1Ici une interruption de mon journal de septembre 1990 qui m'a été volé à une terrasse à Liège le 7 octobre avec mon appareil photographique et un CD d'un groupe sud-américain, que je venais d'acgeter en Outremeuse, par un des amis artistes qui m'entouraient. J'y reviendrai. Il  me reste une trace de l'expo de Ransonnet à la Communauté française, avenue des Nerviens à Bruxelles. J'ai changé de coiffure, ramené mes cheveux en arrière. Jean-Pierre le voit tout de suite lorsque je le rejoins dans le Parc de Bruxelles avant le vernissage. Désormais je vais avancer à visage découvert. José Bedeur est au vernissage.  Aussi André Leto, Herbecq, Wodek  Majewski, Lizène etc...Septembre Expo Ransonnet Bxl224Et quelques photos des chiots qui grandissent vite. Voici Plume fille de Craquotte qui commence à se tenir deboutCraquotte maman272Le 26 septembre c'est la mort de MORAVIA à l'âge de 83 ans. J'ai quasiment tout lu de luiOctobre Moravia233"Etre amoureux est une catastrophe existentielle qui nous implique de manière radicale bien qu'obscure"

 

Et le 30 septembre, c'est la mort de Michel LEIRIS à 89 ans. Ethnologue, poète et essayiste

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 06:25
Ma Bio 213-2e trimestre 1990-Fondation Menuhin

yehudimenuhin-copie-1.jpg

Le 1er avril 1990. Je sors beaucoup dans les cafés de Saint-Hubert.

Le 3 avril, très bonne soirée avec Gerald DEWIT. Ses parents vivent à Bruxelles. Son père dirige une firme d'ascenseurs ou d'élévateurs. Sa mère était prof et est journaliste sous le nom de Colette BERTOT. Ils ont une maison de vacances à Mirwart. Gerald est Inspecteur Phildar. Son grand-père est Stephane REY, critique d'art et écrivain "fantastisque" belge bien connu  sous le nom de Thomas OWEN. Il a initié Gérald à la peinture en visitant avec lui des ateliers d'artistes. Il a 28 ans et a été moniteur de ski pendant 3 ans à Champrousse. A abandonné ses études de droit en 2e candi après avoir effectué ses gréco-latines. Ils sont quatre enfants

 

Je lis" l'Oeuvre au Noir" de Marguerite Youcenar

 

De Nicole Poncelet qui m'a offert le livre, un article sur LindströmLindström195Juan HEREDIA l'ami Gitan de MarianneJuan Yves Bessières200Juan Heredia196Beaucoup de rangements dans ma maison devenue vide de meubles

 

J'en suis à cent leçons de Néerlandais travaillant deux assimils à la fois

 

Premier coup de fil de Denyse, depuis notre retour. Elle n'est pas retournée avec Lucien qui a d'ailleurs terminé sa maison en Italie. Elle sort beaucoup. En fait Denyse ne sait pas rester seule...j'en connais d'autres

 

Ce 10 avril je me présente à la Fondation Menuhin pour y rencontrer le Directeur Yves Bessières en vue d'un engagement éventuel comme conseiller financer. La Fondation se trouve dans la Maison Pellgrins (appartenant à la Commune de St Gilles) dans le même Parc que celui qui abrite Le Centre culturel Jacques Franck. L'entrée se trouve rue de Parme.Avril--Fondation-Menuhin160-copie-1.jpg

Avril -Fondation Menuhin159Je suis introduit dans le bureau d'Yves Bessières, 47 ans, originaire de Montauban (Toulouse), psychiatre et musicologue, pianiste, père violoniste, escroqué en France par des usurpateurs d'identité, emprisonné, sorti ruiné, clochard à Paris, divorcé, rencontre alors une Yougoslave(Patricia) qui l'introduit dans les communautés européennes où il devient expert musical, adjoint de Jacques Delors. Il a alors imaginé la Fondation Menuhin qui est une émanation d'une commission européenne, destinée à défendre la culture européenne, tous azymuths. Cette commission comporte trois responsables culturels qui doivent traiter de 4000 dossiers par an environ. Ils sont aidés par des équipes de 8 experts pour chaque domaine culturel. La Fondation Menuhin a été créée pour décharger la commission d'un certain nombre de dossiers. Yehudi Menuhin, à 75 ans a accepté de patronner cette donation et va donner un concert inaugural à Bruxelles en octobre.

Yves Bessières, Patricia, Michelle Dandelot et Yehudi Menu

Sur la photo, de gauche à droite, Yves Bessières, son épouse Patricia, Michelle Dandelot et Yehudi Menuhin

 

Pour mon engagement on doit encore réfléchir

 

Juan Yves Bessières199

Yves Bessières est né en 1941. Docteur en musicologie à 18 ans, il est introduit dans le cabinet de Malraux par son cousin René Huyge. On va se revoir bientôt

 

he. Ensuite il fait la médecine et la psychiatrie. Il connait bien Alain Vian, frère de Boris qui tient un maghasin d'instruments de musique à Paris dans une galerie près de Saint-Eustache.

Excellent contact. Je suis engagé. Il me propose un logement dans une chambre de sa maison, à côté de la Fondation, mais pas avant un mois et demi. On s'appelle par nos prénoms

 

José Bedeur me téléphone; Il est de nouveau divorcé. Très pris par sa musique

 

Dimanche de Pâques 15 avril. Je pars en forêt avec Craquotte. Temps dégueulasse. Ma belle-soeur vient déjeuner et puis je pars à Redu, retrouver Nicole et Marianne Poncelet. On termine au Fournil après la visite de nombreuses librairies dont La Manne. Marianne me dit qu'on m'attend à la Fondation Menuhin le mardi 17 avril à 9h30, car c'est elle qui m'a présenté à cette fondation dans laquelle elle travaille

 

Je continue à entourer mes grands bouleaux de grosses pierres car ils ont été gravement infléchis par les tempêtes et menacent de se déraciner.

 

Une émission dur Vaclav Havel

Avril Vaclav Havel157

 

Mort de GRETA GARBO à 84 ans. Née à Stockolm en 1905. Vivait à Manhattan depuis 1951. Dernier film en 1941 (La Femme aux deux visages de Georges Cukor)

 

Mardi 17 avril. Bruxelles à la Fondation Menuhin. Je fais le tour des lieux et photographie. D'abord le Parc, puis l'intérieur. Ensuite long entretien avec Yves Bessières. Mai - Rue de Pavie166Mai - Rue de Pavie167Mai - Rue de Pavie168Mai - Rue de Pavie169Mai - Rue de Pavie170Mai - Rue de Pavie171

A mon retour, je téléphone à Marianne pour lui raconter mon entretien avec Yves Bessières

Neige..

Les potagers fin avril avec la couche et la terrasse apéro à l'avant-plan.

Avril -Potagers162

Le jardin fin avril. D'abord les bouleaux entourés de grosses pierres car ils ont été bousculés par les tempêtes et d'autre part l'empierrement du ruisseauAvril Jardin201Avril Jardin202

Il se passe des choses pas claires à la Fondation. Marianne veut que je l'accompagne chez Menuhin à Londres pour mettre les choses au point, ce mercredi 25 avril. Mais je reçois aussi un coup de fil de Bessières. Charles Piquet voudrait mettre main basse sur le Fondation et Bessières me verra la semaine prochaine. En attendant il bloque la fondation et  mon engagement officiel est postposé. Menuhin voudrait vois Bessières seul, dixit. Donc mon voyage à Londres est annulé. Ensuit j'apprends que la Fondation est suspendue pendant un mois vis à vis de l'extérieur mais qu'elle continuera de fonctionner à l'intérieur. Je suis donc invité à prendre mes fonctions à la Fondation, le mercredi 2 mai 1989

J'y serai en première heure et on m'a retenu provisoirement une chambre à l'Hôtel Ascot, Place Loix. Chambre 44, 4e étageMai Hôtel Ascott163

Yves Bessières me raconte son séjour à Paris, sa rencontre avec Menuhin, le concert aux Champs Elysées et sa rencontre avec les dames Miterrand, Chirac et Pompidou. Marianne revient de Rome. On va manger ensemble avec son amie Scarlett. L'après-midi j'apprends que l'on veut me donner un titre. Ma carte de visite ainsi que les statuts de la Fondation sont en cours d'impression1990 FONDATION MENUHIN BRUXELLES OO2

1990 FONDATION MENUHIN BRUXELLES

Avril -Marianne menuhin158

Fondation Menuhiin 

 

Je commence à rencontrer des tas de gens et partout on me présente comme le Directeur de la Fondation Menuhin. C'est assez délirant. On a rendez-vous rue Copernic chez Scarlett de Fays, une collègue. Je croise Serge de Borchgrave dans l'ascenseurMai de Borchgraeve164

Il y a deux types de la Firme Coca-Cola qui préparent les illuminations du Goulet Louise pour Noël prochain. L'un d'entre eux est architecte. Il se nomme Gadz, famille de Cohen, juif, très cultivé. On parle longtemps de musique contemporaine. Puis Marianne nous entraîne dans un café tzigane, près de la Grand'Place. A 1h30 Marianne me reconduit à mon hôtel.Mai - Au Café Tzigane165

Le lendemain je vais rencontrer Maurice Leon, un chasseur de têtes. Il avait postulé la place que j'occupe. Je suis convoqué par la suite à une réunion au Cabinet du Ministre Charles Picqué avec une certaine Rita Pavone et un "Hutchinson". Ensuite le 7 mai je rencontre un Monsieur Berrichon, graphiste qui va travailler notre logo, une certaine Madame Lantini qui va être notre contact avec la comission européenne etc....Je vais dîner avec mon ami André Moyaerts, avocat. Nous nous connaissons depuis les Ateliers Planète (1969). Excellent repas accompagné d'un Côte de Beaune Montrachet 1983

 

Le 8 mai réunion agitée à la Fondation avec Serge de Borchgrave et Madame Pavone qui veut absolument me voir. Trop long à raconter mais il y a de l'électricité dans l'air. Je négocie une nouveau contrat avec Borchgrave et la CEC car Bessières me rappelle en public que le Directeur c'est moi et que lui n'est que Secrétaire Général. Bizarre, bizarre

 

Il y a aussi tous les jours une certaine Chantal Bienfait, épouse de l'administrateur général GB-Inno-BM, une "International Public Relations"

Le 6 mai avec Yves Bessières, je reçois Françoise Wolff de la Radio Télévision belge. Emission prévue pour le 9 octobre prochain

 

Dans la soirée quand je rentre, Craquotte est prise de tremblements et semble paralysée de l'arrière (Epilepsie)

 

Je sème des haricots

 

Leçons 94 et 45 de Néerlandais

 

avec Craquotte dans les bois et dans le jardin, nous jouons au jeu de la pomme de pins. Je shote dans une pomme de pins et elle l'attrape entre ses dents

 

Je commence "Les Saisons" de Maurice Pons

 

Coup de fil de Marianne. Menuhin n'a toujours pas confirmé pour le 9 octobre (Concert). Mrs Hope sa secrétaire à Londres dit qu'il répète avec le Philarmonic. Il est à Budapest et impossible à atteindre. Et la salle des Beaux-Arts est retenue

 

Le mardi 15 mais, je suis invité avec Marianne, à manger au Ministère de Charles Piqué par Sylviane Pavone dans une salle à manger privée, rue Ducale. Il est question que je parte à Londres après-demain voir Menuhin et l'avion est retenu mais le rendez-vous sera remis. Je loge chez les Moyaerts et André me montre sa collection de vieilles cartes Michelin

 

Nous sommes 5 milliards 300 millions d'êtres humains sur cette planète

 

Mort de Sammy Davies Junior.

 

Un reportage sur VISCONTIMai - Visconti172

 

Je commande un ordinateur pour la Fondation

 

Le 18 mai le bordel commence. Les choses éclatent, je deviens le bouc émissaire. Il est clair que je n'accepte de remettre cette fondation sur ses pieds que si on me laisse faire. Un administrateur est suspect. Mauvais renseignements sur lui. Serait en difficultés financières. Je surveille étroitement les mouvements financiers

Aussi beaucoup trop de monde, de blablas, et peu d'actions. Des agités du bocal

 

Le we 19/20 mai, visite de mon ami Jean-Pierre Collignon "L'Indispensable Monsieur Jean-Pierre

 

Le lundi 21 mai je reviens à Bruxelles. Ca sent le souffre. Entretien avec Bessières qui me propose de me mettre en vacation jusqu'en septembre car il n'y a plus d'argent dans les caisses. Je n'insiste pas évidemment mais Marianne contiuera à me tenir au courant et je vais par la suite repérer un virement de 300.000 frs assez suspect. Je ferai alors un rapport que j'enverrai à Yehudi Menuhin. Après en avoir pris connaissance, celui-ci se retirera de la Fondation. Je comprends pour quoi je gênais tous ces messieurs tripoteurs. Ils avaient beaucoup de choses à cacher et se servaient de Menuhin et de son aura, comme couverture

 

En partant j'annonce mon passage chez Daisy Moyaerts pour récupérer mes écolines et vais me promener Place des Martyrs, une Place aux maisons vides et qui me fascine.

La voiciMai - Place des Martyrs173Mai - Place des Martyrs174Mai - Place des Martyrs175Mai - Place des Martyrs176Mai - Place des Martyrs177

Dès le 22 mai, libéré de la Fondation et de ses intrigues, je recommence mes potagers qui sont dans un état lamentable. Au travail...Mai -Potager179Mai -Potager180

Jean-Marie Cavada sur France 3. A propos de Carpentras. Il y aurait 12 millions de Juifs dans le monde dont 600.000 en France

Ce n'est pas moi qui entrtiens mon jardin, c'est mon jardin qui m'entretient

LA MORT J'AI PAS EN VIE

Le 24 mai c'est l'Ascension. Marianne et Scarlett viennent me voir à Moircy. Elles arrivent très tard et on ira diner à l'Arlequin à St Hubert

Une lettre d'Henri Michon mon ami français archiviste (Avignon). Il a trois nodules à la Thyroïde. Etat précancéreux. Que se passe t'il????

Cette nuit du 26 mai, il a gelé....et ça va continuer pendant plusiers nuits

 

Un magnifique reportage sur le  Musée d'Orsay et l'ancienne gareMai -Gare d'Orsay181

Monet a fait son jardin à Giverny en fonction des peintures qu'il voulait en faire plus tard en choisissant les couleurs de ses fleurs et leur disposition, en fonction de ses tableaux à venir

 

Ce 31 mai je fais mon MAITRANK (Boisson luxembourgeoise, la boisson de mai). Pour une bouteille de Rivaner, je mets une poignée d'aspérules odorantes (juste avant la floraison), 8 morceaux de sucre, une orange et un citron et un verre de cognac. Je laisse macérer au frigo pendant 48 heures dans une casserolle puis je filtre dans les bouteilles

Yves Bessières qui devait venir à Moircy pour la Pentecôte, se décommande en dernière minute. Mes soupçons se précisent. Et  rira bien qui rira le dernier

 

Ce 1er juin, n'ayant pas encore été payé par la Fondation j'envoier une n ote de frais de 30.000 Fb

Au point de vue de mon procès contre ma banque, il n'y aura rien avant la fin de l'année

Voici le jardin début juinJuin -Jardin184

 

Une missive de Guy Stuckens que je reçois via les Depré de Florenville (Paul Silentblock)Juin -Guy Stuckens185

 

D'André Gide: "L'art naît par surcroît, par pression de surabondance. Il commence là où vivre ne suffit pas à exprimer la vie. L'oeuvre d'art est une oeuvre de distillation. L'artiste est un bouilleur de cru. Pour une goutte de ce fin alcool, il faut une somme énorme de vie, qui s'y concentre".

 

Les Amants du Pont-Neuf de Leo CARAXJuin -Leo Carax186

André SUAREZ à Apostrophes. Poète tombé dans l'oubli. Lire "Le voyage du  Condottierre". Un grand ennemi du fascisme et du Nazisme

 

Céline est engagée comme aide familiale à Saint-Hubert

 

Dès notre naissance nous sommes tous dans la salle d'attente de la mort

 

Je viens de voir dans mon rétroviseur que mes tempes grisonnantes commencent à remonter au sommet des "grisons".

 

On ne perd jamais rien pour attendre et c'est à force d'attendre, que l'on se perd

 

Réunion à Marche le dimanche 10 juin, pour préparer l'expo collective. Je ne la sens pas bien. On nous demande de stocker nos oeuvres maintenant pour une expo qui doit avoir lieu en novembre

 

Ce 12 juin Bernard TAPIETAPIE204

 

Je continue à essayer de colmater les fuites du grand étang. Dégâts des rats musqués

 

Dimanche 17 juin. Au Moulin d'en Bas à St Hubert, Craquotte se fait couvrir par un teckel (celui de Jean-Louis Brocart). Résultat des courses, il semble qu'elle soit enceinte. Craquotte est née en mars 1985. Nous l'avons adoptée en juin à Poix St Hubert . Elle s'appelait Watson. Pensant que c'était un mâle nous l'avons rebaptisée Ginsbar, puis Truffeau, jusqu'à ce que nous nous rendions compte que c'était une femelle

L'autoroute vers Liège, via Bastogne et la Baraque Fraiture, l'E 25 sera terminé fin de ce mois

 

"Je ne sais pas quel plaisant a eu le malheur de dire un jour que les tableaux n'arrêtaient pas d'entendre des sottises" (Jean Paulhan)

 

Au fond ça m'a toujours manqué, une femme qui vive profondément la nature comme moi. Je n'ai jamais connu cela

 

Voici mon jardin en cette fin du mois de juin. Ci-dessous, vu de ma chambre à coucherJuin -Moircy187Juin -Moircy188Juin -Moircy189Ci-dessus, l'emmurement du ruisseau et du grand étang

 

Ce vendredi 22 juin, 724eme et dernière émission d' Apostrophes. Un évènement évidemment !!!Juin -Apostrophe dernière190

C'est la Coupe du Monde de football

 

Une journée avec le couple Reynders qui revient des Seychelles, journée qui se termine à l'Auberge du Prévost

 

Que s'est-il donc passé??? J'ai découvert ceci dans le journal.....Juin -Décès Vozza191Juin -Décès Vozza192

Le vendredi 29 juin je suis à Liège chez le Notaire Yves de Seny, pour régler la succession de mon père

 

Patrick Carré, 37 ans. A frisé le Goncourt. Ecrit sur la Chine. Lit à 5 ans et lit le Chinois à 10 ans. A écrit "Le Palais des Nuages"  Editions Phébus

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 19:20
Aphorismes de Christian Vancau

Je tiens depuis 1980, un journal quotidien qui compte à ce jour plus de 56.000 pages ( 184 volumes )
En voici quelques extraits: (Ces textes sont de moi et je les assume entièrement !))


 

Mais que font-ils donc tous ces gens qui m'entourent pour n'avoir pas le temps...de ne rien faire ?? !

 

L'egoïste est celui qui me parle de lui au lieu de me parler de moi !

 

L'expression " sale caractère "est celle qui est utilisée vis à vis de ceux qui ont du caractère, par ceux qui n'en ont pas, mais qui auraient voulu en avoir !

 

Le mauvais goût, c'est le goût de l'autre, quand il est différent du vôtre !

!Mon art de vivre c'est l'art de vivre mon art !


 

Je suis un peintre "qu'a raté " et non un peintre zen !

 

Etre tartare n'est pas une sauce courante !

 

Comme le disait une jolie jument " j'aime porter l'étalon haut "

 

Seul un "T"sépare le Génial du Génital !

 

S'il n'y avait personne, tout le monde serait heureux !

 

L'art, ça se fait dans un tout petit coin, en ramassant d'un seul coup son vécu et celui des autres; l'art ça ferme sa gueule et ça se travaille dans le silence !

 

Sa vie, ou on la passe à admirer d'autres personnes, à être un fan perpétuel, ou on la passe à s"exprimer soi-même ( ceci n'excluant pas l'admiration des autres )

 

Je ressens des parcelles de tendresse qui débordent de partout, au milieu d'un monde qui se calcine !

 

Je pense que les galeries d'art, sont elles aussi creusées par des taupes aveugles ou par des rats de caves !

 

Le sang c'est la vie quand il coule au-dedans et la mort quand il coule au-dehors 

 

L'Art est mort, truqué de part en part !

 

L'humour n'est rien s'il ne sert une rébellion profonde !

 

Le " Chasse-neige " cette machine qui sert à bloquer l'entrée des maisons !

 

Je préfère escalader une salope, sans salades, que de saloper une escalope-salade !

 

Dans la vie il ne faut jamais se poser trop de réponses !

 

Comme le disent les choux-fleurs, brocoli pour être honnête !

 

L'UNION FAIT L'ATROCE !

 

Le pluriel de Docteur c'est des touches, parce qu'un Docteur Destouches !

 

LA MORT , J'AI  PAS EN VIE !

 

Ce n'est pas moi qui entretiens mon jardin, c'est mon jardin qui m'entretient !
 

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans ECRITS et Archives perso.
commenter cet article
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 08:27
LE TEMPS DES GITANS

LE TEMPS DES GITANS

 

Nous voici donc en 1990

Je mets des annonces pour donner des cours de guitare: " Libramont, cours de guitare d'accompagnement. Apprenez à jouer vos chansons préférées (françaises ou anglaises). trente ans d'expérience"

  temps-des-gitans-1989-12-g

 

 

Je visionne à la télé "Le Temps des Gitans" de Kusturica et je rêve ensuite que j'ai la bouche remplie d'épingles de couture. Je les recrache. Il y en a des paquets. A côté de moi une jeune femme qui ressemble à Béatrice Dal, vue hier dans un film "Le château des bois noirs" d'après le roman de Robert Margerit que ma fille m'a offert pour mon anniversaire. J'ai aussi des épingles plantées un peu partout dans le corps (Dans le film, la jeune mariée est nue dans l'eau et se fait un tatouage sous le sein gauche avec une épingle tandis que son futur époux la regarde de loin.)

 

Le 6 janvier chez ma fille Valérie à Luxembourg

 

Soirée chez Gustave Bernard, directeur de l'école de Libramont

 

Thierry D. mon ami de la Côte d'Azur me téléphone pour m'annoncer son divorce avec Mireille. Il vit avec une danseuse à Tamaris (La Seyne-sur-mer)

 

PETRE Roman le nouveau Premier Ministre roumain

 

Bô Simon est à Hauterives

 

Mon ami Jean-Pierre Verheggen à "Ciel mon Mardi" (De Chavannes), avec l'entartreur Noël Godin. Qu'est-il allé faire dans cette galère l'écrivain belge,??

 

Je brûle mon début de roman. je ne suis pas un romancier..

 

Charlie BAUER, ami de Mesrine à Ex-Libris. Vingt ans de prison

 

10 janvier Ex-Libris Ray BRADBURY. Il vit toujours (né en 1919 ou 20). Chroniques martiennes- Fahrenheit 451)

 

Mon premier élève  à mon cours de guitare

 

Hommage à Daniel BalavoineJanvier Balavoine129

Ce 12 janvier, visite de mon amie Marianne P., Poisson ascendant Lion. Elle repart le lendemain pour Carlsbourg. On s'entend vraiment bien. Moi je vais à Bertrix chez mon ami Dominique Marx, sculpteur

 

"Odeur des cuisses brunes,

douce odeur des seins blonds"

( Louis Scutenaire)

 

Le 18, visite de Marcel Reynders et de Christiane. Nous mangeons ensemble à l'Arlequin à St Hubert

 

Mon élève-guitariste s'amène avec un copain

 

Très gentille lettre de Roger Thumilaire, le responsable du Foyer culturel de Libramont

 

Ce 19 janvier, un camion vient déverser 20 tonnes de terre. Il s'agit de surélever mon terrain à l'Est, ma pâture étant en pente d'Ouest en Est car elle descend vers l'Ourthe occidentale. Ces 20 tonnes sont le long du garage. ll me faudra les transporter à la brouette du côté des potagers

Janvier 20 tonnes de terre131

 

Mike RONEY le prestidigitateur anglais qui rate tous ses tours. Extraordinaire. Un numéro de Xylophone avec des verres de bière...

 

Je lis Philippe DJIAN "Bleu comme l'Enfer". Né en 1949.

"Il y avait déjà une lueur verdâtre sur l'horizon, le serpent qui attache le jour et la nuit."

 

Encore des problèmes à l'oeil. Docteur Duby à Libramont et Opticien Jehaes

 

Une anglaise de Lavacherie va venir ici avec sa fille Sophie pour des cours de guitare. Madame Erica LANGAU. A vécu en Australie où sa fille est née. Son mari est français. ils sont régisseurs chez Hughes de Fierlandt, le coureur automobile, fils du Baron de Fierlandt de Freux

 

Marianne a été volée dans sa voiture lors d'une promenade en forêt. On a retiré de l'argent le jour même avec sa carte de crédit. Elle va partir à Nice

 

Gerard Raffarin, viticulteur dans le Haut-PoitouJanvier 20 Mendès France132

Denyse W. mon ex du mois dernier expose chez Lucien Bilinelli. Je commence à comprendre. Voilà pourquoi elle ne fait plus signe. Je vois celà dans La Libre Belgique

 

Je relis les letrres d'amour de Denyse W. Je crois rêver.....Passons

 

Ce jeudi 25 janvier, terrifiante tempête. Electricité coupée. Plus de lumière, plus de chauffage, frigo et surgélateur en arrêt. Idem le lendemain. Je dois annuler mes cours de guitare. J'apprends que l'Antenne de la forêt d'Anlier (210 mètres de haut) s'est écrasée dans la forêt. Le courant revient et puis à nouveau des pannes

 

Février Temêtes jan et fév146

Le courant est rétabli dans la nuit du 27 au 28 janvier mais on annonce une nouvelle tempête

 

J'ai commencé à déplacer mes 20 tonnes de terre à la brouette

 

Je rêve que je fais l'amour avec une femme qui a tatoué tout son buste avec des petits dessins et écritures à l'encre bleue que j'essaie de déchiffrer car c'est écrit à l'envers. Ces tatouges, cette femme-identifiée-les a faits pour moi- un cadeau. Son visage est souriant et illuminé

 

Marianne revenue de Nice en avion privé, , celui du Rallye Paris-Singapour, rallye dont elle doit s'occuper et va repartir avec son ami gitan pour Berlin. Ensuite elle part pour Paris

 

Ce 31 janvier, 2 cours de guitare, deux personnes à 16 heures et deux à 18 heures

 

Ce 1er février à Arlon chez Pascale R. et son ami Gilbert qui ne viendra pas. Beau dialogue mais Pascale est toujours aussi inhibée. Non je n'aurais jamais pu vivre avec elle. Photos de son intérieur avenue de LongwyJanvier Pascale Ravet135Janvier Pascale Ravet134Une peinture de Daniel Daniel

 

Un nouvel imitateur qui n'imite que des femmes: Fréderic Le BON

 

Le 3 février, à Marche-en-Famenne, réunion de quelques artistes(Seret-Marx, Arenka la hongroise et politiques (Philippe Hanin-Jean-Pol Schmidt) communaux et provinciaux, en vue d'une exposition de groupe à organiser. Je ne parviens déidément pas à prendre tout cela au sérieux et fais rire toute la table avec mes clowneries pendant 2 heures..enfin toute...il y en a un à qui ça ne plaît pas. Je propose un titre pour cette expo qui se veut d'avant-garde. L'AVANT-GARDE CHAMPËTRE mais je ne suis pas sûr que l'on ait compris ma feinte

 

Céline est partie au Val d'Aoste avec Stephane et Valérie. En 27 ans de mariage Céline a toujours refusé de venir en montagne avec moi, tout comme en forêt d'ailleurs. Et après on s'étonne

 

Sur la route du retour de Marche à 20 heures, violente tempête à nouveau. je rentre juste à temps en me faufilant entre des arbres sur le point de s'abattre sur les routes, notamment au niveau de la Barrière Hinck. Electricité coupée à nouveau et donc plus de tv ni de chauffage. Un vent terrible. Dix-neuf morts ce soir dans le Nord de la France

 

Février Tornade Izel136

Février Tornade Anlier133Une centaine de toits arrachés dans la Province de Luxembourg

Le 6 février je vais chercher Bô Simon à Habay-la-Neuve et avec Dominique Marx nous allons sur le chantier de l'antenne d'Anlier (Télévison) et voici le spectacle. 210 mètres de hauteur de ferrailles allongées dans la forêt. L'antenne avait été construite en 1959 et elle était dans un tel état qu'aucune compagnie d'Assurances ne voulait l'assurerFévrier Anlier138Février Anlier139Février Anlier137Je vais ramasser des déchets de métal et les ramener chez moi. J'en feari une oeuvre qui s'appellera ANLIER TORNADO. La voici. Elle est composée des plaques de métal (28) qui enserraient les pylônes de l'antenne, toutes peintes à l'huile et mobiles car simplement posées sur une échelle. Cette oeuvre sera exposée à Redu en 1991Peintures 293

Retour à Habay chez Bô avec Dominique Marx qui voit la maison de "La Rigole" pour la première fois

Le français consomme 70 litres de vin par an en moyenne. Le belge, 20

Depuis l'été dernier j'ai des Massettes dans mes étangsFévrier Massettes140

Voici les Massettes en février (en jaune)Février Massettes143

Mon avocat a envoyé la citation en justice de ma banque Ippa à l'Huissier

 

40 brouettes de terre transportées

 

Le samedi 10 février, mon ami Thierry DION, ici, seul. Céline revient de Val d'Isère et passe la soirée avec nous jusqu'à 2 heures du matin. Le lendemain, matinée avec Thierry qui part en Alsace, puis à Zürich avant de redescendre à Toulon. Thierry me donne deux photos de sa fille Aurelia. La mère c'est Mireille Rousseau qui travaille aussi à La SeyneFévrier Aurelia141

Je termine "Femmes amoureuses" de D.H Lawrence et commence "Le Coeur en Poche" de la liégeoise Christine Aventin 

 

Je commence "La Folie Celadon" de Marcel Brion ce 14 février. Brion est né à Marseille en 1895 et mort en 1984. Académicien. A très bien connu Vienne entre les deux guerres. La Folie Celadon est le nom d'un pavillon Rococo situé à Mülheim

 

Inondations ce jeudi 15 février. Les trois étangs débordent et tout le territoire est envahi

 

Céline a des craintes concernant la boutique de Barvaux. Elle me propose d'ouvrir un commerce à St Hubert. mais quel commerce et avec quel argent???. je lui dis que je ne désire pas recohabiter ni avec elle, ni avec qui que ce soit

 

Ce 19 février, 57 brouettes de terre transportées

 

Je repique et arrime du lierre le long des façades. Je ramène des pierres de la forêt pour empierrer les rives du ruisseau. Je mets aussi du paillis sur le grand potager

Février Mur du Ruisseau142

Cours de guitare avec Erika

 

Je lis "Belle du Seigneur" d'Albert Cohen. C'est un chef d'oeuvre

Une vraie journée d'été ce 21 février

92 brouettes

 

Ce 23 février vernissage de José Picon en Rôture Cirque Divers), une amie de longue date(1965-66), qui se prénomme José. J'y vais mais je suis complètement pèté. Ci-dessous, à droite, le quartier de Liège-Outremeuse, dénommé "En Roture". Plus bas une peinture de José Picon qui doit avoir environ 70 ans. Armand Silvestre à qui j'ai téléphoné ne viendra pas. J'ai croisé les Vandeloise.. Ces anciens amis me fuient manifestement. Je croise aussi André Romus que je ne reconnais pas. Je termine la soirée avec elle et quelques autres. Il y a 25 ans, avec José on allait danser sur La Batte le dimanche. Je reviens à 5h30 dans un état indescriptible Février Josée Picon en Roture145Février Josée Picon144

Marianne se pointe ce samedi 24. J'irai passer la soirée chez ses parents et reverrai sa mère Nicole

 

Céline sera licenciée fin mars

 

A nouveau une tempête le 26 et même de la neige le 27 et cela continue le 28 et le 29 février. A nouveau panne d'électricité

 

Ce 1er mars la tempête continue

 

Ce 2 mars, il fait tout blanc de neige

 

Coup de fil de Marianne qui va être engagée à mi-temps, à la Fondation Menuhin à Bruxelles et va esayer de m'y faire entrer

 

Cent brouettes de terres déplacées

 

Les rats musqués sont en train de dévorer toutes mes jeunes massettes. Je regarde la 15e nuit des Césars

Mars Césars147

 

Je téléphone à un ancien agent, André Gillain,devenu Directeur de Floreal. Il pourrait m'engager pendant les vacances comme moniteur de club de vacances, en tennis entre autres. Mais il faudra me remettre au Néerlandais, ce que je fais illico. En fait c'est pour Céline que je téléphonais mais pour elle il n'y a rien. Quarante heures semaine, un jour de congé, environ 1000 euros brut par mois

 

Je prépare mes pièces pour l'Exposition de Marche. Il y en a 19

 

Ce 6 mars, Le jardin de Femmes à Barvaux, c'est terminé. Madame Nassogne, c'est CélineMars Fin Barvaux153

Soirée Gainsbourg à Sacrée SoiréeMars Gainsbourg151

 

138 brouettes de terres transportées

 

Marianne me téléphone. Elle part pour Paris, puis pour Milan, puis Lisbonne et Madrid, puis à nouveau Paris et retour à Bruxelles. La Fondation Menuhin-Bruxelles est dirigée par un musicien, musicologue et psychiatre français, un certain Yves Bessières originaire d'Ingres, me dit Marianne

 

Je lis Le Nom de la Rose d'Umberto Eco

 

Je bois beaucoup de vins que je me procure auprès d'un conseiller en vins de St Hubert, Marc PonceletMars Aux Caves d'Andage149Mars Mes vins150Un des meilleurs selon moi

 

Je suis contacté pour la succession de mon père. Notaire Yves de Seny à Liège, mon ancien compagnon de voyage en Yougoslavie en 1960. Nous avons aussi été scouts ensemble. J'aurais droit à un quart en Nue-Propriété, à savoir peut-être rien. Mais je n'ai jamais compté là-dessus

 

Je repique près du marais, 4 saules et un bouleau

 

C'est la Java des Grenouilles qui commence ce 11 mars dans les étangs

 

Céline pèse de plus en plus lourd. Disputes continuelles car elle revient fréquemment à la maison

 

James DEAN s'appelait en fait James BYRON

 

Ma 35e leçon de Néerlandais

 

Je commence à construire une couche en bois pour les semis

 

Visite de Leon Pirenne ce 16 mars. Ex-avocat devenu Juge de Paix au Tribunal de la Jeunesse à Liège (Il habitait Cointe). Avons beaucoup guindaillé ensemble à l'Université. Il a 5 fils entre 7 et 21 ans

 

Céline pourrait être engagée à la Mutuelle PS à St Hubert, comme assistante familiale. En 1977 j'étais sur le listes électorales frégionales du PS

 

Réapparition d'Etienne Collard, l'ex bras-droit de Michel de Paepe au Centre dramatique ardennais. Il téléphone à Céline pour lui donner les coordonnées de Mireille Rousseau

 

Rendez-vous avec un avocat De Boeck chez mon ancien agent Leonard de Libramont, avocat qui voudrait former une association. Echec car il ne sait pas ce qu'il veut

 

20 mars. 50 leçons de Néerlandais

 

Suicide de Capucine à 67 ans (Les Rendez-Vous de Juillet). S'est jetée du troisième étage à Lausanne

 

Je suis invité à figurer dans un Dictionnaire de l'art, allemand, réalisé à Munich. plus exactement un annuaire

Mars International Directory of Arts152

Premiers semis dans la couche, terminée, ce 21 mars; Sur la photo, on voit la couche avec ses deux couvercles et les 20 tonnes de terre remblayées cet hiver, à la brouette (environ 130 brouettes). Le potager se trouve à droite entouré d'un mur que j'y ai édifié. Il y a aussi une terrasse à l'avant avec un autre mur fait de pierres provenant des ouvertures pratiquées dans les murs de schiste de la maison pour y ouvrir des baies vitréesMars Fin Le jardin154

Des Ovnis dans notre ciel???Mars Fin OVNIS155

 

Une terrible émission sur le Sida à Apostrophes avec notamment Hervé Guibert et William Cliff le belge

 

Mon ami Ransonnet expose à Bruxelles. Je vais le voir à Cortil le 23 mars, après mon rendez-vous chez le notaire de Seny. J'y étais déjà allé le 5. On parle de Thomas Bernhard. Retour à Libramont car Marianne vient souper ce soirMars Fin Expo Ransonnet156

 

Ce 25 mars...Alice Sapritch est morte

 

Ce 28 mars je commence " L'Orgie" de John FANTE.

 

J'ai fait un rêve: " Je suis à Pékin mais je me trompe dans un magasin en demandant un plan de Tokyo et je me reprends en disant Non, Kyoto. Nous sommes pourtant bien en Chine. Céline est là mais disparait. Le type du magasin veut me vendre une sorte de coupe minuscule (style coupe de crème glacée)en argent sur laquelle je suis censé modeler une pâte blanchâtre et éxécuter une figurine dee mon choix. Je  suis aussi censé me promener en rue avec cette coupe

 

Continuel travail de sape de Céline qui monte tout notre entourage commun contre moi. Céline faiseuse de clans.Elle est pourtant toujours aec son amant depuisun an

 

YACHINE est mort

 

Je commence " Sous le Soleil Jaguar" d'Italo CALVINO

 

Je rêve que j'ai la peste bubonique. J'ai des rats à l'intérieur et ils courent le long de ma colonne vertébrale. Pour enrayer le mal, quelqu'un me conseille de marcher à quatre pattes, ce que je fais mais je sens toujours les rats courir

Associations. Le film d'hier soir de Bertrand Tavernier "La Mort en Direct" avec Romy Schneider et Harvey Keitel. Aussi un oiseau qui battait des ailes à l'intérieur de mes murs hier soir. Enfin les rats musqués, arracheurs de Massettes, qui sont ma terreur du moment. La Bubonique est un gonflement des ganglions lymphatiques se produisant dans certaines maladies telles que la peste, la syphilis et le SIDA (Tiens-tiens, l'Apostrophes d'il y a quelques jours). Je suis très marqué par ce rêve

 

J'étudie les vins, les cépages, les vinifications. Pour avoir un bon vin, il faut des vignes de 30 ans minimum. Il ne faut pas dépasser 60 hl.à l'hectare

 

Les tétards sont sortis de leur gélatine

 

A travers les cafés de Saint-Hubert, je fréquente des gens beaucoup plus jeunes que moi, Stephane, Robert Felix, Marc Champion, Gerald Dewit, Benoit Graftiaux, Pierre Collette...Pourquoi,?? Ces jeunes doivent se le demander aussi par ailleurs. VIEILLIR SANS DEVENIR ADULTE, disait Brel

 

Michel De Paepe toujours en fuite serait éditeur Place des vosges.

 

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 06:57
Ma Bio 211 - Dernier trimestre 1989
Ma Bio 211 - Dernier trimestre 1989
Ma Bio 211 - Dernier trimestre 1989
Ma Bio 211 - Dernier trimestre 1989

Toutes les photos concernant cette personne (surnommée Denyse) et sa maison  ont été supprimées de cet article, sous menace de poursuite devant les tribunaux, ce11 juillet 2014. Je n'y étais pas obligé, rien de défavorable à son égard ni à celui de ses proches ne figurant dans cette biographie. Il y a des gens qui renient leur passé, tant pis pour eux. Je republie néanmoin 4 photos de cet épisode, ci-dessus, en réécrivant ma biographie en septembre 2016 car il y a maintenant 27 ans que ces évènements se sont passés. 

1er octobre

Une journée à Bruxelles ce dimanche 1er octobre 1989. C'est une vieille amie que je retrouve. Nous nous sommes connus en 1962. Elle était peintre (étudiante aux Beaux-Arts, moi pas encore. La voici à l'époque.J'en étais un peu amoureux et elle aussi mais nous n'en avions pas parlé car tous deux nous avions une vie amoureuse bien remplie et puis je me suis marié. Nous avons été amants brièvement, en 1969 , à Liège et puis elle est partie à Nice. Nous l'appellerons Denyse. Elle habite une superbe maison à Bruxelles et est devenue la compagne d'un galeriste italien en vogue à cette époque et qui possède une galerie à Bruxelles. La maison est un musée, je n'en reviens pas. J'apprends qu'elle est séparée de son compagnon que j'ai rencontré dans sa galerie en 1983 alors que Denyse y exposait

Voici le hall d'entrée...

 

Ce 1er octobre, il ne se passe rien. D'ailleurs ses deux filles sont là. Et puis en principe je suis encore avec Mimi, à Liège

 

 

Le 2 octobre 1989, je suis convoqué à la Banque Ippa-Namur par un certain VanHuffel, un liquidateur de personnel que je ne connais pas et mon Inspecteur général, le gantois Luc Beyens. Petits-fours et cafés." Alors qu'est-ce qui ne va pas Monsieur Van Cauwenberghe???". Je commence à énumérer les manques de la direction lors de ces derniers mois. Le liquidateur "Ah si c'est comme cela, Monsieur, nous allons en finir tout de suite" et il me présente une lettre avec le montant de mon préavis immédiat, à savoir 28 mois de salaire. Je dis "oui finissons-en" mais je refuse de signer la lettre car je sais que je puis avoir un préavis plus important. Ils insistent. Non, je ne signerai pas!

 

OK on va me reconduire chez moi avec la vorture Ippa que j'ai laissée au pied de la citadelle. On me prend les clés, Beyens me disant: "après ce que vous venez d'apprendre, vous n'êtes pas en état de conduire". OK je m'installe derrière et les deux exécuteurs devant. Ils veulent aller chercher tout ce qui se trouve dans mon bureau chez moi, enfin tous les documents Ippa (mais j'ai caché l'essentiel car je vais aller en justice bien sûr), reprendre aussi les pneus neige. A la barrière de Champlon, je leur montre le Mirador en face de la Converserie et dit à Van Huffel "Vous voyez c'est ici que les chasseurs viennent abattre biches et cerfs. Ce sont comme vous, des liquidateurs....Ca ne vous gêne pas d'avoir été engagé comme liquidateur???" (Il doit avoir 20 ans de moins que moi) Silence de mort. Je suis complètement cool, soulagé en fait. On arrive à la maison. L'accès à mon bureau suppose que l'on passe par l'atelier au Premier étage. Ces deux cons se retrouvent ahuris au milieu d'une nuée de totems. Pas un mot. Ils ramassent quelques classeurs, embarquent les pneus-neige. Moi je rigole....Ca y est, ils sont partis. Je me dis que je vais aller faire un tour car je suis seul et sous le choc. Je sors pour prendre ma voiture. Imbécile que je suis, ils sont repartis avec cette voiture qui appartient à la banque. Impossible de bouger. Dix kilomètres de forêts m'entourent de toutes parts et il n'y a pas de bus. Je reçois quelques coups de fil d'amis qui viennent aux nouvellesOctobre Licenciement Ippa089

Cette semi-cohabitation avec Céline, m'emmerde. Ce n'est pas clair et c'est malsain. Et en plus je suis sans voiture. Car bien sûr je n'ai encore rien touché d'Ippa comme argent

 

Il ya tant de femmes belles et attachantes, personnelles et intelligentes. C'est tellement merveilleux de traverser leurs vies et de se laisser traverser par elles, et c'est tout, et il vaut mieux que cela ne dure que quelques heures, quelques jours, quelques semaines...Car ensuite cela tourne mal dans 99% des cas. Apprenons à vivre les "apogées", les "climax" et puis barrons-nous. Nous les mecs comme vous les mectonnes bien entendu !!!!

 

Je lis "Le Baptême de l'Ombre" de Christian Charrière "Les Chemins de la Sagesse". Offert par mon ex-belle-soeur. Christian Charrière, 49 ans, romancier et journaliste a aussi écrit "Les Vergers du Ciel", "le Simorgh" et "La forêt d'Issambre". Longtemps chroniqueur au Quotidien de Paris, il est aussi aminateur du "Bureau des Rêves" et critique au Figaro littéraire

 

Beau dialogue avec Jean-Pierre de Gothal de Laneuville-au-bois, par téléphone. Lui ajussi a vécu des choses douloureuses

 

J'achète d'ccasion une Opel Kadett 1300S, 58.000 Kms mais il faut la remettre en état

 

Une lettre de Mimi, la première depuis 6 semaines qu'on se connait. Elle a besoin de se restructurer et ne veut pas vivre une relation avec moi au niveau du quotidien. mais ai-je jamais parlé de quotidien??? Elle me retéléphone l'après-midi. Elle est consciente que je lui ai donné beaucoup plus qu'elle ne m'a donné. Aveu très franc de sa part. mais je me demande surtout si elle n'a pas senti mon indifférence ce matin au téléphone. C'est toujours la même histoire. Vous jouez le jeu avec une femme, vous l'entourez, vous la gâtez et puis elle se défile, prend ses distances. Retirez-vous à votre tour et vous la voyez rappliquer

 

Depuis le 1er septembre j'ai peint 95 écolines

 

Je vais avoir ma voiture. Je suis "sans" depuis 2 semaines

 

Mimi pour la première fois viendra ici le dimanche 15 octobre. Elle m'offre des "pensées". Très beau WE

 

Nous sommes en plein Europalia JAPONOctobre Europalia Japon 89088

 

Je reçois une belle lettre de Blandy Mathieu, de Virton, devenue lingère au Casino-Club de Nice: "Je n'aime plus les gens, sauf ceux qui sont les racines du monde, les "VRAIS". Je t'aime énorme, frangin du Nord. Et que le Sud existe en chair et en os-que les vents tièdes t'invitent, pourquoi pas, à construire une tente. Tu sais que ma passion pour l'art, et moi-même, on peut t'attendre..." Postée à Nice le 5 octobre 89

 

Je réalise que je n'ai pas tendance à me ruer comme un assoiffé sur une relation compensatoire sentimentale.Je n'ai aucune envie de m'engager là-dedans. Je veux ma liberté avec des maîtresses libres. Eventuellement pourrais-je élire une favorite ....et encore

 

Mimi à Moircy le 15  octobre. Très belle journée. Nous rentrons ensemble à Liège et y passons la soirée

 

Je lis Erich FROMM, auteur de l'Art d'Aimer, l'un des représentants de l'Ecole de Francfort, ville où il est né en 1900. A étudié la philosphie à Heidelberg avec Jaspers, puis la psychanalyse à Berlin avec Théodore Reik. Emigre aux USA en 1934. S'établit à Mexico en 1949. Il est un des fondateurs de la SQANE, le plus important mouvement pacifiste américain qui se bat contre la course aux armements atomiques et aussi conte la guerre au Vietnam: "Vivre c'est naître sans cesse. et c'est un fait tragique que la plupart d'entre nous meurent sans avoir commencé à vivre"

 

Le 16 octobre je suis à Liège chez Mimi et nous allons manger à "La Rose des Sables" resto dans lequel travaille mon beau-frère, le tunisien Mohammed Kadri. Journée superbe. je repartirai à 19h00 pour Moircy, laissant Mimi aller à son spectacle Bhuto. Je dis à Mireille que j'ai revu Denyse et risque de recommencer quelque chose avec elle. Voici les dernières images de chez Mimi (que j'appelle Myrtille)Octobre Rue du Péri092. Son living, sa cuisine et sa rue, la rue du PériOctobre Rue du Péri090

Je rentre ici et trouve Céline en état d'ivresse. Elle a bousillé sa 2 CH sans s'en rendre compte. malgré son boulot et son amant ma femme continue à pédaler dans la purée. (Ce sera toujours le cas en 2013). Heureusement elle va louer un studio à Marche

 

Le 18 octobre, Denyse, amoureuse, m'invite à Bruxelles pour le WE. Ce même jour, Marianne Poncelet vient ici avec un sculpteur yougoslave, un certain Pirnat de Ljubljana. Visite des lieux et puis nour partirons pour Carlsbourg chez les parents de Marianne que je connais depuis longtemps. Nous sommes royalement reçus. Nicole Poncelet, sa mère m'offre un livre sur le peintre Lindström. Je reste en fin de soirée, seul avec Marianne et quelques verres de Framboise. Très bon dialogue sur l'amour, le couple et le sexe. Marianne est une grande voyageuse. A fait une licence d'Espagnol. Elle a 30 ans. C'est elle qui m'avait envoyé de Singapour, les photos de totems réalisés par un chinois, Pablo jen chao-ming, né en 1944 à Santong. Je loge là. Le lendemain, Marianne conduit son Yougoslave à la Gare de Liège où il prendra le train pour Aix-la-Chapelle et la Neue Galerie. Marianne part en Espagne le 28. Je rentre à MoircyOctobre Pirnat-Poncelet094

 Le 19 c'est Nina Auer qui vient m'offrir les photos prises ici par ses amis photographes, le couple Stuttman. Nina est berlinoise. Elle habite à cinq minutes de chez moi. C'est une ancienne danseuse-étoile de l'Opéra de Berlin. Elle avait épousé un certain von Goetz, qui avait fait l'école d'équitation et était dresseur de chevaux  Son père était Docteur en Droit et en philosophies orientales et travaillait au Consulat d'Allemagne à Istambul lors que la guerre 14-18 a éclaté. Revenu en Allemagne, il a travaillé avec son frère  médecin le Docteur Auer. La carrière de danseuse de Nina a pris fin à Berlin suite à un accident de cheville. Elle n'a quitté Berlin qu'au début de 1945, pour gagner d'abord le Sud de l'Allemagne, Munich, puis les abords du Lac de Constance. Ella dû arriver à Zurich vers 1949, pour y faire du chant (cabaret) dans un orchestre sud-américain avec lequel elle a parcouru le monde entier. Elle a dû rencontrer vers 1952, le gantois Georges de Smedt  qui l'a suivie dans toutes ses tournées et ne l'a épousée qu'en 1967, ce qui lui a permis d'arrêter le Cabaret. Mon oncle et ma tante gantois les connaissaient et c'est ainsi que nous nous sommes rencontrés dans les années 80. Ils venaient d'acheter leur chalet à Tony-Amberloup, à côté de mon village. Et puis son mari est mort très vite

 

Nina a trois chiens dont un Lion de Rhodésie et deux singes, des Macaques de Java, Olga et Grisha. Olga a 17 ans. Ils peuvent vivre 25 à 30 ans et ont leur taille définitive vers 3 ans

 

Depuis que Mimi a passé 24 heures ici, cela ne va plus du tout...au téléphone. Ce qui me gêne le plus chez elle c 'est son impuissance à agir, à réaliser des choses, à les empoigner. Ca n'avance pas...

 

Et nous y voici au samedi 21 octobre, à Bruxelles, chez Denyse. J'y vais en Honda car la voiture que j'ai achetée d'occasion n'est pas encore prête. Et je serai reçu comme un roi dans un vrai palace dont voici quelques images. Denyse me reçoit en grande tenue.

La chambre d'amis avec un BEN accroché au mur (tableau noir ) "Plus ça change, plus c'est la même chose"

L'Atelier de Denyse, sous toit. Toutes ces photos ont été supprimées

 

Je reviens le dimanche soir car Craquotte m'attend à la maison. Céline a connu ma liaison en 1969 et me l'a reprochée pendant 20 ans. Je dois donc être prudent au niveau du futur divorce, même si, elle, a un amant depuis 7 mois;

 

Je ne reviendrai donc que le WE suivant, à savoir le samedi 28 octobre

 

Ce 27 octobre, après-midi et soirée chez Jean-Pierre Ransonnet à Tilff. Je lui apporte une bouteille d'Aloxe Corton de 1949. Octobre Denyse Alox Corton100

 

Je lui montre mes écolines dont voici un échantillonEcoline32.jpg

 

Samedi 28 octobre. j'arrive chez Denyse vers 19h30. Apéro au Shivas et puis elle m'emmène dans un resto de la rue Neuve, "Le Grand Amour", en taxi. La grande vie alors que je me prépare à devenir chômeur. Pinot noir comme boisson. C'est Miss Toroni, alias Denyse qui choisit. Elle connait tous les plats, je n'ai qu'à me laisser faire

 

Après avoir causé avec le patron Jean-Michel, nous rentrons en taxi vers 2h00 du matin

 

Le lendemain dimanche vers midi nous partons en voiture pour la Place Royale, , pour visiter Europalia "Japon"aux Beaux-Arts. Belle lumière sur Bruxelles, vent de mer du Nord. L'expo est superbe "L'Homme et son image", Art millénaire du Japon. Grande émotion devant certaines peintures, surtout celles du 17e siècle. J'achète deux superbes catalogues

 

Ensuite on se promène dans le Parc royal pour déposer les catalogues dans la voiture. Relève de la garde devant le Palais royal. Puis on descend le Mont des Arts vers la rue des Epronniers, la Librairie La Proue, Post Scriptum, puis la galerie Agora où la fille de Denyse, A., tient un magasin de fripes, puis la Grand'Place où nous allons boire de la Munich au tonneau au Gulden Boot (La Chaloupe d'Or). Retour en début de soirée. Dans la cave gigantesque nous allons choisr un vin de 1945-Dordogne-un château Moulin d'Armagnac. Douce ivresse

 

Le lendemain belle journée. Je prends beaucoup de photos de cet espace incroyable. Je repars à 20h00 mais mon pneu est crevé et je dois faire venir Touring Secours. A mon retour Céline est là. Elle a fêté son anniversaire  à la maison avec son amant et d'autres gens. Mon anniversaire à moi c'est demain 1er novembre et en solitude je vais me taper une cuite monumentale pour mes 52 ans

 

Ce 3 novembre, Attila (Alain Mercenier), sculpteur liégeois et Dominique Marx (Plasticien de Bertrix) viennnent me voir à la maison

 

Le 4 novembre je dis à Céline qui s'en doute et sait que j'ai une amie à Bruxelles, que c'est bien Denyse, suite à une nouvelle insistance de sa part. Sa réaction "Tiens, elle a toujours son accent???" Denyse en effet a un accent liégeois prononcé. Et alors, ça gêne qui?? Alors que Céline n'a pas d'accent, enfin croit ne pas en avoir. Et elle pense que ne pas avoir d'accent est une valeur suprême alors que c'est exactement l'inverse qui est vrai pour moi. L'accent est une musique, c'est le lien de l'être avec sa terre et celle de ceux qui l'ont entouré et précédé. Le non accent c'est la mort et la stérilisation de l'Etre

 

Samedi 4 novembre. C'est mon 7e jour avec Denise. J'arrive chez elle vers 17h50- A la musique JJ.CALE- Whisky puis taxi pour" Le Grand amour". Râble de Lièvre, Scampis vin blanc, Pinot noir. Ensuite taxi pour le MIRANO, chaussée de Louvain, boite très branchée. Quartier général d'ARNO qui vient de sortir son premier 33 Tours que j'ai entendu chez Denyse. Arno est au bar. Denyse nous présente. je prends un verre avec lui mais il n'y a rien à en tirer, déjà complètement imbibé. Je vais danser sur de la disco-house music. Là-bas Denyse est une star, tout le monde la connait. Nous quittons vers 3 heures

 

Le lendemain, visite d'Aurore, la fille aînée de Denise. Elle vient avec son copain rocker Patrick. Ils tiennent la boutique FEVER, rue des Eperonniers. Patrick a un groupe de rock où il est guitariste et chanteur. Aurore a 22 ans (née en 1967) et elle n'a pas été reconnue par son père, un français reparti là-bas et qui n'a pas voulu la prendre en charge car il allait se marier. Elle a été reconnue par Jean T., un coiffeur niçois, qui a épousé D. en mars 1969 (J'y étais) avant de repartir à Nice où Denyse a vécu quelques mois avc lui (et où elle a rencontré Le Clézio), puis elle et revenue à Liège avec Aurore. Le courant passe bien entre nous, grâce à la musique. Aurore m'appelle "La bête rare"

 

Arrive alors la deuxième fille de D. Garance dont le père n'est autre que le galeriste L.B. On mange tous ensemble et buvons du Pomerol 1985 "La Gravette de Certan"

 

Le lundi, on place des tapis-plains dans le Palace, les ouvriers sont là. En fin d'après-midi Denyse attend du monde  car Denyse est une peintre très sollicitée. Doivent venir un certain Uri Bohnen d'Aix-la-Chapelle, mais vivant à Raeren, Docteur en Philosphie et organisateur d'expos, Diana la soeur de Lucien B. qui parle couramment l'anglais(elle vit normalement en Arabie car elle a épousé un Cheik (au porteur) dont elle a deux enfants et le fabricant de cravates liégeois, Luc Veser. Ils ne viendront aucun et nous souperons donc en tête à tête avec le même Pomerol et la musique de Brian ENO (Ambient 1)

 

Je repars en Ardennes le mardi matin et retrouve ma Craquotte. En effet Denyse n'aime pas les chiens ( à 6 ans elle a été mordue par un chien. D'ailleurs ses peintures mettent souvent en scène des chiens-loups) et cela va poser de graves problèmes. J'ai donc jusqu'ici évité d'emmener ma chienne

 

Ma famille veut me nommer subrogé-tuteur de mon frère Marc autiste et qui a 29 ans. Hors de question. Je ne participerai pas à la réunion du Conseil de Famille du 28 novembre prochain et m'en expliquerai par téléphone au Juge de Paix Philippe Detienne que je connais bien et qui comprend la situation. Je l'ai connu à Liège. Il est le frère du Notaire Pierre Detienne qui a épouse ma petite amie de l'époque, Cecile D.

 

Céline revient encore bien trop souvent. Eternelles mêmes rengaines, inconsistantes et incohérentes sur toute la ligne. Cette femme ne sait pas pourquoi elle vit, elle n'aime pas grannd'chose, ne se passionne pour rien, n'arrête pas de ressasser les anecdotes de son passé et de se projeter dans les autres, n'arrête pas non plus de juger tout le monde et de se justifier dans un petit cercle qui la soutient ferme puisqu'il n'entend que son son de cloche, jamais le mien

 

J'isole la porte de mon garage

 

Je lis "Une Vie" d'Elia Kazan. Passionnant

A propos des "génies" il écrit: " J'ai noté une constante chez eux, très souvent une blessure leur a été infligée quand ils étaient jeunes; Elle les a poussés à redoubler d'efforts et elle a aiguisé leur sensibilité. Le talent, le génie sont la croute sur cette blessure. ils sont là pour protéger un endroit sensible, par lequel la mort a tenté de s'insinuer"

 

Samedi 11 novembre. A nouveau à Bruxelles. Dialogue très intense avec D qui me raconte ce qu'elle a vécu avec son compagnon. Récit bouleversant qui me ramène à ma soeur et à Camille Claudel. Grande émotion

Je précise que son compagnon ne vit plus avec elle, me connait bien et connait notre liaison. 

Le soir nous parlerons de son enfance

On visite le salon Napoleon III. Pas mon style mais il y a des tas de vitrines remplies d'objets fascinants

 

Au téléphone Denyse me raconte qu'elle a téléphoné à son amie Nadia (que j'ai connue en 1969). Nadia lui a rappelé que bien avant nos retrouvailles, Denyse lui avait dit qu'elle terminerait sa vie avec moi. Nadia est ahurie de voir que cette prédiction pourrait s'accomplir

 

Je termine le livre de KAZAN "Une Vie" qui est passionnant

 

Pendant mes absences l'amant de Céline est venu plusieurs fois à la maison. Je m'en fous....

 

A la télé un film qui fait du bruit. Il est de Peter GREENAWAYNovembre Peter Greenaway107

Le WE des 18-19-20 novembre, à savoir nos 13e, 14e, et 15e jours ensemble. Mon rival vient à Moircy pour fêter avec Céline leurs 8 mois de liaison. Comme c'est touchant

 

Le dimanche nous irons visiter à Bruxelles, Yves Bage, un peintre belge en pointe, que D.connait. Prof à l'Académie de Liège, 42 ans, un fils Virgile qui a 3 ans. Bon contact

 

Je réalise une petite peinture sur un papier "Japon" que Denyse m'a donné. Premier essai sur ce papier très absorbantNovembre Peinture Papier Japon106

Le soir au Palanquin, restaurant Vietnamien avenue Brugmann

 

Le 24 novembre je rencontre mon avocat et ami et nous préparons une action en justice contre Ippa, que je gagnerai

 

Ensuite je retrouve Denyse au Buffet de la gare des Guillemins avant d'aller à son vernissage rue Ste Marie. On va d'abord à l'Hôtel Urbis, Place de la république française, où nous logerons, puis nous irons prendre un verre à la taverne SaintPaul, puis chez les Veiser dans leur magasin passage Lemonnier car ils vont aussi au vernissage. On y arrive enfin au vernissage"Les Aquarellistes liégeois" On y est. Jacques Lizène est là. Aussi Jean-Marie Dechaineux, sa femme et leur chien Molly, aussi Marc Debattice etc...etc...Ensuite c'est le cirque divers avec une "conférence" d'Eric Duyckaerts, le fils de François, le psys et en fin le Lion s'envoile, club de Jazz situé à côté du Cirque Divers. Enfin à notre hôtel vers 3h00 du matinDuyckaerts121

 

Journée à Liège et nous reprenons l'autoroute de Bruxelles à Vottem et avant nous passons devant une librairie dans laquelle j'étais allé un mois auparavant avec Mimi et avais parlé avec le libraire et voici que Denyse me montre cette librairie et me dit qu'elle est tenue par son frère "Le Joueur d'Echecs". J'ignorais qu'elle avait un frère. Il a 37 ans, marié et vient d'avoir un enfant

 

*Retour à Bruxelles et notre dialogue très dense continue. Mais il a un hic. Denyse me dit qu'elle doit se remettre à la peinture et qu'il ne faudra plus que je vienne tous les WE. J'y sens comme une marche-arrière alors que notre relation est de plus en plus forte

 

*Le lundi 27 novembre nous tentons de faire une peinture à deux, où j'essaie de l'entraîner dans le non-figuratif qu'elle ne pratique en aucune manière. En plus toutes ses peintures sont préparées dans son esprit avant de les commencer et moi c'est juste le contraire. Expérience casse-gueule et contre toute attente, réussie car l'Aquarelle est belle et je la lui laisse en souvenir

 

Je repars ce mardi 28 novembre pour Moircy où le déménagement de Céline est en cours. Le grand bordel. Tout est organisé pour le WE suivant avec notre fille, son compagnon, des amis. On n'a pas besoin de moi.  J'apprends que si ma femme a un amant, tout le monde dit que c'est parce que je n'ai pas cessé de lui être infidèle. Or sur 27 ans de mariage j'ai eu deux liaisons très ephémères, j'ai bien dit deux. Tandis que Céline me cachait soigneussement les siennes pour pouvoir continuer à me culpabiliser, pour garder le pouvoir, c'est ce que je vais apprendre dans les années qui ont suivi le divorce. En attendant les mensonges de Céline créent le vide autour de moi mais moi j'ai mes raisons de vivre et de créer, qui se soucient peu de l'opinion des autres et j'ai toujours suivi mon chemin, ce chemin incontournable, que je me devais de vivre pour sortir d'une enfance effroyable et tout simplement pour survivre

 

Ce 30 novembre je suis invité chez Jean-Pierre De Gothal à Laneuville-au-bois. Il me montre ses aquarelles

 

Décès d'Aline Bernard, l'épouse de Gustave Bernard, Directeur de l'Ecole de l'Etat à Libramont. Nous sommes amis depuis 18 ans. J'aimais beaucoup Aline et cette mort me bouleverse. Je vais passer trois heures avec Gustave et ses deux fils Etienne et Jean

Aline Ney120

Ca ne se passe plus bien avec Denyse, elle n'est plus la même. J'entends au téléphone "Je n'ai plus de cachets à la maison  car si j'en avais je risquerais de les avaler tous" C'est un langage de mort et non d'amour. Que se passe t'il???

 

WE des 2 et 3 décembre à Bruxelles (20 et 21e jours ensemble depuis le début) J'arrive à 18h00 et la soirée se passe bien mais dans le non-dit et l'amour est mort. Le lendemain Denyse est tendue. Elle essaie en vain de  revendre sa maison.. L. son compagnon est en Italie. Il a fait fortune avec ses boutiques de fringues, a investi dans l'art contemporain et a fait fortune grâce notamment à quelques peintres italiens fort en vogue. Il se fait construire une villa sur un rocher qui surplombe Milan et comme les chemins sont en très mauvais état, il fait débarquer ses matériaux de construction sur le sommet du rocher, via des hélicoptères

 

Quand je rentre chez moi le dimanche soir, la maison est vide, juste encore quelques bribes du déménagement. J'ai laissé tous les meubles ou presque à Céline

 

Blandy Mathieu est de retour de la Côte d'Azur. Ai reçu un coup de fil. Ira la voir après-demain. Elle est chez son amie Jaja à Virton (La Nomadie)

 

Céline me téléphone pour que je ramène à Marche les reliquats de son déménagement. J'y suis vers 10h15. C'est la première fois que je vois son territoire. On ouvre une bouteille de rosé. A 11h45 je lui propose d m'en aller car son amant va arriver. Elle me répond qu'il n'aura qu'à attendre. Je m'en vais à 12h45 après une deuxième boutelle de rosé. Dialogue serein, presque tendre pendant que l'autre en bas tourne en rond. Il sait que je suis là car Céline lui a décrit ma voiture.. Céline veut venir à Moircy ce soir et...je refuse

 

Mardi 5 décembre.D'abord un coup de fil de Savas Manco mon ami turc qui me demande quel prix Ila  (actuel Sud-Lait) serait  prêt à proposer pour livrer 18 tonnes de beurre à la Turquie. Il habite mainbtenant chaussée de la Hulpe à Bruxelles. Je téléphonerai au Directeur d'Ila qui me donnera un prix au kilo que je transmettrai à Savas

 

Ensuite c'est Marianne Poncelet qui me téléphone retour d'Espagne, Grenade et Barcelone où elle a vu au Musée d'art contemporain, une expo d'une artiste catalane représentant une forêt "intérieure". Travail semblable au mien paraît-il

 

Je vois Blandy à la Nomadie à Virton. On part au resto chez Akham avec Craquotte. Discussion à bâtons rompus. Blandy va reptrendre son bistro qui en fait n'a pas été vendu. Je lui montre des catalogues des peintures de Denyse. Elle adore; Puis elle me raconte son expérience de blanchisseuse au Carlton Club à Cannes, en imitant les autres blanchisseuses avec leur accent du Sud. IsabelleToussaint une amie de Libramont s'est assise à notre table et se marre

 

Le jeudi 7, je vais à Arlon chez mon amie Pascale Ravet. Elle me présente son nouvel ami Gilbert

 

Le vendredi un vernissage-peinture à St Hubert. Rencontre du peintre Benoit Belge au Borquin. Pas bavard...."Ah Vancau, tout rajeuni et tout beau" me lance Dominique Collignon, une autre peintre de Virton

 

Le samedi Marianne vient à Moircy à 17h00. Elle est tombée amoureuse d'un gitan originaire d'Andalousie et parlementaire européen. 45 ans. Je m'entends très bien avec Marianne

 

Dimanche à Luxembourg, rue de Vianden chez ma fille Valérie, Stephane et Renaud. Je rentre le soir, j'ai la grippe

 

Le 13 décembre je téléphone à Denyse pour lui souhaiter son anniversaire. J'ai 38°5 de fièvre. C'est la grippe de Shangaï me dit le toubib. Je ne quitte plus mon coin de feu

 

La femme de Gauguin l'a épousé lorsqu'il était boursier. Ce n'est qu'ensuite qu'il a commencé à peindre et sa femme l'a quitté. Tiens, tiens !!!!

 

Depuis septembre j'ai perdu 7 kgs. J'en pèse 69

 

Wolinski à propos du préservatif : "On ne peut inviter une femme à un festin amoureux, en mettant sa viande sous cellophane"

 

Le dimanche 17, enfin guéri, je vais à Bruxelles pour la dernière fois. En arrivant, Denyse me montre tous les cadeaux que lui a offerts Lucien pour son anniversaire. Discussion dure et ensuite tout se gâte. Pour la 1ère fois j'ai emmené Craquotte. Pas question qu'elle vienne sur le lit, Denyse n'aime pas les chiens. Je la mets sur un fauteuil à environ 5 mètres de nous et bien sûr elle ne tarde pas à sauter sur le lit, habituée qu'elle est à dormir avec moi. Il est 2 heures du matin. je me rendors, me réveille à 3 heures. Denyse a disparu. Je la cherche dans cet immense palace et finis par la retrouver dans la chambre Napoleon III. Elle ne veut pas remonter. Je remonte seul dans l'atelier, fais mes bagages et emmène Craquotte sous mon bras. Je vais dire Adieu à Denyse dans la cuisine, elle ne bouge pas. J'ai pris un somnifère comme chaque soir. Je suis rentré à 5h00 du matin

 

Une liaison qui était en déclin depuis le WE à Liège des 25 et 26 novembre

 

Et voilà Toroni c'est fini (c'est ainsi que je l'appelais..du nom d'un peintre contemporain, associé à Buren, connu à l'époque)

 

De toutes façons elle n'aimait ni la nature, ni les chiens et rien que cela aurait été un obstacle majeur

 

SAKHAROV est mort...

 

A la télé un JIM JARMUSHDécembre Jarmush115

J'achète un 33 T.de Gérad MANSET "Matrice"

 

En Roumanie CEAUCESCU est en fuiteDécembre Roumanie116

 

Le couple Ceaucescu est jugé et exécuté ce 25 décembre

 

Un nouveau Jim Jarmush à la télévisionJanvier Jarrmush128

 

Denyse organise un grand réveillon chez elle pour le Nouvel-An

 

Le 28 décembre Pascale Ravet, à Moircy l'après-midi. On parle du "Quatuor d'Alexandrie" de Lawrence Durrell

 

Le 29, coup de fil de Denyse en pleine dépression. Je n'y puis rien. C'est fini avec Lucien. Elle va vendre

 

Je dois avoir réalisé plus de 200 écolines cette année. Une année-clé qui va déclencher une vie complètement différente

 

Nuit de Nouvel-An à Moircy avec Stephane et Valérie, puis sortie au Miami à St Hubert. Ensuite l'Arlequin. Retour à 5h30

 

J'ai 52 ans et j'en suis à la page 5519 de mon journal, tome XVI

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 08:40
Ma Bio 210- Août et septembre 1989
Ma Bio 210- Août et septembre 1989

Dès le 1er août, je repars en tournée d'inspections (Grand-Halleux et Lierneux)

Marine Closset et son fils Malcolm Devresse viennent loger à la maison. Ce samedi 5 août, mariage de Jean-Jacques Poncelet, le frère de mon amie Marianne. Ca se passe dans un château du 19e siècle rénové à Biourges avec un orchestre péruvien. Rencontre aussi de Jean-Louis Brocart, photographe et journaliste à Saint-HubertAoût Grandvoir-Poncelet038

C'est avec le jeune fils du Notaire Erneux, Vincent, je crois et sa veste tyrolienne, que je parle de Musil et de l'Homme sans qualités

 

Maria Joao PIRES, pianiste femme très attachante et drôle et vraie, à Dites-moi à la Télévison belge (Michèle Cedric)

 

Ce 7 août, mort de Robert Vivier mon ex-prof de français à l'Universite de Liège. Mort aussi de Hubert Beuve-Mery, directeur du journal "Le Monde"

 

Inspections dans la région de Spa

 

A nouveau, repas à l'OGRE de BARBARIE à Verviers

 

Je vais chez Dan SERET (peintre) à Durbuy

Le 14 août, je suis convoqué à Anvers par mon Inspecteur général, Luc Beyens, gantois comme moi. Nous revoyons tous mes mémos de contestation adressès à Ippa. J'assume. Il ne trouve rien à répondre et me conduit dans un bureau et me tend un rapport d'évaluation catastrophique, contestant le vrai rapport d'évaluation rempli le mois avant par Gerard Evrard. Je conteste ce rappore monté de toutes pièces, point par point, par écrit. J'ai compris que c'était un coup monté et que j'étais fini. je suis sorti de ma banque dans un état second et ai trouvé la force d'aller me promener dans le Parc du MIDDELHEIM, pour voir EUROPALIA JAPONAoût Middelheim039Août Middelheim040Août Middelheim041Août Middelheim042Le Parc est plus fort que les Oeuvres.....

J'ai un goût âcre dans la bouche, celui de la société des Hommes

Je rentre dans les Ardennes, seul, comme chaque fois. Pas tout à fait, il y a ma chienne Craquotte heureusement

 

Le 15 août, journée délirante. Ivresse. Je me plonge dans la Fontaine Redouté à St Hubert avec mon beau-fils Stephane Poncin, discute pendant 2 heures, de musique avec Marc Champion...Canned Heat, Creedence Clearwater Revival et aboutit le soir chez Jacques Barnavol, un ami ruandais, professeur d'éducation physqiue. Il me tend la guitare de sa fille , il manque au moins une corde et je vais jouer jusqu'à 5h40 du matin. Je suis complètement pété. Jacques me montre un dessin de son grand'père qui ressemble à un dessin de Victor Hugo

Le lendemain mon toubib, vu mon état me met en congé jusqu'au 31 aoûtAoût Certificat médical046

Avec un ami avocat, Jean-Marie Rikkers, liégeois, je prépare un dossier, avant même d'être officiellement limogé. J'apprends que j'aurai droit au minimum à 25 mois de préavis d'après la Loi Claes, mais les tribunaux, étant donné la jurisprudence, pourraient m'en accorder 36

Je termine le 13e tome de mon journal (p.4918)

"Une femme quitte un homme qui l'ennuie, pas un homme qui la trompe" (Napoleon Bonaparte)

Mon épouse, enfin à la maison, a parlé..."Maintenant que tu n'as plus de métier, il n'y aura plus de vin, plus de photos, plus de réceptions, plus de restaurants" Bref je vais être vachement puni. Elle a ajouté que tout le monde disait que j'aurais énormément de peine à retrouver du boulot. Comme si je ne le savais pas. Je vais avoir 52 ans. Eh oui elle est en train de perdre sa manne céleste et elle râle. C'est fini la poule aux oeux d'or

 

Quelques flamands sont passés. Hélas ils n'étaient pas roses....

 

Le pluriel de docteur....c'est des touches car un docteur... Destouches

 

Powys est mort à 99 ans

 

Je commence à me réveiller et à comprendre ce que  j'ai vécu ces dernières années, c'est inimaginable de conneries, de corvées inhumaines, de pressions, de chantages, une vie qui est le contraire de la vie. Comment ai-je pu supporter toute cette médiocrité professionnelle depuis 1981. Comment suis-je encore vivant??????

 

Jeudi 24 août. Mon père est en train de mourir, mon frère l'a vu mais ma présence n'est pas souhaitée, ma mère le lui interdit de Carcassonne où elle se trouve

 

Si dieu existait, il serait le plus grand sadique de tous les temps

 

Ce samedi 26 août, mort de mon père dans son home Saint-Joseph à Liège. Après avoir pris rendez-vous avec mon frère et la soeur de mon père, je pars pour Liège et vois mon père sur son lit de mort. Je ne l'avais plus vu depuis 5 ans. Il semble serein. Ma mère qui se prélasse à Carcassonne sera rapatriée par Touring Assistance demain soir. On a trouvé un papier de ma mère avec sa seule signature demandant que le corps de mon père (chirurgien) soit livré à la Médecine à savoir à l'Institut d'Anatomie. Ma mère insiste au téléphone pour que cela soit exécuté. Nous ne sommes pas d'accord. D'ailleurs il est trop tard, le corps aurait dû être plongé dans le formol directement après le décès. Ma mère arrivera le dimanche soir, une demi-heure après la fermeture du cercueilAoût Mort de mon Père047

 

Mobilisé le 10 mars 1940, mon père s' embarque pour l'Angleterre, à Dunkerke, le 31 mai, comme capitaine médecin. J'ai 2 ans et demi. Incorporé dans l'armée anglaise comme chirurgien, il ne reviendra qu'en Mai 1945. J'ai 7 ans et demi et n'ai aucun souvenir de lui. Tout ceci se trouve déjà dans cette biographie

 

Ma tante Ginette était présente lors de l'agonie de mon père. Il tenait dans ses mains, près de son visage un petit crucifix auquel il parlait tout le temps et il disait "Heureusement que je l'ai, lui, pour lui parler". Et puis à un autre moment, il répétait "Je suis méchant, que je suis méchant!!!" Ma tante n'a jamais pu lui faire dire pour quelle raison

Même les circonstances de ces dernière 48 heures n'empêchent pas Céline de continuer ses litanies de reproches et de menaces

 

Mon frère s'est réfugié chez une amie de ma mère. Il ne veut plus la voir. Elle l'a engueulé parce qu'il n'avait pas remis la dépouille de mon père à l'Institut d'Anatomie (son père à elle, Jules Duesberg était professeur d'anatomie à l'Université de Liège....)

 

Mes poissons rouges ont fait des jeunes dans la petite mare

 

Je suis mis en repos jusqu'au 30 septembre

 

Le 30 août, ma belle-soeur (soeur de Céline) se remarie avec un tunisien, Mohammed Kadri, à Huy. Ensuite départ pour Crisnée, chez elle et les Tunisiens mènent la danse. Une soirée délirante que je terminerai dans le lit d'une amie de ma belle-soeur, Mireille, une danseuse, renonçant à rentrer à Moircy. Y en a marre

 

 

 

Août Mireille050

Et le samedi 2 septembre, je pars en Hollande avec Mireille voir l'exposition Bram Van Velde au Bonfanten Museum à Maastricht. Un peintre magique exceptionnel

"Peindre? Vide attaqué à grands traits par plaisir, dans le vide et pour le vide"( Bram Van Velde)

Dominique Marx m'amène une salamandre dans une caisse. Je la mets près d'un tas de pierres au bord d'un étangSeptembre Salamandre043

"Rien n'est plus terrible que de ne pas sentir l'amour d'une mère et de ne pas en ressentir pour elle"(Henri Miller)

 

De David-Henri Thoreau: "La plupart de ce que mes voisins nomment bon, je suis profondment convaincu que c'est le mal et si je dois me repentir de quelquechose, c'est de ma bonne conduite"Septembre Décès Roger VC051Ce 4 septembre, je termine la petite mare aux poissons rouges, 20 m2, 80 cms de profondeurSeptembre Etang 3052Aussi la mort de Georges Simenon ce même 4 septembreSeptembre Mort de Simenon 1981057Septembre Simenon053Ma cousine germaine Béatrice Fischer m'envoie une photo de mon père, en vacances à Blois, en 1981Septembre Mon père près de Blois 1981055

 

Céline et moi décidons de nous séparer. Ce sera définitif, après 27 ans de mariage

 

"Dites-moi comment survivre à notre folie???" (KENZABURO OE, né en 1935 dans l'île de Shikoku au S-O du Japon. Son enfance fut profondément marquée par la guerre et la défaitedde son pays.

Etudie à l'Université de Tokyo de 1954 à 1959 et s'intéresse à Pascal, Camus et Sartre tout spécialement. A 22 ans pour "Gibier d'élevage", il reçoit le prix Akutayawa (la plus grande récompense pour une jeune romancier)

Une vingtaine de romans et essais couronnés par les plus grands prix littéraires

Fréquents séjours à Liège chez Mireille R., dans le quartier de la rue du Péri, sur les hauteurs de Liège. Mireille est danseuseSeptembre Plan du Péri064Septembre Le dessus du Périren066Septembre Rue du Péri067Septembre Montagne de Bueren065Ci-dessus les escaliers de la Montagne de Bueren.

Mireille me donne à voir un de ses spectacles de danse, chez elle, dans son atelier. Emotion  !Septembre Mireille058Septembre Mireille059Septembre Mireille060

On dirait une japonaise......

Nous sommes aussi dans le quartier de la Citadelle de LiègeSeptembre La Citadelle068Le jardin de MireilleSeptembre Le Jardin de Mireille Rainchon069Grand dialogue à Liège, avec mon ami Jean-Pierre Collignon, l'Indispensable Monsieur Jean-Pierre de la radio chaque samedi matin, un ami de 1968. On parle du situationnisme de Debord, de Mac Luhan. On se sent tous les deux vivre une période pré-apocalyptique. Jean-Pierre travaille toujours à la Télé de la Communauté française à Namur et vient de faire une émission sur Pierre Courtois, le peintre, qu'il a trouvé très bien, comme peintre et comme homme

Je passe une visite de contrôle pour ma Mutuelle à Arlon. ma tension est à 17/12. Ensuite je passe voir mon amie Pascale Ravet. Ensuite je passe à l'Avenir du Luxembourg, chercher une amie jourrnaliste Andrée Verbeke

Reçois une carte de mon ami Jean-Pierre Ransonnet avec une reproduction d'une de ses peintures de l'époque et au verso ce texte......Septembre Ransonnet071

J'ai écrit 140 pages de journal depuis le 19 août

 

Ce 13 septembre ma tante Ginette me téléphone pour me raconter l'enterrement de mon père. Un cirque. Sept ou huit prêtres intégristes orchestrés par l'abbé réac Schoonbrodt, le Monseigneur Lefèvre belge.On ne pouvait mieux choisir. Mon frère Etienne grand maître de cérémonie. Ma mère se levant pour aller l'embrasser et lui demander qu'on ne joue par le Dies Irae (Jour de colère tiens, tiens) trop émouvant pour elle...quelle comédie...Mon frère qui demande à la famille de mon père de le recevoir et ceux-ci qui refusent. Il aboutira le soir chez un ami de ma mère'Jacques V.E (tout ceci s'est passé le 1er septembre) Mon frère assis sur un tabouret disant à Jacques "Tu es sûr que je n'ai tué personne???". Inquiet celui-ci l'emmène à la Clinique de la Citadelle

 

Ma voiture, enfin celle de la banque est en réparation à Arlon. Depuis une semaine, je suis donc, en outre, cloué à domicile, seul avec ma chienne Craquotte

 

Céline revient loger de temps en temps

 

Ce 16 septembre, j'ai retrouvé ma voiture. J'ai perdu 3 kilos. Céline aurait décroché une place de gérante dans un magasin de vêtements à Barvaux.

 

Voici le jardin à la mi-septembreSeptembre Le Jardin072Les poissons rouges qui se reproduisent dans la mareSeptembre Les Poissons rouges073Les nympheas ramenés de chez ma tante à Anseremme et qui ont bien repris dans le grand étangSeptembre Les Nympheas d'Anseremme044Céline me prévient que quand elle partira, elle emportera le piano. Normal elle ne joue pas alors que moi...oui. Ele m'annonce aussi devant ma fille et mon beau-fils qu'elle a un amant. Oui, je le sais, depuis le mois de mars. Je n'ai jamais rien dit....

 

Ce 18 septembre, j'apprends que mon frère est toujours en clinique. Il aurait été dans le coma...

Je travaille mes écolines

Le mardi 19 je pars à Liège voir mes amis ainsi que ma compagne Mireille. Nous allons dans un resto turc, rue de la madeleine avec sa fille Marie, 10 ansMarie Rainchon084

C'est lors d'une de nos promenades à Sainte-Walburge que "Mimi" va m'entraîner sur la tombe de mon père et je l'en remercie vivementSeptembre Tombe de mon père074Septembre Tombe de mon père075Les fleurs sont celles de la tombe de mon père. Sur sa tombe à lui, de la terre et deux morceaux de bois, cloués en croix avec au marqueur R V C (Roger Van Cauwenberghe). Ni fleurs, ni couronnes. Pas de pierre tombale. J'éclate en sanglots. Mireille est très bien, juste et saine. Je lui dis de mon père "Il a exactement la sépulture qu'il aurait voulu avoir"

 

Le soir je suis à Crisnée chez ma belle-soeur. Grosse tension avec son mari tunisien. Déjà??? Elle pense m'apprendre que sa soeur a un amant. Je lui dis que je le sais depuis longtemps. Mohammed va se coucher

 

Le lendemain 21 septembre je vais chez Marie-France à Grivegnée(Liège). On se connait depuis 20 ans. Elle est fort amie avec Céline dont elle a été la collègue chez Butch Couture à Liège et c'est ainsi que j'ai rencontré son compagnon, le turc Savas Manco. Il fait beau et nous décidons d'aller à Tilff, le long de l'Ourthe. Hors tout le village est en émoi car un bandit tient en ôtage les deux enfants d'un banquier dans sa propre banque. La police est là en force et un Commissaire, un certain Leonard, essaie de maintenir le dialogue avec le malfrat pour sauver les enfants et il y parviendra remarquablement. Ce dialogue qui va durer plusieurs jours est reporté à la radio belge en directSeptembre Tilff054Il faisait un temps magnifique et nous rentrons à Liège chez Marie-France pour la soirée

 

Chez le glacier j'ai arraché sur la table avec mon ongle des lambeaux de publicités pour des crèmes glacées, collés à même la table. De ces lambeaux je ferai une oeuvre. La voici: Lambeaux recollés dans tous les sens sur un carton, cerclages noirs au bic, interventions aux feutres multicolores1990 Collage TilffJe suis convoqué à ma Banque-Anvers pour le 2 octobreSeptembre Mon licenciement076

Le 25 septembre je passe chez mon amie allemande, photographe Nina Auer à Tony-Amberloup. Elle voudrait faire des photos de moi car ma gueule l'intéresse...

Céline me prédit une vieillesse solitaire. Moi je travaille à ma peinture ci-dessus et à mes écolines. Céline est en stage dans son magasin de Barvaux mais revient encore pour m'arroser régulièrement "Je ne suis pas humain, je ne fais rien de ce que je dis, elle est plus artiste que moi, tout le monde me trouve insupportable et me fuit...."

De quoi faire un bel éloge funèbre

 

27 septembre au cinema "Le Parc" à Droixhe (Liège) avec Mireille pour voir  "HISTOIRE DE VENT" de Joris IVENS. Film magnifique !!!! Coup de pompe après le film. Mireille merveilleuse. Et vers 23 heures, 3 coups de sonnette, c'est Céline ivre. Mireille ouvre, très calme et dit "Pas de bagarre ici..." Demi-tour. Et cette femme me cache un amant depuis 6 mois.  Moi je ne cache rien du tout. Mais je vais connaitre le profil de mon rival. Il habite Marche, se prénomme Francis, professeur de français, 35 ans, marié, deux enfants

Mon aventure avec Mimi s'achève. une autre femme que je connais depuis longtemps, m'a téléphoné et m'attend à Bruxelles ce dimanche 1er octobre 1989

 

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans Ma BIOGRAPHIE
commenter cet article