Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
 


LE BLOG TOTEMS DE CHRISTIAN VANCAU


 


POUR TRADUIRE MON TEXTE DN ALLEMAND OU EN ANGLAIS CLIQUEZ CI-DESSOUS

 

Site traduit en Allemand :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/de/index.html

 

Site traduit en Anglais :

http://fp.reverso.net/christianvancautotems/3733/en/index.html


Sur cette photo, Christian Vancau dans son jardin avec quelques uns de ses totems et sa guitare à la main


Présentation

  • : le blog totems par : Christian VANCAU
  •   le blog totems par : Christian VANCAU
  • : Il s'agit de la réflexion d'un peintre de 78 ans, au départ d'un territoire peint et sculpté par lui, au coeur de l'Ardenne et dans lequel il vit en solitaire, tout en y accueillant de nombreux visiteurs!
  • Contact

Profil

  • Christian VANCAU
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.
  • Journal quotidien d'un peintre de 74 ans qui a créé un territoire naturel et artistique au centre le forêt ardennaise belge. Aussi écrivain, musicien et photographe, sans compter le jardinage 6 mois par an. Et voyageur... et adorant les animaux.

Carte mondiale des Blogueurs

J'habite dans le Sud de la Belgique, à 10 Kms au Nord de Libramont, 50 Kms au Nord  de Sedan et 75 Kms au Nord de Longwy. Sur cette carte, la Belgique au Nord de la France et au Sud, une flèche noire indiquant mon village, situé au Nord de LibramontUne autre perspective. Moircy encadré, Bastogne 30 Kms Nord-Est, Luxembourg- ville au Sud-Est, Carte-Prov.Lux2-jpgSedan et Carte-Prov.Lux-jpgCharleville au Sud-Ouest

Recherche

<a href=

Mon adresse-mail est la suivante:  christian.vancau@base.be


" C'est d'abord un combat contre les parents et ensuite un combat contre les maîtres qu'il faut mener et gagner, et mener et gagner avec la brutalité la plus impitoyable, si le jeune être humain ne veut pas être contraint à l'abandon par les parents et par les maîtres, et par là, être détruit et anéanti "
( Thomas Bernhard, écrivain autrichien décédé en 1989 )

Ma biographie c'est ce combat et rien d'autre




Je suis un homme de 74 ans retiré dans un tout petit village des ardennes belges,  un endroit magnifique au bord de la forêt. J'y vis seul . J'ai une fille de 46 ans et deux petit-fils de 21 et 6 ans, qui vivent tous les trois à 10 Kms de chez moi.. Je suis donc un homme d'avant-guerre (1937), né à Gand en Flandre, de père gantois et de mère liégeoise (Gand et Liège sont les deux villes rebelles de Belgique ). Je suis arrivé à Liège en 1940 avec ma mère et ma soeur, alors que mon père s'était embarqué pour l'Angleterre, dans l'armée belge et y exerçait son métier de chirurgien orthopédiste. Je n'ai donc réellement rencontré mon père qu'à l'âge de 8 ans, après la guerre, en 1945. Mis à part 2 années à Bruxelles et une année en Suisse à Saint-Moritz, j'ai vécu à Liège et y ai fait toutes mes études, humanités gréco-latines chez les Jésuites et Droit à l'Université de Liège. Je me suis marié en 1962, ai eu une petite fille Valérie et ai cherché une situation, muni de mon diplôme de Docteur en Droit. J'ai trouvé un emploi dans la banque. Je n'aimais ni le Droit ni la banque, je ne me savais pas encore artiste, je voulais être journaliste. Ma famille bourgeoise m'avait dit "Fais d'abord ton droit" !  En 1966, j'ai commencé une psychanalyse qui a duré 5 anset demi. En 1967, j'ai commencé à peindre. En 1971, ma Banque m'a envoyé créer un réseau d'agences dans le Sud de la Belgique, ce que j'avais déjà fait dans la province de Liège. Je me suis donc retrouvé en permanence sur les routes explorant village après village, formant les agents recrutés et les faisant "produire". Il ne m'aurait jamais été possible d'être un banquier enfermé. Je ne tiens pas en place. Pendant 8 ans j'ai vécu au-dessus de ma banque à Libramont, créant mon réseau. En 1975, j'ai été nommé Directeur et Fondé de Pouvoirs. En 1978 j'ai acheté une maison en ruines à Moircy, mon territoire actuel. Je l'ai restaurée et y suis entré en 1979. En 1980, ma banque a été absorbée par une banque plus puissante et l'enfer a commencé. En 1983, mon bureau a été fermé. Je suis devenu Inspecteur, puis Audit en 1985 avec un réseau de 140 agences couvrant tout le Sud et l'Est de la Belgique. Dans le même temps je transformais mon territoire, creusais des étangs, installais plantations et totems et peignais abondamment. En 1989, j'étais "liquidé" par ma Banque avec beaucoup d'autres, pour des raisons économiques. Ma femme est partie.Je me suis retrouvé libre avec 28 mois de préavis et puis ensuite chômeur. Mais j'ai  intenté un procés à ma Banque. Ca a duré 4 ans et j'ai gagné. Quelle jouissance de pouvoir écraser une banque (à suivre)
.

<a href=

  

J'ai commençé à exposer en 1976 et celà a duré jusqu'en 1995, le temps de réaliser que le monde de l'Art  n'était pas plus reluisant que celui de la Banque. Je n'avais en outre, nul besoin de vendre et encore moins d'être célèbre. A chercher l'argent et la gloire, on est sûrs de perdre son âme, tôt ou tard (et de toutes façons, la réputation monte quand le cercueil descend ). J'ai donc quitté les mileux de l'art. J'ai encore peint jusqu'en 2002. Celà aura tout de même fait 35 ans. Je n'ai plus besoin de la peinture. Elle m'a permis de survivre psychologiquement et de me chercher. Pour moi l'Art est ce qui doit rendre la Vie plus belle que l'Art
Je suis un HOMME LIBRE, un sauvage, proche de la nature et des animaux, misanthrope, profondément rebelle, tout d'une pièce, physique, violent contrôlé à savoir positif dans ma violence, agnostique. Je ne crois absolument pas à l'avenir de l'Humanité. L'Homme est indécrottable. Il est UN LOUP pour l'Homme. Aucune leçon de l'Histoire ne lui a servi
Je ne crois pas à la politique. J'ai le coeur à gauche, instinctivement du côté des défavorisés, contre toute exploitation et abus de pouvoir, contre tout racisme, mais je ne suis pas de gauche, ça ne veut plus rien dire ! Et encore moins de droite, celà va de soi !
Je pense que si l'homme n'arrive pas à créer le bonheur dans sa vie personnelle intérieure, il est incapable de le créer pour les autres. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les autres est d'être heureux soi-même !
Je préfère nettement les femmes aux hommes. Je me sens de leur sensibilité, je m'efforce de faire fleurir les mêmes valeurs qu'elles
Je pense que réussir sa vie, c'est réussir l'amour. Toutes les autres formes de "réussite", sont des ersatz qui ne "comblent "pas
Je suis né un 1er Novembre, suis donc Scorpion, Ascendant Gemeaux, Milieu du Ciel en Verseau, Mercure en Scorpion comme le Soleil, Mars et Jupiter en Capricorne, Saturne en Poissons, Uranus en Taureau, Neptune en Vierge, Pluton en Lion, Vénus en Balance, ainsi que la Lune, j'ai mes Noeuds lunaires ( sens de ma vie, mon destin ici bas ) et Lilith (la lune noire) en Sagittaire. Du Scorpion, j'ai l'agressivité, le côté piquant, le côté rebelle. Du Gemeaux, j'ai le goût des langues , de l'écriture, des voyages, et l'incapacité à rentrer dans des hiérarchies ou dans des groupes,
quels qu'ils soient, et à me soumettre à une autorité
Dans mes jeunes années j'ai pratiqué beaucoup de sports: tennis, natation, cyclisme, ping-pong, ski, boxe et karaté. Aujourd'hui toute mon activité physique est concentrée sur les travaux d'entretien de mon territoire. Je suis jardinier 6 mois par an.
En dehors de la peinture, je pratique d'autres activités: 1) Lecture (romans, polars compris, poésie, théâtre, ouvrages de philosophie et de psychologie, mythologies etc..) 2) Ecriture (Un journal quotidien depuis 1980, comptant à ce jour 45.000 pages ), 3) Musique (Guitare et piano). Toutes les musiques m'intéressent, blues, jazz, rock, chanson française, musique classique et contemporaine. 4) Photo et Video. 5)Jardinage et rapport constant avec le monde animal. 6)Et enfin l'informatique, activité nouvelle que je pratique depuis3 ans et qui a abouti à la création de ce blog

Articles Récents

  • https://t.co/WMu5oWiAYn
    https://t.co/WMu5oWiAYn Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e...
    J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture rouge avec photos Christian... https://t.co/uQZQbyZhvQ Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 J'ai reçu le 1er tome de ma Biographie, 2e mouture et nouvelle couverture...
  • https://t.co/vFbC5e52lE
    https://t.co/vFbC5e52lE Christian Vancau (@VancauChristian) September 23, 2017 Christian Vancau shared his post.
  • https://t.co/n3fOdLsXMm
    https://t.co/n3fOdLsXMm Christian Vancau (@VancauChristian) September 22, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969
    Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une vraie tempête et nous partons en train avec Jean-Pierre Michaux et Marcel Reynders. Dés notre arrivée dans une serre magnifique où les tables sont déjà dressées, nous sommes...
  • Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans -...
    Bio125 Mouvement Planète. A.G à Orleans - Déc.1969 - le blog totems par : Christian VANCAU https://t.co/syTVczuVu0 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017 Lettre de Louis Pauwels datée de décembre 1969 Il neige à flocons drus, c'est une...
  • Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut...
    Christian Vancau Votre PDF MA BIOGRAPHIE peut désormais être téléchargé depuis l'adresse... https://t.co/xloUA5csh3 Christian Vancau (@VancauChristian) September 20, 2017
  • https://t.co/pPLeKPWBkx
    https://t.co/pPLeKPWBkx Christian Vancau (@VancauChristian) September 19, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/yD4hlUcVqS
    https://t.co/yD4hlUcVqS Christian Vancau (@VancauChristian) September 18, 2017 Christian Vancau shared a memory.
  • https://t.co/eIXLLD1WNc
    https://t.co/eIXLLD1WNc Christian Vancau (@VancauChristian) September 17, 2017 Christian Vancau shared his post.

Pages

Texte Libre


-->
<

Texte Libre

Texte Libre


Jetez un oeil dans mes LIENS sur Richard OLIVIER, BIG MEMORY, mon ami Richard, Cinéaste belge, étant sur un gigantesque projet: Filmer tous les CINEASTES BELGES, morts ou vifs. Enfin, un artiste qui s'intéresse à ses pairs !http://www.bigmemory.be

Texte Libre

COHEN Eveybody Knows
Tibetan Song

Je suis sur les blogs pro-tibétains:

www.candle4tibet.org
www.ning.com

VENEZ M'Y REJOINDRE !

Christian VANCAU

30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 12:57

"Articule, Marlon ! "crie le metteur en scène Elia Kazan (sur la photo), du fond de la salle. Ainsi débutent en 1946, les relations du jeune comédien avec celui qui mène de front une carrière d'acteur et de metteur en scène, au théâtre comme au cinéma.
Même si ses parents se sont installés aux Etats-Unis, alors qu'il n'avait que quatre ans (Elia Kazanjoglous est  né à Istanbul en 1909 ), Elia Kazan se considère avant tout comme un émigré. D'origine grecque, il puisera dans son déracinement comme dans son appartenance à deux cultures, la sève qui court dans ses oeuvres fortes et dérangeantes
C'est alors que Tennessee Williams va entre en scène avec son fameux "Un tramway nommé Désir". Cette pièce est un brûlot malséant qui brasse, dans un contexte social hyperréaliste, les névroses et les pulsions sexuelles. Décor: Un bas quartier de la Nouvelle-Orléans où vivent un ouvrier fruste (Stanley Kowalski ) et sa jeune femme enceinte. Survient Blanche, la soeur de cette dernière, mythomane et nymphomane. Et les envies, les ranceurs, l'expression des désires les plus bruts, vont culminer avec le viol de Blanche par Stanley. Suggéré par Elia Kazan , le choix de Brando, et un véritable trait de génie. Comme l'écrit Truman Capote, il est alors " l'image idéale de la jeunesse américaine-cheveux blond foncé, yeux gris-bleu, teint basané, démarche athlétique: la carte des Etats-Unis est gravée sur son visage ". Mais c'est avec la pièce de Tennessee Williams que va s'affirmer l'étonnante dualité d'un acteur d'une beauté féline et quasi féminine soudain voilée par des éclairs de brutalité et de vulgarité. Alternant ses fameux murmures inaudibles et son inimitable faculté à se faire comprendre d'un geste ou d'une attitude, Brando incarne avec raffinement ce primitif en maillot de corps sous qui sommeille Hamlet et peaufine avec délectation le portrait d'une Amérique ambiguë.
Un Tramway nommé Désir, qui sera joué pendant plus d'un an et demi, marque une date dans l'histoire du théâtre américain. Mais fin juin 1949, Brando ne sait probablement pas qu'il ne remontera jamais sur les planches. C'est le Cinéma qui va prendre le dessus avec "C'étaient des Hommes" de Fred Zinnemann en 1950
Brando-Un tramway nommé Désir-Tennessee Williams-Elia Kazan

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans BRANDO Marlon
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 05:50

Le tournage du Dernier Tango à Paris débutera en Marlon Brando-Dernier Tango-Bir-Hakeim-BertolucciMars 1972, Brando a 48 ans et a rencontré Bertolucci l'année précedente et quitte les USA où il termine le tournage du"Conformiste" d'après Moravia (Vous avez tous lu et relu cet auteur, je présume, ne serait-ce que
Le Mépris ) Le Dernier Tango à Paris restera le plus bel exemple d'une confession intime, nourrissant un chef-d'oeuvre.
 C'est Bertolucci qui raconte; "Je lui ai demandé de faire bénéficier le film de toute son expérience, de tout son vécu d'homme et d'acteur. Il est arrrivé un moment où Marlon et Maria se sont glissés tout à fait à la place des personnages écrits..
.Au cours d'une séquence, Marlon raconte exactement son enfance à Omaha dans le Nebraska.
D'ailleurs il est sorti du film, bridé, déchiré. On le croit volontiers au vu d'un film où l'acteur de met à nu, au  propre comme au figuré.
 
D'autant que le rapport de Brando à son corps est une donnée essentielle de son savoir-faire

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans BRANDO Marlon
commenter cet article
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 16:09

 

Dans "Apocalypse Now" de Coppola, à 55 ans, en 1979








































Dans "Le Parrain" de Coppola à 48 ans en 1972







































Dans "C'étaient de Hommes 1955, de Fred Zinnemann


 Dans Missouri Breaks d'Arthur Penn, à 52 ans en 1976, avec Jack Nicholson











































Dans "Les Révoltés du Bounty" de Lewis Milestone, en 1962, à 38 ans










































 

Dans Queimada, 1970 de Gillo Pontecorvo











































Dans "Sur Les Quais" d'Elia Kazan? 1954

























Dans "Le Corrupteur" de Michaël Winner (The Nightcomers) en 1971
Avec Marilyn à la remise des Oscars































































Dans "Le dernier Tango" de Bertolucci en 1972.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IL EST ET RESTERA... L'ACTEUR, LE PLUS MAGNETIQUE DE TOUS LES TEMPS

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans BRANDO Marlon
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 05:26

Brando-1954-Kazan-Sur les Quais-Terry MalloyElia Kazan va commettre Sur les Quais  en 1954, unchef d'oeuvre, que j'ai vu à sa sortie et qui m'a profondément marqué " On the Waterfront "
Terry Malloy, le héros de Sur les quais, est un ancien boxeur devenu docker. Témoin du meurtre d'un camarade par le patron du syndicat (Lee J.Cob ), Terry se tait. Mais il tombe amoureux de la soeur de la victime 'Eva Marie Saint) et, lorsque son propre frère est assassiné (Rod Steiger), il témoigne devant une commission d'enquête criminelle. Les hommes du sndicat lui infligent une terrible correction et c'est en titiuant que Terry persuade les dockers de se remettre à l'ouvrage.
On comprend à la lecture de ce résumé (et en se souvenant des récentes prises de position de Kazan qui a dénoncé ses collègues
devant  la commission anti-communiste Mac Carthy ce qui provoquera l'exil, entre autres de Charlie Chaplin, Jules Dassin et Joseph Losey )- que le film ait été très souvent critiqué et parfois très mal reçu pour son ambiguité politique. Certains-bien à tort du reste- y virent une apologie du mouchardage; tous, en tout cas, furent unanimes pour louer la perfoamance de l'acteur; celui dont Kazan disait: " De tous les acteurs que j'ai rencontrés, Marlon est celui qui approche le plus près du génie ", offre dans ce film une époustouflante création. Avec sa démarche chaloupée d'ancien boxeur, ses hésitations, ses phrases inachevées, sa maladrese vis-à-vis de la jeune femme qu'il aime, ses élans avortés, ses gestes gauches, il exprime toute la timidité, toute la tendresse refoulée et toute la détresse du monde.

 L'année précédente, il avait, en jouant Marc Antoine dans Jules César (1953), démontré à ceux qui raillaient sa diction qu'il était capable du meilleur phrasé shakespearien. Avec son interprétation dans Sur les Quais, il remporte enfin la récompense suprême. Recevant l'Oscar des mains de Bette Davis, il déclare: "C'est beaucoup plus lourd que je ne le croyais". Il ne pensait pas si bien dire

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans BRANDO Marlon
commenter cet article
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 05:11

Brando-Stanislavski-Actor's Studio-1947C'est une des plus grandes légendes du cinéma.
 Marlon Brando est né le 3 avril 1924 dans le Nebraska à Omaha. Son père est réprésentant en produits chimiques et sa mère est passionnée par les arts. C'est une joile femme qui peint, sculpte et fait partie de la troupe municipale de théâtre.
Brando, nul dans ses études et indiscipliné, passe deux ans à l'Académie militaire de Faribault, puis revient chez lui, en disant qu'il va entrer dans les ordres. Il finit par rejoindre ses deux soeurs à New-York en 1943 et c'est là qu'il rencontre le théâtre à travers deux monuments de l'époque, Stanislavski, né à Moscou, et Elia Kazan, né à Istanbul
.

Stanislavski est né en 1863. Acteur de théâtre depuis son plus jeune âge, c'est en 1906 qu'il s'interroge sur son art et met au point sa méthode "Stanislavski". Elle se résume en deux préceptes: "le travail intérieur et extérieur de l'acteur sur lui-même" et "le travail intérieur et extérieur sur le rôle". Lorsqu'il mourra en 1936, il aura largement fait école dans le monde entier. Le fameux Actor's Studio se réclame de lui. Fondée le 3 juillet 1957 par Elia Kazan, Robert Lewis, Lee Strasberg et Cheryl Crawford, cette école est issue du "Group Theatre". C'est dans l'atelier d'art dramatique dirigé par Erwin Piscator où elle enseigne que Stella Adler, rencontre pour la première fois Brando. Le coup de foudre réciproque est aussi profond que platonique; elle devine les extraordinaires potentialités de ce névrotique beau comme un dieu. Il est fasciné par un processus créateur qui amène l'acteur à travailler par introspection pour faire jaillir une émotion d'autant plus vraie qu'elle est issue de la mémoire la plus enfoie, des souvenirs les plus douloureux. Brando n'oubliera jamais une discipline qui harmonise sa sensibilité à son masochisme naturel.
Vingt-cinq ans plus tard, l'extraordinaire monologue semi-improvisé du" DernierTango à Paris " (1972) de Bertolucci, constituera un modèle de confession intime utilisée comme un sanglot au service de l'oeuvre.. Pour l'instant Brando travaille-pour la première fois de sa vie- avec passion. dans l'atelier d'Erwin Piscator. Il apprend parl'observation attentive, par la concentration poussée jusqu'à l'obsession, à rejeter les effets gratuits, les gestes inutiles, à être totalement habité par son personnage. Son instinct naturel est tel qu'il parvient en quelques semaines à maîtriser sa technique. Un homme, alors, entre dans sa vie, qui va faire exploser ses dons prodigieuxBRANDO--Dernier-Tango.bmp.jpg

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans BRANDO Marlon
commenter cet article
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 06:28

Voici laMort de Brando-2004-Paris-Match photo de Match, lors du décés de l'acteur à 80 ans en 2004 ! Voici un résumé de sa vie et de sa carrière:

PLUS QU'UN ACTEUR, UN MYTHE


Marlon Brando est souvent décrit comme le plus grand acteur de tous les temps. Et pour cause pendant des années, il incarnera à lui seul cette nouvelle race de comédiens issue de l'Actor'Studio, celèbre méthode de jeu consistant à s'abandonner quasi totalement au personnage interprêté. Mais comme James Dean, comme Marylin Monroe et Brigitte Bardot, Marlon Brando a largement dépassé son statut de star pour accéder à celui d'icône sexuelle et culturelle. Plus qu'un acteur, c'est un mythe.

UNE TRAJECTOIRE IDEALE

Marlon Brando est né le 3 avril 1924 dans une famille modeste du Nebraska. Après des études médiocres et un passage éclair par une académie militaire, le jeune-homme s'envole en 1943 pour New-York. Là, il assiste aux cours de Stella Adler qui lui enseigne la méthode de l'Actors Studio. C'est une révélation: Brando est un acteur né. Sept ans et plusieurs pièces de théâtre plus tard, il fait ses débuts devant les caméras, dans  " UN TRAMWAY NOMME DESIR ", sous la direction d'Elia Kazan. Le résultat est retentissant: l'acteur, moulé dans son tee-shirt blanc, devient instantanément un sex symbol (homo et hétéro). Il poursuit sa collaboration avec Kazan en tournant coup sur coup dans VIVA ZAPATA et dans SUR LES QUAIS, pour lequel il reçoit l'Oscar et la palme du meilleur acteur. En 1953, son personnage de L'EQUIPEE SAUVAGE, tout de cuir vêtu, renforce encore son statut d'icône générationnelle. Il s'illustre encore dans différents registres comme le peplum (Jules Cesar) ou la comédie musical (Guys and Dolls). Brando est au sommet, adulé par les foules et courtisé par les producteurs.
Marlon BRANDO et Marylin MONROE
LA DESAFFECTION DU PUBLIC

Les années 60
seront celles des revers. Marlon Brando prend des risques artistiques. Il s'essaye à la réalisation avec LA VENGEANCE AUX DEUX VISAGES, s'engage dans des film polémiques ( LA POURSUITE IMPITOYABLE et REFLET DANS UN OEIL D'OR ), essuie des échecs financiers dans de grosses productions (LES REVOLTES DU BOUNTY )...De plus en plus caractériel, il effraie réalisateurs et financiers et devient pesona non grta sur les plateaux de tournage.
Côté privé, Brando embrasse la cause indienne (et aussi la cause des noirs) , et la défend avec une sincérité sans faille. En 1963, il participe à l'organisation de la marche historique sur Washington, pour l'obtention des droits civiques. Il suggère alors qu'au sein de sa profession, les acreurs refusent de jouer si le Noirs sont injustement représentés dans les films. Plus que jamais, l'acteur semble se lasser d'Hollywood et de ses sunlights.
Sa résurrection intervient en 1972. Venu incognito passer des auditions pour le rôle-titre du
PARRAIN, Marlon Brando stupéfie l'assistance. Francis Ford Coppola, le réalisteur, le choisit: il sera Don Corleone, le vieil empereur de la pègre italo-new-yorkaise. On connait la suite: immense succès critique et public, pluie de récompenses ( second Oscar pour Brando ) et début d'une saga de légende. Marlon Brando trouve un second souffle. Bertolucci fait appel à son sex-appeal pour le sulfureux DERNIER TANGO A PARIS et Coppola lui confie le rôle halluciné du Colonel Kurtz dans APOCALYPSE NOW. Deux prestations inoubliables. Pour le comédien c'est aussi l'époque des petits rôles aux cachets exorbitants ( 4 millions de dollars pour faire la voix de Superman ). Avec cet argent, il se retire sur un île du Pacifique, TETI 'AROA, achetée en 1965.

TRISTE EPILOGUE

La fin de sa carrière prend des allures de tragédie grecque. Sa fille Cheyenne, se suicide en 1995,après plusieurs internements, minée par le meurtre de son amant Dag Drollet, perpétré par son frère Christian Brando, dans la maison de Marlon, alors qu'elle est enceinte. Désespéré, Marlon Brando dépense sa fortune en procès sordides et retourne devant les caméras  pour éponger les dettes. Le voilà obligé de cachetonner dans des productions sans envergure (Premiers pas dans la Mafia ) voire dans des films médiocres (L'Ile du Dr Moreau)
A sauver de tout celà, sa prestation dans The BRAVE première réalisation de son ami Johnny D
EPP
Marlon Brando décèdera le 1er Juillet 2004 à Los Angeles, bien loin de son île polynésienne. Il laisse derrière lui, une carrière hors du commun, émaillée de nombreux chef-d'oeuvre et de personnages entrés dans l'histoire.

Ci-dessous la photo de sa fille CHEYENNE
. Née en 1970 elle avait 25 ans lors de son suicide. Elle était portait le nom de la cause des Indiens et était polynésienne. Sa mère TARITA était la plus belle fille de TAHITI. Brando l'avait épousée en
1962 lors du tournage des "Révoltés du Bounty"
Christian Brando, lui, est le fils d'Anna Kashfi, que son père avait épousée en 1957. Marlon a toujours eu une préférence pour les femmes exotiques

Cheyenne Brando- Suicide- 1995-Christian Brando

Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans BRANDO Marlon
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 07:54
Avec Marylin bien sûr en premier lieu ;
 Ensuite avec
Kazan, Julie Harris et James Dean qui tournent dans le film de Kazan " A l'Est d'Eden ",d'après le roman de John Steinbeck
E
nsuite une photo avec Pat Quinn et Bob Dylan venu le voir sur le tournage de "La Sierra" de J.Furie
Et enfin  la photo du bas avec
Elia Kazan
Brando et Marilyn
Brando-James Dean-Julie HarrisBrando et Bob DylanBrando et Elia Kazan
Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans BRANDO Marlon
commenter cet article
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 15:57

Brando, à 30 ans dans"Sur les Quais", d'Elia Kazan, en 1954
































Brando  à 47 ans, en 1971 dans Le Corrupteur de Michel Winner



































A 46 ans dans "Queimada" de Pontecorvo en 1970









































Dans "Les révoltés du Bounty" de Lewis Milestone, en 1962. Il a 38 ans





































  En 1953, à 29 ans, dans "L'Equipée Sauvage"  (The Wild One) de Laslo Benedek


Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans BRANDO Marlon
commenter cet article
4 septembre 2008 4 04 /09 /septembre /2008 06:08
. Nous sommes en 1953, avant le tournage de Sur les Quais et Brando va exprimer la révolte d'une génaration, en devenant Johnny, le motard rebelle de"L'Equipée Sauvage" de Laslo Benedek. Et c'est le scandale.
Un tramway nommé Désir- qui fut par ailleurs mis à l'index par l'Eglise- avait déjà subi quelques coupes; pour L'Equipée sauvage, la censure obtient des modifications telles que le scenario s'en trouve dénaturé. Brando( à qui son vedettariat permet d'intervenir ) souligne que ces "Hells'Angels"du dimanche se défoulent à moto pour oublier une dure semaine passée en usine. De telle sorte que ce film, qui se voulait une dénonciation de l'exploitation des cols bleus, n'est plus aujourd'hui qu'une oeuvre sur la violence pure, qui se contente de montrer celle-ci au lieu d'en expliquer les causes et les engrenages. Les personnages de l'Equipée sauvage ne sont pas des adolescents, mais des adultes se livrant à des facéties, lesquelles tournent mal lorsque les habitants du petit village qu'ils ont investi s'organisent en milice. Le film a perdu sa raison d'être. C'est un échec. Brando, lui, est formidable. Il crée ici un véritable archétype. Petite brute arrogante, secrètement pudique, incapable d'exprimer sa tendresse, refoulant sa sensibilité sous sa hargne et son insolence, Johnny sera un modèle pour toute une génération; appuyé sur le guidon de sa Harley, la casquette inclinée sur l'oeil, cette image ornera longtemps les chambres des Lycéens. L'acteur est unanimement reconnu (il a été déà trois fois proposé aux Oscars) et ses films rencontrent un vif succès; mais le personnage, qui défraie la chronique, pour ses prises de position individualistes et son mépris des conventions, dérange la communauté du cinéma, irrite la presse et crispe l'opinion publique qui admet mal qu'une star se montre à ce point solidaire des exclus. De fait c'est moins son image qui gêne que le miroir qu'il brandit (pardon "qu'il brando")
Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans BRANDO Marlon
commenter cet article
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 14:31
En quatre années et cinq films (dont trois signés Kazan) Marlon Brando va gagner son auréole de star. Il a 27 ans et ses traits se sont affirmés. Bien que la chose eût été accidentelle, lui qui n'était que beau est devenu un monstre de sex-appeal depuis qu'un coup de poing lui a cassé le nez. Il paraît secrètement ravi de cet accroc à son profil de médaille. L'adolescent longiligne s'est charpenté; le visage acquiert les premières rides d'expression qui accusent ses méplats et dessinent l'amertume de sa bouche. Son interprétation d'Un Tramway nommé Désir à l'écran (1951)est caractéristique de cette période de mutation: l'acteur s'y meut avec une grâce machiavélique, puis soudain s'immobilise, massif, musculeux, véritable symbole de la virilité à l'état brut. Avec un art consommé du déplacement, du geste, du regard, Marlon Brando joue en virtuose de ses ambiguités. Le personnage de ZAPATA(1952) d'Elia Kazan sera également construit sur le contraste d'un paysan illettré sous qui perce la vivacité du futur chef d'armée. Mélange de force et de romantisme, de naïveté et de rouerie, Brando composera avec l'extraordinarte minutie qui le caractérise l'un de ses plus beaux personnages. Personne n'oubliera l'admirable scène où Zapata, ayant enfin  obtenu - lui, le misérable péon - à la fois un statut de vainqueur et la femme qu'il aime, demande à cette dernière, lors de sa nuit de noces, de lui apprendre à lire. Dans ce plan célèbre, son dos nu fait à nouveau sensation, comme dans Un tramway nommé Désir lorsqu'il apparaissait, sensuel, avec un maillot de corps déchiré
Repost 0
Published by Christian VANCAU - dans BRANDO Marlon
commenter cet article